Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: OVNI - Les mécanismes d’une désinformation  (Lu 17043 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Décodage de 25 techniques de désinformation
« Réponse #15 le: 04 Novembre 2008 à 23:59:17 »

Bref rappel (je crois qu'il y a des versions bien plus longues) des techniques employées par les autres pour "ennuyer" les gentils ufologues innocents:
-----------------------------------------------------

Décodage de 25 techniques de désinformation



Voici quelques techniques courantes utilisées par différents organes de pouvoir – publics ou privés – cherchant à occulter des vérités qui dérangent. Il est utile de garder ces concepts à l’esprit lors de la lecture d’informations relatives à des sujets controversés (ils sont nombreux) … pour autant, règle n°1, que vous sachiez même qu’ils le sont.

Faites le test. Vous serez sans doute surpris de constater à quel point ces procédés percolent au travers de nombre de propos tenus par des instances officielles, des “experts” et par extension de nombreux médias.

Technique n°1 : Evitement
Ne pas écouter la controverse, ne pas la voir, ne pas en parler. Si elle n’est pas rapportée, elle n’existe pas et il n’y a pas lieu de s’en occuper.

Technique n°2 : Superficialité
N’aborder la controverse qu’en périphérie, sur des points mineurs voire pittoresques. Eviter soigneusement les points clés de l’argumentation.

Technique n°3 : Indignation
Rejeter le sujet de façon indignée (”jamais une chose pareille ne serait possible”). Jouer sur le sentiment d’incrédulité (”il y aurait eu des fuites”, “ça se saurait”, …)

Technique n°4 : Rumeur
Considérer la controverse comme une rumeur de plus, sans fondements, quels que soient les arguments présentés.

Technique n°5 : Homme de paille
Présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée, en sélectionnant son argument le plus faible, en amplifiant sa portée puis en le détruisant.

Technique n°6 : Messager
Décrédibiliser le porteur du message. Par extension, associer les opposants à des dénominations impopulaires telles que “excentrique”, “extrême-droite”, “gauchiste”, “terroriste”, “conspirationniste”, “radical”, “fanatique”, ou même “blonde” etc…

Technique n°7 : Biais
Exacerber tous les faits qui pourraient donner à penser que l’opposant opère en dissimulant ses véritables intentions ou est sujet à tout autre forme de biais.

Technique n°8 : Confusion
Quelque soit le niveau de la polémique mais sans y faire référence, confirmer la thèse officielle par un communiqué laconique sur une nouvelle étude favorable et rassurante.

Technique n°9 : Autorité
S’associer à l’autorité (organismes internationaux etc.) et présenter ses arguments avec suffisamment de jargon, de détails techniques et de sources pour les crédibiliser.

Technique n°10 : Innocence
Faire l’innocent. Quelle que soit la solidité des arguments de l’opposant, éviter la discussion en leur contestant toute crédibilité, toute existence de preuves, toute logique ou tout sens. Mélanger le tout pour un maximum d’efficacité.

Technique n°11 : Amalgame
Associer les charges de l’opposant à des charges farfelues facilement réfutables, qu’elles soient antérieures ou le fait d’autres opposants. En y étant associées, les charges subséquentes, quelle que soit leur validité, sont alors beaucoup plus facilement discréditées.

Technique n°12 : Diviser
Diviser pour mieux régner et par extension mettre l’accent sur les différences entre les différents courants des opposants et l’impression de chaos que cela procure.

Technique n°13 : Pseudo-débat
Présenter la version de l’opposant en premier lieu puis démentir par une succession de déclarations issues de sources faisant apparemment autorité.

Technique n°14 : Confession
Admettre avec candeur que des manquements (mineurs) ont été identifiés et que des solutions ont été apportées. Les opposants cependant en ont tiré parti pour gonfler la controverse et tenter de démontrer ce qui n’existe pas.

Technique n°15 : Edulcorer
Utiliser des termes techniques sans contenu émotif pour décrire le problème.

Technique n°16 : Enigme
Les énigmes n’ont pas de solution. Etant donné la multitude des paramètres, des intervenants et de leurs interactions, le sujet est bien trop complexe pour ne pouvoir être jamais résolu. Une technique couramment utilisée pour décourager ceux qui cherchent à suivre…

Technique n°17 : Solution complète
Eviter le problème en exigeant de l’opposant qu’il fournisse une solution complète à la résolution de la controverse.

Technique n° 18 : Omission
Omettre des preuves, des publications ou des témoignages contraires. S’ils n’existent pas, ce ne sont pas des faits, et le sujet ne doit pas être couvert.

Technique n°19 : Sang froid
Amener l’opposant à argumenter dans une position difficile et jouer sur sa perte de sang froid pour le décrédibiliser.

