Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: La planète et le climat s'énervent ...  (Lu 95480 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #675 le: 08 Septembre 2017 à 23:48:14 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Juillet 2017 - Conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #676 le: 23 Septembre 2017 à 22:45:07 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Août 2017
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #677 le: 15 Octobre 2017 à 07:43:17 »

C'est gentil de nous balancer les vidéos en direct de la chaine de Laura Knight-Jadczyk, zeta... ::)

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14359
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #678 le: 23 Octobre 2017 à 13:52:22 »

Etats-Unis: Un super-volcan du Yellowstone pourrait menacer toute l'humanité

Le super-volcan du parc américain du Yellowstone pourrait se réveiller un peu plus tôt que prévu et plonger la Terre dans un hiver de plusieurs mois.

Des chercheurs de l’Arizona State University ont étudié pendant des semaines les dépôts fossiles des cendres retombées lors de la dernière éruption. Après analyse des minéraux, les scientifiques ont noté une évolution de la température en quelques dizaines d’années. Jusqu’alors, ils estimaient qu’il faudrait plusieurs milliers d’années avant d’observer la moindre modification, rapporte National geographic. - Suite & source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #679 le: 03 Novembre 2017 à 22:27:48 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Septembre 2017 - Conditions météorologiques extrêmes

C'est gentil de nous balancer les vidéos en direct de la chaine de Laura Knight-Jadczyk, zeta... ::)
??  ???
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #680 le: 09 Novembre 2017 à 19:30:05 »

Hello !
Si vous cherchez à investir dans une habitation pour vos enfants et petits enfants, à des prix très compétitifs, c'est par ici ! 

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #681 le: 19 Novembre 2017 à 23:12:51 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Octobre 2017 : Conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #682 le: 20 Décembre 2017 à 23:02:59 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Novembre 2017 : Conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #683 le: 03 Février 2018 à 22:35:46 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Décembre 2017 : Conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #684 le: 24 Février 2018 à 03:13:04 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Janvier 2018 - Conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #685 le: 17 Avril 2018 à 23:10:01 »


Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2018 - Conditions météorologiques extrêmes
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14359
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #686 le: 22 Avril 2018 à 18:22:04 »

Climat : le Gulf Stream est en train de lâcher l'Europe

Deux études démontrent que le Gulf Stream se ralentit. A terme c'est l'hiver glaciaire pour l'hémisphère nord...

"Tous les courants de l'Atlantique s'affaiblissent sous l'effet du dérèglement climatique.
Les climatologues l’annoncent et le redoutent depuis des années : sous l’influence du dérèglement climatique, la plupart des courants, petits ou grands, qui parcourent l’immense océan Atlantique en maintenant un équilibre dont bénéficient la plupart des climats européens, nord-américains et africains sont en train de se modifier. C’est ce que révèlent les deux études parues le 11 avril dans la revue anglaise Nature.

D’après les scientifiques, les courants qui parcourent l’Atlantique n’ont jamais été aussi faibles et aussi aléatoire depuis le début du Ve siècle. Ce phénomène s’ajoute à la fonte de la banquise qui déverse des millions de tonnes d’eau douce dans la mer. Cela a non seulement une influence sur l’Atlantique mais, de plus, remet en cause la circulation des eaux entre l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud.

En raison de la confrontation de plus en plus violente entre des masses d’eau dont la température et la salinité sont de plus en plus différentes, une partie des eaux chaudes gagnent les profondeurs de la mer et retournent vers le sud. Cela perturbe la circulation planétaire des eaux en provoquant ce que les spécialistes nomment « la circulation méridienne de retournement de l’Atlantique ». D’où les changements et des errements de plus en plus perceptibles d’un énorme circuit d’eau qui participe à la régulation ou au maintien des climats.

Menaces sur l'Europe

C’est pour ces raisons, selon les auteurs des deux études, que le célèbre Gulf Stream qui permet à l’Europe occidentale de profiter d’un climat tempéré est en train de s’affaiblir. La cause : ce courant n’est plus suffisamment refroidi et sa densité en sel diminue. Les anomalies étaient constatées depuis des années mais, explique le professeur de l’Institut polonais de Potsdam, Stefan Rahmstorf, qui a mené l’une des études, « nous avons maintenant des certitudes ». Il ajoute :

Nous avons analysé tous les ensembles de données de température de la surface de la mer disponibles, en comprenant les données de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Le modèle que nous avons trouvé dans les mesures ressemble exactement à ce qui est annoncé par les simulations informatiques, à savoir un ralentissement du Gulf Stream.

Une mauvaise nouvelle

Les scientifiques de la deuxième étude, menée par le groupe de David Thornalley de l’université de London College, affirment que pendant les cinquante dernières années, le Gulf Stream et d’autres courants aussi importants pour l’équilibre planétaires se sont modifiés « de façon certaine au cours du XXe siècle, avec un déclin notable à partir de 1950 » et que « cette évolution est très certainement liée à des facteurs humains ». David Thornalley, responsable de l’évaluation de l’équipe anglaise, estime que la modification des courants, notamment du Gulf Stream, « représente une diminution de 3 millions de mètres cubes d’eau à la seconde, soit l’équivalent d’une quinzaine de fleuves comme l’Amazone. Et je pense que c’est une très mauvaise nouvelle ».

Les conclusions des études sont en effet inquiétantes, puisque si la cause de l’affaiblissement des courants marins, à commencer par le Gulf Stream, est liée aux modifications climatiques, il aura en plus d’autres conséquences climatiques graves." - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1099
  • Tengu Zen'
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #687 le: 22 Avril 2018 à 19:14:05 »

Grands Froids et tempêtes en perspectives ?
IP archivée

Ascellu

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 656
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #688 le: 23 Avril 2018 à 00:45:43 »

je crois que la radio avait traité du sujet lors d'une émission de Laurent ya une dizaine d'année , le processus s'accélère ...
on va tous mourir
    congelés
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

vephil

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 208
Re : La planète et le climat s'énervent ...
« Réponse #689 le: 01 Mai 2018 à 10:16:02 »

Chaque hémisphère terrestre possède deux courants-jets "Jet Stream" : le jet stream subtropical situé à 30° de latitude -  et le jet Stream polaire à environ 60° de latitude.
Actuellement, le courant chaud "Gulf Stream" ralentit  -  et le courant froid "Stream polaire" a sa trajectoire qui fluctue de plus en plus ...


L'article ci-dessous est à relier au post (du 22 avril) de Nemo492
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=6840.msg285565#msg285565
intitulé "Climat : le Gulf Stream est en train de lâcher l'Europe" :


"La météo extrême en Europe liée aux fluctuations du courant-jet polaire de l’Atlantique Nord"
15 janvier 2018

" L'augmentation récente des phénomènes météorologiques extrêmes en Europe est liée à des anomalies du courant-jet (jet stream) polaire de l'Atlantique Nord, estime une équipe internationale de scientifiques. La chercheuse Valerie Trouet, de l’Université de l’Arizona, aux États-Unis, et ses collègues européens ont reconstitué l’historique de ce courant-jet depuis 300 ans, en analysant les anneaux de croissance d'arbres au Royaume-Uni et dans des pays du nord-est de l'Europe.

« Nous avons constaté que le positionnement du courant-jet de l'Atlantique Nord durant l’été a été un puissant moteur d’extrêmes climatiques en Europe au cours des 300 dernières années ». Les chercheurs ont ainsi pu établir que les fluctuations croissantes de la trajectoire du courant-jet de l'Atlantique Nord depuis les années 1960 coïncidaient avec des événements météorologiques extrêmes en Europe, comme : des vagues de chaleur; des sécheresses; des incendies; les inondations. 
Des perturbations plus fréquentes : Les données des trois dernières décennies permettent de déterminer que les oscillations entre les positions nord et sud du courant-jet sont plus fréquentes depuis la seconde moitié du 20e siècle. « Depuis 1960, nous remarquons une augmentation du nombre d’années durant lesquelles le courant-jet se situe dans une position extrême, et cette augmentation est sans précédent. »

Les chercheurs ont notamment observé que lorsque le courant-jet de l’Atlantique Nord se trouve dans la position extrême nord, les îles britanniques et l'Europe occidentale connaissent une vague de chaleur estivale, tandis que le sud-est de l'Europe subit de fortes pluies et des inondations. Et lorsqu’il se trouve à l’extrême sud, la situation est inversée : l'Europe occidentale connaît d’intenses pluies et des inondations et le sud-est des températures très chaudes accompagnées de chaleurs et de feux de forêt. « Les vagues de chaleur et la sécheresse qui sont liées au courant-jet s’ajoutent aux températures associées au réchauffement de la planète. C'est un double coup dur. »

Même situation en Amérique du Nord - En outre, les événements météorologiques extrêmes observés l’été dernier dans le Midwest américain sont également associés à des mouvements extrêmes du courant-jet, écrivent les auteurs dans leur étude publiée (le 12 janvier 2018) dans la revue Nature ( https://www.nature.com/articles/s41467-017-02699-3 ). " (.........)

source et suite: Radio Canada
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1078144/impacts-courant-jet-polaire-atlantique-nord

« Modifié: 01 Mai 2018 à 10:37:06 par vephil »
IP archivée
Je les aime mais pas dans mon assiette