Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: La planète et le climat s'énervent ...  (Lu 93498 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #645 le: 27 Septembre 2015 à 20:32:12 »

Résumé SOTT, août 2015 : Conditions Météorologiques Extrêmes, et Révolte de la Planète

IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #646 le: 05 Octobre 2015 à 21:03:32 »

Gigantesque glissement de terrain au Guatemala: 131 morts et plus de 300 disparus

Les fortes pluies de ces derniers jours ont provoqué une tragédie sur la petite ville de Santa Catarina Pinula, située dans une région montagneuse du Guatemala, à quelques kilomètres de la capitale.

La commune a été littéralement ensevelie sous un tas de roches et de boue, lorsqu’un pan de montagne s’est détaché.
Le bilan est terrible provisoire qui ne cesse de s’alourdir, était dimanche soir de 131 morts et 600 disparus. Au moins 125 maisons ont été détruites.

Les sauveteurs travaillent sans relâche pour retrouver les personnes disparues.

Malheureusement, le Guatemala n’est pas étranger à de telles catastrophes, historiquement les inondations qui ont frappé le pays sont nombreuses, la dernière datant de 2010, lorsque de fortes pluies ont provoqué un gigantesque glissement de terrain à Chimaltenango, qui a causé au moins 36 morts et 150 disparus. Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #647 le: 14 Octobre 2015 à 22:20:36 »


Résumé SOTT, septembre 2015 : Conditions Météorologiques Extrêmes, et Révolte de la Planète
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #648 le: 19 Novembre 2015 à 22:30:50 »


Résumé SOTT, Octobre 2015 : Conditions Météorologiques Extrêmes, et Changements Terrestres
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #649 le: 17 Décembre 2015 à 22:52:45 »


Résumé SOTT - Novembre 2015 - Conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #650 le: 18 Janvier 2016 à 00:17:14 »


Résumé SOTT - Décembre 2015 - Météorites et conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #651 le: 23 Janvier 2016 à 23:14:15 »

Tempête «Snowzilla» aux Etats-Unis : déjà 9 morts, 8000 vols annulés


C'est le quotidien Washington Post qui l'a surnommée «Snowzilla», en référence au monstre «Godzilla». Depuis vendredi, la tempête de neige et de blizzard «Jonas» fait rage sur l'Est des Etats-Unis, privant des dizaines de milliers d'habitants d'électricité. Selon plusieurs médias américains, au moins 9 personnes seraient déjà décédées, principalement dans des accidents.

Selon USA Today, 8300 vols ont déjà été annulés.

Muriel Bowser, la maire de Washington, a qualifié cette tempête de «majeure et potentiellement meurtrière». Dans le pays, 85 millions de personnes sont touchées par cette zone de basses pressions qui couvre une large partie de la côte Est et devrait se maintenir tout au long du week end. Une vingtaine d'Etats devraient être affectés, de New York à la Caroline du Sud et à l'Arkansas. En plus de la neige, les autorités ont mis en garde les habitants sur les risques de verglas et d'inondations dans les zones côtières.
La couche de neige pourrait atteindre 60 centimètres dans la capitale Washington et à Baltimore, et une trentaine de centimètres à New-York. Si cette prévision se concrétise, Jonas serait la deuxième plus grosse tempête de neige de l'histoire. Le record des plus grosses quantités de neige déversées en deux jours sur Washington date de 1922 avec 66 centimètres tombés en 48 heures. Déjà l'an passé, New York avait connu un forte tempête surnommée «snowpocalyspe».

Face à ce phénomène, Washington et les Etats voisins de Virginie et du Maryland ont été placés en état d'urgence. Tous les transports en commun sont à l'arrêt à Baltimore, Philadelphie, New York et dans la capitale américaine.
En Virginie voisine, le gouverneur Terry McAuliffe a mobilisé plusieurs centaines de membres de la garde nationale pour les secours. Pour dégager les routes, il a également fait mettre en réserve 650 000 tonnes de sel et huit millions de litres de sel liquide.
Le candidat à la primaire républicaine, Chris Christie, gouverneur du New Jersey, a suspendu sa campagne dans le New Hampshire pour superviser les mesures prises dans son Etat, où il a ordonné l'arrêt des services de bus et de trams. Suite et source

Photo prise par Scott Kelly depuis la station spatial
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #652 le: 18 Février 2016 à 22:08:02 »


Résumé SOTT - Janvier 2016 - Météorites et conditions météorologiques extrêmes

IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #653 le: 20 Mars 2016 à 20:16:26 »

Résumé SOTT des événements météorologiques extrêmes, des indicateurs environnementaux des bouleversements planétaires (séismes, volcans, etc.), et de l'activité des objets géocroiseurs du mois de février 2016

Des dolines avalent des personnes et des voitures, des météores pleuvent et des volcans entrent en éruption un peu partout - pour le mois le plus court de l'année, février 2016 a certainement été mouvementé...

Le mois dernier, il y a eu de nombreuses et spectaculaires éruptions volcaniques au Mexique, au Guatemala, au Nicaragua, en Indonésie et au Japon. Ailleurs, la Terre s'ouvre littéralement et tue un homme en Arizona, pendant qu'une fissure géante avale une rivière dans le sud du Mexique. On a aussi vu des séismes majeurs incluant un tremblement de terre à Taïwan de magnitude 6,4 qui a détruit des immeubles et tué 33 personnes, pendant qu'un autre gros séisme (de magnitude 5,9) frappait Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui est toujours en reconstruction après le séisme dévastateur qui avait touché la ville de l'île du Sud en février 2011.

Un GRAND NOMBRE de météores spectaculaires ont été capturé par des caméras le mois dernier. En une seule journée, le 6 février, il y eut trois événements notables de météores. La NASA a rapporté qu'une explosion massive avait eu lieu dans le sud de l'océan Atlantique, pendant qu'un second météore secouait les maisons quand il explosa au-dessus du Danemark et envoyait des météorites sur le sol, et un troisième météore fit de même dans le sud de l'Inde, tuant un homme qui a le malheur d'être devenu la premier cas enregistré de « mort par la chute d'un météore ». Le bolide qui a explosé au-dessus de l'océan Atlantique Sud était le plus large à frapper la planète depuis l'événement de Tcheliabinsk, presque trois ans jour pour jour.

Les étranges sons dans le ciel ont à nouveau été entendu un peu partout autour du monde le mois dernier, notamment dans le nord-est des États-Unis et au Québec. Des déluges de pluie ont apporté des inondations à l'île Maurice, les îles Fidji ont été laminé par une tempête la plus forte jamais enregistrée dans ce secteur, le Pérou a été touché par de dévastateurs glissements de terrain, et il y a eu d'énormes chutes de neige dans certaines parties des États-Unis et du Pakistan. Ottawa, au Canada, a reçu en un seul jour la plus grande quantité de neige depuis au moins 100 ans.

Un courant-jet de plus en plus erratique couplé avec un El Nino record ont apporté des météorologies extrêmes aux États-Unis, avec le sud-ouest du pays qui a enregistré un record de vague de chaleur pour cette période de l'année, le nord-est du pays qui a enregistré des records de froid au milieu du mois, et le sud du pays qui a vu d'inhabituelles séries de tornades et de blizzards. Dans ce qui apparaît comme une tendance exponentielle, la vie marine continue de s'échouer en masse sur les plages du monde entier. Il y a aussi eu plusieurs séquences d'animaux semant la zizanie, incluant la vue plutôt symbolique d'un ours attaquant des populations en Turquie.





Résumé SOTT - Février 2016 - Météorites et conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #654 le: 11 Avril 2016 à 22:28:10 »

Le pôle Nord s'éloigne de Montréal

L'Angleterre est en train de nous voler le pôle Nord. Le coupable :  le réchauffement de la planète.

Avant 2000, le pôle Nord se dirigeait, lentement mais sûrement, vers Montréal. Depuis, il va plutôt vers Greenwich, en Angleterre. La fonte des calottes polaires arctique et antarctique explique ce changement de direction, selon Surendra Adhikari, de la NASA, auteur principal d'une étude publiée hier dans la revue Science Advances.

« Depuis le changement de millénaire, le pôle a changé de direction », explique M. Adhikari, en entrevue depuis le Jet Propulsion Laboratory, en Californie. « C'était une énigme. Nous proposons pour la première fois le mécanisme physique en cause. »

Les deux pôles sont les endroits où l'axe de rotation de la Terre - rotation qui nous donne le jour et la nuit - croise sa surface. Cet axe de rotation change avec la distribution de la masse de la planète.

À partir de données sur le pôle magnétique datant de 1899, M. Adhikari et un collègue ont calculé que le déplacement du pôle Nord a fait un virage de 75 degrés il y a une quinzaine d'années. Il est aussi deux fois plus rapide qu'auparavant. Ce déplacement connaît des variations annuelles importantes, mais sur une base de 10 ans, la direction et la vitesse étaient relativement constantes au cours du XXe siècle, selon le géologue américain. Les mesures de la position du pôle Nord sont précises à trois centimètres près.

IMPACTS SUR LES PRÉCIPITATIONS

 Le réchauffement de la planète fait fondre les deux calottes polaires, affectant la distribution de la masse de la planète, explique M. Adhikari. Les précipitations ont aussi été affectées par les changements climatiques, ce qui change la quantité d'eau stockée par les continents.

« La fonte des calottes polaires explique environ la moitié du changement de direction du pôle, et les modifications concernant la quantité d'eau stockée par les continents, l'autre moitié. »

- Surendra Adhikari, chercheur à la NASA

Les changements dans les régimes des vents et des courants marins ont aussi une petite influence sur le déplacement du pôle Nord.

Auparavant, le déplacement du pôle Nord était surtout affecté par un autre changement climatique, survenu il y a plusieurs dizaines de milliers d'années : la disparition du glacier Laurentien, qui a recouvert une bonne partie de l'Amérique du Nord il y a 20 000 à 95 000 ans. « Après la disparition du glacier Laurentien, le sol a rebondi, un mouvement qui continue jusqu'à ce jour », explique M. Adhikari.

Ce modèle théorique permettra de mieux comprendre et prédire les précipitations et les sécheresses, affirme le géologue californien. « Le mouvement du pôle Nord permettra de mieux comprendre l'intensité, la durée et l'amplitude géographique des anomalies de précipitations. » Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #655 le: 09 Mai 2016 à 22:22:07 »


Résumé SOTT - Mars 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #656 le: 09 Juin 2016 à 22:32:22 »


Résumé SOTT - Avril 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4793
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #657 le: 13 Juin 2016 à 21:34:52 »


Résumé SOTT - Mai 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18265
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #658 le: 26 Juin 2016 à 19:49:36 »

Le dérèglement climatique ne daterait pas d'aujourd'hui  ;D

A la raugrave Amélie-Elisabeth
Versailles le 18 Janvier 1708
... Nous avons eu aujourd'hui le plus beau temps du monde ; il a fait très chaud : dans le parterre de Marly toutes les fleurs ont des boutons ; les lilas et les chèvrefeuilles sont tout verts et dans le verger les pêchers et les amandiers fleurissent...


Lettre de la Princesse Palatine
Le Temps Retrouvé - Mercure de France - page 392


IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #659 le: 26 Juillet 2016 à 00:53:34 »

Liberia: la mer chasse les habitants du plus grand bidonville

Ils ont survécu aux guerres civiles et à l'épidémie d'Ebola dans leur pays mais ils capitulent face à l'océan : des milliers d'habitants de West Point, à Monrovia, doivent quitter leur bidonville, le plus grand du Liberia, face à la montée des eaux.

Entre 75.000 et 90.000 personnes vivent dans ce quartier de l'ouest de la capitale libérienne, sur une péninsule qui s'avance dans l'Atlantique, dans un labyrinthe d'étroites ruelles boueuses serpentant entre des maisons de plain-pied aux toits de tôle.

Ce sont des pêcheurs, des commerçants, des "débrouillards" aux nombreux petits métiers, de petits trafiquants et de grands bandits. Pour certains, d'anciens combattants des guerres civiles (1989-2003, 250.000 morts). Une population parmi les plus défavorisées dans ce pays de 4,3 millions d'habitants harassés par la pauvreté.

Cecelia Nimley, 56 ans, a longtemps vécu à West Point d'où elle a été contrainte de partir après que des vagues géantes eurent envahi sa maison et emporté ses biens.

C'est arrivé "à deux heures du matin, pendant qu'on dormait", raconte-t-elle à l'AFP. "La lame de fond a balayé les affaires (...). J'ai envoyé mes petits-enfants chez des amis et les plus grands se débrouillent comme ils peuvent".

Selon les autorités locales, les maisons de West Point ont commencé à disparaître sous les eaux à partir de novembre 2014. Au moins 4.000 habitants ont été privés de leur domicile pour le seul mois d'avril et les familles sont en train d'être réinstallées sur des sites provisoires plus à l'intérieur des terres.

Suite et source
IP archivée