Technique n°20 : Expertise
“You don’t bite de hand that feeds you”, disent les Anglais. Créer son propre groupe d’experts et le financer directement ou indirectement.

Technique n°21 : Preuve impossible
Ignorer les preuves présentées par l’opposant comme étant non pertinentes et lui demander des preuves inaccessibles, que ce soit matériellement (non disponibles ou soustraites au regard du public), techniquement (années de recherche) ou financièrement.

Technique n° 22 : Déni
Dénier toute crédibilité ou être extrêmement critique vis à vis de publications, de témoignages ou même de propos officiels d’organes de pouvoir, en les désignant comme des “sources non valides” ou “des éléments sortis de leur contexte”.

Technique n°23 : Fausse preuve
Introduire des éléments contradictoires par rapport à l’argument de l’opposant, au besoin en fabriquant de fausses preuves, par exemple sous la forme d’études scientifiques au protocole particulièrement étudié.

Technique n°24 : Grand Jury
Organiser un grand jury ou des états généraux avec tous les atours de la consultation la plus large et la plus ouverte qui soient. Neutraliser ensuite les sujets qui fâchent et présenter le rapport final comme étant l’état du consensus général.

Technique n°25 : Diversion et distraction
Créer l’événement ailleurs pour distraire et écarter l’attention du public.


Source : http://www.vigli.org/

Reprises : http://www.ufofu.org/blog/2008/11/04/decodage-de-25-techniques-de-desinformation/   lien mort et : toutelaverite.com lien mort ... et oui c'est la chaine de l'espoir...pardon le tam tam ufologique
« Modifié: 09 Avril 2012 à 21:26:17 par Diouf »
IP archivée

garf

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 593
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #16 le: 05 Novembre 2008 à 13:12:13 »


Bonjour tilapinou

Nous avons les mêmes lectures me semble t-il.

J'ai posté la même information sur le 11/9/2001

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2709.450#lastPost

Tu me diras que la désinformation est valable et applicable à tout.

Mieux vaut faire un doublon  ;D

Sinon cette analyse de technique est excellente et pertinente.

Bonne journée et amitiés à tes lapinous.

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #17 le: 05 Novembre 2008 à 14:52:06 »

Bonjour Garf le jeune,

Désolé, je n'avais pas vu ton post car je sors peu de mon terrier ufologique et le sujet du 11/9 est quelque de chose de bien lourd à accepter même si j'ai un gros doute.

Il est vrai aussi que ce thème trouve  sa place aussi bien sur les deux fils de discussion.

PS: je crois qu'il existe ailleurs sur le forum ou dans mes lectures un document avec plus que 25 techniques de désinformation?

L'important pour l'ufologue novice est de s'y préparer alors que dans les faits, il est souvent trop "pur" ou naïf en imaginant que seules ses "preuves" parleront pour lui face à l'opinion ou le sceptique.

Pour faire un parallèle pour doper les ventes et toucher plus de consommateurs, on a inventé le marketing, la communication...

...Dans les écoles de commerce on prépare les étudiants aux entretiens et à dire ce que le recruteur souhaite entendre, mais pas dans les universités. Conséquence: les étudiants en fac ne sont pas plus mauvais mais parfois se vendent moins bien.

L'ufologue devrait donc être mieux coatché pour affronter les déboulonneurs.

Le but est de ne pas seulement reconnaître la technique mais de retourner la technique contre lui ;)

Bonne journée Garf le sage :)

IP archivée

garf

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 593
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #18 le: 05 Novembre 2008 à 16:00:05 »

Re


Citer
Bonne journée Garf le sage

Sagesse proche de la folie  :)

Je te retourne le compliment Yoda

Tu as bien raison, ces techniques sont valables pour tout.

Par Sainte Chronicité j'avais relu ce texte avant d'aller sur un forum qui accepte les fameux sceptiques ( ils se reconnaîtront car ils lisent icietmaintenant ) et dés le début de leurs inscriptions j'ai pu constater la même réthorique ....

Je vais aussi vous faire un post sur un cas du Gaipan, celui du 6 novembre 1990

Il est classé comme rentrée atmosphérique ( Ouarfff ... Kof Kof,
j'm étouffe)

Fabuleux comment on enfume et enrhume le chaland en incluant des témoignages qui n'ont rien à voir ( Forme, couleurs, directions, trajectoires ascendante ou bien stable )

Pour info et les impatients c'est là

http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/nat/etude_1990-11-01226.html
La page web demandee a ete refusee

Buenas tarde little rabit de mi corazon
« Modifié: 09 Avril 2012 à 21:28:48 par Diouf »
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #19 le: 05 Novembre 2008 à 16:27:05 »

ces techniques sont puantes mais existantes et certains que je ne nommerais pas ...par pure mechancete l'utilisent frequemment

