Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Les signes de la récession  (Lu 118842 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Ozorus

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 228
Re : Les signes de la récession
« Réponse #15 le: 29 octobre 2008 à 23:16:19 »

Reuters le 29/10/2008 22h53 

ArcelorMittal réduirait son activité, 2 sites français touchés

PARIS (Reuters) - Le numéro un mondial de la sidérurgie ArcelorMittal va "mettre au repos" 13 hauts-fourneaux en Europe, dont certains sont situés sur deux sites français du groupe, rapporte le Figaro Economie dans son édition de jeudi.

Le quotidien ajoute qu'ArcelorMittal subit de plein fouet la baisse de la demande des constructeurs automobiles et qu'en France, les sites de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et de Florange (Moselle) sont concernés par cette réduction de l'activité.

A Fos-sur-mer, un des deux hauts-fourneaux du site va s'arrêter pendant deux mois et demi, poursuit le Fig Eco.

Gilles Guillaume

IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4295
Re : Les signes de la récession
« Réponse #16 le: 29 octobre 2008 à 23:16:34 »


C'est pas pour rien que Bush a rapatrié des troupes sur le territoire.

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Les signes de la récession
« Réponse #17 le: 30 octobre 2008 à 17:53:50 »

Citer

American Express va supprimer 7.000 postes
AP Associated Press
Jeudi 30 Octobre 2008

La crise touche aussi l'industrie de la carte de crédit. American Express a annoncé jeudi la suppression de 7.000 postes, soit environ 10% de ses effectifs dans le monde, afin de réduire les coûts de 1,8 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) en 2009.

Le groupe basé à New York a ajouté le gel des salaires de l'encadrement et l'embauche pour l'an prochain. Les réductions d'effectifs toucheront en priorité l'encadrement.

American Express, qui se préparait à un plan de ce type depuis plusieurs mois, prévoit de provisionner entre 240 et 290 millions de dollars (186,7 à 225,6 millions d'euros) après impôts (370 à 440 millions de dolars avant impôts) au quatrième trimestre pour financer la restructuration. Ap

http://fr.news.yahoo.com/3/20081030/tbs-usa-credit-american-express-emploi-f8250da.html
admn : lien sur page d'accueil yahoo actualités
« Modifié: 07 mai 2013 à 23:40:22 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Les signes de la récession
« Réponse #18 le: 30 octobre 2008 à 19:07:19 »

Bonjour tristesse...  L'avenir s'assombrit un peu plus :-\
Cette info angoissante ne devrait pas rendre la Bourse très optimiste demain. On verra.

Citer

Sarkozy: un "pacte moral" passé avec les banques mais des licenciements inévitables
Jeudi 30 octobre 2008 - il y a 58 min.

Le président Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi qu'un "pacte moral" avait été passé entre la Nation et les banques pour faire face à la crise financière, tout en prévenant qu'on ne pourra "pas éviter qu'il y ait des licenciements". Devant les préfets, trésoriers-payeurs généraux (TPG) et représentants des principales banques réunis à l'Elysée, le chef de l'Etat a affirmé qu'on ne pourra "pas éviter qu'il y ait des licenciements", liés aux difficultés économiques consécutives à la crise financière.
"A l'égard des grandes entreprises, votre rôle est néanmoins d'en limiter le nombre au maximum en poussant à fond l'utilisation par les entreprises et par leurs salariés de l'outil de la mobilité et des reclassements internes", a dit le président.

Selon lui, "les grandes entreprises, quand elles ne peuvent éviter le licenciement, devront financer et mettre en oeuvre les moyens d'accompagner le retour à l'emploi de leurs anciens salariés. Je vous demande de veiller personnellement au respect scrupuleux de ces obligations".


http://fr.news.yahoo.com/2/20081030/tbs-sarkozy-un-pacte-moral-passe-avec-le-f41e315.html
admn : lien sur page d'accueil yahoo actualités
[/quote]
« Modifié: 07 mai 2013 à 23:41:25 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

void

  • Invité
Re : Les signes de la récession
« Réponse #19 le: 30 octobre 2008 à 22:41:03 »

Ce qui est bien avec Mr N, c'est qu'on a même pas à se demander si il ment ou pas.
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1070
Re : Les signes de la récession
« Réponse #20 le: 02 novembre 2008 à 13:32:22 »

Piqure de rappel; quand le simple bon sens fait défaut, les comportements deviennent irrationnels:

Les maisons qui ont sauvé le monde
28 mars 2002


In come the waves
Jun 16th 2005 From The Economist print edition

The worldwide rise in house prices is the biggest bubble in history. Prepare for the economic pain when it pops

Boum mondial de l’immobilier résidentiel.

