Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat  (Lu 11177 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 740
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #30 le: 22 juillet 2009 à 12:25:51 »

(Je rectifie, car j'ai été trop vite.) Ce n'est pas la ville que j'ai trouvé triste en effet, bien au contraire, car cela m'a d'ailleurs donné envie d'y aller. Par contre, ce qui m'avait  fortement marqué dans ce reportage, c'est une tristesse, voire, peut-être une mélancolie chez les étudiants. Je ne peux pas le dire autrement. Si non, de savoir que tu y as été c'est génial, n'as tu pas de photo ?

Au fait merci pour le reportage que tu as retrouvé
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2640
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #31 le: 22 juillet 2009 à 12:41:46 »

Oui, j'avais bien compris ce que tu avais voulu exprimer Crystelle, mais je ne vois pas d'ou pourrais venir cette tristesse que tu as constatée!
Par contre, pour répondre à ta question, non, je n'ai pas de photos car je n'en prend pas, généralement, lorsque je voyage, mais peut-etre que la prochaine fois ce sera le cas!
Il faut y aller si tu en as l'envie, n'hésites pas, fais avec ton coeur!
En Paix et en Santé!
IP archivée

crystelle

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 740
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #32 le: 22 juillet 2009 à 12:50:02 »

Je suis entrain de re- regarder le reportage, c'est un vrai plaisir. Merci encore Mat pour cette trouvaille. Cela D’ailleurs, me permettra justement de revoir le passage avec l’ambiance des étudiants que, je trouvais triste.
IP archivée

harlock

  • Invité
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #33 le: 25 décembre 2009 à 10:41:15 »

Je n'ai pas vu ce reportage à l' époque mais c'est une probable rediffusion qui passe en se moment sur cette même chaine.
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2640
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #34 le: 25 décembre 2009 à 11:35:21 »

Oui, ça fait toujours plaisir de le revoir.
http://www.publicsenat.fr/
IP archivée

alice

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 868
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #35 le: 25 décembre 2009 à 20:37:28 »




 ;)
IP archivée
"on est tous le con d'un autre"

Marseille13012

  • Méditation Marseille
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 48
Hommage à Auroville.
« Réponse #36 le: 13 juillet 2010 à 14:51:37 »


http://alturl.com/8y7zm

Auroville (La cité de l'Aurore) a l'immense mérite d'être une utopie en cours d'expérimentation .

Elle est située à une dizaine de kilomètres au nord de Pondichéry dans le Tamil Nadu en Inde .

Cette ville inaugurée le 28 février 1968 est unique :

Elle a pour vocation d'être

« le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie,
au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités »

Elle devait à l'origine accueillir 50 000 habitants.

Mais, en 2008, la communauté ne regroupait que 2 018 Aurovilliens dont 1 570 adultes originaires de plus de 30 pays, invités ponctuellement à se réunir pour prendre une partie des décisions, l'unanimité étant requise.

L'organisation de la ville ne suit ni hiérarchie, ni chef, ni gourou.

Par une loi non écrite, l'ancienneté confère toutefois une certaine autorité morale, voire quelques privilèges.

Elle a été créée par Mirra Alfassa (Mirra Richard), plus connue sous le nom de La Mère, compagne spirituelle de Sri Aurobindo, philosophe indien.

La Mère parlait du projet en ces termes :

« Il doit exister sur Terre un endroit inaliénable, un endroit qui n'appartiendrait à aucune nation, un lieu où tous les êtres de bonne volonté, sincères dans leurs aspirations, pourraient vivre librement comme citoyens du monde … »

Lors de son inauguration, le 28 février 1968, en présence du président de la République indienne et de représentants venus de plus de 108 pays, chacun versa une poignée de terre de son sol natal
placée dans une urne de marbre à la forme d'une fleur de Lotus située au milieu d'un amphithéâtre représentant la naissance d'une cité dédiée à l'unité humaine, à l'intégrité, à la fraternité universelle.

L'Unesco soutient le projet depuis le début .

