Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Portugal, vague OVNI sans précédent  (Lu 5950 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Portugal, vague OVNI sans précédent
« le: 29 novembre 2008 à 16:11:08 »

OVNIs envahissent le Sud

Association (APO) déclare 40 observations cette année

admn : image indisponible

Grandissement
 image invalide


Un rayon de lumière à traîné une voiture. Un ingénieur informatique à assisté à une ellipse de feu. Les témoins d'étranges phénomènes se succèdent dans l'Alentejo.

Fonctionnaire publique à la retraite, Manuel Palma poursuivait dans sa voiture, sur la route entre São Matias e Vidigeira, lorsqu'il se dévier vers la gauche, risquant de le faire taper contre des arbres et des arbustes sur le bord de la route.
De l'autre côté de la voie il y avait "un faisceau de lumière légèrement blanche descendant sur la route et qui traînait le véhìcule". Peu après, la "même force dévia la voiture" vers la file de roulement "le remettant dans sa position originale".
Manuel et sa femme, qui voyageait dans l'automobile, remarquèrent alors l'objet qui se trouvait "suspendu dans l'air mi translucide, avec une lumière colorée qui changeait de tons, du blanc au rose pâle". Apeurés le couple accéléra en direction de Evora, ayant contacté l'Associação de Pesquisa OVNI (APO) pour raconter les étranges évènements du 13 mai.
La APO a déjà enregistré au tour de 40 récits d'observations d'objets volants non identifiés cette année. Il y a des enregistrement un peu partout dans le pays. "L'Alentejo est la région du pays où ces phénomènes arrivent avec le plus de fréquence. Tant l'observation de OVNIs comme de la Luz da Caniceira, une éspèce de mini-sondes intelligeantes qui arrivent à capter les émotions des propres personnes desquelles existent énormément de récits entre l'axe Grândola e les Minas de São Domingos", dit Luìs Aparicio, président de l'APO.
A Peine recoivent-ils des informations sur un évènement, les membres de l'association partent sur le terrain afin de recueillir les témoignages éventuels et preuves sur les faits qui se sont succédé. Les résultats sont après publiés sur une page internet.
Le 12 juin dernier, un ingénieur informaticien de 34 ans a décrit une ellipse de feu dérivant lentement dans le ciel de Beja. Ce fut au tour des 22h00.
Daniel se trouvait sur l'esplanade d'un hôtel lorsque "je me suis éveillé à cette situation". On aurait dit qu'il y avait là quelque chose de dynamique et les couleurs s'altéraient de forme ténues entre l'orange foncé et quelques points rouges. La probable dimension physique de cet objet serait de 2 mètres de hauteur pour 1,80 de largeur", signale l'APO.
Le plus récent cas enquêté par l'association, eu lieu à Alcochete, où une femme de 38 ans dit avoir observé un "intense faisceau de lumière" sur terre, "Cette étrange étoile avait une couleur métallisée. La lumière était tellement intense et fortissime qu'elle blessait la vue" raconta Ana Oliveira.

Traduction Paulo
PS : A suivre, l'enquête et les détails du cas de la voiture traînée par l'étrange lumière, pas seulement le cas est dix fois plus spéctaculaire, vraiment très impressionant.



« Modifié: 22 novembre 2019 à 23:05:04 par Modération »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2293
  • en l'honneur de ma fille
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #1 le: 29 novembre 2008 à 16:29:44 »

Merci Paulo,

Si les ovnis font la circulation maintenant :)
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #2 le: 29 novembre 2008 à 18:28:29 »

Des lumieres et un son traînent une voiture à São Matias

Luis Aparicio, mardi 29 juillet 2008.[/
b]

http://www.apovni.org/modules.php?name=News&file=article&sid=841

Augusto de Moura et Luis Aparìcio écrivent : Manuel Vaz Palma nous raconte un évènement qui ne pourront pas oublier, qui s'est passé le 13 mai 2007, vers les 22h00, lorsqu'il régressait de l'Algarve, accompagné de sa femme Dr. Aileda, en direction de Evora (250 Km au Sud Est de Lisbonne), sur la roue entre São Matias et Vidigueira. Cinq OVNIs entourèrent leur voiture, dans un spectacle de son et lumières.

C'est arrivé, pendant que Mr Palma conduisait son véhicule, à vitesse modérée, près d'un croisement à 300 mètres qui va vers Vila de Frades sur lIP2 (avant Vidigueira), brusquement sa voiture, une Skoda Fabia, commence à se déporter vers la gauche, très près de s'encastrer dans des arbres et arbustes qui se trouvaient là.


Skoda Fabia, toujours avec les mêmes pneus avec lesquels elle s'est fait traîner.

Au même temps, il vit du côté droit un faisceau de lumière blanchâtre descendre sur la route et qui traînait le véhicule, hors de celle-ci.

Mr Palma se rappelle avoir entendu initialement un petit bruit qui lui rappela celui d'un moteur d'irrigation, puis après la voiture se déporta dangereusement en direction du côté opposé.

La voiture était complètement incontrôlable et la collusion avec un arbre semblait inévitable, quand bien même Mr Palma tentait de contrarier avec le volant cette trajectoire irréversible. Pour plus de confusion les lumières s'éteignirent brusquement. Étant impossible commander et contrôler le véhicule "traîné", par une espèce de force inconnue, en l'absence d'une autre explication. La voiture ayant parcourue au tour de 6 mètres "traînée".


Trajectoire effectuée par la voiture, vers la gauche, puis depuis le milieu des arbustes et finalement vers la droite

Subitement, la même force dévie la voiture vers le côté droit, ou soit, vers la voie de circulation initiale, la "déposant" dans sa position originale. Pendant ce temps, les phares revinrent à s'allumer sans que l'on actionne quelque bouton que ce soit.

A peine remis de leur frayeure et à moitié confus, le conducteur et son épouse virent près de l'acacia, juste derrière, une étrange lumière. La Dr Aileda pensa que sa voiture était en pane avec une tendance à s'embarder. Cependant, la vision de la lumière près de l'acacia lui fit changer d'idées.