Et les vagues viennent.

La hausse mondiale de l’immobilier est la plus grosse bulle de l’histoire. Attendez vous aux difficultés économiques quand elle va exploser.

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=41307
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Les signes de la récession
« Réponse #21 le: 03 novembre 2008 à 20:07:57 »

Citer

"Aujourd'hui personne n'a poussé la porte de mon agence immobilière"
LE MONDE | 03.11.08 | 14h09 
"Aujourd'hui, personne n'a poussé la porte de mon agence et si j'ai reçu trois coups de fil, c'est le bout du monde. Ces dernières semaines, je n'ai eu que quatre offres de vente et les acquéreurs se sont tous désistés", raconte Martine (prénom modifié), négociatrice d'une agence immobilière de Rambouillet, ville qui compte 34 agences. "On se marche un peu sur les pieds avec les confrères", admet-elle.

Créée en avril 2008, avec huit vendeurs, l'agence, membre d'un réseau régional, n'en compte plus que deux, aujourd'hui. "Pour bien faire, raconte-t-elle, ma collègue et moi, on aurait dû aller "boîter" (mettre de la publicité dans les boîtes aux lettres), mais il pleut et on est démotivées ; on a le sentiment de travailler pour rien."

Martine, qui a 50 ans et deux grands enfants, touche certes un salaire fixe, qu'elle a réussi à négocier à 1 674 euros brut, soit 1 260 net, alors que la plupart de ses homologues sont au smic (1 083 euros net), mais il ne s'agit que d'une avance sur commissions, déduite de ses prochains salaires qui dépendent, eux, de ses résultats.
Si Martine connaît une période de quelques mois sans vente, sa dette vis-à-vis de son employeur grossit et les rares affaires qu'elle réussira éventuellement à conclure viendront juste la réduire et ne lui rapporteront rien de plus.

Démarrer dans une agence comme elle vient de le faire signifie rester six à huit mois au salaire minimum, non seulement parce qu'on se lance sur le marché, mais aussi parce qu'il y a un délai incompressible de trois ou quatre mois entre une négociation, conclue par la promesse de vente, et la vente effective chez le notaire, qui débloque le paiement de la commission d'agence.

"Je galère depuis juillet 2007, ayant d'abord été licenciée d'une première agence, embauchée dans une deuxième qui a très vite déposé le bilan, puis engagée ici, juste lorsque la crise remet tout en cause !", s'inquiète Martine.

La chute de 25 % du nombre des transactions touche directement ces commercialisateurs, uniquement rémunérés à la commission et qui doivent, en outre, payer de leur poche bon nombre de frais, dont l'essence, et leurs congés payés.  L'agence facture, en effet, 5 % du prix de vente du logement à son client et reverse entre 10 % et 15 % de cette somme au salarié qui a conclu le mandat initial, et autant à celui, qui peut d'ailleurs être le même, qui a signé la transaction.

Les années fastes, un négociateur de base pouvait espérer gagner entre 3 000 et 4 000 euros par mois et son directeur des ventes, responsable d'une équipe de trois ou quatre vendeurs, entre 4 000 et 7 000 euros.

"Depuis septembre, je n'ai aucun chiffre d'affaires, explique une négociatrice d'une agence du Val-de-Marne affiliée à un grand groupe national, or, rester seulement trois mois ainsi est irrattrapable, beaucoup de négociateurs partent d'eux-mêmes et je suis moi-même sur le point de me faire licencier." Les agents immobiliers aux activités plus variées que la seule transaction, qui exercent notamment dans la gestion locative ou la gestion de copropriétés, sont un peu plus à l'abri du retournement du marché.

Céline Algier et son associé ont ouvert, en octobre 2007, un cabinet d'administration de biens, Novotim, dans le 12e arrondissement de Paris. Ils gèrent cinq immeubles en copropriété et une centaine d'appartements loués. Issus tous deux d'importantes agences et de grands groupes, ils souhaitaient retrouver une relation plus personnalisée avec leurs clients.

