Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Drones/CARET: étude du "langage"  (Lu 10238 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Drones/CARET: étude du "langage"
« le: 14 Décembre 2008 à 20:18:15 »

Voiçi la dernière édition de mon étude du diagramme, en PPT à l'origine et retranscrit en PDF grâce à Onthefence:
ISAAC DIAGRAM ANALYSIS

L'étude est pour l'instant suspendue à un survol superficiel des possibilités de transcription cryptographiques.
Projets de continuation:

1- Étude cryptographique plus complète
2- Rapprochement entre les symboles et les langages informatiques
3- Occurrences et "coïncidences" géométriques, mathématiques et symboliques.

Le point n°1 est en suspens actuellement, je cherche de l'aide pour continuer plus en avant, mes contacts avec des cryptographes professionnels l'année dernière s'étant soldés par un "apparente impossibilité" de décoder quoique ce soit; soit parce qu'il n'y a pas de codage, soit parce que celui-ci est très complexe.

Le point n°2 a déjà été abordé et étudié superficiellement par certains membres sur OpenMinds, j'en ferais la transcription ici, après la transcription de nos échanges avec Yodir alias iamiamiam.

Le point n°3 a été en grande partie étudié par Onthefence et possède de nombreux points intéressants, passionnants devrais-je dire. Je reproduirais ici aussi ses schémas et explications.

IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #1 le: 14 Décembre 2008 à 21:49:17 »

Je commencerais par la retranscription des remarques de Yodir sur OpenMinds ainsi que de mes réponses.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

SOURCE
Je souhaiterais féliciter elevenaugust et la DRT pour leur excellente analyse jusqu'à présent.
J'ai les commentaires suivants concernant la page 3 du document PDF et la carte générale:

Premièrement, les parenthèses d'ouverture [ ( ] sont présentes, mais pas celles de fermeture [ ) ]. Elevenaugust, pourrais-tu envisager une mise à jour de la carte générale, incluant toutes les versions connues de la symétrie des symboles?
C'est-à-dire, pourrais-tu inclure dans le diagramme général la parenthèse de fermeture, le "7" inversé et le symbole incliné "\"?

Deuxièmement, je crois que le cercle plein (l'inverse du cercle montré ci-dessous, le schéma 1) manque également de la carte générale. L'utilisation d'un de ces symboles peut être observée sur "l'objet sémaphore-cascade" ou "l'objet Y". Ceci comblerait une lacune dans la carte générale.
 



Troisièmement, en termes de modèles numériques, on a déjà noté que la numérotation octale est répandue dans tout le diagramme. Pourquoi ? Les chercheurs pourraient trouver les constructions mathématiques/physiques suivantes intéressantes :.
http://math.ucr.edu/home/baez/numbers/8.pdf
http://www.valdostamuseum.org/hamsmith/E8GLTSCl8xtnd.html

Quelqu'un s'est-il déjà exprimé sur le sujet dans des forums de Math ou de Physique?

En termes de modèles, je note qu'il existe soit des cercles simples ou doubles, pleins ou vides. Chaque type possède des couches orbitales concentriques au nombre de 2 au maximum. Ceci donne 8 variations (ou si l'on comptait la double bande, 16 diamètres différents de cercle) du diagramme. (Noter que ceci ne tient pas compte des arcs circulaires ouverts des niveaux 1 à 3). Note remarquable parmi d'autres, ces cercles sont associé par divers moyens géométriques, comme par des arcs dessinés avec les rayons constants.
Il y a également 4 x 4 niveaux de barres [de liaison] "taille x épaisseur". Indépendamment de la graduation, il y a également 4 niveaux d'épaisseur de liaison circulaire, que ce soit dans la variation "ouverte" ou "fermée" terminale.
Indépendamment de la graduation, je crois qu'il y a 6 niveaux d'épaisseur sinusoïdale de courbe dans l'objet "cascade de sémaphore", ceux-ci qui sont « dessus » ou « dessous » tout du long de l'axe principal.
En plus ces 6 épaisseurs de ligne, je crois qu'il y a 2 épaisseurs de lignes reliant les jonctions/commutateurs/objets. Encore, ceci implique 8 ordres (ou niveaux) d'épaisseur de ligne. 
Peut-être Elevenaugust peut représenter ces différents niveaux dans le diagramme général ?

À la page 6 du PDF, le dot suivant "de limite" est montré comme provenant uniquement des drones de Raj et de Chad (le schéma 2).



Cependant, regardez à  la page 2 du diagramme . La lettre "dot" est visible sur l'artefact en "I".

Sur la page 3, sur l'artefact de gauche, notez le symbole en forme de "treille". Il peut aussi partiellement être observé à la page 4 (figures 3 et 4).
Ce symbole est inversé en haut des deux nodes. Cependant, la surface incurvée rend ceci difficile à affirmer à 100%. Notez également que les deux nodes principaux manquent d'intensité par rapport aux autres nodes.



En ce qui concerne la page 2, sur l'artefact de gauche, notez le symbole avec un cercle. (figures 5 et 6). Est-ce que ceci a été noté comme le cercle avec un point ou est-ce nouveau ? Référez-vous à l'image originale sur l'artefact (le symbole le plus à gauche, après le petit cercle). Je crois que c'est un cercle [qui se trouve à l'intérieur] et pas deux ou quatre points. En référence à l'image améliorée, comparez le [petit] cercle à la gauche du "nombre" et comparez-le au point central se trouvant sur la barre "I", à la droite immédiate du nombre octal en question. L'intensité de la lumière est plus proche de celle du cercle.




Juste une idée.....Personne n'a considéré le node "AB-type sémaphore cascade comme une cascade du type "Aharonov-Bohm type effet"?
Une étude intéressante: the ‘Aharonov-Bohm effect and scattering in the pair of Hilbert spaces’:
Le problème de la dispersion d'une particule chargée à l'arrière-plan de la gravité du trou de ver axialement symétrique en présence du champ magnétique du type d'Aharonov-Bohm est considéré. On montre que le cadre mathématique normal approprié pour le problème est la théorie de dispersion….

http://en.wikipedia.org/wiki/Scattering_theory

En outre, a t-on: (a) considéré grouper les symboles par leur "non", "uni", "bi", "tri" symétries axiales ou (b) classifier les symboles en tant que 1ęr ordre, 2 ème ordre, 3ème ordre par type de symbole (où une rotation d'un type de symbole est une permutation et le type d'ordre est représenté par le nombre de tirets) ?



IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #2 le: 14 Décembre 2008 à 22:11:43 »

Ma réponse sur OpenMinds

-------------------------------------------------------------------------------------------

Citer
J'ai les commentaires suivants concernant la page 3 du document PDF et la carte générale:

Premièrement, les parenthèses d'ouverture [ ( ] sont présentes, mais pas celles de fermeture [ ) ]. Elevenaugust, pourrais-tu envisager une mise à jour de la carte générale, incluant toutes les versions connues de la symétrie des symboles?
C'est-à-dire, pourrais-tu inclure dans le diagramme général la parenthèse de fermeture, le "7" inversé et le symbole incliné "\"?
OK, premièrement, permet-moi de m'excuser pour le temps mis à te répondre, je travaille actuellement sur plusieurs pistes de recherche avec la DRT et le site ufologique français dans lequel je suis aussi modérateur.
Tu as raison et merci beaucoup pour avoir corrigé cela, c'est probablement dû à un oubli.


- Les "parenthèses fermées":

- Le "7" inversé: je n'ai relevé que ces deux positions:

Si tu as noté ailleurs les deux autres positions existantes inversées, indique-moi où et je corrigerais la carte générale.
- Le symbole incliné "\":
Celui-là n'a jamais été observé seul, ni sur les drones, ni sur le diagramme.


Citer
Deuxièmement, je crois que le cercle plein (l'inverse du cercle montré ci-dessous, le schéma 1) manque également de la carte générale. L'utilisation d'un de ces symboles peut être observée sur "l'objet sémaphore-cascade" ou "l'objet Y". Ceci comblerait une lacune dans la carte générale.
Voici la mise à jour pour cette section:

Le nouveau symbole est le 10.5.

Citer
Troisièmement, en termes de modèles numériques, on a déjà noté que la numérotation octale est répandue dans tout le diagramme. Pourquoi ? Les chercheurs pourraient trouver les constructions mathématiques/physiques suivantes intéressantes :.
http://math.ucr.edu/home/baez/numbers/8.pdf
http://www.valdostamuseum.org/hamsmith/E8GLTSCl8xtnd.html

Quelqu'un s'est-il déjà exprimé sur le sujet dans des forums de Math ou de Physique?
Merci pour les liens, je les regarderais attentivement et les partagerais avec mes amis du  forum de la DRT, et tout particulièrement avec Onthefence.

Citer
En termes de modèles, je note qu'il existe soit des cercles simples ou doubles, pleins ou vides. Chaque type possède des couches orbitales concentriques au nombre de 2 au maximum. Ceci donne 8 variations (ou si l'on comptait la double bande, 16 diamètres différents de cercle) du diagramme. (Noter que ceci ne tient pas compte des arcs circulaires ouverts des niveaux 1 à 3). Note remarquable parmi d'autres, ces cercles sont associé par divers moyens géométriques, comme par des arcs dessinés avec les rayons constants.
Il y a également 4 x 4 niveaux de barres [de liaison] "taille x épaisseur". Indépendamment de la graduation, il y a également 4 niveaux d'épaisseur de liaison circulaire, que ce soit dans la variation "ouverte" ou "fermée" terminale.
Indépendamment de la graduation, je crois qu'il y a 6 niveaux d'épaisseur sinusoïdale de courbe dans l'objet "cascade de sémaphore", ceux-ci qui sont « dessus » ou « dessous » tout du long de l'axe principal.
En plus ces 6 épaisseurs de ligne, je crois qu'il y a 2 épaisseurs de lignes reliant les jonctions/commutateurs/objets. Encore, ceci implique 8 ordres (ou niveaux) d'épaisseur de ligne.
Peut-être Elevenaugust peut représenter ces différents niveaux dans le diagramme général ?
Certainement, laisse-moi davantage de temps pour examiner avec précision tes remarques avec Onthefence.
Cependant, as-tu déjà vu les "join styles" dans la mise à jour 2.2 de la carte??



Citer
À la page 6 du PDF, le dot suivant "de limite" est montré comme provenant uniquement des drones de Raj et de Chad (le schéma 2).
Bien, en fait pas exactement, regarde attentivement à la légende de la carte:

Comme tu peux le constater, P=Artefacts d'Isaac (photos), c'est-à-dire les "I beam";
L'erreur que j'ai faite dans le PDF a été d'écrire: "seulement sur les photos de Raj et Chad" au lieu de "......et Isaac photos" pour le symbole n°9:



Citer
Sur la page 3, sur l'artefact de gauche, notez le symbole en forme de "treille". Il peut aussi partiellement être observé à la page 4 (figures 3 et 4).
Ce symbole est inversé en haut des deux nodes. Cependant, la surface incurvée rend ceci difficile à affirmer à 100%. Notez également que les deux nodes principaux manquent d'intensité par rapport aux autres nodes.
Désolé Yodir, mais peux-tu être davantage explicite, s'il te plaît? Peut-être un schéma pourrais m'aider à comprendre davantage ce que tu veux dire, merci beaucoup.

Citer
En ce qui concerne la page 2, sur l'artefact de gauche, notez le symbole avec un cercle. (figures 5 et 6). Est-ce que ceci a été noté comme le cercle avec un point ou est-ce nouveau ? Référez-vous à l'image originale sur l'artefact (le symbole le plus à gauche, après le petit cercle). Je crois que c'est un cercle [qui se trouve à l'intérieur] et pas deux ou quatre points. En référence à l'image améliorée, comparez le [petit] cercle à la gauche du "nombre" et comparez-le au point central se trouvant sur la barre "I", à la droite immédiate du nombre octal en question. L'intensité de la lumière est plus proche de celle du cercle.
Tu as peut-être raison, mais je dois admettre que c'est difficilement visible à cette résolution.


Citer
Juste une idée.....Personne n'a considéré le node "AB-type sémaphore cascade comme une cascade du type "Aharonov-Bohm type effet"?
Une étude intéressante: the ‘Aharonov-Bohm effect and scattering in the pair of Hilbert spaces’:
Le problème de la dispersion d'une particule chargée à l'arrière-plan de la gravité du trou de ver axialement symétrique en présence du champ magnétique du type d'Aharonov-Bohm est considéré. On montre que le cadre mathématique normal approprié pour le problème est la théorie de dispersion….

http://en.wikipedia.org/wiki/Scattering_theory

En outre, a t-on: (a) considéré grouper les symboles par leur "non", "uni", "bi", "tri" symétries axiales ou (b) classifier les symboles en tant que 1ęr ordre, 2 ème ordre, 3ème ordre par type de symbole (où une rotation d'un type de symbole est une permutation et le type d'ordre est représenté par le nombre de tirets) ?
Beaucoup de bonnes idées, ici, sur lesquelles nous travaillons (ou avons déjà travaillé).
Considère-le comme un "travail en cours"
;)
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #3 le: 14 Décembre 2008 à 22:35:28 »

Rapprochement entre les symboles CARET et les langages informatiques

---------------------------------------------------------------------------------------------

SOURCE

Premièrement, il convient de définir rapidement quelques notions élémentaires de cryptanalyse, et en particulier la notion d'"Indice de Coïncidence":

L'indice de Coïncidence (IC) est la probabilité que deux lettres choisies aléatoirement dans un texte soient identiques. Il fut inventé par William Friedman et publié en 1920, dans l'article "The Index of Coincidence and its Applications in Cryptography", Riverbank Publications Number 22.
Pour calculer cet indice, soient:

n    =    nombre de lettres du texte    
n1    =    nombre de A dans le texte
n2    =    nombre de B dans le texte
n3    =    nombre de C dans le texte
   ...    
n26    =    nombre de Z dans le texte

La probabilité de tirer deux "A" parmi les n lettres d'un texte (clair ou crypté) est:



Pour calculer la probabilité de tirer deux lettres identiques, il faut faire la somme des 26 possibilités:



Voici quelques exemples d'indices calculés sur des textes contemporains dans différentes langues:



Remarques importantes
   1. Pour un langage de 26 lettres où chaque lettre a la même fréquence (1/26), IC = 0.038 (vérifiez ce résultat avec la formule ci-dessus).
   2. Pour tout chiffre monoalphabétique, la distribution des fréquences est invariante, donc l'IC sera le même que pour le texte clair. Idem pour les chiffres de transposition.
   3. Donc, si on calcule l'IC d'un texte chiffré avec un chiffre monoalphabétique, on devrait trouver IC égal environ à 0.074 (en français). Si l'IC est beaucoup plus petit (p. ex. 0.050), le chiffre est probablement polyalphabétique.

SOURCE

En appliquant cette formule à mon comptage des quelques 2000 symboles du diagramme, je trouve un indice de 0.04358; cette indice n'est proche d'aucun langage connu actuel (le Russe ayant sans doute l'IC le plus bas avec 0.0529), mais plus proche de l'IC de distribution aléatoire quoique pas exactement....
Cette remarque a son importance, car cela signifie que:
1- Si il y a codage, celui-çi est codé avec un chiffre polyalphabétique. (Un indice important pour une tentative future de décryptage)
2- La distribution n'est pas aléatoire, dans l'absolu.

IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #4 le: 14 Décembre 2008 à 23:44:54 »

L'idée de rapprocher les langages informatiques au "langage CARET" est venu à l'origine de Calikid, modérateur sur OpenMinds forum, le 1er Août 2007, idée reprise et développée par la suite par d'autres forumeurs et en particulier "kookypeanut".

Voici la traduction des échanges:

CALIKID:
"Au lieu des langages actuels écrits/parlés, il serait intéressant de voir les résultats si tu appliques la formule sur un programme PC (précompilé) écrit en quelque chose comme 'C' ou Cobol, ou Fortran, ou Visual Basic. Après tout, c'est supposé être un langage de programmation. Peut-être une ressemblance plus proche?

KOOKPEANUT:
Pour comparaison, j'ai utilisé la table 13 dans ce document.
En calculant l'IC pour les opcodes en java, nous arrivons à:

Pour tous les opcodes isolés: .0366
Pour les 45 premiers digrammes: ~.0431
Pour les 45 premiers trigrammes: ~.0264
Pour les 45 premiers tetragrammes: ~.0243

Notez que les « 45 premières » sont seulement des approximations, puisque je les ai calculés en reliant naïvement les valeurs de la table à la formule, qui ne serait identique qu'en les calculant en ôtant d'abord tous les n-grammes ne se trouvant pas dans les 45 ngrams principaux puis en procédant…

CALIKID:
Donc les résultats de tes données supportent la conclusion que les symboles SONT davantage corrélés à un langage de programmation qu'à un langage parlé??

KOOKYPEANUT:
Oui, si je comprend bien l'application de l'IC à laquelle elevenaugust se réfère, voilà ce que cela dit:

[~.053,~.08] languages naturels (davantage [~.063,~.08] si nous excluons le Russe)
.04358 Drone Symboles
.0430 JVM 2-grams, après avoir filtré pour inclure seulement les 45 principaux...
.0366 JVM opcodes

Et sur une échelle linéaire les symboles des drones sont ainsi plus près du JVM bytecode (d'environ .007 ) qu'aux langages naturels (écart de .01 pour le Russe, et plutôt ~.02 pour tous les autres), et si nous le laissons inclus [Le Russe] l'IC des symboles des drones est ~ l'IC pour les 45 premiers JVM 2-grams. Cependant, les choses que je ne sais pas :
(a, mineure) : Est-ce que le langage JVM 2-grams est assez significatif pour être utile?
(b, majeure) : Quelle est la mesure approprié pour estimer l'IC ? la distance linéaire est-elle correcte ?
(note : l'IC ici est désignée sous le nom "kappa_p" dans d'autres textes)

En tous les cas, le fait que les opcodes JVM aient un IC si distinctement mesurable des langages naturels est une surprise agréable pour moi, et le fait que l'IC du langage des drones est proche des opcodes JVM est intéressant.

J'ai eu pendant quelque temps une spéculation que si ce qui suit est vrai :
(a) ceux qui fabriquent les diagrammes dans les documents CARET ont une théorie sous-jacente réelle sur la façon dont ils sont supposés fonctionner.
(b) Isaac dit la plupart du temps la vérité au sujet de ce qu'il a su, quoique d'une manière vague et compliquée.
Nous serions alors bien inspirés de rechercher des analogies avec quelconque d'entre ces langages de programmation :

APL: http://en.wikipedia.org/wiki/APL_%28programming_language%29
A+: http://en.wikipedia.org/wiki/A%2B_%28programming_language%29
J: http://en.wikipedia.org/wiki/J_programming_language
K: http://en.wikipedia.org/wiki/K_programming_language
Factor: http://en.wikipedia.org/wiki/Factor_%28programming_language%29
Joy: http://en.wikipedia.org/wiki/Joy_programming_language
Forth: http://en.wikipedia.org/wiki/Forth_%28programming_language%29

Le JVM et CIL (.Net) bytecodes sont quelque peu semblables, structurellement, à ce qui précède, au moins par rapport à beaucoup d'autres langages, et ainsi semblent être une approche correcte jusqu'à ce que quelqu'un trouve la matrice représentative du code source dans certains des langages ci-dessus.

   


IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #5 le: 15 Décembre 2008 à 23:21:07 »

Occurrences et "coïncidences" géométriques, mathématiques et symboliques.

Schémas et textes de Onthefence.

-------------------------------------------------------------------------------------------

109.5°
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #6 le: 15 Décembre 2008 à 23:25:13 »

Tetrahedrons 1
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #7 le: 15 Décembre 2008 à 23:26:06 »

Tetrahedrons 2
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #8 le: 15 Décembre 2008 à 23:30:17 »

La preuve que le diagramme est destiné à figurer sur une surface incurvée
Le ratio largeur/hauteur des cercles
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #9 le: 15 Décembre 2008 à 23:34:50 »

La preuve que le diagramme est destiné à figurer sur une surface incurvée
La carte des contours montrant la courbure du diagramme
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #10 le: 15 Décembre 2008 à 23:36:33 »

Cinq distances égales, deux centres
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #11 le: 15 Décembre 2008 à 23:39:46 »

Quatre points reliés par des rayons égaux
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #12 le: 15 Décembre 2008 à 23:41:27 »

Un système octal - 2ex3
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #13 le: 15 Décembre 2008 à 23:46:12 »

Le diagramme: une carte céleste??
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Drones/CARET: étude du "langage"
« Réponse #14 le: 15 Décembre 2008 à 23:47:48 »

Rayons égaux entre nodes principaux et satellites
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr