Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Whitley Strieber  (Lu 17522 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

void

  • Invité
Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #30 le: 26 décembre 2008 à 21:30:32 »

si la conscience engendre la causalité ...... non là je peux pas suivre....pour moi c'est une façon de voir d'un enfant de 5 ans...croire par exemple qu'avant que l'on naisse il n'y avait rien....

Ce qui serait intéressant pour toi, serait justement de réfléchir à ce qui a engendré la causalité... A PART la conscience bien-sur, puisque tu n'admet pas cette hypothèse.
IP archivée

void

  • Invité
Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #31 le: 26 décembre 2008 à 21:40:55 »

Je pense qu'il ne faut pas confondre scepticisme et matérialisme....les lois de la physique peuvent rendre possibles beaucoup de choses, déjà on parle de plusieurs dimensions à un certain niveau de réflexion dans le domaine de la physique...je suis ouvert à beaucoup de chose et je suis au clair avec moi-même sur les grandes tendances...si je vois un extraterrestre télépathe je me dirais "tiens ils ont incorporé une technologie dns le cerveau" et non "tiens ils ont des pouvoirs paranormaux"

N'est paranormal que ce qu'on décide de voir comme tel. Il est tout à fait possible de concevoir des modèles d'univers expliquant de manière tout à fait rationnelle ce qu'on pourrait juger "paranormal" dans un modèle normatif différent.
Le gros problème du matérialisme, c'est qu'il a une limite : la matière. Le second, c'est que le matérialisme n'a rien d'une position rationnelle, c'est un dogme.
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #32 le: 26 décembre 2008 à 22:24:55 »

Ce qui serait intéressant pour toi, serait justement de réfléchir à ce qui a engendré la causalité... A PART la conscience bien-sur, puisque tu n'admet pas cette hypothèse.

Ne t'en fais pas pour moi j'y réfléchi chaque jour depuis plus de 15 ans  ;)

N'est paranormal que ce qu'on décide de voir comme tel. Il est tout à fait possible de concevoir des modèles d'univers expliquant de manière tout à fait rationnelle ce qu'on pourrait juger "paranormal" dans un modèle normatif différent.
Le gros problème du matérialisme, c'est qu'il a une limite : la matière. Le second, c'est que le matérialisme n'a rien d'une position rationnelle, c'est un dogme.

C'est bien ce que je dis, les lois physiques peuvent inclurent des réalités étonnantes...le fait qu'il y ait des limites n'est pas un problème, pour moi cela témoigne au contraire d'un fil conducteur qui permet d'étayer une structure harmonieuse. Et je n'ai jamais dit que j'étais partisan d'un rationalisme dogmatique. J'imagine bien d'autres logiques que la causalité mais il y a toujours la logique physique.
« Modifié: 26 décembre 2008 à 22:37:18 par BEL23 »
IP archivée

void

  • Invité
Re : Re : Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #33 le: 26 décembre 2008 à 22:58:14 »

Ne t'en fais pas pour moi j'y réfléchi chaque jour depuis plus de 15 ans  ;)

Et t'es conclusions provisoires ?

C'est bien ce que je dis, les lois physiques peuvent inclurent des réalités étonnantes...le fait qu'il y ait des limites n'est pas un problème, pour moi cela témoigne au contraire d'un fil conducteur qui permet d'étayer une structure harmonieuse. Et je n'ai jamais dit que j'étais partisan d'un rationalisme dogmatique. J'imagine bien d'autres logiques que la causalité mais il y a toujours la logique physique.

"Ce qui se passe dans le monde quantique dépend de la façon dont on l'observe, on ne peut pas isoler le phénomène observé de l'appareil avec lequel on le mesure. On dit parfois que la réalité est créée par l'observateur"

http://villemin.gerard.free.fr/Scienmod/Quantiqu.htm
IP archivée

void

  • Invité
Re : Whitley Strieber
« Réponse #34 le: 26 décembre 2008 à 23:24:01 »