"Les gens sont de plus en plus endettés et ont du mal à régler les charges de leur immeuble et à engager des travaux, ce qui rend notre tâche de plus en plus difficile", constate-t-elle. Même les professionnels bien implantés dans une ville ou un quartier s'attendent à une période de vaches maigres, avec une baisse du chiffre d'affaires, donc des revenus, de 15 % à 20 %.

"La détérioration a été brutale, cet été, avoue Gilbert Chouchana, qui possède trois agences du réseau Laforêt dans le 14e arrondissement de Paris, et j'ai dû me séparer de collaborateurs dont le contrat à durée déterminée n'a pas été renouvelé. Je restreins aussi sérieusement mon propre budget."
Isabelle Rey-Lefebvre
Article paru dans l'édition du 04.11.08.

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2008/11/03/aujourd-hui-personne-n-a-pousse-la-porte-de-mon-agence-immobiliere_1114005_1101386.html
admn : la page demandée n'est plus disponible
« Modifié: 07 mai 2013 à 23:43:16 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Les signes de la récession
« Réponse #22 le: 03 novembre 2008 à 20:12:52 »

Citer

Forte baisse des ventes de voitures neuves en octobre en France
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 03.11.08 | 17h16
Les ventes de voitures particulières neuves en France ont baissé de 7,3 % en octobre par rapport au même mois en 2007 avec le même nombre de jours ouvrables, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles. Sur les dix premiers mois de l'année (janvier-octobre), les ventes de voitures particulières neuves en France restent cependant en hausse de 2,3 %.

Les ventes des deux groupes français ont reculé le mois dernier : celles du groupe PSA Peugeot Citroën de 4,7 % et celles du groupe Renault de 9,8 %. Le marché des voitures particulières neuves s'est établi en octobre à 175 014 unités. Sur le mois, les marques françaises (92 923 unités) ont davantage baissé ( – 8,1 % ) que les marques étrangères ( – 6,5 %, 82 091 unités). La part de marché des marques françaises est en baisse à 53,1 % (contre 53,5 % un an auparavant).
La chute d'octobre reflète "un mois de crise", constate François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs. Les ventes semblent pénalisées par des "conditions de crédit de plus en plus sévères" et par un "attentisme" des consommateurs, estime-t-il.

Parmi les marques étrangères, outre Dacia (groupe Renault, + 33,3 %, avec 3 703 unités), la plus forte hausse en octobre concerne le groupe Fiat (+ 33,9 %, dont + 42 % pour la seule marque Fiat). Le groupe Volkswagen progresse de + 3,8 %. Du côté des baisses, GM Europe recule de 29,4 % ainsi que les groupes Ford ( – 18,1 % ), Mercedes ( –17,4 % ). Parmi les constructeurs asiatiques, Toyota (avec Lexus) perd 3,8 %, Nissan recule de 9,1 %, Suzuki baisse de 20,7 % et Hyundai plonge de 45,8 %.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/11/03/forte-baisse-des-ventes-de-voitures-neuves-en-octobre-en-france_1114265_3234.html#ens_id=1089411
« Modifié: 07 mai 2013 à 23:44:45 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Les signes de la récession
« Réponse #23 le: 03 novembre 2008 à 20:50:54 »

source
Citer
Octobre : 5800 mds$ perdus en bourse
Source : AFP
03/11/2008 | Mise à jour : 18:50 | Commentaires  1

Les investisseurs ont perdu la somme record de 5.790 milliards de dollars sur les différentes Bourses dans le monde en octobre, a indiqué aujourd'hui l'agence de notation financière Standard and Poor's dans un communiqué.

"Qu'obtient-on en ajoutant les inquiétudes latentes sur l'économie et la crainte d'une récession mondiale à un marché déjà dévasté par les problèmes de crédit? On obtient le pire mois pour les marchés actions mondiaux de toute l'histoire monderne", a constaté Howard Silverblatt, analyste chez S&P.

Les pertes des investisseurs avaient déjà atteint un niveau record en septembre, à 4.000 milliards de dollars, a rappelé l'agence. Sur les douze derniers mois, elles se montent à 16.220 milliards de dollars.

