Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 5 6 [7] 8   En bas

Auteur Sujet: Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?  (Lu 15566 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #90 le: 05 Août 2012 à 11:42:46 »

Le Parti pour les Animaux entre au Parlement


IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #91 le: 05 Août 2012 à 14:38:24 »

A quand le parti des chats et le parti des chiens et plus tard  le parti des lévriers afghans et des chats angoras.
Il faut réfléchir à la démocratie et à ce qu'on en fait.
Pourquoi une minorité-la mystérieuse oligarchie, contrôle-t-elle une majorité-tous les autres, couillons que nous sommes?
C'est parce-que l'oligarchie arrive, très facilement, à instiller dans la société des débats tarte à la crème, qui éloignent les citoyens des grands thèmes qui ont leur importance et qui pourraient faire leur unité, et que des gens en manque d'occupation et d'intelligence se pressent de reprendre. Agents gratuits, involontaires, zélés et serviles qui participent au morcellement de la société et à la culture, bio, des débats croupions.
Alors certains sont heureux de nous annoncer l'entrée au parlement. Lequel? Sans meme en mentionner de pays. Pays-Bas. Ni la date. 22 novembre 2006.
Enfin des nouvelles fraiches!
Quand les Hommes auront résolu leurs problèmes sociétaux et de gouvernance, les animaux verront leurs droits à exister sans être exploiter.
C'est la marchandisation du monde qui conduit à la marchandisation et à l'exploitation excessive des animaux, pour le profit. Encore une fois ça n'est pas la queue qui remue le chien sauf pour ceux qui croit qu'avoir du coeur est une politique.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #92 le: 05 Août 2012 à 17:14:04 »

A ta place, mais quelquefois, je suis heureux d'être à la mienne, je ne perdrais pas mon temps a répondre à des sujets si croupions, comme tu sais si bien le répéter!

http://partipourlesanimaux.e-monsite.com/
« Modifié: 05 Août 2012 à 17:46:10 par mat »
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #93 le: 05 Août 2012 à 23:40:50 »

C'est toute la difference entre nous.
Je ne considère pas que de pointer du doigt les informations non-datées, non-précises, futiles et fumeuses dont tu te fais l'écho comme si il s'agissait de paroles sacrées  ou saintes, soit une perte de temps.
La décence voudrait qu'un grand garcon sache prioritiser et hierarchiser l'information et ne pas balancer en touffe le bon grain-très rare, et l'ivraie quotidienne, dans la même bouillie indigeste entre culpabilisation et victimisation.
Mais se sont les seules armes disponibles.
Alors autant les utiliser jusqu''à  la lie.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #94 le: 06 Août 2012 à 10:35:22 »

Pour donner un peu plus d'info sur le parti des animaux:
Copié-collé de wikipedia:

Le Parti pour les animaux (en néerlandais : Partij voor de Dieren) des Pays-Bas est un parti politique néerlandais dont l'objet est la défense des droits des animaux.
Premier parti antispéciste ayant acquis la représentation parlementaire, le Parti pour les animaux a obtenu deux sièges aux élections législatives de 2006, puis un siège lors des sénatoriales de 2007. Députées dans la Tweede Kamer (la chambre basse) sont Marianne Thieme et Esther Ouwehand.
Aux élections législatives de 2010 ces deux sièges sont maintenus ("Malgré la crise économique", d'après la porte-parole et leader parlementaire Marianne Thieme).
Ce qui permet la présence de ce parti est la proportionnelle.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #95 le: 07 Août 2012 à 17:21:03 »

Regard éthique sur les animaux:



la suite sur dailymotion
« Modifié: 27 Janvier 2013 à 01:10:23 par katchina »
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #96 le: 26 Août 2012 à 09:41:04 »

    Les voyous des champs.

Les faits qualifiés de « divers » par la presse qui ressassent les uns et ignorent les autres, révèlent par-delà l’écume de l’actualité le fond d’une société.

En ce mois d’août, nous apprenons :

-  Qu’un étang naturel, préservé, voué à la sauvegarde de la flore et de la faune, dans le département du GERS a été vandalisé. Durant la nuit, des malfaisants ont vidangé l’eau du lac et saboté le système d’évacuation des eaux pour compromettre la restauration rapide des lieux. Sans revendiquer leurs actes délictueux, ces voyous laissèrent cette signature : « de l’eau pour les tortues, pas pour les maïs ».

- Que dans le parc national du MERCANTOUR, un éleveur de mouton agressa violemment deux agents publics venus, sur sa demande, constater des dégâts sur son troupeau imputés à des canidés.

De tels agissements sournois, brutaux, révélateur d’une mentalité violente, sont fréquents en milieu rural.

Incendies d’installations naturalistes en BRIERE, milliers d’Euros de dégâts de mobilier urbain à VALENCIENNES lors d’une manifestation de chasseurs, dégradations de mairies Des communes de HAUTE GARONNE ayant accepté les réintroductions d’ours, saccage des bureaux d’une ministre de l’environnement, meurtre par un exploitant agricole chasseur de DORDOGNE de deux inspecteurs du travail et de  la mutualité sociale agricole venus le contrôler et la liste pourrait être  infinie.

Il faut dire que pendant longtemps le voyou des champs pouvait, en toute impunité, lors d’une manifestation, peindre en blanc un commissaire de police, dévaster les locaux d’une préfecture, détruire des biens publics ou privés sans redouter les foudres de la loi.
Les gouvernants et leurs relais ne virent longtemps dans ces démonstrations clastiques que la colère de leur électorat de base qu’il eut été imprudent de soumettre aux lois communes réprimant les délits lorsqu’ils étaient commis par d’autres.

source et suite
« Modifié: 31 Août 2012 à 02:12:36 par katchina »
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #97 le: 30 Août 2012 à 17:12:17 »

Avec un été et une rentree particulierement charges, nous avons eu peu de temps a consacrer au site internet, aussi cette feuille d’info sera un peu succincte. Nous nous rattraperons la prochaine fois !

L‘association tiendra divers stands d’informations en Isere, Drome et dans les Hautes Alpes dans les jours qui viennent :

http://www.animaux-nature.info/spip.php?rubrique26
admn : lien sur page d'accueil

« Modifié: 27 Janvier 2013 à 01:11:34 par katchina »
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #98 le: 02 Septembre 2012 à 08:19:15 »

  Laissons-les vivre !

Mes amis lecteurs sont trop avertis pour s’y méprendre, mais, pour les visiteurs occasionnels et néanmoins intellectuellement curieux, je dois expliciter l’étendue et la nature de notre éthique du respect du vivant.

En effet, des courants de pensées réactionnaires, puissants aux USA, inspirés par les dogmes monothéistes, en invoquant le respect du vivant, s’obnubilent sur l’humain.

Nous partageons avec eux le respect de la personne humaine, dès lors qu’elle a un intérêt légitime à vivre et à jouir de la vie, donc à compter de son accession à la capacité d’éprouver le principe fondamental du plaisir déplaisir.

Les adorateurs de l’embryon confondent une potentialité de personne et la personne et leur fanatisme pourrait, en bonne logique, leur faire vénérer les gamètes qui représentent d’innombrables potentialités d’humains.

Le réactionnaire traditionaliste  entend par « respect du vivant », celui du seul humain dès le stade embryonnaire, ce qui, à mon sens, relève d’un obscurantisme farfelu et en excluant les autres animaux, néanmoins conscients, ce qui relève d’une indigence morale.
Or, si tout animal possède une présence au monde manifestant une volonté de conservation, une conscience de la souffrance, un œuf fécondé n’est jamais qu’un œuf, fut-il humain.

Tout être éprouvant le principe de plaisir déplaisir possède, en éthique biocentriste, le droit d’échapper à la souffrance et de voir sa vie respectée.

En cela, l’expérimentation sur l’animal, lorsqu’elle génère douleur et risque létal, heurte davantage que l’utilisation de simples cellules souches, fussent-elles humaines.

http://www.ecologie-radicale.org/index.php]source et suite
« Modifié: 02 Septembre 2012 à 18:53:23 par katchina »
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #99 le: 02 Septembre 2012 à 16:20:32 »