...comme si je ne le voyais pas

le vrai probleme n'est pas qu'il y ait des mouches, le vrai probleme est l'apathie des masses

on fabrique depuis quelques annees un veritable nouvel tiers etat abruti , incapable d'esprit critiques, drogue, mal eduque, faible, lobotomise par les merdias etc  etc en combianatoire ou pas

je pense que ce tiers etat est desormais reellement en train de se reformer concretement et qu'une fois la nouvelle masse constituee en meme temps que l'emergence de super elites nomesques alors ce que orwell a vu arrivera

d'ailleurs j'en vois les premices un peu partout

dans la totale indifference de ce nouvel tiers etat

il est donc illusoire d'attendre un eveil d'une masse endormie

le vrai probleme n'est pas qu'il y ait des mouches, le vrai probleme est l'apathie des masses

le probleme du nom et de leur partisans est donc simplisssime

isoler et user desdites techniques sur les rares qui emergent encore ca et la

et cela fonctionne plutot bien

moi je me refuse a lutter car c'est une perte de temps et les priorites ne sont pas a eduquer les masses

elles ne le sont plus devrais je plutot dire

il est trop tard sur ces plans la

pire vous risqueriez de vous les mettre a dos en cas d'insistance lourde

moi je laisse donc le nom et la science triomphante bien la ou ils sont et qu'ils triomphent tant qu'il le peuvent encore

pour le reste si on appliquait les memes techniques sur les forums ufologiques cela virerait a la bataille rangee ou pire en un temps record

car a la difference du monde ufologique ces debunkers n'ont pas le moindre recul et humour, ils sont persuades d'etre des dieux vivants

mdrrrrr

ou plutot..pitoyables pantins

or le chaos ne genere rien de structure par definition

c'est precisement ce que je reproche a une certaine ufologie depuis des decennies

on attend aussi que les physico comiques et autres exo biologues qui n'ont rien vu d'exotique a plus de 200 m de leurs labos nous annoncent les premieres traces de vie dans l'univers hors terre

au fait

phoenix est un echec

cette mission n'a rien appris ou presque

a part peut etre que l'eau a probablement pu exister et existe peut etre encore parfois

mais que c'est en gros trop sale trop ceci trop cela que pour avoir ou encore pouvoir abriter la vie

mais c'est quoi la vie deja ?

bref

pour la desinfo il faut penser plus large et opter pour les psyops

toutes les armees le font desormais plus ou moins discretement

et s'en defendent si j'ose dire

lol

le second risque n'est donc pas la desinfo en tant que telle mais de devenir un intrument malgre soi ce qui est bc plus risque mais heureusement egalement pour eux

au dela a force de maquiller le reel derriere des couches de com on en arrive a devenir inefficace et desinforme soi meme

ce risque la est par contre plutot rarement pris en compte jugeant que l'urgence est relative

puis un jour l'urgence est concrete et la la com ne sert a rien

ou si peu







IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #20 le: 09 Novembre 2008 à 13:48:17 »

Lapin: Sans commentaire, juste pour le fun, un extrait de l'interview de Joël MESNARD sur le site de JC.GRELET traitant de Pierre Lagrange qui ne semble ni courageux ni téméraire pour défendre ses positions ;D

http://www.leschroniquesdejc.blogspot.com/



--------------------------------------------------------------------

5 nov. 2008
OVNI : INTERVIEW DE JOEL MESNARD 2 : EDITEUR DE LA REVUE LUMIERES DANS LA NUIT
Libellés : INTERVIEWS - OVNI
 
JOEL MESNARD, vous venez de publier aux éditions Trajectoire : Vérités et Mensonges sur les OVNIS. Pouvez-vous nous dire quel est le but d’un tel livre ?




Récemment, Pierre Lagrange, déclina une demande d’interview écrite de ma part, au prétexte, que je ne partageais pas les mêmes idées que lui, sur la question des OVNI. Cela vous étonne-t-il ?


J.M : Permettez moi de vous répondre par une simple suggestion : il y a en France des gens qui ont consacré beaucoup de temps et d’intelligence à étudier, en toute bonne foi et sans a priori, les apparitions d’ovnis. Pourquoi ne proposeriez-vous pas des interviews à ces gens-là ? Ce sont sans exception des personnes discrètes, respectueuses, peu bavardes quoiqu'ayant beaucoup de choses à dire. Elles tiennent des discours nets, compréhensibles et dénués d’arrière-pensées. Téléphonez-moi, je vous donnerai une liste…

IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
L’histoire incroyable de Tibor Nagy … …une manière de désinformer
« Réponse #21 le: 13 Novembre 2008 à 22:31:40 »

L’histoire incroyable de Tibor Nagy …une manière de désinformer :-\

Après le fil de discussion des HOAX, voici un petit cas qui fait bien du mal à nos collègues de sites ufologiques qui le reprenne sans recoupement:



Voici deux des textes que l'on peut trouver accompagnant la vidéo:


Citer
C’est l’histoire d’un immigrant hongrois, Tibor Nagy, qui s’installe audébut des années 40 aux USA, fonde une famille et ouvre un garage dans un petit hameau près de Woolworth dans le Tenessee (si google maps se plante pas)

Un dimanche de 1954, la petite famille (lui, sa femme et sa fille de 12 ans) décident d’aller rendre visite, à la soeur de Mme Nagy.