Sur les 52 Bourses dans le monde étudiées, New York a été l'une de celles qui ont le mieux résisté, cédant 18,04% en octobre.

"Dans une certaine mesure, les attentes élevées d'une stagnation de la croissance américaine (...) ont provoqué un déclin des marchés plus important à l'étranger. En conséquence, les Etats-Unis représentent désormais 45,9% des actions émises dans le monde, contre 40,5% à la fin du mois de mai", a noté Howard Silverblatt.

Selon S&P, les marchés actions des pays émergents ont reculé en moyenne de 27,54% en octobre, la Hongrie affichant le plus fort repli (-43,23%).

La baisse moyenne a été de 19,90% pour les Bourses des pays développés. Le Luxembourg a subi la plus forte dégringolade (-43,17%), suivi de l'Islande (-42,84%).



source
Citer
General Motors: - 45% de ventes aux USA
Source : AFP
03/11/2008 | Mise à jour : 19:59 |

Le constructeur automobile américain General Motors a enregistré un plongeon de 45% de ses ventes aux Etats-Unis, avec 170.585 immatriculations de véhicules neufs en octobre, qu'il a qualifié de "pire mois" pour la profession depuis la seconde guerre mondiale.



source
Citer
Ford/ventes : -30% aux USA en octobre
Source : AFP
03/11/2008 | Mise à jour : 18:43 | Commentaires  1

Le constructeur automobile américain Ford a vu ses ventes de véhicules neufs aux Etats-Unis chuter de 30,2% en octobre, selon des chiffres publiés aujourd'hui.

Le groupe a écoulé 132.838 véhicules, marque Volvo incluse. En excluant sa filiale Volvo, les marques du groupe Ford (Ford, Lincoln et Mercury) reviennent à 129.121 unités, en recul de 29,2% sur un an.

Depuis le début de l'année, les ventes de Ford totalisent 1,72 million d'unités, en repli de 18,7% sur un an.

Par catégorie, Ford a vendu 40.854 véhicules légers en octobre, soit une baisse de 26,8% sur un an, et 88.267 véhicules lourds (4x4, utilitaires, crossovers), en repli de 30,3%.

L'environnement économique, "qui n'a pas été vu depuis plus de deux décennies", n'a pas empêché de bonnes ventes du gros pick-up des Séries-F, a souligné Ford dans un communiqué.

Dans ce contexte, le constructeur a assuré être "en position de force", malgré le ralentissement économique des Etats-Unis, pour lancer son nouveau F-150, un pick-up présentant des économies de carburant supérieures à la précédente génération.



source
Citer
Total : fermeture d'unités de raffinage?
Source : AFP
03/11/2008 | Mise à jour : 18:45 |

Le groupe pétrolier français Total pourrait fermer certaines de ses unités de raffinage françaises et européennes en raison de la baisse de ses exportations d'essence vers les Etats-Unis, a indiqué aujourd'hui à l'AFP un représentant de la CGT.

"Depuis la rentrée, on nous fait des présentations pour nous expliquer que la restructuration du schéma de raffinage européen est inéluctable et à l'étude", a déclaré Charles Foulard, coordinateur groupe de la CGT, confirmant des informations parues dans La Lettre de L'Expansion.

Selon M. Foulard, Total rencontre depuis le mois de juillet des difficultés pour exporter de l'essence vers les Etats-Unis. La direction réfléchirait donc à fermer des unités productrices d'essence en Europe afin d'éviter une surproduction.

"Aucune fermeture d'unité de raffinage n'a été annoncée" à ce jour, a indiqué à l'AFP un porte-parole de Total, qui a cependant ajouté qu'une commission stratégique avait évoqué "le déséquilibre de marché croissant entre l'Europe et les Etats-Unis".



source
Citer
Motorola: 140 postes en moins à Rennes?
Source : AFP
03/11/2008 | Mise à jour : 19:54 |

La direction du site Motorola de Rennes a informé  le comité d'entreprise d'une probable fermeture du site spécialisé dans la recherche et développement des produits de téléphonie mobile employant 140 personnes.

"Nous avons informé le personnel de l'éventualité et de la probabilité que la direction puisse présenter un projet de fermeture", a indiqué à Valérie Berrivin, directrice de la communication Motorola pour la France. "Il nous a semblé important d'être en transparence sur le risque que pourrait encourir le site", a-t-elle dit, ajoutant que Motorola envisageait un "recentrage vers les pays d'Amérique du Nord, d'Amérique du Sud et certains pays d'Asie".

Le projet de fermeture du site rennais pourrait être présenté début décembre.
Jeudi, le groupe américain Motorola avait fait part de son intention de supprimer quelque 3.000 emplois, dont les deux tiers dans l'activité des téléphones mobiles.


« Modifié: 23 décembre 2009 à 21:24:48 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Les signes de la récession
« Réponse #24 le: 04 novembre 2008 à 11:08:50 »

source
Citer
Nokia va supprimer près de 600 emplois
Source : AFP
04/11/2008 | Mise à jour : 10:41 |

Le numéro un mondial des téléphones portables, le groupe finlandais Nokia, a annoncé aujourd'hui dans un communiqué qu'il allait supprimer près de 600 emplois, essentiellement dans sa branche ventes et marketing.


source
Citer
600 salariés au repos forcé dans l'Oise
Source : Le Parisien
04/11/2008 | Mise à jour : 09:16 | Commentaires  2

Selon une information du Parisien, l'entreprise Montupet de Laigneville (Oise), spécialisée dans la fabrication de culasses pour le secteur automobile, et dont le principal client est Renault, fait face à une baisse record de son activité - "près de 40 % depuis le début du mois de septembre", d'après la direction - et va fermer ses cinq lignes de production, pendant quatre semaines, du 8 décembre au 5 janvier.

Seule l'activité du secteur développement n'est pas concernée. 70 des 650 salariés pourront donc continuer à travailler normalement. Les autres seront au repos forcé.
« Modifié: 23 décembre 2009 à 21:25:45 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Les signes de la récession
« Réponse #25 le: 04 novembre 2008 à 13:37:10 »

source
Citer
Tixit en redressement judiciaire
Source : AFP
04/11/2008 | Mise à jour : 12:21 |

Tixit, numéro un français du rayonnage léger (114 employés) à Haguenau (Bas-Rhin), a été placé en redressement judiciaire avec une période d'observation qui dure jusqu'au 15 juin 2009, a annoncé mardi l'Association de développement du Bas-Rhin (ADIRA).

Quatre repreneurs ont exprimé leur intention de faire une offre de reprise et deux d'entre eux devraient déposer leur offre au tribunal dans les jours à venir, a précisé M. Pascal Gaden, responsable pour les entreprises en difficulté à l'ADIRA.
« Modifié: 23 décembre 2009 à 21:26:15 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Les signes de la récession
« Réponse #26 le: 04 novembre 2008 à 22:31:23 »

Citer

Les tribunaux de commerce espagnols sont engorgés par la multiplication des faillites
mardi 4 novembre 2008
LeMonde.fr
 
La réalité de la crise économique espagnole ne se traduit pas seulement dans les statistiques de la Banque d'Espagne qui a annoncé, vendredi 31 octobre, l'entrée en récession du pays avec, pour la première fois depuis 1994, une croissance négative au troisième trimestre (- 0,2 %). Elle est mesurable à la hauteur des piles de dossiers de faillites qui submergent les tribunaux de commerce.

Selon les estimations du Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ), l'instance suprême de la magistrature en Espagne, la charge de travail des sept tribunaux de commerce de Madrid a augmenté de 986 % Ceux de Barcelone accusent une surcharge identique (+ 973 %). Dans la communauté autonome de Valence, l'augmentation est de 511 %.

Le nombre des demandes de règlement judiciaire a bondi de 150 % depuis un an, selon une estimation du cabinet Price Waterhouse, preuve que l'économie réelle espagnole était touchée avant même la tourmente financière. Dans la région de Castille-Leon, les procédures de redressement ont été multipliées par sept depuis 2006. La moitié concerne le secteur du bâtiment. L'accélération de la crise devrait aggraver l'engorgement du système dans les prochains mois : "Il est prévisible que les tribunaux de commerce devront affronter à très court terme une augmentation des litiges comme conséquence des difficultés que traverse actuellement l'économie", a confirmé le ministre de la justice, Mariano Fernandez Bermejo.

LES DÉLAIS S'ALLONGENT
Il a demandé au CGPJ "la création immédiate" d'un groupe de travail pour étudier "un plan d'action" afin de renforcer les soixante-huit tribunaux de commerce du pays. Deux nouveaux tribunaux devaient ouvrir leurs portes dans la capitale avant la fin de l'année, et deux autres à Barcelone. Cela ne suffira pas à répondre aux besoins, a déjà estimé le doyen des juges de Madrid, José Luis Gonzales Armengol, qui réclame "la multiplication par deux du nombre de tribunaux d'ici à 2010".
Le tribunal de commerce est une institution de création récente en Espagne où, jusqu'en 2004, les faillites d'entreprises étaient traitées par la justice ordinaire. Ces juridictions spécialisées manquent encore cruellement de juges, de fonctionnaires et de moyens matériels.
"Un autre dossier de cette ampleur et c'est le chaos", avoue-t-on au tribunal de La Corogne, qui doit faire face depuis la mi-juillet à la cessation de paiements du constructeur immobilier Martinsa-Fadesa, dont le passif est évalué à 6,2 milliards d'euros.
Les délais de traitement des dossiers ne cessent de s'allonger. Actuellement, dans les juridictions de Madrid, on annonce des décisions pour l'automne 2009. Une lenteur qui, selon le CGPJ, empêche de donner "une réponse adéquate à des affaires aux lourdes conséquences sociales et économiques". Son porte-parole, Gabriela Bravo, a récemment rappelé que "plus de 100 000 travailleurs attendent de toucher leur indemnisation".
Et pour l'entreprise en cessation de paiements, quand tombe enfin la décision, la liquidation reste souvent l'unique issue. "C'est comme un blessé qui arrive aux urgences et qui doit attendre jusqu'à ce qu'il se soit vidé de son sang", résume Albert Folia, président des experts comptables de Catalogne.


http://fr.news.yahoo.com/64/20081104/twl-les-tribunaux-de-commerce-espagnols-acb1c83.html
admn : lien sur page d'accueil yahoo actualités
« Modifié: 07 mai 2013 à 23:48:10 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Ozorus

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 228
Re : Les signes de la récession
« Réponse #27 le: 05 novembre 2008 à 15:46:50 »

05/11/08 (AOF)

L'économie américaine a détruit 157 000 emplois dans le secteur privé en octobre, selon la dernière enquête ADP. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 100 000 suppressions de postes. Le nombre de suppression en octobre est le plus élevé depuis novembre 2002 (157 000 suppressions également).
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Les signes de la récession
« Réponse #28 le: 05 novembre 2008 à 22:59:01 »

Signes de la récession...  ;D  :D

Citer

Publié le 05/11/2008 à 18:39 - Modifié le 05/11/2008 à 19:14 AFP
[Extrait] :

Pernod Ricard: deux dirigeants renoncent à 4 millions d'euros de bonus

Patrick Ricard, PDG du groupe de vins et spiritueux Pernod Ricard, a annoncé mercredi lors d'une assemblée générale mixte son intention et celle de Pierre Pringuet, numéro deux, de renoncer à des bonus, d'un montant total de 4 millions d'euros.

L'AG mixte convoquée mercredi avait notamment pour objet d'approuver deux recommandations portant sur "la mise en oeuvre d'une rémunération variable à l'occasion" du départ à la retraite de MM. Ricard et Pringuet.

Cette rémunération, qui était soumise à des conditions de performances, aurait pu atteindre un montant maximum de 2 millions d'euros, pour chacun des deux dirigeants, a précisé une porte-parole du groupe à l'AFP.

"D'ores et déjà, compte tenu du contexte et du débat généré par les récentes publications de recommandations (du Medef et de l'Afep, NDLR), je vous annonce que Pierre Pringuet et moi-même renonçons à la mise en oeuvre de ce bonus spécial", a dit M. Ricard, suscitant les applaudissements nourris des actionnaires. [...]

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/pernod-ricard-deux-dirigeants-renoncent-a-4-millions-d-euros-de/916/0/289074
« Modifié: 07 mai 2013 à 23:48:36 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

namspopof

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1747
Re : Les signes de la récession
« Réponse #29 le: 05 novembre 2008 à 23:05:41 »

Hehe, je bois un petit jaune à leur santé !  ;D

Mais ils leur restent combien sans ça ? ... :P
IP archivée