Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: "Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout"  (Lu 9491 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Mooncity

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 271
  • Mooncity

Suite à un autre fil de discussion je voulais faire une petite réctification : ce n'est pas Pasteur qui a dit "le microbe n'est rien, mais que le terrain c'est tout !"

je savais que ce n'était pas Pasteur parce que je l'avais appris il y a longtemps quand je prenais des cours avec André Passebecq naturopathe bien connu mais je ne me souvenais plus du nom de l'auteur de cette théorie.

J'ai cherché sur Internet et j'avais trouvé des pistes qui apparentaient la phrase  avec Claude Bernard ; mais ce matin dans l'émission de Caroline, son invitée (dont je n'ai pas pu noter le nom) en a parlé.

C'est Béchamp, et oui ça m'est revenu après l'avoir entendu sur l'antenne. J'ai pris l'émission en cours de route et n'ai pu écouter que 5 mn. Dommage parce que ça semblait intéressant. Si quelqu'un a écouté l'émission, peut-il me dire le nom de l'intervenante et le sujet de l'émission. Merci beaucoup.

je mets un petit historique sur les travaux d' Antoine Béchamp.

Théorie du Pléomorphisme bactérien

      Les travaux de Béchamp

Trente ans avant l'instauration de l'idée du monomorphisme, le microbiologiste Antoine Béchamp, docteur ès-Sciences, docteur en médecine, en chimie, et en pharmacie, découvrait, à la suite de travaux expérimentaux et d'observations minutieuses, que toute cellule animale ou végétale est constituée de petites particules capables, sous certaines conditions, d'évoluer pour former des bactéries qui continuent à vivre après la mort de la cellule dont elles proviennent.
Béchamp appela ces petits éléments autonomes, des "mycrozimas".

Béchamp et Pasteur qui étaient contemporains, s'opposèrent farouchement pour défendre leurs théories bactériennes devant les milieux scientifiques de l'époque.

Pasteur défendait la théorie selon laquelle toute maladie infectieuse était causée par des micro-organismes invariables dans leur forme et provenant TOUJOURS de l'extérieur de l'organisme, le milieu intérieur de tous les organismes vivants étant stérile.

Béchamp voyait à la maladie une origine interne, et affirmait que toute matière organique est sujette à des modifications naturelles dus à des processus normaux de fermentation. Ces processus provoquent, dans des conditions pathologiques, le développement des mycrozomas et aboutissent à la formation de bactéries ayant des propriétés de putréfaction et de fermentation.

Pasteur, qui etait chimiste, n'avait pas compris l'importance capitale du milieu et de la bonne santé d'un organisme comme élément essentiel de résistance à la maladie.

Indifférent à l'ambition personnelle, Antoine Béchamp était modeste et confiant, sincère et enthousiaste, pénétré de l'idée du devoir, de la recherche et de la vérité et de la nécessité de la dire. Il négligera toujours toute publicité, et ne fera aucun effort pour rechercher des relations influentes.

Pasteur lui, était un homme médiatique, arriviste et sans scrupule, génie de la publicité et des relations publiques.

En 1900, Béchamp s'était un jour indigné en ces termes : "Je suis le précurseur de Pasteur comme le volé est le précurseur de la fortune du voleur heureux et insolent qui le nargue et le calomnie"...

Pourtant, sur son lit de mort, Pasteur aurait reconnu la pertinence des travaux de son rival en énonçant cette phrase célèbre : "Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout".

Dans son livre "Béchamp ou Pasteur ?" E. Douglas Hume décrit et objective admirablement cette lutte
tiré du site :
http://www.ateliersante.ch/bechamp.htm#histoire

voir aussi le site :
http://biogassendi.ifrance.com/editobiofr12bechamp.htm
modération : page introuvable
« Modifié: 17 Novembre 2012 à 01:02:33 par katchina »
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2670
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : "Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout"
« Réponse #1 le: 10 Décembre 2008 à 16:32:08 »

L'intervenante était Sylvie Simon qui a écrit beaucoup de livres (31, je crois) a t-elle dit:
http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_b?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=sylvie+simon&x=14&y=18
IP archivée

Mooncity

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 271
  • Mooncity
Re : "Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout"
« Réponse #2 le: 10 Décembre 2008 à 18:44:55 »

Merci Mat, j'ai pu voir qu'en effet elle a écrit un certain nombre de livres. Merci encore
IP archivée