Et comme d’habitude Tibor qui aime bien faire des petits films de famille , prend ça caméra 9mm avec lui.

Mais ce n’est pas un dimanche comme les autres, quelques minutes après avoir pris la route à bord de leur voiture, ils se font enlever par une soucoupe volante !! Et lorsqu’ils réouvrent les yeux, paniqués, ils se retrouvent à bord de la soucoupe entrain de voler au dessus de la lune !!

Histoire complètement incroyable et farfelue, certes mais à la seule différence que cette fois-ci les kidnappés avaient une caméra, et qu’ils ont filmé leur périple…

Je vous laisse découvrir leur histoire, et surtout, la vidéo filmée dans la soucoupe.

Tibor la diffuse chaque année à l’occasion de l’anniversaire de leur enlèvement, dans son propre garage devenu lieu symbolique de la rencontre du 3eme type.

La vidéo est un peu longue mais l’histoire, qui a défrayé la chronique à l’époque est assez marrante !

Après je vous laisse libre de juger de la véracité de l’histoire, je serais incapable de dire si c’est une histoire vraie ou un fake, en tout cas c’est passé à la télé…



ou bien le texte suivant:


Citer
29 octobre
L'enlèvement de Tibor Nagy
 
     Tibor Nagy est né le 15 Avril 1914 à Pecs en Hongrie. Mécanicien de métier, il part s'installer aux Etats-Unis en 1941, sans doute pour fuir la guerre qui sévit en Europe. En 1945, il épouse Helen Bates, veuve de guerre, mère d'un enfant et propriétaire d'un garage.
     Le 15 Avril 1954, jour de son anniversaire, Tibor Nagy accompagné de sa famille prend sa voiture pour se rendre chez sa belle soeur qui vit à Woodworth. A 10h15, alors qu'il roulait paisiblement sur la route n°4, une ombre gigantesque survola pendant quelques seconde la voiture des Nagy avant que celle-ci ne s'immobilise complètement au milieu de la route. Prises de panique, Mme Nagy et sa fille se mirent à crier et à pleurer alors que l'obscurité semblait envahir peu à peu le ciel. Tibor Nagy perdit connaissance et se réveilla plusieurs minutes plus tard dans sa voiture, celle-ci se trouvant elle-même dans une piece ronde et blanche. Il sortit de sa voiture et remarqua que la lune semblait se rapprochait de lui. Fasciné par ce dont il était le témoin privilégié, il se munit de sa caméra (qu'il avait pris pour son anniversaire) et tenta de filmer ce qu'il voyait. A ce moment là, la fille de M. et Mme Nagy se réveilla. Tibor se souvient lui avoir dit qu'il pensait être à bord d'un vaisseau et avoir été enlevé lorsque soudain un homme entra dans la pièce. Il avait une allure humaine et portait un casque intégral. D'après Tibor, l'homme lui aurait dit de na pas s'inquiéter et qu'il pouvait filmer ce qu'il voulait excepté le vaisseau. Tibor se souvient lui avoir répondu "oui monsieur" et entendre sa fille dire qu'ils survolaient la lune. Mais ce qui l'étonnna le plus fut que l'homme ne semblait pas avoir prononcé une seule parole ni même faire un geste.
     Tibor Nagy se réveilla à nouveau, sa femme et sa fille se trouvaient à l'arrière de la voiture qui elle-même se situait dans un champs à quelque mètres de la route n°4.
 
     Personne ne crut à cette histoire. Tibor Nagy, qui à l'époque ne parlait pas bien l'anglais, fit sa déposition en hongrois auprès de la commission d'enquête du sénateur Lowley. La commission n'y vit qu'une manifestation nationaliste déplacée. Cependant, on ordonna une deuxième reconstitution des faits dont les conclusions ne furent jamais révélées. Tibor Nagy vivait au moment des faits une situation financière difficile ce qui poussa les enquêteurs à penser que cette histoire avait été monté dans un seul but lucratif. Ils s'attendaient donc à ce que Nagy avoue son canular, ce qu'il ne fit jamais, en affirmant même qu'il pouvait fournir des preuves. Ces preuves, c'était sa caméra et ce qu'il avait pris soin de filmer avec. Pour autant les enquêteurs n'étaient toujours pas convaincus.
     Quelques mois plus tard, Tibor Nagy, devenu veuf et fâché avec sa fille, apprit que le hameau situé à un kilomètre de l'endroit où il dit avoir été enlevé avait été complètement vidé de ses habitants et rasé, tandis que la route n°4 avait été barré.
   
     D'après certains ufologues-amateurs, cette histoire ne semble être qu'un grotesque canular. Il est vrai que la vidéo n'a l'air que d'un vulgaire décor de carton-pâte, même si rappelons qu'en 1954 la haute définition n'existe pas encore. Et puis rien ne nous laisse penser que c'est vraiment la lune qu'il survola, ni que des extra-terrestres furent à l'origine de son enlèvement. L'hypothèse d'une mise en scène à but lucratif n'est pas à mettre de côté même si la persistance de Tibor Nagy à affirmer la véracité de son histoire y jette un sérieux trouble. Tout comme celle d'une possible et simple hallucination de Tibor Nagy, hallucination qui aurait trés bien pu lui faire perdre connaissance et sortir de la route. Le seul espoir de Tibor Nagy reste ce hameau dont on a évacué la population, rasé les maisons et empêché l'accès sans fournir aucune raison, et surtout pour ne rien y mettre à la place.
 
     Personnellement, j'ai du mal à y croire. Mais, étrangement, je vois mal ce vieil homme persister dans un mensonge plus gros que lui. Quel serait son intérêt à mentir encore 40 ans après alors qu'il n'a plus rien à gagner si ce n'est une crédibilité et une reconnaissance retrouvée. Il est vrai que ce hameau que l'on fait disparaître du jour au lendemain reste suspect, mais cela suffit-il à prouver que les extra-terrestres ont enlevé Tibor Nagy ?

Voici la vidéo, je vous demande de regarder la vidéo qui ne fait que un peu plus de 8 minutes avant de lire la suite. Merci :o


vidéo désormais non disponible



Le site non officiel du réalisateur Jean-Teddy Filippe 


------------------------------------------------------------------

La solution du mystère sur le site Arte-Tv:

[justify]Vendredi 28 juillet 2006 à 14.30

Les documents interdits 

À l’occasion de la sortie en DVD des épisodes de la série Les documents interdits, retour sur les films de Jean-Teddy Filipppe, qui flirtent avec le fantastique en mettant en scène images et commentaire en voix off, pour créer l’illusion d’un documentaire relatant des faits étranges quelque part dans le monde.

En 1989, la télévision française diffuse une série de documentaires intitulée Les documents interdits, présentée comme une collection de documents amateurs filmés aux quatre coins du monde et rassemblés par un certain Jean-Teddy Filippe.

Tous ces documents, à l’image tremblante des films amateurs, semblent avoir capté par hasard un événement paranormal ou un passage vers un monde parallèle.
Tout est fait pour que le spectateur croie à l’authenticité de ces documents pourtant entièrement mis en scène par Jean-Teddy Filippe.



Les 12 films de la collection Les documents interdits

 Épisode 1 - Le naufragé (7 min)
Le journal de bord du seul rescapé du naufrage du Véga, témoin d’un phénomène surnaturel.
 Épisode 2 : Le pique-nique (5 min)
Le seul film amateur sur l’événement de Roaxaca Zone.
 Épisode 3 : Les fantômes (8 min 33)
Jusqu’au territoire de « ceux que l’on ne nomme pas ».
 Épisode 4 : Les plongeurs (4 min 23)
Une indiscrétion d'ambassade lève le voile sur une terrifiante réalité.
 Épisode 5 : La sorcière (5 min)
La reconstitution partielle d’un mystérieux événement.
 Épisode 6 : Le soldat (3 min 59)
Sicile, un jour de Juillet 1943 …
Épisode 7 : Le fou du carrefour (8 min 25)
Le document que Tibor Nagy jura avoir filmé, lors de son enlèvement par un vaisseau extra-terrestre.

 Épisode 8 - L’enfant. (6 min 55)
L’étrange vie de Peter, vue à travers les documents filmés par son père...
 Épisode 9 : Les Crown filment les Young (9 min 43)
Une longue vie d’archives … le quartier, le voisin, son meurtre …
 Épisode 10 : L’extra-terrestre. (6 min 11)
Le secret sur l’échange de Takohamo.
 Épisode 11 : Le cas Ferguson. (13 min 22)
La dernière nuit d’une des équipes du « At Once ».
 Épisode 12 : La Sibérie. (9 min 28)
… à propos de quelques oubliés de la guerre froide.


