Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: In Memoriam  (Lu 67599 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

harlock

  • Invité
In Memoriam
« le: 13 octobre 2008 à 20:22:21 »

Citer
Guillaume Depardieu est mort
NOUVELOBS.COM | 13.10.2008 | 20:14
 27 réactions
L'acteur est décédé lundi à l'hôpital de Garches, à l'âge de 37 ans, d'une "pneumonie foudroyante". Longtemps écrasé par la personnalité et la célébrité de son père, Guillaume avait eu une jeunesse rebelle, marquée par la vitesse, la violence, la drogue et l'alcool qui l'avaient conduit en prison.



Guillaume Depardieu (Sipa)
L'acteur Guillaume Depardieu est décédé lundi 13 octobre à l'hôpital de Garches, à l'âge de 37 ans, après "avoir contracté un virus qui a provoqué une pneumonie foudroyante", a-t-on appris auprès de l'agent de son père, Artmedia.
"Il est décédé aujourd'hui (lundi) en début d'après-midi, après avoir contracté un virus qui a provoqué une pneumonie foudroyante", a indiqué à l'AFP Artmedia.
Fils de Gérard et d'Elisabeth Depardieu, également comédienne, né le 7 avril 1971, cet acteur à la sensibilité à fleur de peau a tourné près d'une vingtaine de films, dont "De la guerre" de Bertrand Bonello et "Versailles" de Pierre Schoeller, actuellement à l'affiche.
Longtemps écrasé par la personnalité et la célébrité de son père, Guillaume avait eu une jeunesse rebelle, marquée par la vitesse, la violence, la drogue et l'alcool qui l'avaient conduit en prison.
En 2003, il avait été amputé de la jambe droite pour mettre fin aux souffrances provoquées par une infection qu'il avait contractée à la suite des 17 opérations subies après un accident de moto en octobre 1995.
« Modifié: 24 juin 2014 à 00:09:30 par katchina »
IP archivée

harlock

  • Invité
Re : In Memoriam
« Réponse #1 le: 13 octobre 2008 à 20:25:47 »

Citer
Guillaume Depardieu, mort d'un écorché vif
AP | 13.10.2008 | 20:02

L
a mort d'un écorché vif. L'acteur Guillaume Depardieu, qui avait connu de nombreux problèmes personnels pendant sa jeunesse, est décédé lundi à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine). Il a succombé à un choc septique consécutif à une pneumonie "foudroyante", a-t-on appris auprès de l'AP-HP, contractée lors d'un tournage en Roumanie. Il avait 37 ans.

Fils de Gérard Depardieu et frère aîné de l'actrice Julie Depardieu, il avait été hospitalisé dans la nuit de dimanche à lundi au service de réanimation de l'hôpital, précisait-on de même source.

César du meilleur espoir masculin en 1996 pour son rôle dans "Les apprentis" de Pierre Salvadori, Guillaume Depardieu a notamment joué dans "Tous les matins du monde", "Cible émouvante" ou encore "De la guerre" de Bertrand Bonello, actuellement sur les écrans français.

Marqué par des relations difficiles avec son père, Guillaume Depardieu avait connu dans sa jeunesse des problèmes de drogue, d'alcool et de violence. Il avait été condamné pour des outrages, des affaires de stupéfiants et diverses infractions routières.

L'année 1995 marque un tournant dans sa vie. Il a un accident de moto et est hospitalisé à l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches. Il contracte deux staphylocoques dorés et doit subir plusieurs interventions chirurgicales. En 2003, il se fera finalement amputer la jambe droite, et on lui pose une prothèse.

Il crée ensuite la Fondation Guillaume-Depardieu à Bougival (Yvelines) pour s'occuper des cas d'infections nosocomiales, dont il a lui-même été victime.

L'avocat de la famille Depardieu, Me Jean-Yves Liénard, a confié à l'Associated Press qu'Elisabeth, la mère de l'acteur, l'avait appelé dimanche pour lui dire que "Guillaume était très malade". "Il a attrapé une maladie pulmonaire lors d'un tournage en Roumanie et a été rapatrié hier (dimanche) pour des raisons sanitaires. Il était très grièvement malade", a-t-il ajouté.

Josée Dayan, qui l'a notamment fait tourner dans la série télévisée "Les rois maudits", a affirmé sur RTL que "c'était vraiment l'acteur le plus doué de sa génération". "C'était un ami, je l'aimais infiniment (...) Guillaume, c'était un peu comme mon petit frère", a-t-elle souligné, en se disant "anéantie".

Jean Rochefort a estimé que Guillaume Depardieu "était un acteur formidable". Le comédien, qui a tourné à ses côtés dans "Cible émouvante" (1993), a avoué avoir eu "une grande affection pour cet enfant", un homme "avide de la vie", avec "un potentiel énorme". "C'est catastrophique, c'est horrible", a déclaré Jean Rochefort sur France-Info.

Né le 7 avril 1971, le fils de Gérard Depardieu et d'Elisabeth Depardieu, qui est également comédienne, avait fait une première apparition au cinéma trois ans plus tard, en 1974, dans "Pas si méchant que ça" de Claude Goretta. Mais sa carrière avait véritablement débuté en 1991, dans "Tous les matins du monde" d'Alain Corneau.

Guillaume Depardieu a ensuite joué dans de nombreux films et téléfilms. Ces dernières années, il avait notamment été à l'affiche de "Célibataires" (2005) de Jean-Michel Verner, "Ne touchez pas la hache" de Jacques Rivette (2006), ou encore "Versailles" (2008) de Pierre Schoeller. AP
IP archivée

ressac

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1296
Re : In Memoriam
« Réponse #2 le: 13 octobre 2008 à 21:23:08 »

oui le pauvre :(
ll était bien jeune pour mourir et de cette façon.
IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4305
Re : In Memoriam
« Réponse #3 le: 13 octobre 2008 à 21:58:57 »



Il a vécu une vie d'homme.
D'humain.
Ca pardonne pas.

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

jerome

  • Invité
Re : In Memoriam
« Réponse #4 le: 14 octobre 2008 à 21:41:03 »

Vécu une vie d ' Homme ?? Mon père , vous déraillez !

J ' ai vécu 10 jours avec ce type ... une loque humaine , monstrueusement égoiste , et shootée jusqu ' à la moelle ! D ' accord , peut etre pas de sa faute , mais de grace ,
évitons le politiquement correct , et parlons d ' un bon à rien ... comme d ' un bon à que
dalle ! Pourquoi suivre les Unes de la presse ?  Si vous voulez des détails précis ,
je suis pret à vous envoyer un U2U perso et vous serez surpris ...

C ' est pas le fait d ' etre le fils d ' une vedette (?) qui vous rend meilleur , bien au
contraire , meme si vous n ' etes pas directement responsable de votre déchéance ...

IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4305
Re : In Memoriam
« Réponse #5 le: 14 octobre 2008 à 21:44:26 »



Je parle de mon ressentis.
je ne fais pas dans le people.
Défoncé..; fou... oui !
Sensible aussi.
Une vie d'homme.
Je maintiens !
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18509
Re : In Memoriam
« Réponse #6 le: 14 octobre 2008 à 21:53:32 »

Est ce que quelqu'un a-t-il vu : Versailles - son dernier film ?

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=131876.html

IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

ressac

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1296
Re : In Memoriam
« Réponse #7 le: 14 octobre 2008 à 22:36:08 »

Ce n'est pas du politiquement correct. Et ce n'est pas parce qu'il s'appelait Depardieu qu'on le regrettera d'avantage  ::)
IP archivée

Kris

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 574
Re : In Memoriam
« Réponse #8 le: 15 octobre 2008 à 21:54:44 »

Je ne connaissais que très peu Guillaume Depardieu. Le public l'aura peut-être surtout découvert à
travers toutes les difficultés qu'il a endurées suite à son accident de moto qui a entraîné une hospitalisation prolongée laquelle s'est finalement soldée par une amputation d'une jambe.

Son accident de moto était, toujours selon les médias, la conséquence d'une vie très mouvementée marquée par l'alcool et la drogue. Les médias se sont également fait l'écho de sa relation très difficile avec son père. Bien entendu nous ne pouvons porter un jugement sur la relation de Gérard Depardieu et de son fils. Néanmoins il est possible de constater que, souvent, les enfants d'artistes ont eu une vie difficile. D'un côté ils ont presque tout ce qu'un enfant pourrait désirer au niveau matériel. Cependant il semble qu'il leur manque l'essentiel c'est à dire un cadre de vie familial "normal" où ils puissent s'épanouïr.

Aux deux extrêmes de la société, on retrouve les mêmes problèmes. Les enfants des familles les plus aisées comme les enfants des familles les plus pauvres souffrent en fait d'un mal commun : un certain manque d'environnement familial et d'éducation aux principes de base de la vie. Et comme l'éducation scolaire ne peut pas remplacer l'éducation parentale, du moins pas actuellement, alors c'est la bérézina !!!

La seule vraie réforme qu'il faudrait faire (du moins la réforme absolument prioritaire) c'est celle de l'école. Et c'est la seule qui, malheureusement, en dehors des racommodages superficiels proposés par les tous les gouvernements, risque de ne jamais se faire !!!
IP archivée
"Mieux vaut viser un lion et le rater que viser un chacal et le toucher" (Swami Krishnananda)

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4305
Re : In Memoriam
« Réponse #9 le: 15 octobre 2008 à 22:15:03 »



Mon analyse n'est pas la même.
Depardieu est vraiment l'anti modèle.... (enfin pas pour moi bien entendu ;) )
Je crois que ses enfants ont été élevés dans la fureur de vivre.
Guillaume a mon avis a dû admirer son père et essayer de le dépasser et l'impressionner sur son propre terrain.
... v'la ti pas que je fais le psy merde !
En tout cas il a profité de sa vie...
Comme un homme..

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18509
Re : In Memoriam
« Réponse #10 le: 15 octobre 2008 à 22:17:22 »


Aux deux extrêmes de la société, on retrouve les mêmes problèmes. Les enfants des familles les plus aisées comme les enfants des familles les plus pauvres souffrent en fait d'un mal commun : un certain manque d'environnement familial et d'éducation aux principes de base de la vie. Et comme l'éducation scolaire ne peut pas remplacer l'éducation parentale, du moins pas actuellement, alors c'est la bérézina !!!

Le problème existe dans toutes les couches de la société, et il existe parmi les familles les plus aisées, et parmi les familles les plus pauvres des enfants éduqués et affectivement entourés et équilibrés. Mais lorsque c'est la bérézina, le problème des enfants des familles les plus aisées est que la plupart du temps, leur souffrance est niée en raison de leur origine sociale. Personne ne comprends, parce que dire "le pauvre" dans ces cas là, est politiquement incorrect.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

ressac

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1296
Re : In Memoriam
« Réponse #11 le: 15 octobre 2008 à 22:25:06 »

Il était surtout un bon acteur pour ma part, après, le fait de s'appeler Depardieu n'a pas d'importance, sauf que je n'ai pas à chercher son nom et vu qu'il ressemblait à son père....
IP archivée

PORT-ROYAL

  • Invité
Re : In Memoriam
« Réponse #12 le: 18 octobre 2008 à 12:16:02 »



pauvre gosse
très beau gosse
excellent acteur
souvent gracieux
odieux aussi probablement
des jours avec
et des jours sans
a essayé
a fait comme il a pu
parti
voilà
fin
= humain
IP archivée

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10218
Re : In Memoriam
« Réponse #13 le: 26 janvier 2009 à 01:27:45 »

Mort de Gérard Blanc, le leader de Martin Circus

Le chanteur et guitariste Gérard Blanc, 61 ans, qui fut leader du groupe mythique Martin Circus dans les années 1970, est décédé d'une hémorragie dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé son épouse



edit modération : page non trouvée

---> nouveau lien: http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20090126.OBS1463/deces-du-chanteur-gerard-blanc.html



« Modifié: 17 juin 2013 à 01:28:59 par freddy »
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4575
Re : In Memoriam
« Réponse #14 le: 07 août 2009 à 19:43:44 »

youtube - Willy DeVille Demasiado Corason
admn : cette vidéo n'existe plus

Le chanteur et guitariste américain est mort dans la nuit de jeudi à vendredi. Il avait 56 ans.

Willy Deville, c'était une gueule d'abord, un mélange de Don Diego de la Vega, de Cochise et de Brian Ferry, à qui il avait aussi emprunté la voix cassée et les poses de crooner - façon mariachi, avec grosses bagouzes, boucles d'oreille turquoise, gilet brodé et crinière impeccable.

Version américaine et tirée à quatre épingles de Keith Richard - qui est l'un des plus fervents soutiens de son premier album, Cabretta - il débarque sur la scène punk new-yorkaise à la fin des années 70, en leader d'un groupe improbable à l'époque, Mink de Ville. Entièrement dévoué à son chanteur et guitariste, il glisse son rock latino mâtiné de cuivres, de blues et de fièvre cajun au milieu des fumées du mythique CBGB's, entre un concert des Ramones et un autre de Blondie. C'est l'heure des premiers succès, les singles Spanish Stroll et Cadillac Walk.

En 1980, Le Chat bleu est un hommage à Edith Piaf, à la France, qu'il adore, dit-il, et à Paris - où l'album est enregistré. Cinq ans plus tard, après un dernier tube d'équipe, Italian Shoes, Willy Deville met un terme à l'aventure collective. Sorti en 1987, produit par Marc Knopfler, de Dire Straits, son premier album solo, Miracle, profite du succès de Princess Bride, le film de Rob Reiner, dont Storybook Love est la chanson générique.

C'est en 1992 que Willy Deville, installé depuis une paire d'année dans un état qui lui va comme un gant de veau en agneau plongé, la Louisiane, abat sa carte maîtresse, une reprise hispanisante du Hey Joe de Jimi Hendrix. Aujourd'hui encore, elle fait régulièrement de l'ombre à l'original.

Par la suite, la carrière du "capitaine Crochet du rock" se fait plus hésitante. Les albums s'espacent et, comme souvent, sa cote d'amour devient aussi élevé en Europe qu'elle s'effondre dans son pays.

Crown Jane Alley, son avant dernier disque, et Pistola, en 2008, avaient déçu les fans et les critiques. Son hépatite et son cancer n'auront pas laissé à Willy Deville l'occasion de se racheter.

http://www.lexpress.fr/culture/musique/hey-willy-deville-est-mort_779217.html


Mink deVille - Love and Emotion 1981

Mink deVille - Love and Emotion 1981



Mink DeVille - Cadillac Walk (Montreux '82)


youtube - Mink DeVille - Cadillac Walk (Montreux '82)
admn : vidéo invalide
« Modifié: 20 octobre 2013 à 00:56:18 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.