Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: "l'Etat français est en faillite", mais...  (Lu 4629 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #15 le: 29 janvier 2009 à 18:01:00 »

Nous le sommes tous en tant que contribuables, c'est évident, ce qui s'assimile aussi aux dépenses dispendieuses dont on ne parle pas, comme les gâchis des administrations. Et rien que celles là se comptent en millions, sinon en milliards, je sais de quoi je parle pour avoir touché de près des budgets publiques liés à une DDASS.

MA référence à la bobo..., c'est l'aspect dénonciation moraliste de cette frange qu'on écoute, parce qu'elle ne sort que de plates vérités qui n'ont aucun sens sinon de dénoncer. En dehors de cela, rien d'autre de cette frange n'en sort. Donc, moi même je la dénonce.

Si vous souhaitez dénoncer la gestion que l'Etat fait de nos impôts, c'est comme souhaiter créer votre propre encyclopédie.
Non seulement cela n'est pas réalisable à vous seule, pire, c'est absolument sans aucun intérêt.

Quel intérêt de lister ce que tout le monde sait ?
Et même si vous y parveniez, personne ne prendrait la peine de lire un tel pavé, qui de toute manière ne serait pas édité, produit, diffusé... Regardez ce qu'il ressort de la synthèse annuelle de la Cour des Comptes...
« Modifié: 29 janvier 2009 à 18:04:10 par TDC »
IP archivée

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #16 le: 29 janvier 2009 à 18:06:55 »

Citation de: cosmos
A la différence que ceux "d'ici" ne le font pas avec l'argent du contribuable!

Ceux d'ici, à partir du moment qu'ils grugent le système, grugent nécessairement les autres contribuables...

Donc SI, tout ce que nous faisons avec notre argent, d'une manière différente que celle prévue par l'Etat, est donc à l'encontre des intérêts des autres travailleurs, contribuables.
IP archivée

cosmos

  • Invité
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #17 le: 29 janvier 2009 à 20:41:37 »

Oui, on peut comme vous considérer qu'aborder le problème de gabegie de l'Etat revient à pisser dans un violon, et finalement acquiescer sans même sourciller.
On peut aussi ne pas être d'accord et le faire savoir! A notre époque où les grands médias ne font plus leur boulot le plus élémentaire d'information et de contre pouvoir, il me semble important à moi pauvre pion, de dénoncer ces faits.

Je n'ai pas la prétention de pouvoir faire bouger les choses, re pauvre pion que je suis, puisque vous le dites si bien, même la cour des comptes est impuissante, mais j'utilise un des rares droits qu'il me reste encore, celui d'exprimer mon mécontentement.


Citer
Donc SI, tout ce que nous faisons avec notre argent, d'une manière différente que celle prévue par l'Etat, est donc à l'encontre des intérêts des autres travailleurs, contribuables.

Vous avez des exemples précis à donner?
IP archivée

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #18 le: 29 janvier 2009 à 20:52:45 »

C'est une évidence, puisque je suis français...
En tant que râleur de nationalité, je suis donc Français, et je profite donc de tout avantage, égoïste si nécessaire, qui m'apporte l'avantageux accès à ce que j'attends.
Des travaux pas chers ? Travail au black !
Soldes de fringues plus vraies que nature ? Je commande à mon collègue marocain !
Des cloppes moins chères ? Un poto, connait un poto, dont la femme connait un fréro, dont la soeur conduit des poids lourds. En revenant d'Espagne, elle ramène la commande passée !
Des soucis avec EDF ? Le beau frère de la voisine du voisin de ma voisine a sa soeur qui est mariée au témoin d'une soeur dont le mari travaille à EDF. Et bien je le fais appeler, et il fait ce qu'il peut.

blablabla...
IP archivée

cosmos

  • Invité
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #19 le: 29 janvier 2009 à 21:30:25 »

En somme votre problème, c'est un problème de pouvoir d'achat!?
Vous fustigez les Français qui traficotent pour s'en sortir mais refusez de critiquer l'Etat Français en faillite qui dépense sans compter??
IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4295
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #20 le: 29 janvier 2009 à 21:35:06 »


Citer
En tant que râleur de nationalité
Eh eh

Ca c'est un moyen de fraternisation ;)
« Modifié: 29 janvier 2009 à 21:36:42 par labbe »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

TDC

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1028
Re : Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #21 le: 30 janvier 2009 à 10:37:43 »

En somme votre problème, c'est un problème de pouvoir d'achat!?
Vous fustigez les Français qui traficotent pour s'en sortir mais refusez de critiquer l'Etat Français en faillite qui dépense sans compter??

