Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Les signes de la récession  (Lu 120388 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

verso

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 514
  • Admirateur
Re : Les signes de la récession
« Réponse #555 le: 11 janvier 2013 à 00:45:46 »

Salut Katchi !
Dans ton message tu poses des questions et en même temps tu donnes la réponse...  ^-^

Question:
Citer
je ne comprends pas l'attitude des gens qui se battent pour un bout de chiffon "parce que c'est en solde".

Reponse:
Citer
300€ est le 1/3 du RSA pour un couple avec un enfant

PS: moi aussi j'ai toujours ce bon vieux écran massif; mais je crains qu'il me lache un de ces jours (Obsolescence programmée)
IP archivée
Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16542
Re : Les signes de la récession
« Réponse #556 le: 11 janvier 2013 à 01:10:48 »

Pareil pour moi, il est très bien mon bon vieux tube cathodique, d'autant que lorsque tu te mets sur le côté, tu vois normalement, avec un écran plan, si tu n'es pas en face...

Mais bon, nos bons vieux matériels ne sont pas inusables, même si de leur temps, l'obsolescence programmée était moins féroce que maintenant.
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7728
Re : Les signes de la récession
« Réponse #557 le: 11 janvier 2013 à 10:42:44 »

@Thib7 et Verso, allons allons mes amis, vous voulez me faire croire que ces gens (dont la moyenne d'age ne doit pas dépasser 25 ans et je suis large...) ont attendu sagement les soldes 3 ou 4 mois avec une télé cathodique totalement H-S, pour se procurer enfin... un écran plat qui remplacera le leur décédé... ?

Votre intention de les défendre est louable, mais jamais, never, no way, je n'y crois pas un instant; c'est purement de l'achetite aiguë au même titre qu'il leur "faut absolument..." le dernier smartphone parce que le leur, malgré qu'il fonctionne encore parfaitement, n'est plus "à la mode" après 2 mois.

Je serais réellement curieux de voir le nombre de télés fonctionnant encore, en vente su EB ou encombrant les trottoirs, les jours suivants cette ruée vers l'or plat...
C'est la course à la nouvelle technologie qui vient de sortir et les raisons en sont multiples, mais pas vitales ou même simplement nécessaires.
Il la faut cette dernière technologie, car sinon tu passes pour un has-been (been de quoi d'ailleurs, on se le demande...), la mode, l'apparence et rien d'autre.
J'estime que dans cette vidéo ou l'on voit ce troupeau se ruer sur ce qui ne sont pas que des écrans plats, le pourcentage de personnes ayant un réel besoin d'un nouveau téléviseur parce que le leur est en panne, doit se situer pas loin des 2% et pas plus; encore une fois, là, je suis large.

Quant à l'argument du "faible" prix de ces écrans, là encore c'est très relatif, car comme le fait remarquer Katchi, s'acheter une telle chose alors que ça représente 1/3 du RSA, soit pas mal de jours de bouffe et de réelles nécessité telles que le chauffage, le loyer, l'électricité, c'est affolant et cela n'a strictement rien d'essentiel.
Et regardez bien, on en voit même prendre plusieurs articles en main, souvent identiques; par nécessité ?
Quant à ces 300€, ce n'est pas nécessairement sur ces modèles "bon marché" qu'ils vont, mais vers d'autres, autrement plus chers pour lesquels ils vont contracter un crédit...

Perso, moi aussi j'ai encore mon "vieux" cathodique 16:9, il fonctionne parfaitement et le soir, je ne vois plus sa carcasse, juste l'image qui me satisfait autant que celle d'un écran plat.
J'en changerai lorsque celui-ci passera l'arme à gauche, mais pas sans avoir tenté de le réparer.
Idem pour le GPS, je n'en voulais pas, car outre le fait que je connaisse assez bien ma géographie et que j'aie un bon sens de l'orientation, je trouve que cela empêche le moindre effort intellectuel; à présent, si j'en ai un qui me sert très rarement, c'est parce qu'on m'en a offert un, car la personne qui me l'a donné voulait en changer pour le dernier "à la mode" et de toute façon voulait "le jeter"...
Quant aux contenu des caddies, dernièrement, j'ai vu une famille tous en survet, père, mère et les deux kids d'environ 10 ans, promener son caddie au supermarché ou j'avais été faire mes courses.
Dans leur caddie, il n'y avait que des crasses, énormément de bonbons, chips, boites de raviolis, plats préparés etc, et... pas moins de 5 DVD de jeux pour Xbox et deux films !
Pas un légume frais ou même surgelé, pas un fruit, un paquet de farine, des œufs, pas un bout de fromage, un pot de miel, rien !
Il n'y aurait-il pas un problème ??...