    Les voyous des champs.
L'article sur les voyous des champs interpelle. En effet un voyou est selon la définition du Petit Robert :
Citer
"Un Homme du peuple, ayant des activités délictueuses ou Un individu de mœurs et de moralité condamnable".
Qu'essaie de dire le fameux Gérard Charollois dans cet article ?
Il commence par deux incidents, pas même reliés géographiquement, dont, habillement, il escamote les détails afin que l'on ne retrouve pas les documents originaux qu'il a utilisés.
Les voici pour avoir une meilleure idée:
Le premier incident se situe dans l'étang du Moura
http://www.lourdes-actu.fr/section/58-nature/5802-gers-etang-du-moura-mepris-de-la-vie-mepris-des-institutions-et-mepris-des-dangers-pour-la-population-
On peut se rendre compte que l'article de Gérard Charollois n'est qu'un plagiat de cet article et qu'il l’a corsé de son radicalisme écologiste. Voici un extrait de l’original:
Citer
ces actes sont isolés mais se multiplient dans le Gers (épisode à Riscle en juillet, à Auch depuis le début d'année), et ils jettent une fois de plus le discrédit sur la totalité de la profession agricole, dont l'image risque d'être une nouvelle fois victime des agissements d'une minorité.
Le second incident dans le Mercantour:
http://www.ledauphine.com/environnement/2012/08/22/deux-agents-du-mercantour-agresses-par-un-eleveur-de-moutons-anti-loup
Là encore voici un extrait qui modère le titre choc:
Citer
«L’été a été difficile pour les éleveurs: il y a eu beaucoup d’attaques de loups et beaucoup de brebis tuées», reconnaît la directrice adjointe du Parc, Caroline Merle, qui «comprend le stress et la détresse professionnelle» de certains d’entre eux... C’est la première fois, selon elle, qu’ils s’en prennent physiquement à eux. L’été dernier, les agents du Parc ont réalisé 320 constats-loup, sans incident.
Ce que l'on peut lire c'est que de tels agissements ne sont pas légions mais extrêmement minoritaires. 1 sur 320 pour l'agression de l’éleveur de moutons. Et par un tout petit groupe de gens, radicaux, concernant le saccage de l'étang de Moura.
Evidemment Gérard Charollois nous dit le contraire. Pourquoi? Pour nous dépeindre un monde rural à sa façon, qui ne serait qu'un ramassis de voyous: braconniers, voleurs, saboteurs, insoumis en tout genre et tous ne respectant jamais les lois de la république, et de plus couverts par les lâches politiques locaux.
Pour tous ceux qui connaissent le monde rural français, oui une certaine violence y existe. Mais cette violence se retourne souvent contre ces habitants des champs. Faire semblant de l’ignorer montre l’absence totale de connaissance du milieu décrit ou la volonté de le salir. Pour info le taux de suicide chez les agriculteurs est trois fois plus élevé que chez les cadres. Des infos ici :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/25/agriculteurs-francais-du-mal-etre-au-suicide_1470416_3224.html
Modération: La page demandée n'est pas disponible.[/color][/sub]
Puis il suffit d’affirmer, encore une fois sans preuve, que ces actes sont révélateurs d’une mentalité violente en oubliant, comme c’est commode qu’ils sont souvent motivés par la désespérance, parce-que ces gens sont acculés à la ruine. Et si les gendarmes ou les politiques locaux ont été cléments avec ces gens c’est parce-qu’ils connaissaient  leur situation personnelle, souvent intenable et qu’ils ne souhaitaient pas les enfoncer encore plus.
S’ensuit une nouvelle généralisation sans plus de détails de lieu ou de temps :
Citer
« hostiles à la création d’une réserve naturelle ou à une réglementation de parc national digne de ce nom ou à une protection effective des grands prédateurs, à une limitation du prélèvement d’eau dans les rivières. »
Amalgame et culpabilisation pour cette première partie ou ces gens sont qualifiés, arbitrairement de voyous des champs et  d’ennemis de la terre.
Mais tout ca pour en arriver ou?
Citer
« Présentement s’affrontent deux approches incompatibles du vivant. »
Bien sur, le manichéisme classique. Le bien et le mal. Eux, qu’on a, a longueur de ligne dénigrés et culpabilises et bien sur
Citer
« nous,   écologistes animalistes,  la nature mérite mieux qu’une exploitation et l’animal n’est pas une marchandise, une chose ».

Si vous écoutiez un peu ce que disent les autres, M. Charollois, vous sauriez que quelqu’un comme José Bové dit la même chose. Il va même plus loin en dénonçant
Citer
« les industries qui privatisent le vivant en le brevetant, qui exploitent la nature et les savoirs traditionnels de l’humanité pour faire de nouveaux profits. »
Ce qu’écologie radicale ne fait pas.
D’après vous pour
Citer
« les tenants des traditions, la nature est un espace de production et un terrain de jeux et l’animal vaut selon son cours au Marché. Il est utile à l’homme ou nuisible mais n’est pas perçu comme un être sensible digne de respect. »
Tous les tenants de la tradition ont-ils le même avis ?
C’est peu probable.
Dans quel camp se situe l'éleveur de viande bio qui va bien être obligé de vendre ses animaux pour pouvoir continuer sa production? Visiblement pas celui de  M. Charollois.
Que va-t-on faire de tout ce que l’on nomme exploitations agricoles, car elles exploitent, par définition, la nature comme l’homme le fait depuis environ 100.000 ans. Comment relever le défi de nourrir bientôt 9 milliard, puis très rapidement 12 milliard de terriens alors que les terres arables vont manquer ?
Les grands prédateurs n’exploitent-ils pas non plus leurs proies, et les fourmis ne font-elles de même avec les pucerons ? Ces exemples viennent de la nature. Tout le monde trouve cela normal et personne ne s'en plaint. L'homme ne serait-il pas un animal comme un autre avec les meme droit de predation que possedent les autres predateurs?
Donc il n’y aurait que deux camps ? C’est tellement simple ! Dans quels camps sont
Citer
« les industriels qui privatisent le vivant en le brevetant, qui exploitent la nature et les savoirs traditionnels de l’humanité pour faire de nouveaux profits?»[/color]
.
Ces gens qui ne sont jamais mentionnés par les écrits « radicaux écologistes ».
Il n’y a pas deux camps car cela serait trop simple, Il y a le monde rurale qui vit de la terre car il ne peut pas faire autrement, avec beaucoup de modérés et quelques extrémistes, excités et radicaux, le monde des écologistes de gouvernements : les verts, José  Bové, les minoritaires excités d’Ecologie radicale qui croient détenir la vérité ultime. Les industriels qui privatisent le vivant en le brevetant, qui exploitent la nature et les savoirs traditionnels de l’humanité pour faire de nouveaux profits. Et les autres, les citadins qui ne connaissent rien au monde rural. J’en oublie probablement. Mais cela fait 6 camps. Et non deux.
Apres nous avoir dit que les
Citer
«agissements sournois, brutaux, révélateur d’une mentalité violente, sont fréquents en milieu rural »
, M. Charollois n’hésite pas à se contredire, ou a se degonfler, après avoir affolé ses lecteurs, en écrivant que
Citer
« à la campagne, vivent des gens paisibles respectueux d’autrui et les agissements mafieux et fascisants ne sont imputables qu’à une minorité. »
 
Ce texte est une autre tentative de manipulation, lamentablement ratée.
Quel est l’intérêt de reporter des propos aussi incohérents et contradictoires? 
Que veut dire cette personne ?
Que
Citer
« La société est divisée (ce qui est légitime) et, le sachant nous devons, assumer clairement, loyalement, sereinement une confrontation d’idées »

Ceci est loin d’être une nouvelle fraiche et les divisions sont bien plus nombreuses et subtiles.
Que
Citer
« Tout dialogue est vain entre ceux qui protègent et ceux qui détruisent »
. Il ne m'avait pas échappé que M.Charollois était loin d’être un démocrate. Mais cette phrase en est l'aveux pathetique. Mais la encore incohérence et contradiction: comment assumer une confrontation d'idées quand on affirme que tout dialogue est vain?
Je concluerais par cette phrase de Jacques Lacan : « Le dialogue paraît en lui-même constituer une renonciation à l'agressivité».

« Modifié: 03 Septembre 2012 à 15:18:29 par lcarl »
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18335
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #100 le: 02 Septembre 2012 à 18:54:55 »

modération

@mat - citation réduite conformément au règlement

@lcarl - un effort de présentation s'avère plus que nécessaire,
ta contribution est désespérante d'illisibilité. Qui lira une telle contribution jusqu'au bout ?
AMA personne à part les mods, et encore !
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #101 le: 09 Septembre 2012 à 08:39:48 »


C'est trop bon de flinguer un animal protégé !

 !Une louve adulte d’environ 25 kg a été abattu le 7 septembre à 19h55 à Esparron-la-Bâtie, au lieu-dit «la Roche», sur la commune de Bayons (Alpes-de-Haute-Provence). L’autorisation de tir avait été donnée par arrêté préfectoral le 29  août dernier, malgré une «baisse sensible» de la pression de prédation sur le département (selon les propres termes de la préfecture).

http://cabranledanslemanche.blogspirit.com/
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #102 le: 13 Septembre 2012 à 09:57:29 »


C'est trop bon de flinguer un animal protégé !
!Une louve adulte d’environ 25 kg a été abattu le 7 septembre à 19h55 à Esparron-la-Bâtie, au lieu-dit «la Roche», sur la commune de Bayons (Alpes-de-Haute-Provence). L’autorisation de tir avait été donnée par arrêté préfectoral le 29  août dernier, malgré une «baisse sensible» de la pression de prédation sur le département (selon les propres termes de la préfecture).
http://cabranledanslemanche.blogspirit.com/
Petite remarque, tu choisis des sites de plus en plus laid et vulgaire comme le suggère le nom du site.
Si il y a eu autorisation de la préfecture, c'est autorisé donc pas du bracconage qui lui est interdit.
De plus le titre semble affirmer que la personne qui a fait cela y a pris du plaisir. C'est une allegation qui n'a rien de veridique et n'est que la projection des fantasmes de son auteur.
Un peu plus de mesure apporterait une touche beaucoup plus sérieuse et lisible à tout ce verbiage indigeste.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #103 le: 13 Septembre 2012 à 10:05:45 »

Passes donc ton chemin et intéresses toi à autre chose!
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18335
Re : Antispécisme - Les animaux ont-ils des droits ?
« Réponse #104 le: 13 Septembre 2012 à 11:29:17 »

modération :

Maintenant ça suffit, sujet fermé le temps que les esprits se calment, une fois de plus.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire