Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: "La Civilisation des Olmèques"  (Lu 1957 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
"La Civilisation des Olmèques"
« le: 29 août 2008 à 14:43:48 »

Dossier pour faire suite à l'émission de Didier de Plaige La Vague d'Ovnis sur les Olmèques:

Mardi 26 août 2008, à partir de 23h & Dimanche de 14h à 16h

Jacques Hébert : "La Civilisation des Olmèques"
admn : l'image n'est plus disponible

Présentation de l'auteur et intervenant:
Citer
Jacques Hébert, une pipe aux lèvres, ressemble trait pour trait au « vieux-loup-de-mer » tel qu’on se l’imagine, ayant d’ailleurs dans sa jeunesse et à deux reprises accompli le tour du monde sur un bateau norvégien . Sa carrière professionnelle s’étant finalement achevée au sein de la police comme commissaire divisionnaire, aujourd’hui en retraite, Jacques Hébert se signale désormais à l’attention générale en publiant chez Carnot - l’éditeur de l’ouvrage très controversé « l’effroyable imposture » - un essai intitulé : « Atlantide, la solution oubliée ». Cet ouvrage, inscrit dans la collection « Orbis Enigma » (ce qui en dit long...), est-il l’ultime avatar de la recherche d’un paradis perdu ? Pour beaucoup, l’identité sociale de l’auteur, commissaire de police, sonnera a priori le glas de ses recherches. Sans le lire, ils condamneront ce néophyte empêcheur de tourner en rond. Pourtant, tel Socrate (qui n’était ni un professionnel de la philosophie ni de l’archéologie), Jacques Hébert s’octroie le droit de penser. N’en déplaise aux esprits chagrins, son essai historique, remarquable, pourrait bien faire date.

source

Extrait gratuit proposé par le magazine NEXUS:
admn : l'image n'est plus disponible
http://www.nexus.fr/PDF/M55P577.pdf
admn : page non trouvée

Extrait:
Citer
Les Olmèques, qui ont précédé les Mayas, ont laissé derrière eux des artéfacts représentant des Africains, des Orientaux et des Européens, indices de nombreux contacts établis à la faveur de voyages transocéaniques... Une énigme archéologique qui divise une fois de plus isolationnistes et diffusionnistes.
« Modifié: 14 avril 2014 à 22:36:28 par katchina »
IP archivée

olive_92

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 288
L'énigme Olmèque
« Réponse #1 le: 07 février 2012 à 15:32:17 »

Les Olmèques, qui ont précédé les Mayas, ont laissé derrière eux des artéfacts représentant des Africains, des Orientaux et des Européens, indices de nombreux contacts établis à la faveur de voyages transocéaniques... Une énigme archéologique qui divise une fois de plus isolationnistes et diffusionnistes.
 
La civilisation olmèque constitue sans doute le plus ancien et le plus grand mystère du Mexique ancien, et de l’Amérique centrale en général. Les archéologues universitaires désignent souvent les Olmèques comme des « proto-Mayas » ou « Olmans », ce qui signifie habitants d’Olman, la « terre olmèque », comme on l’appelle aujourd’hui. En examinant les énigmatiques dessins des cavernes et les gigantesques têtes parfaitement sculptées, avec ce « froncement de sourcils » et cette allure militaire caractéristiques, une question nous vient à l’esprit : « Qui étaient donc ces étranges individus ? ».

On parvient seulement aujourd’hui à reconstituer l’univers des Olmèques. À travers leurs œuvres, on constate qu’ils portaient souvent des casques de cuir et avaient des visages larges avec des lèvres épaisses, un nez épaté et un air menaçant, tels des rugbymen nigériens ou tanzaniens prêts à bondir. Bien que les plus grands archéologues nous assurent que les Africains n’ont jamais colonisé le Mexique ou l’Amérique centrale, le profane ne peut qu’être sceptique... Même si la sacro-sainte université tolère que l’on raconte aux masses de touristes et d’étudiants que ce n’étaient pas des Africains, force est d’en conclure que ces universitaires sont aveugles ou fous, ou les deux !
 
Un mode de représentation à part

Ce qui fascine le spectateur actuel dans cette civilisation énigmatique, c’est sa façon de se représenter.


SOURCE ET SUITE

modération : fusionné avec sujet déjà existant et citation réduite conformément au règlement... avec lien source !


 
« Modifié: 14 avril 2014 à 22:37:15 par katchina »
IP archivée