Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 11   En bas

Auteur Sujet: Elections américaine, novembre 2008 : VAINQUEUR ----> BARACK OBAMA  (Lu 35074 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4257
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #60 le: 27 octobre 2008 à 10:40:01 »

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4257
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #61 le: 30 octobre 2008 à 10:41:46 »



C'est dingue que dans : "la plus grande démocratie" il y ait une telle suspicion autour du vote :
http://leweb2zero.tv/video/reineroro_95490746d494f69
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

BEL23

  • Invité
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #62 le: 30 octobre 2008 à 17:28:29 »

It is a fake Diouf  :-\
IP archivée

Jupiter

  • Invité
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #63 le: 01 novembre 2008 à 14:04:21 »

30/10 Le vent tourne !

La médiacratie commence à annoncer que finalement l'écart se resserre entre MM Obama et Mc Cain et que dans l'isoloir les "sondés" risque de voter différement  :o

Mais différement de quoi ?

De la fausse science des sondages ?
Du parti-pris médiatique qui a fait l'Obamania, en grande partie pour vendre du papier et de l'audience entre deux spots de Pub ?
« Modifié: 01 novembre 2008 à 14:19:48 par Jupiter »
IP archivée

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5325
Re : Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #64 le: 01 novembre 2008 à 22:44:19 »

It is a fake Diouf  :-\


Merci Bel, désolée. :-\
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

BEL23

  • Invité
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #65 le: 01 novembre 2008 à 22:55:53 »

moi aussi  ;D
IP archivée

neptune75

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1328
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #66 le: 02 novembre 2008 à 19:30:05 »

 sarah palin piégée par un faux nicolas sarkozy(VOSTF)

Sarah Palin piégée par un faux Nicolas Sarkozy

« Modifié: 28 octobre 2011 à 00:58:39 par katchina »
IP archivée

neptune75

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1328
« Modifié: 28 octobre 2011 à 00:58:59 par katchina »
IP archivée

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3897
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #68 le: 02 novembre 2008 à 20:20:20 »



Plus que deux jours...

IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1197
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #69 le: 03 novembre 2008 à 00:48:44 »

Je viens de voir aux infos les points de vue respectif d'Obama et des frites Mc Cain sur l'Iran, l'Irak, l'Afghanistan et la Corée du nord :

- Mc Cain est pour la manière forte et l'intervention armée si besoin en Iran + Le maintient de la guerre en Irak.

- Obama est pour le dialogue et les sanctions économiques en Iran et le retrait des troupes d'Irak.

Or, quand je me dis que ceux qui ont tiré les ficelles du 11/09 sont tout puissants (ils ont à mon avis la puissance de déclencher l'ordre nucléaire sans l'aval de la maison blanche) et qu'ils ont déjà choisi le futur président des Etats Unis (ils tiennent les urnes et les médias)....

.. et bien je me dis que c'est pas gagné pour Obama les amis... réponse mercredi matin en effet  :P
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #70 le: 03 novembre 2008 à 11:26:49 »

De toutes façon si Obama gagne on dira que c'est un complot quand même, vous verrez...
IP archivée

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1197
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #71 le: 03 novembre 2008 à 12:58:23 »

Citer
.. et bien je me dis que c'est pas gagné pour Obama les amis... réponse mercredi matin en effet

En regardant les sondages, Obama ne peux pratiquement pas perdre vu l'avance dans pratiquement tous les Etats :

Citer
Voici la liste des principaux "swing states" ("Etats indécis"), les Etats décisifs dans la perspective de l'élection présidentielle américaine qui a lieu mardi 4 novembre, au cours de laquelle le vainqueur devra obtenir 270 grands électeurs sur 538. Ces Etats en désignent eux 133.

modération : l'image n'existe plus

Floride (27 grands électeurs). C'est le plus grand des "swing states". En 2004, il était tombé dans l'escarcelle de George W. Bush, quatre ans après lui avoir offert la victoire avec une marge de seulement 537 voix, après une longue procédure judiciaire. Même s'il est peuplé de nombreux retraités et d'une forte communauté cubaine (qui vote davantage républicain que la moyenne de la communauté hispanique), cet Etat devrait être disputé, les sondages donnant les deux candidats au coude-à-coude.

Pennsylvanie (21 grands électeurs). Le seul grand "swing state" a avoir voté démocrate en 2004. Les Républicains espéraient le reconquérir cette année, après quatre défaites consécutives, mais Barack Obama est donné gagnant par les sondages.

Ohio (20 grands électeurs). En 2004, cet Etat avait été décisif pour le résultat final: si John Kerry (battu de 120.000 voix) avait emporté ses grands électeurs, il aurait été élu président. Aucun républicain n'est jamais entré à la Maison Blanche sans gagner dans l'Ohio, où Obama est annoncé en tête.

Caroline du Nord (15 grands électeurs). Gagné par le président sortant en 2004, cet Etat pourrait tomber dans l'escarcelle des démocrates.

Virginie (13 grands électeurs). Cet Etat n'a jamais donné l'avantage au candidat démocrate depuis 1964, mais les dernières élections, notamment pour le Congrès, montrent un renversement de situation. Barack Obama dispose d'une avance confortable dans les sondages.

Missouri (11 grands électeurs). Cet Etat est considéré comme un baromètre de la politique américaine: depuis 1904, il a toujours voté pour le vainqueur, sauf en 1956. Les sondages y donnent un léger avantage au candidat démocrate.

Colorado (9 grands électeurs). Les grands électeurs de cet Etat pourrait basculer en faveur d'Obama, qui compte une avance substantielle dans les sondages.

Iowa (7 grands électeurs). Cet Etat qui ouvre traditionnellement la saison des primaires a voté Bush en 2004, mais pourrait basculer, selon les sondages.

Nouveau-Mexique (5 grands électeurs). Comme dans le Colorado, le vote des électeurs hispaniques sera décisif pour désigner les grands électeurs de cet Etat qui a choisi Gore en 2000 puis Bush en 2004. Là aussi, les sondages donnent le candidat démocrate assez largement devant.

Nevada (5 grands électeurs). Encore un Etat à forte population hispanique où Barack Obama est crédité d'un avantage dans les sondages.

Donc au niveau des sondages c'est une victoire écrasante d'Obama..

Voyons ce que vont en dire les marchés financiers :

Citer
Prudence des marchés face à la présidentielle américaine et la récession en Europe

L'annonce lundi d'une récession en zone euro en 2008 et d'une forte hausse du chômage d'ici 2010 a renforcé la prudence des marchés financiers, attentistes avant l'élection présidentielle américaine de mardi. La zone euro devrait connaître une récession en 2008, avec un recul du produit intérieur brut (PIB) sur les trois derniers trimestres, puis une croissance au point mort en 2009, selon les prévisions d'automnes publiées dans la matinée par la Commission européenne.Le taux de chômage devrait en conséquence grimper de plus de 1 point d'ici deux ans (de 7,6% en 2008 à 8,7% en 2010), ajoutent-elles.

La crise financière "n'est pas encore terminée" malgré un début d'accalmie constaté sur les marchés, a estimé lundi le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Joaquin Almunia, en jugeant que la situation sur les marchés boursiers et financiers restait "précaire".

Les marchés continuaient par ailleurs lundi d'avoir l'oeil rivé sur les Etats-Unis, et sur l'élection présidentielle de mardi, attendant avec fébrilité la levée de l'incertitude, bête noire des investisseurs.

modération : l'image n'existe plus

Les places financières anticipent largement une victoire du candidat démocrate Barack Obama, en tête dans les sondages.

Mais une victoire du républicain John McCain serait toutefois savourée à Wall Street, première place financière mondiale, car "le marché préfère généralement les républicains", rappelle Sam Stovall, stratégiste chez Standard & Poor's. Et les changements les plus prévisibles d'une présidence Obama ne sont pas vraiment de nature à réjouir le monde de la finance.
"Obama est clairement quelqu'un qui veut taxer le capital", ce qui rognerait les profits des placements, a déclaré, sur la chaîne financière CNBC, Joseph Watkins, du cabinet d'avocats Buchanan Ingersoll & Rooney
.


De son côté, l'indice des directeurs d'achat (PMI) pour le secteur manufacturier en octobre est lui tombé à 41,1 points, soit sa plus forte baisse mensuelle et son plus bas niveau jamais enregistrés depuis sa création.

"Le secteur manufacturier de la zone euro se contracte à une vitesse surprenante", relève Chris Williamson, chef économiste de la société Markit, qui publie l'indice, en prévoyant "de nouvelles baisses de la production et de l'emploi pour les prochains mois".

Les grandes économies asiatiques montrent également des signes d'inquiètude persistante face aux risques de récession mondiale. Le ralentissement touche également l'économie chinoise, qui a enregistré un ralentissement de sa croissance au troisième trimestre, à 9,0% son plus bas niveau trimestriel en cinq ans.

Il semble donc que les marchés financiers aient déjà "pricée" la mauvaise nouvelle de l'élection d'Obama (moins de guerre! et plus de social, la bourse ne va pas aimer).

Maintenant l'élection n'est pas faite et même si Obama passe (au moins c'est qu'elle n'est pas truquée), il va hériter d'une petite bombe économique.

Citer
Vers le chaos électoral le 4 novembre ?

A moins d'une semaine de l'élection présidentielle américaine, la pression monte sur les candidats et leurs partisans. Au point de leur faire perdre leur sang-froid et de leur faire croire en des tentatives de fraudes massives ? Presque. Alors que chaque camp accuse l'autre de vouloir voler l'élection, voici un tour d'horizon des risques qui pèsent effectivement sur le scrutin de mardi prochain.

Mickey Mouse ira-t-il voter ?

L'affaire qui fait le plus de bruit aux Etats-Unis est celui des enregistrements de faux électeurs
. Révélée il y a deux semaines, l'inscription de personnes n'existant pas par l'Acorn (organisation représentant et aidant des familles à bas revenu et payée pour les aider à s'inscrire sur les listes électorales), n'en fini pas de faire des remous. Les Républicains ont montré que l'organisation avait par exemple enregistré Mickey Mouse en tant qu'électeur en Floride, ce qui avait permis à John McCain d'accuser les Démocrates de préparer "la plus grosse fraude électorale de l'histoire américaine".

Dans d'autres Etats, des purges quasi arbitraires ont été effectuées. En Georgie, comme l'a récemment révélé le magazine américain Time, un membre de l'administration a rayé 700 personnes des listes électorale sur la base de fichiers de police, alors que certaines avaient simplement reçu des amendes pour stationnement. Dans le Mississippi, une fonctionnaire a effacé par mégarde 10.000 noms des listes sans aucune raison.

L'angoisse de la machine à voter devant la file d'attente

modération : l'image n'existe plus

Autre sujet qui fait douter certains du résultat qui sortira des urnes le 4 novembre : les machines à voter. Depuis le fiasco du recompte des voix en 2000 en Floride, l'Etat fédéral américain a demandé le remplacement de toutes les vielles machines à voter. Un tiers des électeurs américains voteront cette année sur des machines hi-tech à écran tactile mais qui ne produisent aucun reçu papier. En cas de victoire serrée, de demande de recompte ou pire de mauvais calibrage des appareils, il n'y a aucun moyen de savoir si les votes enregistrés sont ceux que les électeurs voulaient vraiment placer dans l'urne. De plus, de nombreux districts dans tous le pays n'ont pas encore remplacé les machines à poinçons qui ont tant fait parler d'elles en 2000.

Le temps nécessaire pour voter fait aussi craindre que de nombreux électeurs se découragent avant d'avoir accompli leur devoir électoral.

Finalement, fait remarquer le magazine Time, seul une victoire nette dans un sens ou dans l'autre pourrait faire taire les rumeurs de manipulation.
« Modifié: 26 avril 2012 à 00:35:39 par katchina »
IP archivée

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1197
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #72 le: 03 novembre 2008 à 19:42:50 »

George W. Bush : le pire président de l’histoire ?

Bilan Bush, le pire président de l'histoire des USA. Bad Bye
« Modifié: 28 octobre 2011 à 00:56:56 par katchina »
IP archivée

jerome

  • Invité
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #73 le: 03 novembre 2008 à 19:56:17 »

Ne jetez pas le bébé avec l ' eau ! bien sur Anthony est à droite , mais il est chrétien ,
donc a des convictions hors système , c ' est le moins qu ' on puisse dire , et fait une
analyse canon de ce qui se passe ...  toutes les analyses sont bonnes à prendre , sauf
celles de TF1 bien sur   ;D

  http://bernard-antony.blogspot.com/2008/10/de-washington-paris-lobamanipulation-no.html
IP archivée

PORT-ROYAL

  • Invité
Re : Elections américaine, novembre 2008
« Réponse #74 le: 03 novembre 2008 à 20:12:33 »

     Qu'est-ce que j'aimerais monter des coups comme celui-là (Sarah Palin, Sarko et Jauni; me suis-je trompée de topic? Peut-être bien; sorry mais néanmoins impec) = impec.
« Modifié: 03 novembre 2008 à 20:17:40 par PORT-ROYAL »
IP archivée
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 11   En haut