« Modifié: 09 mai 2011 à 23:08:03 par katchina »
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Whitley Strieber
« Réponse #35 le: 27 décembre 2008 à 00:46:49 »

ce qui a engendré la causalité....j'y réfléchi sans cesse, cela m'amène à travers plusieurs chemins et l'important c'est le chemin non l'arrivée, à travers cette réflexion je pense que l'on peut élargir sa conscience, et ce qui fait que j'y revient sans cesse c'est justement l'ivresse du chemin et le fait que la conclusion ne soit pas définie une fois pour toute (comme dire je sais "Dieu existe" ou l'inverse) mais pour suivre ce chemin il y a des règle à suivre ou en tous cas que je m'impose: la logique et les reste c'est l'imagination qui tente de tirer la logique rationnelle à ses extrêmes....

ceci dit à propos de cette question je vais sans doute dire des banalités mais voilà....je pense que l'univers à une organisation, une structure logique très complexe qui le fais tenir, j'imagine qu'il a du y avoir des milliards de milliards de milliards etc de big bang qui n'ont pas fonctionné ou qui ont fonctionné mais avec une structure ne permettant pas l'apparition de la conscience. Et j'imagine que la causalité est quelquechose qui permet d'obtenir un univers qui autorise des consciences comme les notres d'apparaître et de se poser la question "mais qu'est ce qui a engendré la causalité ?".... autre banalité, si nous n'existions pas nous ne nous poserions pas la question de l'origine de l'univers...

Quant à se demander ce qui à engendrer ces univers c'est une autre question....à laquelle personne ne peux répondre avec certitude...mais est-ce vraiement une bonne question..? je pense à cet instant avant le big bang où le temps et à la fois long court, demain hier et aujourd'hui, où une conséquence peut arriver avant la cause....et est-ce que la causalité exiqtait alors, même à l'envers ? peut il y avoir causalité sans la dimension du temps ? en tous cas, j'ai tendance à ne pas introduire l'intervention du divin car premièrement ce serait une réponse sans preuve, puis il n'y aurait plus rien à chercher et surtout  mon vécu et ma réflexion globale sur le monde me dis que s'il existait une toute puissance toutes les douleurs du monde ne seraient pas nécessaires....par contre j'imagine aussi qu'il soit possible que l'humanité maitrise les lois de l'univers, et devienne toute puissante...mais je n'imagine pas de conscience toute puissante, voir de sagesse ultime sans base physique et je vais dire pourquoi:

Selon moi, ce sont nos défauts qui font que l'on doive s'appliquer à se maitriser, ce sont nos émotions, sentiments (qui peuvent paraitre un défaut d'un point de vue de la survie au départ) qui font que nous avançons d'un point de vue de la connaissance du monde qui nous entoure....si nous devenons des robots sans base emotionnelle alors nous ne pouvons plus inventer, créer...donc la conscience doit naitre du physique. Et je note qu'en général il y a toujours un petit défaut à tout ce qui est merveilleux: la terre est une patate et non une sphere parfaite, les mutations de l'évolution sont à la base un défaut d'un organisme qui finalment devient un avantage, les perles des huitres sont un petit grain de sable qui s'est introduit au départ dans celles-ci...etc...mais bon là je m'évade...

En ce qui concerne le monde quantique, celui ci ne peut être appréhender de façon direct car trop complexe et furtif, on l'appréhende de façon statistique alors que le hasard c'est juste le fait que les causes d'un évènement soient trop complexes pour être appréhendées par l'être humain.... Et quant à ce que tu dis: "ce qui se passe dans le monde quantique dépend de la façon dont on l'observe, on ne peut pas isoler le phénomène observé de l'appareil avec lequel on le mesure. On dit parfois que la réalité est créée par l'observateur" cette phrase me parait mal tournée en fait, pour moi c'est une simplification vulgarisation...car il faut ressortir les conclusions des expériences et ne pas en déduire d'autre conclusions, d'ailleurs cette expérience est valable avec un "observateur robot" donc pas de conscience...il faut être très prudent en sciences, je m'intéresse plus aux résultats qu'aux conclusions, d'ailleurs un lien ICI (où "agit" est mis entre guillemets....) mais c'est trés intéressant... ça rejoint une ide que j'avais évoqué sur le fait que tout est peut-être écrit à l'avance enfin bref
Pour conclure je dirais que je n'ai pas toujours été réfractaire à l'idée d'une explication divine, petit j'était anti religion puis ensuite à l'adolescence j'ai viré complètement et me suis nourrit spirituellement puis je suis retouné petit à petit à des idées plus complexes du monde....mais personne n'a réponse à tout  :)
« Modifié: 27 décembre 2008 à 00:59:03 par BEL23 »
IP archivée

void

  • Invité
Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #36 le: 27 décembre 2008 à 11:56:41 »

Selon moi, ce sont nos défauts qui font que l'on doive s'appliquer à se maitriser, ce sont nos émotions, sentiments (qui peuvent paraitre un défaut d'un point de vue de la survie au départ) qui font que nous avançons d'un point de vue de la connaissance du monde qui nous entoure....si nous devenons des robots sans base emotionnelle alors nous ne pouvons plus inventer, créer...donc la conscience doit naitre du physique.

Je ne comprends pas ta conclusion par rapport aux arguments que tu y apporte. Je trouve tes arguments tout à fait recevable, c'est à dire la "nécéssité" de "défaut", d'émotions et de sentiments pour "avancer" d'un point de vue de la connaissance du monde qui nous entour, mais je ne vois pas du tout en quoi ceci nécessite naissance de la conscience A PARTIR du physique. C'est même un peu bizarre car : il n'y a rien de moins matériel que les émotions et les sentiments (du moins jusqu'à un paradigme qui infirme cette perception). Apres, tout dépend ce que tu entends par "physique" et jusqu'où tu étend le concept.

Note pour après, je te cite : "si nous devenons des robots sans base emotionnelle alors nous ne pouvons plus inventer, créer"

Et je note qu'en général il y a toujours un petit défaut à tout ce qui est merveilleux: la terre est une patate et non une sphere parfaite,

Et quel est le problème avec ça ?

les mutations de l'évolution sont à la base un défaut d'un organisme qui finalment devient un avantage

Ca c'est un postulat. On a pas encore prouvé que l'évolution était le résultat du hasard, on s'en éloigne même de plus en plus.

En ce qui concerne le monde quantique, celui ci ne peut être appréhender de façon direct car trop complexe et furtif, on l'appréhende de façon statistique alors que le hasard c'est juste le fait que les causes d'un évènement soient trop complexes pour être appréhendées par l'être humain....

Ton raisonnement présent repose tout entier sur un préjugé : "Tout est déterminé, tout a une cause". Ce dogme supprime par la même occasion la notion de libre arbitre et te fait dire que si "une chose est imprédictible" c'est alors forcément que "nous sommes trop idiots pour en cerner le mécanisme très complexe sous-jacent". Or tu parlais justement tout à l'heure de la possibilité d'inventer et de créer. Or, sans libre arbitre, sans indéterminisme, on ne peut créer quoi que ce soit.

On peut tout à fait mettre ce préjugé à l'écart et comprendre que la mécanique quantique est par définition imprévisible pour de toutes autres raisons que "l'esprit humain est trop simple pour la comprendre".
Dans le "model inverse", cette impossibilité à prédire un phénomène quantique par l'observateur est en réalité tout à fait logique et, explique à la fois comment et pourquoi le libre existe et peut s'exprimer, et pourquoi nous avons précisément la possibilité d'inventer et de créer, alors que ça serait impossible dans un univers fermé (sous-entendu fermé = déterministe).

Pour conclure je dirais que je n'ai pas toujours été réfractaire à l'idée d'une explication divine,

il ne s'agit pas d'explication divine. Il s'agit d'un model différent. il me semble que ton probleme, c'est que dès qu'on parle de "model alternatif" à la physique, tu envisage tout de suite qu'on parle d'un quelconque dieu volontaire que tu assimile de près ou de loin à celui qu'on décrit naïvement dans les religions.

Si c'est vraiment ce qui te bloque, imagine la conscience, non comme un "être mystique", mais comme une "substance". Le "vide" forme des agréas d'information, des atomes, ces atomes assemblés, peuvent avoir la propriété de réfléchir et/ou réfracter la lumière pour par exemple la concentrer en un point, ce point où est réfracté la lumière subit une "réaction" par rapport aux photons qu'il reçois, il en émerge d'autres phénomènes. Comment pourrait-on mieux décrire la conscience individuelle ?