Mon soucis n'est ni le pouvoir d'achat, ni de fustiger français ou état. Je n'ai fait ni l'un ni l'autre, je constate.
Tout le monde râle, et personne ne parle des choses qui pourraient réellement modifier les choses, et pas uniquement en France.
Débattre de choix sociaux ou politiques aujourd'hui n'a plus aucun sens, la situation générale impose des débats bien plus fondamentaux, certaines lectures de ce forum en font état de multiples manières, c'est une des raisons qui me font aborder ces manifestations comme une énième manœuvre d'aveuglement qui n'a certainement pas pour but de trouver des solutions, mais plus certainement comme seul et réel objectif d'approfondir les crises en cours et à venir, et provoquer le chaos qui justifiera un certain nombre d'actions fascistes, comme cela se passe et se passera ailleurs.
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #22 le: 04 février 2009 à 20:05:06 »

Citer

La Cour des comptes craint une envolée de la dette
Reuters - mercredi 4 février 2009

Extrait :

Le déficit public de la France a probablement atteint 3,2% du produit intérieur brut en 2008 et son niveau d'endettement risque de frôler les 85% à l'horizon de 2012, contre 64% fin 2007, estime la Cour des comptes. [...]
Les mesures de financement des banques, prises dans l'urgence en novembre, pourraient avoir un impact faible sur le déficit comme l'a dit le gouvernement mais "plus sûrement un effet durable, de 1 à 2 point de PIB au minimum, sur la dette des administrations publiques", estime-t-elle.

Le plan de relance de 26 milliards d'euros annoncé le 4 décembre comprend, quant à lui, des mesures en principe réversibles et temporaires représentant un surcroît de 18,5 milliards d'euros pour le déficit public 2009, qui atteindrait ainsi 4,4% du PIB selon le gouvernement.

"Il n'est cependant pas assuré que ces mesures restent toutes temporaires," remarque la Cour qui note que l'endettement s'est déjà fortement accru en 2008.

"La dette financière de l'Etat a dépassé pour la première fois les 1.000 milliards d'euros en octobre et la dette des administrations publiques approchait les 1.300 milliards à la fin de 2008, soit 50.000 euros par actif occupé contre 47.000 à la fin de 2007," relève le rapport.

Dans ces conditions, la Cour des comptes prône une "gestion soutenable" des finances publiques sur le long terme, avec la poursuite de réformes structurelles pour contenir les dépenses, la même recommandation était faite pour la Sécurité sociale .

"La dégradation de la conjoncture et les mesures de soutien à l'activité conduisent inévitablement à une augmentation du déficit public, mais celle-ci doit être limitée et contrôlée pour ne pas être contre-productive," écrit-elle.

L'objectif du gouvernement de contenir la croissance des dépenses à 1% en volume par an suppose d'économiser 50 milliards d'euros à l'horizon de 2012 par rapport à leur évolution tendancielle, note le rapport.

"Or la Révision générale des politiques publiques a été interrompue alors que les mesures décidées (...) dégageront, selon les estimations du gouvernement, une économie de seulement six milliards à cet horizon," déplore-t-il.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090204/tbs-france-cour-deficit-7318940.html
IP archivée
Malgré tout, aime.

jerome

  • Invité
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #23 le: 23 mars 2009 à 18:09:30 »

L'Etat est en faillite, peut etre bien ... j'ai trouvé quelques coupables :

  http://www.openeurope.org.uk/media-centre/pressrelease.aspx?pressreleaseid=102

C'est tellement écoeurant que je ne traduirais pas ! Y'a juste à aditionner les chiffres,et ça vous donne
une idée de ce que les fonctionnaires européens NON ELUS se mettent dans les fouilles à leur départ
grace à NOUS ...  ??? ??? ??

Si vraiment certains veulent une trad,qu'ils le disent,je la ferais ce soir   :P
IP archivée

Peter Pan

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 671
Re : "l'Etat français est en faillite", mais...
« Réponse #24 le: 26 février 2011 à 20:34:43 »

Citer
Après les banques, PSA et Renault bientôt délestés de leur dette publique
De Isabelle TOURNÉ (AFP) – Il y a 1 jour (2011.02.25)


PARIS — Après les banques, les constructeurs automobiles français PSA et Renault seront bientôt quittes de leurs dettes contractées auprès de l'Etat pendant la crise*, en remboursant leurs prêts plus tôt que prévu grâce à une bonne santé financière retrouvée.

Les deux groupes ont remboursé chacun la deuxième tranche du prêt de six milliards d'euros accordé par l'Etat aux constructeurs pour soutenir le secteur, soit un milliard d'euros chacun, a annoncé jeudi le ministre de l'Industrie Eric Besson.

Ils avaient déjà remboursé en septembre une première tranche et annoncé récemment qu'ils solderaient totalement leur dette cette année, en remboursant les deux dernières tranches en février puis en avril.

Au plus fort de la crise, le gouvernement, à l'instar de ses voisins européens, avait décidé d'aider la branche automobile, qui assure en France directement et indirectement un emploi sur dix.


Mais d'après un blog, cela aura coûté cher aux Français :
Citer
selon "La Tribune" du 18.02.2011*2, comme d'autres constructeurs français, Renault produit désormais moins de 20% de ses voitures en France.
(...) Nombre de véhicules fabriqués hors de France reviennent toutefois dans l'Hexagone. En 2010, les deux tiers environ des voitures du groupe Renault immatriculées dans l'Hexagone provenaient ainsi... d'usines étrangères.



*1
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hjNbPTbLs40bk4RjkXbzO7U01RdA?docId=CNG.79d3a09bdc05ec95d628ab167442d4db.7c1


*2
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20110218trib000602651/renault-produit-desormais-moins-de-20-de-ses-voitures-en-france-.html

« Modifié: 26 février 2011 à 22:26:57 par katchina »
IP archivée
...