Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Le pourcentage élevé de bipolaires aux US pollue-t-il la commnunication UFO??  (Lu 3595 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Poilagratter

  • Invité

Bonjour à tous,

Comme c'est ma première intervention sur ce site, j'en profite pour saluer le travail de recherche d'articles et de traductions effectué par OVNI-USA. Merci à eux...

Pour revenir à ce qui me préoccuppe.
A la lecture de nombre d'articles, on peut constater sans peine le caractère obsessionnel a propos de la divulgation et autres secrêts qui s'en dégage.

Mon épouse, à qui je faisais part de mon étonnement me répond que c'est pas forcément surprenant de la part de la popultion US.
Elle est à la fois professeur d'anglais avec un faible pour la culture américaine et..par force pour notre malheur, impliquée dans la maladie mentale touchant notre fils. Monde associatif, conférences et lecture d'ouvrages psychiatiques trés spécialisés sont son lot.
Continuant son propos, elle me fait donc part d'études concernant la forte population de bipolaires aux USA ou magnaco dépressifs.
En effêt, lors des mouvements migratoires massifs, les personnes touchées par cette maladie ont émigré en priorité car plus fragiles dans un contexte économique trés difficile. A l'inverse de la shyzophrènie qui est trés invalidante, les bipolaires peuvent avoir des performances intellectuelles au dessus de la moyenne mais avec un caractère obsessionnel pour certains dans leurs objectifs. De nombreux personnages importants américains ont été touchés par la maladie tel que président(s).

A propos des conférences de Laughlin, il y a pêle mêle des gens sérieux comme Stanton Friedman et le Dr Roger Leir, dont j'ai lu les interessants ouvrages, et des déclarations péremptoires comme celles de Robert Dean qui annonce sans véritables commencement de preuves que " Grâce à ces matériels récupérés, ils ont pu réaliser depuis 15 ans le voyage supra-luminique..”

Je ne porte aucun jugement sur le bien fondé de telle ou telle déclarations d'intervenants; mon propos est simplement d'apporter un élément d'appréciation concernant certains textes. Dès qu'il est question de Révélation, de technologies extraordinaires cachées au grand public etc..il convient d'être extrèmement prudent et ne pas gober ce qui est peut être le résultat de désordres mentaux de certains.

A plus et bonne continuation sur cet intéressant site. 
 


« Modifié: 16 mars 2014 à 21:21:28 par Nemo492 »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille

Bienvenue Poilagratter et tous mes voeux de rétablissement pour ton fils.

Au plaisir,

Lapin
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854

Bonjour à tous,
A propos des conférences de Laughlin, il y a pêle mêle des gens sérieux comme Stanton Friedman et le Dr Roger Leir, dont j'ai lu les interessants ouvrages, et des déclarations péremptoires comme celles de Robert Dean qui annonce sans véritables commencement de preuves que " Grâce à ces matériels récupérés, ils ont pu réaliser depuis 15 ans le voyage supra-luminique..”
Su jet interessant. Mais je suis heureux de voir quelqu'un qui se mefie de l'inenarable Robert DEAN qui sent la fraude a plein nez.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

BEL23

  • Invité

Je crois qu'il faudrait revoir la définition des troubles bipolaires....il y un trouble de l'humeur...rien à voir avec l'obsession (nevrose) ou l'intelligence...

cependant j'ai vu écrit "Aux États-Unis, la prévalence chez le jeune de moins de 20 ans aurait été muliplié par 40 entre 1994 et 2003 et par un peu moins de 2 durant la même période chez l'adulte. Les raisons de cette augmentation ne sont pas claires. Il est possible que ce diagnostic soit porté parfois en excès, les critères n'étant pas rigoureusement respectés." ici...à vérifier...



IP archivée

void

  • Invité

Il est possible que ce diagnostic soit porté parfois en excès, les critères n'étant pas rigoureusement respectés."

Je penche pour cette hypothèse.
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854

Excuse-moi mais je ne te suis pas. Pourrais-tu preciser ton idee s'il te plait?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Fergo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13

La bipolarité favorise-t-elle la recherche ufologique par l’observation de rencontres de type I & II ou III ?

I- Approche médicale : la molécule DMT (diméthyltryptamine) est réputée enthéogène (voir Dieu et autres entités supramondaines). Y-a-t-il une prévalence connue de la production de DMT par sécrétion naturelle excédentaire, chez les sujets souffrant de maniaco-dépression (ou trouble bipolaire) ?
Les études menées sur la DMT par le professeur Rick Strassman ne mettent pas en évidence une telle surproduction de DMT chez les bipolaires mais augure bien d’effets positifs de la DMT dans certaines situations limites de conscience (expérience de mort imminente, trouble du sommeil paradoxal…).
Sources.
Étude de la Dmt par le professeur Rick Strassman : http://ovnis-usa.com/dmt-mondes-aliens/
Étude des usages chamaniques de l’ayahuasca riche en DMT: http://ovnis-usa.com/dmt-mondes-aliens/, http://ovnis-usa.com/2011/06/24/romuald-leterrier-la-danse-du-serpent/

II – Plus généralement facteurs psy et ufologie (quelques exemples).
Agences gouvernementales et chercheurs indépendant se sont très tôt intéressés dans la dyade « témoignages / témoins » au  facteur psychologique pour isoler l'aspect physico-chimique (mental) ou spirituel (âme) des rencontres d'entités /soucoupes.
A – Études gouvernementales : CIA & Renseignement Militaire.
1- « Au cours de la fin des années 70 et 80, l'Agence conserva un intérêt modéré envers les Ovnis et les observations d'Ovnis. Si la plupart des scientifiques réfutaient maintenant les rapports de soucoupe volante dans le cadre pittoresque des années 50 et 60, certains au sein de l'Agence et de la communauté du renseignement transférait leur intérêt sur l'étude de la parapsychologie et des phénomènes psychiques associés aux observations d'Ovnis. »
Source : http://ovnis-usa.com/la-cia-les-ovnis/

2- Programme des Espions Psi (projet Stargate) sous le patronage d’Indigo Swann.
"Le peintre new-yorkais Ingo Swann est l'auteur du protocole de Remote-viewing, d'abord expérimenté au SRI (Stanford Research Institute), avec les chercheurs Russel Targ & Harold Puthoff, avant de servir de base au Programme Stargate sur lequel la CIA avait engagé 20 millions de dollars entre les années 1970 et 1995 :
"Le projet Stargate a créé un ensemble de protocoles conçus pour faire des recherches plus scientifiques sur la clairvoyance et le voyage astral afin de minimiser autant que possible les bruits et les inexactitudes. Le terme «vision à distance» est apparu comme raccourci pour décrire cette approche plus structurée de la clairvoyance.
Une mission était confiée à Stargate seulement après que l'on ait épuisé toutes les autres méthodes ou approches de renseignement. À son apogée, Stargate comptait pas moins de 14 laboratoires de recherches sur la vision à distance."
Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stargate_Project#Ingo_Swann
http://ovnis-usa.com/2011/06/14/penetration-de-ingo-swann-enfin-traduit-en-francais/
Ces études n’ont pas débouché sur la mise en évidence d’un lien particulier entre maniaco-dépression et manifestations ufologiques.

B- Études privées : John Keel & Terence McKenna
1- La théorie des Elémentaux par John Alva Keel (1930-2009)
"Comme vous le savez, ses écrits et les miens ont suivi un cours parallèle (j'aurais aimé avoir écrit JADOO, un livre merveilleux !), et nous faisions partie du petit groupe des 'hérétiques' qui n'ont cessé de mettre en doute la théorie extraterrestre de 'premier niveau'. Il avait compris très tôt qu'on ne pouvait comprendre les Ovnis isolément d'autres phénomènes paranormaux terrestres. C'est ce qui le situait à des décennies d'avance sur la plupart des chercheurs. Il était l'un des penseurs indépendants parmi les plus créatifs dans ce domaine.
Extrait de l'hommage publié par Loren Coleman : "C'est avec son second livre "UFOs : Operation Trojan Horse" (1970), que Keel a fait passer dans le public l'idée selon laquelle de nombreux aspects des témoignages contemporains sur les Ovnis, y compris de rencontres avec des humanoïdes, pouvaient être rapprochés de récits déjà présents dans divers folklores et comptes-rendus d'expériences mystiques. Keel avait aussi souligné qu'il existe une relation étroite entre les Ovnis et les phénomènes liés au monde des élémentaux. Il m'avait souvent déclaré qu'il ne se considérait pas comme un "ufologue", mais un "démonologue."
Source : http://ovnis-usa.com/2009/07/10/vendredi-10-juillet-2/

2- Les travaux de Terence McKenna dans le droit fil des thèses de Jacques Vallée.
"Une première possibilité, qui me semble dépassée, serait qu'il s'agisse d'un phénomène naturel, comme des forces piézoélectriques ayant la capacité d'interagir avec le subtil dispositif électro-chimique du système nerveux humain, afin de créer une sorte d'hallucination, une transfiguration, ou un ravissement."
Source : http://ovnis-usa.com/2011/02/19/ovnis-terence-mckenna-lapproche-chamanique/

III- Rigueur scientifique.
Pour finir, soyons assurés que les chercheurs ufologues sont tout à fait conscients du "facteur médical" dans l’évaluation des témoignages et en répercutent le risque dans leurs modèles d’évaluation du matériel humain.
Citons en exemple le Modèle de l'Etendue Complète de l'Evaluation des Témoins qui prend en compte la fragilité psychologique afin de ménager quelques désordres qui sont susceptibles d'affecter la psyché humaine confrontée à une réalité inhabituelle, mis en place par Ed Komarek dans le cadre de la détermination de la charte Exopolitique du mois de juin 2006.
Source : http://www.ovnis-usa.com/serpo
Conclusion.
Si la bipolarité échappe encore aux critères reconnus de l’ufologie, elle n’en constitue pas moins une des voix d'accès à cette dimension humaine regardée comme une source d’entente et de rencontres possibles avec les ovnis et leurs occupants : la dimension spirituelle. Des études ufologiques axées « psy » parfaitement complémentaires du domaine « matériel » des études plus physiques et classiques des signatures radars, artefacts post-crashs, implants d'aliens, et autres vidéos ou photos.
L'ufologie n'est pas schismatique et a bien compris avec Jacques Vallée, en vertu de ce "qu'indique la physique quantique, que la réalité se construit selon des processus statistiques, et que la conscience joue son rôle en modulant ces processus." (http://ovnis-usa.com/2007/10/22/lundi-22-octobre-2007/
« Modifié: 13 juillet 2011 à 22:12:56 par Fergo »
IP archivée
"Dans l’immensité notre appel au secours se perdra... S'ils sont ici, ce n'est pas pour nous mais pour eux ! Rentrez-vous bien ça dans le crâne ! Pour eux !!!"