A partir de là, si on sait ce qu'est "la conscience individuelle" vis à vis du monde extérieur selon un model standard, que dire du fonctionnement de "la conscience individuelle" par rapport à elle-même ? De la conscience par rapport à elle-même est-il possible d'envisager un "model inverse" c'est à dire un model où la lumière ne serait non plus seulement "reçue" mais également "émise" ? que pourrait être "la conscience" au sens large ? Rappellons : lumiere == information == connaissance.

petit j'était anti religion puis ensuite à l'adolescence j'ai viré complètement et me suis nourrit spirituellement puis je suis retouné petit à petit à des idées plus complexes du monde....mais personne n'a réponse à tout  :)

Ce dont je parle est FAR FAR AWAY from les religions...
« Modifié: 27 décembre 2008 à 12:03:46 par void »
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #37 le: 27 décembre 2008 à 23:49:05 »


Je ne comprends pas ta conclusion par rapport aux arguments que tu y apporte. Je trouve tes arguments tout à fait recevable, c'est à dire la "nécéssité" de "défaut", d'émotions et de sentiments pour "avancer" d'un point de vue de la connaissance du monde qui nous entour, mais je ne vois pas du tout en quoi ceci nécessite naissance de la conscience A PARTIR du physique. C'est même un peu bizarre car : il n'y a rien de moins matériel que les émotions et les sentiments (du moins jusqu'à un paradigme qui infirme cette perception). Apres, tout dépend ce que tu entends par "physique" et jusqu'où tu étend le concept.

Note pour après, je te cite : "si nous devenons des robots sans base emotionnelle alors nous ne pouvons plus inventer, créer"

ce qui est spirituel a pour moi une origine magique donc parfaite et vice versa
je voulais donner des exemples (pas forcément des exemples pertinents d'ailleurs...)

On a pas encore prouvé que l'évolution était le résultat du hasard, on s'en éloigne même de plus en plus.

ha ? des exemples ?
tu connais la définition de hasard je pense....

Ton raisonnement présent repose tout entier sur un préjugé : "Tout est déterminé, tout a une cause". Ce dogme supprime par la même occasion la notion de libre arbitre et te fait dire que si "une chose est imprédictible" c'est alors forcément que "nous sommes trop idiots pour en cerner le mécanisme très complexe sous-jacent". Or tu parlais justement tout à l'heure de la possibilité d'inventer et de créer. Or, sans libre arbitre, sans indéterminisme, on ne peut créer quoi que ce soit.

le libre arbitre c'est quoi ? le choix entre plusieurs possibilités....mais ton choix final est toujours orienté par une cause. Donne moi en exemple qui contredit cela.
La création s'appuye toujours sur l'intériorisation de savoirs passés (cf piaget - même si je sais que tu ne liras jamais son oeuvre exceptionnelle....) comme dit Nemo je ne suis pas là pour convaincre, si on n'a pas de connaissances scientifiques on ne peux s'entendre, bien sûr tu diras qu'il vaut mieux être vierge de tout savoir pour pouvoir voir les choses mieux que les autres, à partir de là je n'ai plus envie de poursuivre la discussion ça me fatigue. :-\ as tu ton bac ? si oui alors tu as du apprendre le b.a.ba de la philo sur le libre arbitre par exemple. Dire qu'il n'y a pas de création sans indéterminisme...je ris...jaune



il ne s'agit pas d'explication divine. Il s'agit d'un model différent. il me semble que ton probleme, c'est que dès qu'on parle de "model alternatif" à la physique, tu envisage tout de suite qu'on parle d'un quelconque dieu volontaire que tu assimile de près ou de loin à celui qu'on décrit naïvement dans les religions.

Si c'est vraiment ce qui te bloque, imagine la conscience, non comme un "être mystique", mais comme une "substance". Le "vide" forme des agréas d'information, des atomes, ces atomes assemblés, peuvent avoir la propriété de réfléchir et/ou réfracter la lumière pour par exemple la concentrer en un point, ce point où est réfracté la lumière subit une "réaction" par rapport aux photons qu'il reçois, il en émerge d'autres phénomènes. Comment pourrait-on mieux décrire la conscience individuelle ?



A partir de là, si on sait ce qu'est "la conscience individuelle" vis à vis du monde extérieur selon un model standard, que dire du fonctionnement de "la conscience individuelle" par rapport à elle-même ? De la conscience par rapport à elle-même est-il possible d'envisager un "model inverse" c'est à dire un model où la lumière ne serait non plus seulement "reçue" mais également "émise" ? que pourrait être "la conscience" au sens large ? Rappellons : lumiere == information == connaissance.

oui...donc....c'est une théorie de physique que tu fais  ::)

« Modifié: 27 décembre 2008 à 23:51:14 par BEL23 »
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #38 le: 28 décembre 2008 à 00:18:05 »

L'énergie consciente...semble être le point d'aboutissement de toutes les réflexions....et de toutes les évolutions....mais je serais tenté de penser que c'est une construction d'êtres matériels et non quelquechose que l'on a en soi comme l'âme.

Je reprends le fil...

Quel serait le lien entre les connaissances à propos de "conciences lumineuses" et les abductions d'humains.....pour moi le but d'entités extraterrestres ultra évoluées pourrait être d'étudier le cerveau humain afin de créer une entité "parfaite pour leur conscience (voir un ordinateur parfait) ...mais nous ne sommes pas les seuls êtres étudiés par eux.......peut-être créer des hybrides pour certains types de planètes...de toute façon à un certain niveau d'évolution le corps devient un support comme un autre......

exemple: la médecine, à force de soigner de mieux en mieux les gens va à l'encontre de l'évolution....certaines personnes nées avec des maladies génétiques mortelles (ou handicaps lourds) vivront, auront des enfants etc...au bout d'un certain temps la grande majorité des gens auront ds problèmes génétiques dés la naissance et on modifiera de façon systématique les gènes pour finir par obtenir des prototypes "types" de codes génétiques, la variété humaine sera alors proche du zéro...
IP archivée

void

  • Invité
Re : Re : Re : Re : Whitley Strieber
« Réponse #39 le: 28 décembre 2008 à 01:17:54 »

à partir de là je n'ai plus envie de poursuivre la discussion ça me fatigue.

Okay
IP archivée

BEL23

  • Invité
Re : Whitley Strieber
« Réponse #40 le: 28 décembre 2008 à 01:29:25 »

 ;) Void
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14967
Re : Whitley Strieber
« Réponse #41 le: 09 janvier 2009 à 15:45:02 »

Whitley Strieber avait réalisé un petit film d'auto-promotion
pour annoncer la sortie le 17 février 2009 de "Critical Mass" ("Masse Critique").

L'auteur écrit ses fictions en pensant par avance à une possible reprise par Hollywood.
Ambiance "24H Chrono"... avec une étude psychologique des terroristes
qui visent la "domination mondiale".

Edit 2011 : Dommage, "l'auteur a supprimé sa video".
« Modifié: 09 mai 2011 à 23:42:17 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

LEAG

  • Invité
Re : Whitley Strieber
« Réponse #42 le: 06 août 2009 à 11:30:11 »

N'est-ce pas ajouter de la complexité à un phénomène déjà bien flou ?

Je penche davantage pour une capacité psychique que possèderait les gris, d'être à même de matérialiser nos souvenirs. Peut être pour être mieux accepter !?

(Rappelons nous les chroniques martiennes)

Ce qui, quoi qu'il arrive, me laisse tout autant dans l'expectative !

 :-\
IP archivée

vifargent

  • Invité
Re : Whitley Strieber
« Réponse #43 le: 06 août 2009 à 16:31:47 »

Ces morts qui reviennent à la vie en compagnie des ptits gris ,ça me rappel les veilles histoires bretonnes de pierres levées "maléfiques".Dans un de ses livres Didier Audinot nous raconte l'histoire de la commune de Rospez qui possédait une telle pierre.A son approche la personne qui la touchait voyait un membre décédé de sa famille se matérialiser devant lui !
tout ça pour vous dire que les apparences peuvent être trompeuses !(cette pierre noire est répertoriée dans l'inventaire archéologique des côtes du nord  de A.L Harmois 1919)
IP archivée

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2228
Re : Whitley Strieber
« Réponse #44 le: 18 août 2009 à 15:11:57 »

Credo in unum Deum, Patrem omnipoténtem, factórem cœli et terræ, visibílium ómnium et invisibílium  (...)
IP archivée