Aspect général des diverses lumières en présence.


Soudain son épouse dit: Regarde là bas ! Pointant par dessus la voiture ils observent un objet suspendu dans l'air dont le milieu était translucide, tipe cocquille d'oeuf, avec une lumière colorée qui changeait de tons, du blanc au rose pâle. Les couleurs paraissaient ondulantes dont le mouvement était jolie à regarder, mais le couple manifesta une certaine peur, en effet ils auraient put avoir un grave accident.


Endroit où s'est arrêté la voiture

Au delà de cette lumière. Ils observèrent également un autre objet en forme de losange (ou diamant) où les contours paraissait émaner de la lumière, mais de couleur rougeâtre ou bien même marron.


Object vu du côté gauche de la route après que le couple ai repris leur route

Mr Palma et son épouse apeurés ont abandonné le lieu et poursuivit leur chemin. Mme Dr. Aileda pris le volant jusqu'à Evora, vu que Mr Palma était en état de choc dû à de tels étranges évènements.


Objets coniques accompagnant le véhicule

Tandis qu'ils avançaient sur la route, la voiture était accompagnée de chaque côté et à distance, par d'autres objets de tipe "cones", également de couleur rouge foncé à leur base, leur corps tirant plus vers le jaune foncé. Du côté droit ont aperçu alors, monter, quelques uns des losanges du même type qui ont été vus avant. Ils se sont rassemblé formant des groupes de quatre losanges superposés sans se toucher se déplaçant dans la direction de l'Espagne ou le barrage de Alqueva.
Les "losanges" paraissaient avoir à leur extrémités, des triangles jaunes et lumineux. Il a semblé dans l'idée que les "cones" jaunes semblaient accompagner la voiture, mais qu'ils ne le faisait pas pour la voiture ou ses occupants mais pour les étranges objets qui se baladaient et auxquels ils se seraient joint.


Objects qui à distance évoluaient dans l'ordre des figures ci-dessus. Également Dr Aileda dit que au dessus de la voiture, elle vit quatre lumières comme la figure 1


Manuel Palma, aujourd'hui retraité, a exercé sa profession de technicien de la fonction publique, travaillant dans le domaine des finances et n'est pas une personne fantaisiste. Son épouse étant licenciée et experte en comptabilité confirmand tout le récit.


Augusto Moura avec les deux témoins de cet évènement inoubliable

Ce qui leur est arrivé - croyent-ils - les oblige à penser que ces observation lumineuses, prétendus "OVNIs", n'est pas une histoire fantastique puisque ce qu'ils ont vu et senti ne peut pas se cadrer dans cette thématique tenue par certains comme quelque chose de fantastique, c'est ainsi que se sont résolu à contacter l'Associação de Pesquisa Ovni - APO.


Luis Aparicio et Manuel Palma et le Dr Aileda

Mr Palma a fait la guerre de Guiné où il a eu l'opportunité de se familiarisé avec les avions et hélicoptères et il ne lui ai jamais rien arrivé de semblable. L'absence de bruit et de poussière que les hélicoptères font cela ne ressemble en rien avec ce qu'il a vu. Vaz Palma dit également sentir de la satisfaction pour savoir que récemment, le Vatican détenteur d'une très belle et importante bibliothèque, avec d'importants secrets de la littérature antique et moderne, avec un observatoire astronomique, accepte déjà l'idée des extraterrestres - dans un certain sens - et de son extràordinaire technologie. Ainsi, par ce qu'il a observé, Vaz Palma se rappelle encore qu'un des appareils avait à sa base une éspèce de traineau.
Ovni ou Osni, qui sait, des artefacts provenant de notre propre planete, ce qui est sur c'est que pour le couple, l'expèrience fut inoubliable, fantastique et mystèrieuse. Mais la frayeur fut également grande !

http://www.apovni.org/modules.php?name=News&file=article&sid=841

Traduction Paulo

Note:
Il y à beaucoup d'années que nous enquêtons l'activité ovni et nous n'avons jamais eu autant de difficulté à transcrire une observation. Celle-ce est certainement la plus complexe et grandiose observation que nous connaissons tant au niveaux national, comme mondial.





« Modifié: 29 novembre 2008 à 23:21:39 par Paulo »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2293
  • en l'honneur de ma fille
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #3 le: 29 novembre 2008 à 18:54:43 »

Superbe cas et superbe traduction Paulo!

Par contre quelle pouvait être leur motivation?

Il n'y a pas eu d'enlèvement?

Les passager de l'OVNI testent-ils simplement leur rayon sur les animaux (nous) de  cette planète?

Il est évident qu'ici ils ne voulaient pas être discrets!
« Modifié: 30 novembre 2008 à 15:32:36 par titilapin2 »
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #4 le: 29 novembre 2008 à 19:16:08 »

J'en sais pas plus, en tout cas merci j'ai bien travaillé cette après-midi, mais le cas en vaut la peine, je ne vois pas pourquoi ces gens inventeraient tout ça.

En plus je connais la région, et je confirme qu'ils ont dû avoir la peur de leur vie, coin est vraiment très isolé, c'est la plus faible densité de population de tout le Portugal, c'est vraiment pas l'endroit pour avoir un accident, c'est très pâumé avec de grandes étendue. Un jour dans les parages j'ai roulé sur un nid de poule et j'ai crevé, il était environ 2H00 du matin, pas de Lune et on était pas équipé avec une torche, heureusement les gens dans cette région sont exceptionnellement sympa un type qui passait par là nous a dépané.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #5 le: 30 novembre 2008 à 15:14:23 »

Cette observation portugaise me fait beaucoup penser à une vidéo que vous devez connaître. Le témoignage est certes assez comique et pittoresque, mais a le mérite de confirmer le caractère spectaculaire des observations de ce même type comme de renforcer la probabilité de ces rencontres.