Les documents interdits sont des films détournés mais ils ne sont pourtant pas parodiques et ne font pas vraiment rire. Ce sont plutôt des films réellement inquiétants, parmi les plus réussis de ces quinze dernières années.

Pour évoquer, même brièvement, l’étrangeté de ces Documents interdits, commençons par une comparaison. En 1999, soit dix ans après Les documents interdits, sortait un film d’épouvante devenu aujourd’hui célèbre : Le projet Blair Witch. On ne sait pas si les deux réalisateurs Daniel Myrick et Eduardo Sanchez connaissaient la série de Jean-Teddy Filippe, mais le principe de leur film est en tous les cas particulièrement proche des Documents interdits.

Dans Le projet Blair Witch, trois jeunes étudiants partent réaliser un documentaire dans une forêt du Maryland prétendument hantée par une sorcière. Comme Les documents interdits, Le projet Blair Witch fonctionne sur un fantastique suggéré, aucun monstre n’apparaissant à l’écran et aucune explication n’étant finalement donnée au spectateur. Le projet Blair Witch part lui aussi du principe qu’il faut de nos jours trouver de nouvelles formes esthétiques et narratives pour provoquer la peur, des formes plus chaotiques, plus imprévisibles, des formes proches du documentaire.

Mais si Le projet Blair Witch et Les documents interdits reposent sur le même principe, il subsiste une différence de taille. Le projet Blair Witch cherche en effet à plonger le spectateur, pour de vrai, dans un film d’épouvante, l’obligeant à s’identifier, de force, au point de vue des victimes.

Rien de tout cela dans Les documents interdits. Le projet Blair Witch joue sur l’identification forcée, Les documents interdits jouent au contraire sur une évidente distanciation. Car il y a un élément esthétique et narratif qui fait la spécificité des Documents interdits et qui change tout : le commentaire, la voix-off.
Prenons un exemple symptomatique : le commentaire du Document interdit numéro 1, Les plongeurs.

La première chose à remarquer est évidente : il n’y a pas qu’une voix, il y en a deux, le commentaire original et sa traduction. De plus, les noms propres sont bipés.
Le document n’est pas diffusé tel qu’il a été découvert. Il nous est présenté avec du recul après avoir été soigneusement analysé par des experts, puis commenté, puis traduit et enfin censuré.

Deuxième point : le ton du commentaire. La voix est en continu, elle semble omettre les ponctuations, ne jamais reprendre véritablement son souffle. Cette voix monocorde, ce ton quelque peu immuable sont en contradiction avec l’aspect chaotique de l’image. D’un côté une image faite de brusques coupes de montage, de trous, de béances difficilement compréhensibles et de l’autre côté un commentaire récité d’un trait, en ligne droite. Bref, le commentaire semble vouloir relier une image pourtant radicalement déliée, presque en lambeaux.
Quelque chose, déjà, semble s’être déréglé entre l’image et le son.

Creusons un peu plus ce rapport conflictuel entre le son et l’image, puisqu’il est, pour nous, au cœur de l’étrangeté de la série.
Prenons un nouvel exemple issu d’un autre film de la série : Le naufragé.
Dans les premières minutes du film, la voix-off décrit et même redouble l’image. Mais, quelques minutes plus tard, tout se complique.

« Faites très attention à ce qui va se passer », « tout va aller très vite » Tous les Documents interdits contiennent ces phrases annonciatrices d’un mystérieux événement qui va, très bientôt, arriver. La voix-off a donc de l’avance, elle sait ce que nous ne savons pas encore. Mais problème : lorsque l’événement annoncé se produit, il n’a objectivement pas grand chose de mystérieux. C’est alors à nous, spectateur, de nous débrouiller avec cette contradiction.

Ce décalage entre l’image et le son pourrait engendrer une distanciation comique. Mais pour nous, elle provoque exactement l’inverse : une inquiétude encore plus grande. Car ces effets d’annonce nous obligent à regarder l’image différemment, à la scruter de façon quasiment paranoïaque à la recherche d’un indice, pour tenter de faire dire à l’image ce qu’a priori, elle ne contient pas. Le commentaire agit donc comme une contagion, il oriente notre regard, nous oblige à transformer la réalité jusqu’à créer de toutes pièces une impression de fantastique.

Car dans les Documents interdits, le fantastique ne vient pas du document lui-même, mais plutôt du regard de celui qui l’observe.

Luc Lagier pour Court-circuit (le magazine), juin 2006.[/justify]

Ce qu'en dit wikipédia pour lever les derniers doutes!



Je vous laisse la conclusion et de mesurer le mal que peu faire ce réalisateur par son travail lorsqu'il est repris sans recoupement...

Lapin bon chrétien ne vous donne pas les noms de ceux qui dérapés ;)
« Modifié: 09 Avril 2012 à 21:30:52 par Diouf »
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Décodage de 25 techniques de désinformation
« Réponse #22 le: 13 Novembre 2008 à 23:42:32 »

Technique n°6 : Messager
Décrédibiliser le porteur du message. Par extension, associer les opposants à des dénominations impopulaires telles que “excentrique”, “extrême-droite”, “gauchiste”, “terroriste”, “conspirationniste”, “radical”, “fanatique”, ou même “blonde” etc…

lol....heureusement, d'après une étude sérieuse il y aurait de moins en moins de vraies blondes
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #23 le: 13 Novembre 2008 à 23:49:41 »

moi je laisse donc le nom et la science triomphante bien la ou ils sont et qu'ils triomphent tant qu'il le peuvent encore

NOM et Science ? ça n'a rien à voir, si NOM il y avait il utiliserait la science à ses fins mais la science en elle-même n'est que ce qu'on en fait.
IP archivée

jerome

  • Invité
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #24 le: 14 Novembre 2008 à 00:05:27 »

Vraies blondes espèce en voie de disparition  ?? J'savais pas moi , heureusement que j ' en ai une dans mon lit alors  :P
IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4582
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #25 le: 06 Mars 2009 à 05:16:08 »

Haaa..!! La désinformation!
Quel vaste sujet !!   et surtout.... POURQUOI ?

Voici, en "résumé", ma façon de voir la "problèmatique" :

1/ La désinformation est tellement flagrante que je me dis que, quelque part, il faut que nous nous 'doutions' que l'on nous 'désinforme'. (dans le cas contraire, nous n'en débattrions pas car nous ne la soupçonnerions même pas! nous croirions, depuis plus de 60ans qu'ils ont eu pour mener à bien leur barque, à une désinformation qui serait faite, celle-là, dans les règles de l'art).

2/ étant donné qu'ils nous laissent, de temps à autres, un peu de viande à ronger sur les os qu'ils nous jettent au beau milieu de "montagnes" de foins, nous avons donc quelques éléments de réflexion qui nous amènent, à juste titre, à penser que l'on nous désinforme.

3/ Sachant donc que nous sommes "désinformés", nous nous demandons pourquoi!? Et nous concluons naturellement qu'ils nous 'cachent' des choses (technologies inimaginables en leur possession, etc,etc..)  par le moyen de cette désinformation et qu'ils en savent donc BEAUCOUP PLUS que ce qu'ils veulent bien admettre ! (c'est d'ailleurs pas tout à fait faux). Et donc, ces "grands balaises des complexes militaro-politico-industriels" qui nous gouvernent gèrent, en quelque sorte, la situation.
INCONSCIEMMENT, nous les prenons pour plus forts et plus sûrs d'eux (face au phénomène) qu'ils ne le sont réellement!. Nous dormons un peu plus tranquillement et eux, donnant ce genre d'impressions, gardent une certaine emprise psychologique sur "la masse de petites gens" que nous sommes.

Si l'on omet l'intelligence derrière le phénomène ovni qui est, ELLE, et SERA, imprévisible et "ingérable" dans ses décisions propres... Finalement, pour eux (nos grands balaises de boss), tout va, pour le moment, pour le mieux dans le meilleur des mondes...

4/ Pourquoi ce cirque alors ? A cause du "facteur humain", (nos dirigeants d'il y'a 60 ans n'étaient, eux aussi, que de simples humains) et se retrouver, à l'époque, dans cette situation (conscience de ces "autres" qui sont là) et prendre conscience de sa propre impuissance face à cela, impuissance tant dans un éventuel rapport de force que dans une hypothétique capacité de "gérer" et dire quoi faire à ces "autres"..... Bhein ça à du faire grincer des dents à pas mal de ces simples humains! (si élevés qu'ils soient dans leurs postes et responsabilités)... Z'on eû, comme tout-un-chacun aurait eû à leur place... "Les Chocottes!"
BASTA! pas pour "éviter la panique du peuple" (ou plutôt, pas prioritairement), mais simplement qu'ils étaient déjà, eux, en panique.

(réflexion à se poser : comment, d'ailleurs, aurait réagi la population de l'époque, non apprêtée comme nous pouvons l'être un peu plus (quoique..! certainement pas tous),  en entendant leurs dirigeants, super puissance, être honnête et avouer que , NOUS SOMMES VISITES, NOUS N'AVONS AUCUNE IDEE DE QUI ou QUOI ILS SONT, ET NE SOMMES, de toutes façons, AUCUNEMENT dans la possibilité de faire face ! Nous sommes à leur merci! souhaitons qu'ils soient amicaux! ??)

5/ Depuis, les années ont passées, et, apparemment, ils ne nous ont pas tous mis dans leur garde-manger... la divulgation aurait donc pu être accélérée... MAIS, justement, le temps passant, ceux qui nous gouvernent (qui ne sont pas des plus idiots qui soient!), on vu, dans le maintien de la désinformation et l'étude secrète tout en continuant le "déboulonnage", une opportunité de développements technologiques incroyable et donc, par ce biais, le maintien absolu de leur emprise sur la société de "vaches à lait" que nous sommes ainsi que l'essor, face aux pays du monde qui ne sont pas (ou moins) dans le secret des dieux, de leur puissance économique et militaire... manière que "les boss" s'assurent de rester "les boss".


Voilà, en résumé (l'on pourrait s'entretenir des nuits entières pour entrer dans les détails de la mécanique de cette désinformation, et non pour me déplaire! tant l'ufologie est pour moi LE sujet primordial), ma façon de voir ce qui nous réunis ici, dans ce fil de discussion : la désinformation.

Je précise qu'il ne s'agit là, bien entendu, que de mes opinions, de ma compréhension personnelle, qui est, bien-sûr, avouons-le, à des années lumières d'être infaillible! Rien n'est affirmation d'une quelconque vérité dans mes écrits et je ne fait toujours qu'exprimer des opinions. Toutes opinions sont, j'estime, dignes d'écoute, et ne peuvent que nous enrichir mutuellement et nous faire, petit à petit, progresser.

Mes respects et salutations à tous!
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2243
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #26 le: 06 Mars 2009 à 18:44:55 »

Le 5) ne m'est jamais apparu évident dans sa manifestation.
Je veux dire par là que les "développements technologiques incroyables", il faut bien les vendre un jour où un autre.
Je veux bien admettre à la limite que les circuits électroniques à haute intégration développés par IBM dans les années 60-70 viennent d'une récup de technologie aliène. Mais enfin à part ça ?! Que voyons-nous de concret autour nous qui se vende et qui découlerait de technologies aliènes ? Quand même, depuis 40 ans ou plus qu'on fait du "développement technologique incroyable" ;)
Si je veux en acheter, je fais comment ?



IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4582
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #27 le: 06 Mars 2009 à 19:37:29 »

Salutations !

Bien entendu, il est bien différent d'étudier dans le but et de posseder tout prêt dispo.
La phrase, si tu la lis dans son  entièreté, dit : ont vu......[...]...une opportunité de développements technologiques incroyable .

Après... possèdent-ils ou non, et à quel niveau technologique ? je ne peux le savoir réellement et là n'était pas ce que je tentais d'exprimer.

Cordialement, là et et demain.  :)
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2243
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #28 le: 06 Mars 2009 à 20:53:21 »

Je ne suis pas convaincu que la désinformation soit organisée de manière systématique.
J'admettrai qu'elle le fut dans des affaires bien précises, type Roswell. Il y en a bien d'autres du même genre à travers le monde.
Le freinage des quatre fers des scientifiques et la bêtise des médias pour traiter du sujet de manière objective est-il réellement le fait d'un pilotage de la désinformation ?
« Modifié: 06 Mars 2009 à 20:55:12 par là et demain »
IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4582
Re : OVNI - Les mécanismes d’une désinformation
« Réponse #29 le: 06 Mars 2009 à 21:19:11 »

Peut-être pas directement.. mais la désinformation du gouvernement étasunien à très certainement contribué à la prise de position des médias, de l'opinion publique et des scientifiques.
Bien-sûr, la science elle-même, et son refus d'accomplir sa réelle mission, la recherche de ce que l'on n'explique pas encore, a sa part de responsabilité. Tout comme les médias, et tout-un-chacun qui a également le droit (et le devoir) de réflechir.
Bien-sur, que TOUT n'est pas soit noir soit blanc, et que TOUT n'est pas le produit d'une seule source de désinfo. Si seulement cela pouvait être aussi simple que cela...
Mais ce que je décris plus haut n'est pas non plus dans le but de résumer tout cela, mais simplement d'aborder le thème directeur de ce fil de discussion, qui s'intitule : Les mécanismes d'une désinformation.
Après... la faute à qui ? ... on ne peut, bien-entendu, pas réduire cela à cette simple question. Et donc, je te rejoins, évidemment, pas la faute UNIQUEMENT de cette désinfo.
C'est un peu la faute à tout le monde, scientifiques, militaires, médias, politiques, etc ... et du public.
Tout cela (la recherche d'hypotétiques grands méchants à qui attribuer TOUTE la faute) n'as pas de sens. Les torts sont bien plus étendus qu'a une seule entité militaro-industrielle. Mais tout cela, n'est pas traité dans mon post car n'est pas le sujet de ce fil qui traite des Mécanismes d'une désinformation. (voilà pourquoi je m'en suis tenu à cela).
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel