Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Et Baalbek, un topic interdit ?  (Lu 4797 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Dam

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 492
Et Baalbek, un topic interdit ?
« le: 19 août 2008 à 08:32:09 »

Bonjour,

les historiens et les archéologues ne sont pas très prolixes sur le site de Baalbek au Liban, ces vestiges exceptionnels (blocs de plus de 1000 tonnes) devraient pourtant les interpeller, qu'en pensez-vous ?  :)

images invalides

Cette pierre est restée dans la vallée , en contrebas du site de Baalbek
elle doit peser plus 1000 tonnes , 21,50 m de long , 4,5 m de section carrée .

image invalide
« Modifié: 06 décembre 2019 à 00:23:00 par Modération »
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1070
Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #1 le: 19 août 2008 à 10:14:10 »

Voir les ouvrages de Michael Crem, Graham Hancock, "The Message Of The Sphinx", "The Hidden History Of The Human Race", "Fingerprints Of The Gods"

Pas encore lu, j'ai juste vu des docus. Certaines hypothèses sont démenties, comme quand il est question de bâtiment situés dans diverses villes, formant des constellations; même genre de théories développés dans Two Third (parallèle entre stoneenge et lle visage de Mars, etc.)

Je sais plus dans quel docu un archéologue expliquait comment sa carrière a été brisée quand elle fit état de traces de civilisation remontant à 25000 ans, alors que l'Histoire officielle commence à environ -5000 ans, conformément aux mythes bibliques.
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #2 le: 19 août 2008 à 19:15:05 »

« donnez-moi un levier et je soulèverai le monde »
                                                                   Archimède
IP archivée

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #3 le: 19 août 2008 à 19:28:00 »

...Je sais plus dans quel docu un archéologue expliquait comment sa carrière a été brisée quand elle fit état de traces de civilisation remontant à 25000 ans, alors que l'Histoire officielle commence à environ -5000 ans, conformément aux mythes bibliques.

Si je ne me trompe pas, c'est celui ci, dans la première partie. Excellent docu par ailleurs, à voir en entier pour ceux qui ne connaissent pas, différents sujets traités.

dailymotion - lislam-noe-le-deluge-et-les-pyramid_news
admn : la vidéo n'est plus disponible
« Modifié: 17 mars 2014 à 18:03:51 par katchina »
IP archivée

jerome

  • Invité
Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #4 le: 19 août 2008 à 19:59:43 »

Si j ' ai bonne mémoire , c ' est le père Charroux qui il y a 35 ans a " déterré " ce must ... suivi bien entendu par ce coucou de Danicken ! Et de fait , aucun scientifique " officiel " n ' a daigné depuis s ' y confronter . Etrange ...

Comme la forteresse de Sacsahuaman , avec ses pierres à angles multiples - scluptées , taillées , moulées  ? - que personne ne sait dater ni attribuer .
IP archivée

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1206
Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #5 le: 19 août 2008 à 20:10:50 »

Un autre cas inexpliqué dans les steppes Russes

Archéologie : Spirales impossibles
« Modifié: 29 avril 2012 à 00:29:43 par katchina »
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1070
Re : Re : Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #6 le: 19 août 2008 à 22:45:23 »


Si je ne me trompe pas, c'est celui ci, dans la première partie. Excellent docu par ailleurs, à voir en entier pour ceux qui ne connaissent pas, différents sujets traités.

De toute évidence c'est bien celui-là.
« Modifié: 19 août 2008 à 22:47:02 par mu_tron »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2293
  • en l'honneur de ma fille
Re : Et Baalbek, un topic interdit ?
« Réponse #7 le: 29 août 2008 à 22:11:51 »


Extrait du n°8 « Les Archives du Savoir Perdu » Juillet-Août 2006

Pages 22 à 49 « Baalbek – La Mystérieuse Forteresse Sacrée du Liban »

Débat sur l’âge du Trilithon
[/color]

DESCRIPTION
Trois blocs les plus grands jamais utilisés dans un édifice construit par l’homme. Chacun de ces blocs pèse, estime-t-on, 1000 tonnes. Ils se trouvent côte à côte au cinquième niveau d’un mur véritablement cyclopéen, situé en dehors des limites ouest du Temple de Jupiter.
tout aussi étonnantes sont les fondations sous le Trilithon. Elles consistent en six pierres gigantesques mesurant de 30 à 33 pieds en lngueur, 14 pieds de haut et 10 pieds de large, chacune d'entre elle étant estimées à 450 tonnes. Ces fondations se poursuivent à la fois au nord et sud du mur de la plate-forme, où cinq blocs de forme similaire ont été intégrés à la structure, des deux côtés.



A un mile de distance, dans une carrière de calcaire, se trouve un bloc encore grand, en train d’être dégagé et connu sous le nom de « Hajar el Gouble » (Pierre de la femme enceinte), il pèse un poids estimé de 1200 tonnes. Sa partie inférieure est toujours dans le rocher.

ANCIENNETE DU SITE
Dans les collines autour du complexe des temples se trouvent au bas mot plusieurs centaines de tombes creusées dans la roche qui remonteraient à l’époque des PHENICIENS, la grande nation des navigateurs d’origine sémitique ayant habité le Liban à partir de 2500 avant JC.
Après la mort d’Alexandre le Grand, en 323 av JC a été successivement dirigée par les rois Ptolémée d’Egypte et par les souverains SELEUCIDES de Syrie jusqu’à l’arrivée des Romains sous les ordres d’un général appelé Pompée, en 63 av JC.
La construction du gigantesque Temple de Jupiter – le plus grand de son genre dans le monde classique – durant le règne de l’empereur Auguste, vers la fin du Ier siècle av JC.
Ils ont utilisé une terrasse pré-existante, faite d’immenses murs et d’énormes blocs de pierre.

LES PREUVES PARLENT POUR ELLES-MEMES ET PEUVENT ETRE CLASSEES COMME SUIT :
a/ Il suffit de regarder le  positionnement du Trilithon et les différentes couches de grands blocs de pierre juste en dessous, pour réaliser qu’elles n’ont que bien peu de rapport avec le reste du Temple de Jupiter. En outre, les diverses strates rocheuses, au-dessus et à droite du Trilithon, sont nettement différentes en forme et en apparence : ce sont des pierres plus petites et plus régulières en dimension, telles qu’on les voit dans le reste de la structure, qui est bien romaine.
b/ Les strates calcaires qui constituent la base de la terrasse extérieure – en y incluant bien sûr le Trilithon – sont sérieusement rongées par l’érosion du vent et du sable, tandis que le reste du Temple de Jupiter montre une surface comparativement plus lisse.
c/ D’autres complexes de temples classiques ont été bâtis sur des structures mégalithiques déjà existantes. Cela concerne aussi l’Acropole d’Athènes (érigée en 447-406 av JC) où les archéologues ont découvert des murs cyclopéens datant du Mycénien ou Age du bronze tardif (1600 – 1100 av JC). Des murs énormes semblables se trouvent à Delphes, à Tiryns et à Mycènes.
d/ Les phéniciens sont connus pour avoir fait usage de maçonnerie cyclopéenne dans la construction de leurs citadelles.

PS : je ne reprends pas le compte-rendu des origines mythiques du Liban (œuvre de Sanchoniatho, un historien phénicien né sur le côte libanaise, juste avant la guerre de Troie, vers 1200 ans av JC (Dieux, demi-dieux …)

 
L'auteur penche donc pour une origine pré-romaine et particulièrement phénicienne pour les blocs de la Terrasse dont les 3 du Trilithon
IP archivée