Malgré les sarcasmes déplacés de citadins, qui ont perdu de vue l'ancienne France rurale, tournant au ridicule ce type de personnage puisque ils en ont plus dans leur famille, quand on connaît c'est beaucoup moins drôle, cela reste un témoignage de qualité.

Ovni à 150m - COMPLET

Je laisse ça pour comparaison.

« Modifié: 03 juillet 2015 à 23:32:50 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #6 le: 30 novembre 2008 à 18:17:43 »

Vaiseau en forme d'aile passe audessus de Parede

Jeudi 20 novembre 2008 par Luis Aparicio

Carlos Pereira, industriel de l'hôtellerie 34 ans, vivant dans le quartier Bairro da Escola Tècnica de Parede, à 20 km environ de Lisbonne, le 17 novembre 2008, à 19h20, observait l'étoile Aalmak de la constellation d'Andromède, son attention a été attirée par ce qu'il pourrait considérer comme un groupe de mouettes mais qui ne battaient pas des ailes. C'était quatre silhouettes volant en groupe et en formation, mais pas une formation rigide, changeant parfois de positions comme s'il s'agissait de ballons.

Ces quatre ailles volantes surgirent de la constellation du Perse, passèrent par Andromède et ont disparut en direction de la planete Uranus. Basiquement la formation de ces ailles volantes ont suivit une direction Nord/Sud.

Carlos Pereira, possède un téléscope Mako 127 et est un familier de l'astronomie habitué à observer le ciel, ainsi il a élu domicile dans le jardin du gaz dans le quartier Bairro da Escola Técnica où derrière um acacia il arrive à se protéger de l'éclairage publique de la rue pour ses observations astronomiques, localisées avec les coordonnées suivantes de latitude 38° 41' 26.54" N et longitude 9° 20' 42.82" O.


Carlos Pereira sur le lieu où il se trouvait avec le télescope et où il a observé les vaiseaux en forme d'ailes

Ces vaisseaux, en forme d'ailes, à la distance d'un bras tendu auraient auraient environ un centimètre d'envergure. Ces vaisseaux volaient très haut et il serait très difficile dire à quelle hauteur ils volaient, mais seraient par aventure à une hauteur inférieure à celle des avions passant les 11 mille mètres.

Pendant l'observation il a trouvé cela tellement surréaliste que l'on aurait dit que cela sortait du film la guerre des étoiles, à cause de la façon dont ils volaient, du format des objets et de la forme comment ils ont disparut à l'horizon, car finalement ils ont défait la formation, accélérèrent, ont émis une légère lueur et ont disparut de chaque côté de forme anarchique.


Vaisseaux en forme d'aile, partie centrale qui presque ne se voyait pas

Carlos Pereira trouve qu'il n'a jamais rien vu de semblable et nota que les objets avaient une légère brillance crème métallisée. Cette brillance pourrait être la résultante de la réflexion de la Lune qui venait de se lever et illuminait par le bas ces vaiseaux en forme d'ailes.

Il n'a jamais été perçu quelque bruit que ce soit, et les chiens du quartier ne montrèrent aucun signal d'alerte.

Vers le bas des vaisseaux paraissait comme une assiette inversée comme une faille en leur milieu. Dans le centre on ne voyait rien.

Après le passage de ces vaiseaux/ailles Carlos Pereira est resté atone restant une demi heure bouche bée en regardant vers le lieu où apparurent les vaiseaux/ailles. Pendant les quinze secondes ses poils se seraient hérrisé sur tout son corps.

Cette observation a durée près de quinze seconde et peut-être sans trop de conviction Carlos Pereira dirait que s'il était près des vaiseaux/ailles celles-ci pourraient avoir au tour de dix mètres d'envergure.

Autre témoin.
José Garrido, un des plus grand ufologue portugais, à vu le 13 novembre 2008 à 22h25, un vaisseau passer silencieusement au dessus de sa maison à Oeiras. Ce vaisseau se déplaçait entre 4000 à 5000 mètres d'altitude et avait une forme d'aile, il avait une lumière fluorescente très ténue, cette aille volante a fait un trajet du Nord vers le Sud Est.

http://www.apovni.org/modules.php?name=News&file=article&sid=875&mode=nested&order=0&thold=0
modération : fichier non trouvé

Traduction Paulo
« Modifié: 05 mars 2011 à 00:17:55 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #7 le: 04 décembre 2008 à 22:40:11 »

Vaisseau sur Pinheiros

Luìs Aparicio, dimanche 3 novembre 2008

http://www.apovni.org/modules.php?name=News&file=article&sid=878&mode=nested&order=0&thold=0
modération : fichier non trouvé

Os pinheiros est une localité à 3 km de Batalha au tour de 120 km de Lisbonne. Pendant plusieurs jours ils ont été visité par une lumière étrange qui parfois s’approchait, laissant beaucoup d’interrogations, que faisait cette lumière s’exhibant au milieu des pins et des eucalyptus. La localité s’appelle Pinheiros et est insérée en partie par une grande tâche verte de pins du Pinhal de Leiria qui fut planté par le Roi D. Dinis en 1200.

André Pereira, habitant de cette localité âgé de 17 ans ainsi que d’autres résidents ont reçu l’APO. Tous voulait parler de la grande énigme qui fut de voir une lumière se promenant au milieu des d’eucalyptus et de pins, pendant plusieurs jours. Parfois cette lumière s’approchait de telle manière qu’elle permettait d’apercevoir sa configuration de vaisseau.

Pour Manuela Catarino, domestique de 60 ans, dit que la lumière tournait sur elle-même et que de dix en dix secondes apparaissait une zone plus sombre. Elle s’est trouvé en présence de cette lumière 3 fois le 9, 10, 11 octobre 2008 au tour de 22h30. Lorsque la lumière s’approchait plus du sol, elle se maintenait près à l’ombre d’eucalyptus au Sud de la rue de la ligne de Pinheiros.

Cette dame trouve que cette lumière est très loin du lieu, sans préciser l’endroit où elle pourrait être. La lumière aurait des mouvement erratiques de monter et de descendre ainsi qu’une couleur bleutée. Elle met de côté le fait que cette lumière puisse être la planète Venus.

André Pereira, le principal personnage de ces observations, tant au niveau de voir, sentir et entendre est le cas le plus complexe, il nous raconte que le 5 octobre 2008, il a senti un bang sonore qui l’a laissé apeuré, tout de suite après il vit un flash lumineux bleu clair comparé à du xénon, associant cette couleur à celle émise par les radars de contrôle routiers. Après avoir vu ce flash il lui est resté une sensation dans les yeux. Effrayé c’est alors qu’il a observé dans le ciel un corps volant très étrange, rond avec un mouvement circulaire continu.

Il courre à la maison appeler sa mère et sa grand-mère pour qu’elles puissent confirmer que cela était quelque chose de non commun, un ovni ! André affirme que ce n’était pas une simple frayeur mais ce vaisseau était quelque chose de pas normal.

André Pereira, Luìs Aparicio e Flàvio, au fond le lieu où évoluait l’objet

Le flash lumineux vint de dessus et André pense que son origine est la cause du passage de la lumière qui est passé au dessus de lui. André fait allusion à lorsque que l’on est sur le bord de la route que passe un camion TIR et que l’on sent cet « impact de vent », pensant que cela pourrait être la même sensation lorsque l’objet est passé au dessus de lui lorsque il a senti ce bang sonore.

Bang sonore

Après le passage de l’objet rond et du flash et de ce bang, les chiens de la localité de Pinheiros ont tous commencé à aboyer et à hurler pendant plus de 20 minutes, précisément le temps que l’objet est resté dans les airs. André avance la théorie que l’objet n’apparaissait que lorsque il n’y avait pas de vent.

Devant les déclarations des divers témoins ayant vu cette lumière, nous arrivons à la conclusion que celle-ci aurait à la distance d’un bras tendu 10 cm de large et 5 cm de hauteur. Sa forme est ovale et dans sa partie supérieure il a une coupole semi sphérique.
Les lumières émanent de la partie inférieure, et laissent entendre qui il avait source de lumière. Toute la partie inférieure était bleutée et de divers faisceaux sortaient les flash de lumière bleue xénon.
Après avoir entendu les divers témoins, il y a un certain consensus de ce que serait la forme du vaisseau. La lumière jaune au milieu du corps du vaisseau est interrompue par des flash bleus intenses qui apparaissent périodiquement. La coupole émet de la lumière jaune.

Au milieu du corps ovale il y aurait une lumière qui tournait au tour de la partie ovale, oscillant entre le jaune et le bleu xénon.
La coupole semi sphérique positionnée sur la partie supérieure du corps ovale émettait une lumière intense, André la compare aux phares des anciennes Peugeot).

En termes réels pour André l’objet serait de la taille d’une galerie d’un camion TIR, près de 12 mètres de largeur.

Fin octobre, l’une des fois où l’objet est apparu André alla chercher un télescope réflecteur, lorsqu’il se focalisa l’objet, celui-ci changea de position, c’est alors qu’André appela sa mère et ensemble il ont changé vers un autre lieu de la maison pour tenter de mieux voir l’objet, c’est alors lorsqu’ils ont tenter de revoir l’objet celui-ci disparu. André préconise que l’objet ne voulait pas être vu.

Il y eu des phases d’immobilisation de l’objet et c’est à ce moment que André et également Flàvio ont eu l’opportunité de voir plus précisément sa forme.

André pense que ce fut toujours le même objet qui a été vu pendant les différentes journées.

Autres témoins 


Flàvio 19 ans, travaille comme serrurier, n’a vu l’objet qu’une seule fois. Cela est arrivé car André alla le cherché. Il raconte qu’il a vu une lumière au dessus des eucalyptus dans la localité de Pinheiros, elles avait une couleur bleutée de xénon, donnant à voir que l’objet tournait et avait des zones qui était plus claires et d’autres plus foncées. Il semblait le bleu était la couleur responsable de la plus grande réflexion de l’objet.
Flàvio partage l’opinion qu’il y aurait une partie de l’objet contenant une petite porte.
Face à cette nouvelle Flàvio n’eu pas peur, mais est resté très curieux, déjà qu’auparavant André l’avait prévenu que lorsque l’objet réapparaissait de nouveau il l’appellerait.

Rosa Pereira 40 ans, coiffeuse et mère d’André, relate que le 5 octobre 2008, a vu une lumière très basse de forme circulaire, elle pense qu’elle serait très loin et de couleur jaune, parfois virerait au jaune. Cette lumière anormale, déjà qu’elle n’avait jamais rien vu de tel, tournait sur elle-même et tant elle se tenait haut comme elle baissait.

Le 6 octobre 2008, Rosa Pereira, avec sa mère (grand-mère d’André), ont remarqué que lorsque cette lumière allait de haut en bas, il paraissait qu’elle décrivait un mouvement en forme de spirale, il y eu un autre jour s’éloignait et se rapprochait de Pinheiros. Pour son opinion elle trouve que la lumière sondait quelque chose dans cette zone.

Télévision perturbée

Pendant ces jours la lumière est venue à manquer et lorsque l’objet apparaissait le télévision restait sans signal pendant au tour de trois minutes et les chiens commençaient à aboyer.
Le 5 octobre 2008 Rosa Pereira, était dans la cour de sa maison avec son fils André et a entendu un bang sonore similaire aux avions volant à base altitude.

Pour André le second bang qu’il a entendu avec sa mère, fut le résultat de la disparition  de l’objet.

Pour les autres personnes ainsi que pour André, la possible verticalité de l’onde de lumière se positionnait au dessus du Pinhal da Fàbrica, qui se trouve à côté de la route de Guilherme qui conduit vers Marinha Grande.

Traces dans le dos

Le jour suivant la première observation, André senti qu’il avait quelque chose de anormal dans le dos et demanda à sa mère de lui l’analyser le dos. Sa mère nous raconta que son fils avait deux ligne de marques rondes au tour de un centimètre de diamètre. Chaque lignes avaient cinq marques, mais les marques d’en haut était dépareillées, c'est-à-dire que ces boules n’étaient pas à la verticales les unes des autres. Après quelques jours les marques ont disparu.


Traduction Paulo
« Modifié: 05 mars 2011 à 00:18:36 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #8 le: 06 décembre 2008 à 16:23:16 »

OVNI Valongo décembre 2006

OVNI A PARTIR DE GANDRA-VALONP/PERTO DO CESPU
« Modifié: 03 juillet 2015 à 23:33:41 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4570
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #9 le: 09 décembre 2008 à 18:41:49 »

Un iceberg sur Estacal Novo

Luis Aparicio, jeudi 30 octobre 2008
http://www.apovni.org/modules.php?name=News&file=article&sid=865&mode=nested&order=0&thold=0
modération : fichier non trouvé

Ce n'est pas tout les jours que nous avons affaire à une montagne sous marine. Certaines observations à première vue semblent être de simple monts hors de l'eau, puis lorsque l'on commence à enquêter, viennent à la surface beaucoup d'expériences qui ont affecté les témoins nous menant à la compréhension de fait postérieurs. Ni même les enquêteurs du phénomène OVNI restent à part des ces méandres.

L'observation qui nous a été envoyé disait


Nome: Maria da LXX XXXXXXX
Email: milXXXXX@hotmail.com
Telefone: 9177XXXXX
Data: 10 Julho 2008
Escreva aqui o seu relato:

Bonjour, ma fille et mon beau fils étaient dans la cuisine la fenêtre ouverte aux alentour de minuit et demi, lorsqu'ils ont commencé à voir une lueur, de cette lueur sont sorti quelques lumières, se déplaçant en forme de triangle, dans une de ces lumières en forme de boule on a pu observé deux êtres, un grand et un petit, le plus petit a fait un signe avec la main, type salutation, ma fille pendant qu'elle demandait à voir un peu plus, les flash de lumières devinrent plus forts ainsi elle a pu les revoir nouvellement, mon beau frère alla chercher son appareil pour prendre des photos, mais n'a pu prendre que les faisceaux de lumière.
Ils sont resté jusque vers les 2h30 du matin, ma fille dit qu'ils, avaient l'impression de faire un spectacle pour elle, mais n'a pas eu peur, était radiante et heureuse, la seule chose qu'elle dit c'est d'avoir ressenti une froideur hors du normal.
Je vous raconte cet évènement sans rien vous dire, car ils ont peur qu'on dise d'eux qu'ils sont fous, mais je n'ai résisté à vous raconter, car j'ai toujours pensé qu'il y avait des êtres différents de nous-mêmes et très en avance.
Cela c'est passé dans la zone de Santa Iria da Azòia, conseille de Loures
.



Je me suis déplacé à Estacal Novo au tour de 3 kilomètres au couchant de Lisbonne, dans le sens d'éclaircir ces énigmatiques signes d'êtres d'un vaisseau extraterrestre.
La première et la principale protagoniste de cette observation est une femme de 29 ans, sans emploi, mariée et mère de trois enfants. Son nom est Ana Alexandre qui m'a reçu dans la cuisine de sa maison, dont la fenêtre donne accès sur le couchant et à la zone Expo de Lisbonne.

Dance des boules


Le second intervenant est son époux Nuno, chauffeur de profession actuellement sans emploi, âgé de 30 ans.
Le 10 juillet 2008, mercredi, vers 23 heures, Ana et son mari, Nuno, tout les deux sans emploi, ont vu deux boules qui évoluaient dans le ciel, dans un nuage, au couchant peut-être à la vertical de l'Expo à Lisbonne. On voyait également une grande lueur dans le ciel.


Ana Alexandre montre comment elle a vu être dans le vaisseau la première fois

Ce ne fut pas la première fois qu'ils virent quelque chose d'énigmatique, antérieurement par deux fois ils ont vu au naissant, possiblement à la vertical de Vialonga, une situation identique, cette fois ils ont encore mis l'hypothèse d'être créé à partir d'une discothèque à Vialonga qui émet parfois un laser vers le ciel, mais ils ont dû écarté cette explication, car les boules qui effectuaient ces évolutions, au naissant, n'étaient visibles que dans les nuages, et dans l'espace entre les nuages cessaient d'émettre de la lumière et réellement plusieurs de ces nuages avaient un couleur hors du commun.

Une grande lueur près de Lisbonne

Au couchant, dans la zone entre l'Expo et Estacal Novo il s'est passé quelque chose de similaire, les boules sortaient d'une grande lueur qui s'est formé dans le ciel et allaient jusqu'au nuages. Le 10 juillet 2008, près des 10 heures les boules se sont exhibés dans le ciel pendant deux heures.


Lieu au couchant où les boules s'exhibaient

Le couple Nuno et Ana Alexandre, ont vu ces exhibitions et son resté encore une fois atones par ce spectacle qui se répétait de l'autre côté de leur maison, quelques jours auparavant c'était le naissant et maintenant le couchant.
Ils virent que le nuage est resté avec une partie plus sombre et l'autre plus claire. A la distance d'un bras tendu le nuage aurait 3 cm et serait à la même hauteur lorsque les avions sortent de la Portela (aéroport).

Les boules auraient peut-être la dimension d'un avion A300 et leur couleurs oscillaient entre le blanc intense et un bleu-bébé (?). Les boules en soit étaient très rondes. Il y eu même des phases ou les boules se rapprochaient plus de Estacal Novo, mais aucune fois cela n'a donner à comprendre les détails de leur superficie.

Comment est-ce que je sais qu'ils sont là.

Ana réfère également "comment est-ce que je sais qu'ils sont par là, les nuages sont d'une couleur différente, ils sont comme si ils étaient comme des éponges chargées de couleurs intenses. Les nuages qui apparaissent n'ont rien à voir avec les nuages normaux et sont très agglomérés, ils sont les uns au-dessus des autres et c'est à partir de là que commencent l'évolution des boules.


La mère voit aussi les boules

La troisième intervenante de cette narration est la mère de Ana, vivant sur la partie haute de Estacal Novo n'ayant rien vu de sa maison, ce fut elle qui contacta l'APO. Maria Paulo a 50 ans, retraitée, affirme qu'une des fois qu'elle est sortie de chez sa fille après y avoir passé l'après-midi, décida de retourner chez Ana, alertée par ce qui se voyait dans le ciel, entre 0h30 et 1h00 heure.


Maria Paulo a vu d'énormes boules qui évoluaient dans le ciel


Lorsque elle retournait à sa maison, à peine avait-elle mis ses clés de contact dans sa voiture, elle regarde le ciel et trouve qu'il y avait quelque chose d'anormal, des boules évoluaient dans le ciel. C'était un spectacle suffisamment flagrant qu'elle a appelé sa fille et son beau fils pour qu'ils puissent pour la première fois voir quelque chose de surprenant. Ce fut début septembre 2008.

Elle trouva que les boules étaient brillantes, tellement brillantes comme les phares d'un avion ou les lumières des discothèques. Au début elle pensa qui c'était les faisceaux d'une discothèque de Vialonga, mais mis de côté une telle hypothèse car les boules évoluaient seulement dans les nuages et lorsque elles sautaient d'un nuage à l'autre elles ne se voyaient pas, seulement lorsqu'elle arrivaient sur un autre nuage elles se voyaient à nouveau.

Selon Maria Paulo, la mère de Ana, les boules auraient au tour de 2 cm, la distance d'un bras tendu. Ces boules un peu plus bas que les avions qui sortent de Portela et auraient la dimension d'un avion A300.

Deuxième évolution des boules

Passé 4 jours depuis l'évolution des boules, peut-être le 10 septembre 2008, Maria Paulo et une vendeuse de vêtement appelé Elisabete ont également vu la même évolution de ces boules sur la partie haute de Estacal Novo.

Pendant l'évolution des boules Maria Paulo senti un froid anormal. Elle quantifia cette situation comme si c'était de passer de 30° et d'un moment à 6°, un petit vent très froid qu'elle se rappela en se frottant les bras pour se réchauffer de cet étrange froid.

Psychiquement Maria Paul senti que les boules faisaient ces évolutions dans le ciel nocturne et avaient quelques chose à voir avec la famille de sa fille. Elle fut également contente de voir des telles évolutions et demanda en pensée aux boules d'en voir d'avantage, mais comme il était tard elle dû retourner à la partie haute de Estacal Novo.

Ce ne fut pas la première fois que Maria Paulo fit une observation anormal dans le ciel, pendant l'été 1989, elle vit une étoile avec une queue dans la Serra de Loures vers 22 heures.


Ana e Nuno voient les boules trois fois

Ana Alexandre dit avoir déjà vu l'évolution des boules trois fois, deux fois vers le couché et un fois vers le levé. La première fois qu'elle voit les boules ce fût vers le levé en juin 2008, la seconde foit vers le couché le 10 juin 2008 entre 23h30 et 2h40, et la troisième foi vers le levé début septembre 2008.

Je veux voir plus

Le 10 juillet 2008, lorsque les boules ont commencé l'évolution, Ana demanda mentalement à voir d'avantage, elle voulait plus de spectacle, en émettant des pensées télépathiques pour en voir plus. Elle n'avait pas peur mais était anxieuse.

Son mari était très nerveux devant ce spectacle,  préocupé par ce qui pourrait arrivé à sa fille de 5 mois qui se mis à pleurer, et son cœur battait intensément.


Nuno montre le lieu ou il a vu les boules et l'être dans le nuage

Un demi être dans le nuage/vaisseau

Au tour de 2h30 le 10 Juillet 2008, une des boules est revenu rentrer dans le nuage qui s'est trouvé avec une zone très blanche ainsi qu'une autre zone est resté sombre.
Sur la partie très blanche est apparu la silhouette d'un être dont on ne voyait que la partie supérieure, c'était une silhouette d'apparence humaine très obscure, la tête était ronde comme la notre, et il n'aurait pas de cheveux.

Un être grand

L'être est apparu et n'est resté visible que pendant 2 ou 3 secondes, il était grand et Ana ressenti qu'il la regardait. L'être est apparu parce que Ana lui a demandé, mais ressenti également que cette brève apparition de cet être dans ce nuage serait une préparation pour quelque chose qui pourrait venir plus tard.
Ana trouve, qui l'être resté visible a une peau comme la notre et pense qu'ils n'ont pas de vêtement. Elle trouve également que l'être c'est montré pour qu'elle se sente plus sure et pour lui prouver qu'ils existent.


Silhoutte qui est apparu momentanément dans la partie blanche du nuage

Un être d'amour

Egalement dans cette apparition elle voit que l'être était tout d'amour. Après qu'il ce soit montré dans la partie très blanche du nuage elle est redevenu sombre pareille aux autres nuages anormaux qui s'étaient formé sur cette partie du ciel.

La préparation

Ana est resté avec la sensation qu'ils font en premier une préparation avant de postérieures apparitions plus proches. Elle ressenti également qu'ils savaient ce qu'elle ressentait. Elle trouve que ces êtres sont au-dessus de nous en intelligence, et ne parlent jamais s'exprimant que par télépathie.

Deux êtres dans un nuage/vaisseau

Entre 2h30 et 2h40 le 10 juillet 2008, les boules ont continué leurs évolutions et près des 2h40 un autre nuage devint encore une fois moitié sombre et l'autre moitié très blanche.

Ana pense qu'une des boules s'est logé dans le nuage/vaisseau après que celle-ci ai terminé sont évolution.
C'est alors que la surprise de Ana augmenta, dans la zone très blanche du nuage apparaissent deux êtres sortant lentement de la zone plus sombre restant visibles plus d'une minute.

Ce que Ana vit dans le nuage c'était deux êtres l'un deux plus grand que l'autre, le plus petit était pareil à celui que dix minutes auparavant elle avait vu et qui était plus grand.
Elle pense que bien que l'être apparaissait plus petit, il devait être plus grand que celui qui semblait plus grand, ayant tout les deux une hauteur moyenne approximant les 2,50 mètres.

Le salut

L'être plus petit la salut en levant la main droite. Ana rehausse que les êtres qu'elle a vu ne présentaient qu'une silhouette, probablement les résultat de l'intense lumière de type fluorescent qui était derrière eux.


Les silhouettes des êtres qui sont apparu de la partie plus sombre du nage

Nuno alla s'ocuper de sa fille

Nuno qui regardait les évolutions de ces boules n'est pas arrivé à voir cette deuxième fois l'apparition de l'être dans le nuage car sa fille plus jeune commencé à pleurer, il du aller à la chambre voir ce qu'il se passait.

Abaissement de la température

Durant l'évolution des boules et l'espace du temps où sont apparut les êtres dans le vaisseau Ana et Nuno ont ressenti une grande baisse de la température, "ont aurait qu'il y aurait eu un gel soudain", lorsque les êtres sont apparut dans le vaisseau la température extérieure dans Estaca Novo baissa encore plus.
Lorsque les êtres sont apparu Ana sent que le nuage c'est approché plus de la fenêtre de sa cuisine.

Les boules se cachent

Ana remarqua que lorsque les avions viennent de la Portela, les boules disparaissaient et ne restait que la lueur. Passé quelques secondes après que l'avion poursuive sa route, les boules recommençaient leur évolutions.

Son guide

J'ai demandé à Ana comment elle connaissait leur hauteur, et elle me dit que son guide (pour moi Luìs Aparicio, il était invisible), était là juste derrière elle, dans la cuisine où elle était entrevue, il lui avait dit qu'il était envoyé par son protecteur/guide par ceux qui étaient dans ce nuage/vaisseau et que le guide était pareil à ceux du vaisseau.

Selon Ana il était très grand, et c'était une personne très sérieuse.

Souvent la nuit Ana pose la paume de sa main au dessus de lui ce qui lui donne une très grande énergie quelle resent passer de sa main vers l'intérieur d'elle.
Ana sent que cet être protecteur qui est d'une certaine manière physiquement semblable ceux qui sont apparu dans le vaisseau lui font des traitement énergétiques.

Beaucoup d'amour

Ana sent également qu'il n'y a personne sur Terre qui ne l'aime autant, ni sa mère, ni sont mari, ni même ses enfants, ce petit être lui donne beaucoup d'amour.
Cet être est un homme et Ana sent qu'il est de couleur verte comme le gazon. Elle l'appel tendrement "mon petit vert". Sur le ventre il a des symboles, mais elle n'est pas arrivé à savoir exactement comment sont ces symboles, tout ceux de leur espèces ont des symboles différents les uns des autres. Le ventre est leur partie la plus sensible et leur hauteur est de 2,50 mètres. Les épaules sont celle d'un homme très grand.
De nombreuses fois lorsque Ana est dans la cuisine il reste à la porte dans le couloir. Ana dit qu'il est très grand, faisant attention les possibles 1,60 mètres de Ana.

L'être protecteur a des yeux très grand le visage très rond, précisément pareil à ceux des êtres qu'elle a vu dans le vaisseau, Ana n'arrive à percevoir plus rien de la tête de l'être, seulement les yeux, il n'a pas de bouche ni de nez, les oreilles sont pointues.
Les énormes yeux occupent tout l'espace entre les paumettes et les sourcils, pourtant les yeux de ce guide/protecteur sont l'unique partie qui prédomine de sa tête ronde. Selon Ana sont guide est pareil aux êtres qu'elle a vu dans le vaisseau.


L'être guide vert de Ana, avec une zone centrale sur le ventre, chaque être a un dessin différent.


Différents types de dessins qui apparaissent sur le ventre des êtres, ceux des vaisseaux auraient les même types de dessins

Faits divers

Ana se réfère que parfois lui apparaissent des points de piqûres, parfois dans les bras ou les jambes, près les uns des autres lorsque elle se réveille le matin. Elle ne se souvient pas de l'origine de ces points sur la peau, jamais elle n'a eu de cicatrices inexplicables, seulement ces points.
Pendant la nuit elle sent que son mari l'accompagne dans l'air et lorsque elle dort elle se couvre toute ne laissant qu'un petit trou pour respirer.
Dans sa chambre elle a vu plusieurs fois des lumières très blanches qu'elle considère ne pas ête d'origine normal.
Petite il eu des fois où elle s'est réveillé dans la rue sans raison.
Il y eu des fois où elle s'est senti totalement paralysée, sentent des fourmis qui lui montait par les jambes et ne pouvait bouger que les yeux, elle a tenté de crier vers Nuno mais elle n'y ai pas arrivé.
Elle s'est déjà sentie observé plusieurs fois à la maison.
Elle se considère comme Catholique mais pas pratiquante.
Parfois elle entend un gros bourdonnement.


Une famille dans le besoin

Je me trouve à penser comment cette famille vit, Ana et Nuno sont sans emploi avec trois enfants. La fille plus jeune à 5 mois et nécessite une alimentation plus chère et les deux autres fils ont également des nécessités qu'un couple sans emploi ont du mal à fournir.

A ce moment mon enregistreur cesse de fonctionner et je vérifie que j'avais 22 dossiers ouverts, j'ouvre même ce dossier et je vérifie qu'il y a du son enregistré. Je n'arrive pas à comprendre, 2 Gb donne 35 heures d'enregistrement et il est déjà full, je ne peux enregistrer plus rien.
J'alla chercher un autre enregistreur MP3, je n'arrive pas non plus à comprendre il n'y a plus de charge. J'espère que la moitié de l'entrevue soit tout de même resté enregistré, plus les appointement que je suis en train de faire tout devrait aller bien. Demain dimanche lorsque je dactylographierai l'entrevue on verra.

Demande de l'aide au guide

Ana parfois demande à l'être guide et dit devant moi "Vas y aide moi" pour que l'être lui transmette leur hauteur. Le petit vert selon Ana a quatre doigts énormes. Il n'accède pas toujours à ses demande, parfois seulement après quelques jours cela arrive.


Beaucoup d'énergie dans la cuisine

Comme enquêteur et sans être un sensitif, j'ai commencé à sentir dans cette cuisine qu'il y avait beaucoup d'énergie que je ressentait au tour de moi, quelque chose que sentait dans tout le corps, cette cuisine bouillait d'énergies.

Quatrième intervenante

Ici commence une autre saga de cette entrevue, entre dans  le champs une quatrième personne, qui envoie un SMS à Ana pendant l'entrevue.
Cette autre personnage s'appelle Mònica, elle savait que j'était là-bas faisant l'entrevue à Ana et regardait à distance ce que nous faisions.


Des ETs dans la cuisine

Elle commença à décrire à Ana les six êtres ETs, ils étaient là dans la cuisine, plus le "petit vert", pourtant nous étions trois personnes visibles dans la cuisine, moi Luìs Aparìcio, Maria Paulo et Ana, plus six êtres ETs et le petit vert.
Même si je ne suis pas un sensitif j'arrivais à comprendre que dans cette cuisine il y avait encore beaucoup d'énergie de reste. Nouvellement vient un SMS, "donne lui un verre d'eau" de l'autre côté qui me voyait à distance sachant ce qui se passait là dans la cuisine devait trouver que je devais être immédiatement assisté. Ana se lève, rempli un verre d'eau et me dit, buvez ça vous fera du bien.
Réellement j'avais besoin de recharger mes batteries, il y a longtemps que j'écrivais et que je posais des questions, mais ces énergies, plus la tension de connaitre ces évènements, m'avais mis dans un état de faiblesse. Ana aimablement me donna deux gâteaux au miel ce qui me donna plus d'entrain.

Le guide de Nuno

Ana sait que Nuno a également un protecteur, plus joueur également vert et plus petit, peut-être 1,70 mètres de hauteur.

Frappent sur le matelas

Ana sent souvent que l'on tape sur le lit ou qu'on lui fait des chatouilles pour la réveiller mais elle sent que c'est son protecteur pour lui prévenir que quelque chose se passe avec sa fille (Bia).

Tout éteint

Le jour suivant dimanche 12 octobre 2008, je voulu commencer à rédiger le texte et j'ai branché l'enregistreur de voix et je n'ai rien trouvé dedans, je me rappelle avoir vérifié qu'il y avait jusqu'à 22 dossiers ouverts, je me rappelle que dans la 22ème il y avait des conversations enregistrées car pendant l'entrevue j'avais écouté l'enregistrement, mais lorsque j'ai été écouté tout les enregistrement des conversations tout avait disparu.
Je me rappelle parfaitement de la lumière rouge de l'enregistreur branchée ce qui signifie que cela enregistre, mais en fin de compte le jour suivant il n'y avait plus rien dedans, pas un seul dossiers des enregistrement de samedi. Si ce n'était les appointements tout au long de l'entrevue je n'aurais pas la capacité de faire ce reportage.

Vraiment énigmatique

Où commence l'ufologie et commencent les contacts avec des êtres qui sont au-delà de notre vision et qui peuvent se promener ici à notre côté c'est une bonne questions !
2008/10/12


Note:

Cette situation que quelque chose établisse un inter change avec la personne qui réalise l'entrevue n'est pas nouvelle, lorsque j'ai fait une entrevue à Aveiro sur le thème des abductions e le Biomagnétisme également quelque chose a inter-réagis avec moi de telle manière que pendant une journée je suis resté avec des piqûres dans le ventre et pendant deux mois dans un état ultra sensible, pleurant constamment.
Egalement l'autre personne (C.B) qui faisait l'entrevue senti le présence de deux êtres qui étaient présent durant cette entrevue.

Lors d'une observation qui eu lieu à Lisbonne en 2006, également le témoin, un peintre (femme) de profession lorsque elle vit sur le Tage un grand vaisseau dit mentalement "je veux voir plus" et le vaisseau qui remontait le Tage, dévia sa route et est venu en direction du Principe Real, lieu où le peintre s'était arrêté.

Cette question de Ana Alexandre demander pour voir d'avantage est déjà une forme que d'autres témoins utilisent pour solliciter le contact et le changement de trajectoire.


Récemment j'ai eu un contact avec une dame d'origine brésilienne, près de 40 ans, sans emploi, mère d'un enfant de 5 ans et peintre amateur. Parce qu'elle est très sensitive, elle me dit qu'au Brésil, elle allait de autocar, se véhicule s'est arrêté au bord de la route pour faire rentrer des passagers. Du côté droit de la route il y avait un prés avec deux bœufs. Même près du près dans la partie intérieur, arrêté et regardant l'autocar un être qu'elle vit et qui était vraiment hors du normal, ainsi elle se dit immédiatement, cet être n'est pas de cette planète.

Plusieurs personnes qui regardaient vers la gauche de l'autocar n'ont rien vu, seulement cette dame qui avait la capacité de voir cet être.

Je peux d’ici conclure qu’il y a des êtres hors de notre planète se promenant au milieu de nous et presque la totalité des personnes ne voient pas les fréquences d’une autre réalité


Traduction Paulo






« Modifié: 05 mars 2011 à 00:20:21 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

WDPK webzine

  • Invité
Re : Spécial Portugal, vague OVNI sans précédant
« Réponse #10 le: 10 décembre 2008 à 00:17:10 »

Incroyable ce dernier message. :o

L'histoire des fréquences visibles seulement par certaines personnes très sensibles me plait beaucoup.

Cela pourrait d'ailleurs expliquer les cas d'apparitions d'OVNIS sur les photos (après développement de celles-ci).
IP archivée