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Les signes de la récession
« Réponse #558 le: 11 janvier 2013 à 11:39:56 »

C'est quasi satanique.
Il FAUT retrouver la sainte croissance, faute de quoi les invocations ineptes (invocations à la reprise qui ne saurait que revenir en suivant des "cycles immuables") des politiques ne serviraient de rien.
Il FAUT donc que des invertébrés du pauvre Peuple consomment afin de graisser la balance commerciale et de faire chauffer la TVA.
Il FAUT donc de la pub immonde ou bête sur les écrans plats que ces pauvres victimes du système ACHETENT en pensant satisfaire un DESIR PERSONNEL.
Dans le cas des écrans télé c'est gordien vu qu'on achète de ses propres deniers la machine à décerveler.
C'est tout tordu.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7728
Re : Les signes de la récession
« Réponse #559 le: 11 janvier 2013 à 12:22:40 »

Si bien résumé en musique par Souchon :'(



Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : Les signes de la récession
« Réponse #560 le: 11 janvier 2013 à 13:14:56 »

Et encore Tartar, quelles bénéfices pour notre pays, quelle balance commerciale ?  comme dit plus haut, lors de l'ouverture des soldes dans les grandes surfaces, les gens s'y précipite d'abord en premier pour se jeter sur de l'électroménager, hi fi, informatique, produits électroniques etc... , bref, que des trucs produits a bas coût en Asie.

Nan franchement on se tire tous une balle dans le pied, depuis combien d'années on achète tous au moins cher ? et pas que par nécessité...

 
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

Thib7

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 637
Re : Les signes de la récession
« Réponse #561 le: 11 janvier 2013 à 13:44:28 »

Ah mais je ne défend personne DecemberTen moi aussi ça me rend dingue de les voir se ruer comme ça sur du matériel hi-tech tels des sauvages. Ils en seraient presque à se taper dessus !
IP archivée

Micha

  • Le but : Répandre la vie
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 105
Re : Les signes de la récession
« Réponse #562 le: 11 janvier 2013 à 17:52:43 »

Pour comprendre il faut se poser la question : Ai-je vraiment besoin ?
Pour moi et ma conjointe, pas de problèmes. Pour les enfants ? Ma fille de 13 ans râle parce qu'elle n'a pas de cellulaire alors que "tout" ses amies en ont. L'école est à 2 coins de rue (j'ai déménagé) et elles se promènent en gang de 6 à 8.
Mais pour faire comme les autres, la pression sociale est forte.
La preuve : Un ami de mon fils qui dit en entrant chez nous : " vous avez pas encore d'écran plat ??? "
Tout le monde veut être comme les autres et les autres veulent tout ce que les autres ont... on tourne en rond jusqu'à ce qu'on se réveille.
IP archivée
Visez la lune, si vous échouez, vous atteindrez les étoiles...

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16542
Re : Re : Les signes de la récession
« Réponse #563 le: 11 janvier 2013 à 18:51:40 »

Pour comprendre il faut se poser la question : Ai-je vraiment besoin ?

Voui, mais le processus est plus compliqué que ça. Car avant le "en ai-je vraiement besoin" il y a d'abord le "en ai-je vraiment envie".

Passé le cap de l'achat compulsif, le réveil se fait en plusieurs étapes, la première étant :

- En ai-je vraiment envie ? - quelques jours ou semaines plus tard (selon le produit) oui, j'en ai vraiment, ou toujours, envie donc j'achète.

- Ensuite vient le "en ai-je vraiment besoin" ? Et là, même si la réponse est non, le facteur "envie" entre toujours en jeu.
Bon je n'en ai pas vraiment besoin mais je me fais plaisir (surtout pendant les soldes).

Ce comportement, nous l'avons tous plus ou moins. Et comme disait ma fille lorsqu'elle était ado "Maman, je comprends et je respecte, mais je n'en suis pas à ce point d'évolution".

Nous serons vraiment libérés lorsque nous n'aurons plus envie ni besoin d'avoir envie pour nous sentir exister.

Là où cela devient grave c'est lorsque les gens se ruent comme des barbares pour acheter tout et n'importe quoi, juste parce que ce sont les soldes. Dans les magasins de vêtements c'est scandaleux, les "bonnes femmes" (jeunes ou vieilles, il n'y a pas d'autre mot) laissent par terre et piétinent les vêtements et traitent les caissières comme des chiens. C'est révulsant.

Et tout ça pourquoi, uniquement parce que c'est soldé 50% ou 70 voir 75% - Il ne leur viendrait pas à l'idée que payer 50% de son prix un objet dont on n'a pas besoin c'est perdre de l'argent.

L'attitude saine (AMHA), sans aller jusqu'au minimalisme, est une voie du milieu qui consiste a aller à l'essentiel (surtout en période de crise) et d'éventuellement profiter des soldes parce que, par exemple, j'ai vraiment besoin d'un manteau pour l'hiver prochain, que les manteaux sont hors de prix. Je privilégie la qualité et ne me rue pas sur les bas de gamme (acheter éthique autant que faire ce peut en acquérant un vêtement qui durera plusieurs années). Ca c'est quand on a compris qu'acheter pas cher ça revient cher.

Citer
Tout le monde veut être comme les autres et les autres veulent tout ce que les autres ont...
Non pas tout le monde, c'est même un piège de l'ego : "j'veux pas être comme tout le monde, chui pas comme eux !"  ;)

@DT
Ma fille a étudié "foule sentimentale" au lycée l'année du bac français ou du brevet des collèges, je ne sais plus...  :)




 
« Modifié: 11 janvier 2013 à 19:13:42 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Les signes de la récession
« Réponse #564 le: 11 janvier 2013 à 20:03:25 »

Les marketteurs ont tout compris des faiblesses humaines.
Ils ont inventé le marché de l'offre.
Offre=envie.
Simple et imparable.
Ajoutons-y la supercherie du crédit et tout s'emballe dans les têtes.

IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16542
Re : Re : Les signes de la récession
« Réponse #565 le: 12 janvier 2013 à 00:50:18 »

Offre=envie.
Simple et imparable.
Ajoutons-y la supercherie du crédit et tout s'emballe dans les têtes.

D'une part l'offre tombe parfois à l'eau et ne fait pas envie à tout le monde.
D'autre part, que les marketeurs aient de la technique et du talent et que les gens abusent du crédit, c'est une chose,

Mais pas au point de tomber dans la barbarie montrée dans la vidéo mise en ligne par DT.

Ce qui est montré est du même acabit, AMA, que ceux qui agressent ou tuent pour un fonds de caisse ou le porte-monnaie d'une personne âgée. Il paraîtrait que nous soyons dans un monde en pleine mutation (les pessimistes disent en pleine décadence). Sans doute les deux...
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7728
Re : Re : Les signes de la récession
« Réponse #566 le: 12 janvier 2013 à 08:56:15 »

Pour les enfants ? Ma fille de 13 ans râle parce qu'elle n'a pas de cellulaire alors que "tout" ses amies en ont. L'école est à 2 coins de rue (j'ai déménagé) et elles se promènent en gang de 6 à 8.

Oui, on connaît aussi ce phénomène en Belgique, ces groupes composés le plus souvent de filles (désolé les girls...  ;)), je les appelle des "grappes".
Elles sont souvent très jeunes et en rue, se mettent en cercles composés de 4 à 8 personnes, rient les yeux rivés sur leurs smartphones, parlent en même temps d'on ne sait quoi et agitent leurs petits doigts frénétiquement sur leurs claviers virtuels ou physiques s'il s'agit de modèles style Blackberry...
Je ne comprends toujours pas pourquoi elles se mettent en grappes pour s'envoyer des messages... ???
C'est un grand mystère pour moi... En plus je trouve que ça fait un peu secte lobotomisée.
Mon fils aîné me faisait remarquer en voyant ce phénomène à la télé, que dans leur école, il n'y avait pas ce genre de grappes.
Effectivement, mais bon, dès qu'elles sortent après les cours, j'ai remarqué que beaucoup semblent avoir ce besoin d'envoyer des SMS, même en marchant.
Aux dernières nouvelles, la direction de l'école a tout de même décidé de placer un brouilleur pour empêcher que certains jouent avec leurs smartphones en classe, car ça, ça arrive.
Et oui, Katchi, mon fils aîné est en sciences-éco et a étudié aussi la chanson de Souchon. ;)

Au sujet de la vidéo; alors, je précise de suite que ce n'est pas pour faire mon cocorico noir jaune rouge, mais je n'ai jamais vu ce phénomène ici; un autre .BE me contredira peut-être, mais de toute bonne foi, je n'y ai jamais assisté.

Oui, moi aussi je fais comme toi Katchi, j'achète de la qualité que je garde bien plus longtemps que des articles bon marché.
Par exemple pour les godasses, j'ai remarqué qu'en y mettant le prix et en les entretenant, bien entendu, elles tiennent bien mieux le coup.
Donc, j'en achète moins.

J'ai trouvé un moyen très simple de ne pas succomber au pubs, c'est simple, je ne les lis ja-mais.
C'est simple et ça a l'air couillon comme ça, mais essayez et vous verrez que c'est terriblement efficace.
Pourtant, ici comme partout, on vous inonde la boîte aux lettres de folders de pubs de toutes sortes.
Par contre, ici, le Ministère de l'environnement a mis à disposition de ceux qui le désirent, gratuitement, des autocollants qu'on peut se procurer facilement et à coller sur la boite aux lettres, interdisant au facteur ou autres d'y mettre la moindre pub ou de ne mettre que les journaux gratuits etc...
Et ça marche. Simple, fallait y penser.


D'après ce que j'ai vu, ça existe aussi en France dans certaines communes.


Chaque jour, vers 18h30, la RTBF diffuse une émission de 45 min, "On est pas des pigeons", qui fait un réel tabac et parlent de consommation, avertissent des arnaques, dénoncent les coups foireux de commerces, grandes marques etc...
Lors de cette émission disponible en replay  (je ne sais pas si les français pourront la voir), ils ont testé le fameux autocollant et ont calculé le poids de ces pubs pour une année, ça représente 50Kg lorsqu'il n'y a pas d'interdiction de les déposer !!

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 16542
Re : Re : Re : Les signes de la récession
« Réponse #567 le: 12 janvier 2013 à 11:08:57 »

J'ai trouvé un moyen très simple de ne pas succomber au pubs, c'est simple, je ne les lis ja-mais.
C'est simple et ça a l'air couillon comme ça, mais essayez et vous verrez que c'est terriblement efficace.

Oui mais comme nous sommes inondés de partout, il y a quand un problème de persistance rétinienne ne serait-ce qu'avec les panneaux publicitaires dans les rues et dans le métro.

J'ai une autre méthode, j'achète toujours les mêmes produits (en fonction du prix, ou parfois, j'avoue, de la marque pour certains trucs parce que certaines marques sont quand même meilleures que certaines entrées de prix).

Mon jeu est de ne pas zapper les pubs systématiquement mais d'essayer de les décortiquer et ensuite de ne pas tomber dans le piège "persistance rétinienne" si je m'approche d'instinct  vers un produit que je n'ai pas l'habitude d'acheter. Quand y a une campagne de pub, je boycotte le produit.

edit : et les pub boite à lettre vont directement à la poubelle ou me servent pour m'entraîner à faire des origamis.

« Modifié: 12 janvier 2013 à 11:24:40 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : Les signes de la récession
« Réponse #568 le: 12 janvier 2013 à 15:26:20 »

Des dizaines de Millions de personnes voient leur niveau de vie sacrément attaqué par l'austérité, le chômage etc..., causés par les conneries et l'avidité des banquiers et de la finance, bien entendu c'est surtout ceux qui étaient déjà les moins aisés qui sont touchés, car a vrai dire la récession ne touche pas forcément les plus aisés, au contraire, c'est assez flagrant quand on lit par exemple les chiffres de vente dans l'automobile :

http://www.caradisiac.com/2012-une-annee-record-pour-BMW-83733.htm
Le prix moyen d'une BMW vendue doit tourner autour 50 000 euros, donc ça s'addresse a des personnes aisées quand même.

Encore plus parlant :

http://www.caradisiac.com/Resultats-2012-Rolls-Royce-bat-encore-des-records-83721.htm

Une Rolls Royce coûte au moins 200 000 euros...


Dans l'autre extrémité du segment, Dacia, dont les voitures se vendent très bien grâce a leurs excellent rapport qualité/prix (une vraie voiture, basique, mais vraie voiture quand même, vendue nettement moins chère) est moins touché par la régression générale constatée des ventes de voitures, alors que dans le même temps, tout les constructeurs de voiture qui ont toujours constitué le gros du marché (le groupe fiat, psa, Renault, opel etc...), positionné a cheval, au dessus du low cost (dacia), mais en dessous du "premium" (taudi/BMW/Merdesèche) vendent carrément moins...

En gros peut on en déduire que d'un côté, les gens pleins de thunes en ont encore plus ? et que dans le même temps, les classes moyennes et ouvrières en ont moins et mettent moins chère dans leurs caisses ? genre ils ont remplacé leurs Laguna, 307 etc... par les dacia logan, sandero, lodgy etc...
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

chasouris

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 275
Re : Les signes de la récession
« Réponse #569 le: 10 mars 2013 à 19:28:29 »

"Echanger ses conditions sociales contre la stabilité d’un emploi", nous en serions donc arrivés là? J'espère que non, ce serait terrifiant! Comment ne pas être horrifié de lire ceci qui pourtant semble être vrai:  "l’exploitation judicieuse d’un désarroi collectif d’une population aux abois, impuissante...."
La classe ouvrière et, de plus en plus la classe moyenne, ne savent plus vers qui ou quoi se tourner pour avoir ne serait-ce qu'un petit espoir (ou l'illusion d'espoir) d'un avenir meilleur pour eux et/ou pour leurs enfants. Si le désenchantement perdure dans le temps, il est alors  possible qu'aux prochaines élections (européennes et municipales) un bon nombre de pigeons d'électeurs qui précédemment hésitait hésitera moins cette fois à "tenter le tout pour le tout" en votant pour la passionaria. Finalement, qui parmi nos dirigeants actuels osera faire semblant de s'en étonner? :(

Citer
Sarkozy en rêvait, les socialistes le font …
vendredi 8 mars 2013
Echanger ses conditions sociales contre la stabilité d’un emploi, nous pouvons appeler cela une arnaque historique, j’irais plus loin, le summum de l’abêtissement. Comment se dire défenseur de la classe ouvrière et conditionner l’emploi à la réduction des condition sociales qui ont été la raison de toutes les luttes durant les siècles passés du Socialisme pour sortir l’ouvrier, le travailleur, le salarié de sa dépendance vis-à-vis des systèmes d’exploitation de l’homme par l’homme, dont le capitalisme est le symbole et non le libéralisme comme d’aucuns le croient, et comme cela se répand à tort.

Croire que l’entreprise est susceptible de maintenir des emplois est l’arnaque la plus grossière que l’on puisse inventer. L’entreprise n’embauche que si elle a besoin de main-d’œuvre, et quel que soit son prix si elle peut le revendre à ceux même qui viennent travailler chez elle.

Croire encore aujourd’hui que c’est l’entreprise qui accorde des avantage sociaux n’est toujours n’avoir rien compris à son fonctionnement. Tous les acquis sociaux n’ont pas entamé la productivité ni la performance des entreprises, ils ont même été un facteur de développement économique, et ce ne sont pas les entreprises qui en ont payé le prix, mais les salariés, les ouvriers, les travailleurs qui produisent, car le fruit de leur travail, celui de leurs conditions sociales, ce sont eux qui les achètent chaque fois qu’ils deviennent des clients et consomment leurs production. Il serait donc temps de remettre les choses dans l’ordre et de regarder l’entreprise pour ce qu’elle est, un lieu où se réalise un différentiel qui s’appelle le profit.

Ainsi croire que l’entreprise, quelles que soient les conditions d’acceptation des salariés, conservera des emplois s’ils ne sont pas nécessaires à cette formation de plus-value et une tromperie monumentale.

En fait nous nous trouvons devant l’exploitation judicieuse d’un désarroi collectif d’une population aux abois, impuissante pour avoir abandonné les lieux de la démocratie, partis politiques et syndicats pour les temples des JT et de la consommation, et à laquelle l’on vend des vessies pour des lanternes. ...........
suite/source: Agoravox
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sarkozy-en-revait-les-socialistes-131936

IP archivée