En 1988, le parlement indien a accordé à ce grand village de 20 km² un statut unique dans le pays.

Depuis, Auroville bénéficie d'une liberté d'action privilégiée et ses habitants étrangers d'un statut préférentiel pour leur visa (un an renouvelable contre six mois pour les touristes).

Éducation, soins médicaux de base, culture et activités sportives sont gratuits.

Pour le reste, ceux qui n'ont pas de revenus touchent une maintenance de 5 000 roupies (environ 74 euros) par mois.
De l'argent virtuel, débité pour les achats effectués à Auroville

Ces 800 acres de terre sont devenus base d'expérimentation en matière d'intégration sociale, de forestation, de préservation de l'eau, d'énergie solaire, de conservation des sols et d'agriculture organique.
Avant 1968, ce n'était qu'un terrain inculte.

La ville est supposée avoir la forme d'une spirale galactique une fois sa construction achevée.

Au centre d'Auroville se trouve le Matrimandir, considéré par Mirra Alfassa comme l'âme du lieu. C'est une sphère géante de la hauteur d'une immeuble de 9 étages.

Les premiers occupants plantèrent deux millions d'arbres d'espèces multiples et d'origines diverses.

Auroville est divisée en 4 zones: internationale, culturelle, résidentielle, et industrielle.

Il y plus de 50 unités de production à Auroville engagées dans des activités aussi diverses que la production de bougies, d'encens, la fabrication de fromage, de poteries, de bijoux, de prêt à porter masculin et féminin, et d'articles de maroquinerie.

Ces productions peuvent être achetées dans les boutiques d'Auroville et de Pondichery, mais sont aussi largement diffusées bien au delà des frontières de l'Inde.

Charte d'Auroville

Charte lue par la Mère à l'inauguration d'Auroville.

1. Auroville n'appartient à personne en particulier. Auroville appartient à toute l'Humanité dans son ensemble. Mais pour séjourner à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine.

2. Auroville sera le lieu de l'éducation perpétuelle, du progrès constant, et d'une jeunesse qui ne vieillit point.

3. Auroville veut être le pont entre le passé et l'avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s'élancer vers les réalisations futures.

4. Auroville sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète.

tiken

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 49
Re : Hommage à Auroville.
« Réponse #37 le: 13 juillet 2010 à 20:04:25 »

une utopie pas si utopique que ca, qu'est ce que j'aimerai vivre dans une communauté ou les gens se respectent et en fassent de même pour la nature!!!
IP archivée
Oui partout dans ce monde, la loi décidée par les hors la loi
Ce monde de capital où la moralité n'est plus capitale...
"Délivrance de tiken jah fakoly"

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 239
Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
« Réponse #38 le: 07 janvier 2012 à 16:24:24 »

Auroville durement touchée par le cyclone Thane. Trombes d'eau, vents de plus de 130 km/h, raz de marée d'1m50.

70 % des arbres à terre, beaucoup de dégats matériels. L'urgence est de rétablir l'électricité car l'alimentation en eau potable en dépend.

Citer
'Monster storm' hits Auroville

TNN Dec 31, 2011, 05.13AM IST
PUDUCHERRY: Puducherry's famed French quarter, Auroville included, lay battered by what many locals are beginning to call the 'monster storm.' The most vicious to lash the city in the last three decades, Cyclone Thane has uprooted trees leaving this tourist town looking like a war-zone. Auroville, an international township with over 1,000 residents of 40 different nationalities, eight km from Puducherry and falling within Villupuram district in Tamil Nadu, was not lucky. The Working Committee member Daniel talks about the rehabilitation work happening in Auroville after the Thane cyclone. The most urgent matter is the restoring of the electricity since Auroville depends 100% on water pumped by the borewells. The electrical distribution lines are totally destroyed.

Ils en sont contraints à faire appel aux dons.
http://www.auroville.org/cyclone/pressrelease.html

« Modifié: 07 janvier 2012 à 16:44:29 par vephil »
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette