Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Arthur C. Clarke : le départ  (Lu 5079 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15182
Arthur C. Clarke : le départ
« le: 19 mars 2008 à 02:58:09 »

Arthur C. Clarke a quitté ce monde à l'age de 90 ans.
L'auteur de "2001, l'Odyssée de l'Espace" venait de fêter son anniversaire au Sri Lanka, le 16 décembre. Auteur d'une centaine d'ouvrages sur l'espace, la science et le futur, on lui doit le concept des satellites de communications en 1945, plusieurs décennies avant qu'il deviennent une réalité. Les orbites géostationnaires, où les satellites peuvent se maintenir en position fixe par rapport au sol, ont été nommées des orbites Clarke. Il avait commenté avec Walter Cronkite les Missions Apollo à la fin des années 1960.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_C._Clarke



A l'occasion de son 90ème anniversaire, le 16 décembre, il émettait ce souhait : "Mon plus cher désir serait de voir la preuve qu'il existe une vie extraterrestre. J'ai toujours été persuadé que nous ne sommes pas seuls dans l'Univers. Mais nous sommes toujours en attente que les E.T.s nous fassent un signe."
« Modifié: 19 mars 2008 à 22:46:24 par rim952 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #1 le: 19 mars 2008 à 15:59:45 »

Arthur chez lui.
Sa maison était bardée d'antennes sat..assez grandes.
Du fait de sa renommée et de sa participation à de nombreux projets ,aurait-t-il été dépositaire de secrets ET-EYES ONLY?

admn : l'image n'est plus disponible
« Modifié: 18 mai 2015 à 23:28:10 par katchina »
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

garf

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 589
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #2 le: 19 mars 2008 à 19:41:18 »

Bonsoir

Hal9000 est triste.

Il m'a envoyé un courriel, je le cite
Citer
La Sentinelle est partie, et n'a pas utilisée l'ascenseur spatial

A Dieu l'ami ( Hal bug un chouia de temps en temps )

oyagaa

  • Invité
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #3 le: 19 mars 2008 à 21:34:27 »

Un auteur inspiré nous quitte. Il n'a eu de cesse de se questioner sur les mystères de notre univers, la destinée de l'homme, de s'émerveiller aussi devant la beauté de notre cosmos. Auteur phare des années 60, Kubrick lui avait commandé le scénario du "légendaire bon film de science fiction", cela deviendra "2001", tiré de sa nouvelle "la sentinelle" où des astronaute découvrait sur la lune un artefact extraterrestre et le faisait sauter avec une charge nucléaire, par ignorance...Lors des missions "voyager", La réalité rejoigna étrangement la fiction, où clarke se vie confirmer certaines de ses "intuitions" géniales. Le Module de commande d'Apollo 13 s'appelait Odyssey en référence à "2001" .Anobli par la reine, consultant scientifique, écrivain, il s'était établi sur l'ile de Ceylan avec son compagnon. Etrangement il était assez hésitant sur la réalité E.T. des Ovnis. A noter de ses oeuvres,"L'étoile", magnifique parabole sur les desseins de Dieu, "rendez vous avec Rama", "Les fontaines du paradis", "les enfants d'icare"...gageons qu'il est désormais un "enfant des étoiles" et qu'il trouve les réponses à toutes ses questions, là où il est.
IP archivée

Jupiter

  • Invité
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #4 le: 20 mars 2008 à 20:40:55 »

 :'(
Si vous croisez M. K.Dick dites-nous comment cela est.
IP archivée

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5852
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #5 le: 23 mars 2008 à 14:09:07 »


Sir Arthur C Clarke: 90th Birthday Reflections
« Modifié: 18 mai 2015 à 23:28:45 par katchina »
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3992
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #6 le: 23 mars 2010 à 19:24:27 »

futura-sciences.com
Citer
Il y a deux ans décédait Arthur Clarke, auteur de « 2010 : Odyssée 2 »

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences 

Arthur Clarke fut à l’origine des vocations de beaucoup d’ingénieurs de la Nasa et ses romans, dont 2010 : Odyssée deux, ont fait rêver des centaines de millions de personnes. L’inventeur du concept de satellite géostationnaire nous a quittés le 19 mars 2008 mais l’année 2010 est une bonne occasion de se souvenir de lui.

Après plus de 90 révolutions autour du Soleil, l’auteur du roman mythique à l’origine du film de Stanley Kubrick 2001, l’Odyssée de l’espace nous a quittés il y a exactement deux ans. La suite de son roman, 2010 : Odyssée deux, est censée se dérouler, comme son titre l’indique, cette année même.

Tout comme pour 2001, le scénario de 2010 ne s’est malheureusement pas concrétisé. Il n’existe toujours aucune base lunaire permanente avec sa noria de vols réguliers ni de missions humaines en route vers les satellites de Jupiter ou Saturne. On est encore très loin, également, d’un ordinateur pensant à l'instar du célèbre Hal 9000 et des systèmes comme Wolfram Alpha en restent encore à leurs balbutiements.

La bande-annonce de l’adaptation par Peter Hyams de 2010 : Odyssée 2. Crédit : MGM

Moins d'humains que prévu, mais davantage de robots

Toutefois, les sondes informatisées qui explorent aujourd’hui Mars, les anneaux de Saturne ou les astéroïdes apportent des images et des informations que même l’auteur de 2001 ne prédisait pas pour le début du 21e siècle. Si la possibilité d’une preuve de l’existence d’intelligence extraterrestre était bien sûr au centre des romans 2001 et 2010, le fait que l’on connaisse aujourd’hui plus de 400 exoplanètes et que l’on commence à analyser la composition chimique de leurs atmosphère n’était pas non plus envisagé.

En revanche, on continue à penser, comme évoqué dans 2010, qu’il peut exister de la vie sur Europe et que plusieurs des planètes géantes contiennent peut-être d’immenses quantités de diamants.

Une présentation du monde des fractales par Arthur Clarke. Crédit : Films Media Group

Arthur Clarke a aussi fait œuvre de vulgarisateur scientifique et on peut voir sur YouTube une série de vidéos parlant des fractales avec en particulier l’ensemble de Mandelbrot. Bien qu’il soit généré à l’aide de règles très simples à partir d’itérations mettant en jeu des nombres complexes dans le plan, cet ensemble s’est révélé d’une telle complexité qu’il semble être une objection particulièrement convaincante et facilement palpable aux théories affirmant que l’homme ne découvre pas mais invente les mathématiques. Comme le faisait remarquer le grand physicien et mathématicien Roger Penrose, comment croire que le contenu totalement imprévu et si riche de l’ensemble de Mandelbrot soit une création humaine ?

Espérons que Sir Arthur est encore là, quelque part en orbite terrestre, quantiquement uploadé aux côtés de David Bowman dans un réseau de lumière parcourant l’écume de l’espace-temps et les dimensions spatiales supplémentaires comme il l’évoquait dans 2001 et 2010.



Arthur Clarke - Fractals - The Colors Of Infinity 1 of 6

Une présentation du monde des fractales par Arthur Clarke. Crédit : Films Media Group


« Modifié: 18 mai 2015 à 23:29:20 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

garf

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 589
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #7 le: 26 mars 2010 à 11:13:18 »


Bonjour

J'avais remarqué une synchronicité entre la date de la mort de A.C.Clarke et un énorme sursaut d'ondes gamma dirigé vers notre système solaire.

Cette Sainte Chronicité est pas proprement curieuse, enfin pas trop quand même pour l'auteur de la merveilleuse nouvelle " L'étoile "

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4313
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #8 le: 20 novembre 2010 à 23:04:43 »

Arthur Clarke avait prédit le GPS et la télé satellite en 1956

admn : l'image n'est plus disponible

Aug 56

Dear Andy,

Odd that we should have crossed in the post!

I am afraid that I am too much out of touch with current communication theory and technique to provide much of value for you. (In any event, all my war-time experience was in radar, not radio.)

As you may know, my main interest in this subject is in the use of satellite relays, which I think may revolutionise the pattern of world communications. To the best of my knowledge, I was the first to suggest this possibility (see "Extraterrestrial Relays", Wireless World, October 45). By another odd coincidence I've just sent my agent an article on these lines, entitled "The Billion Dollar Moon", giving my latest view on this subject. My general conclusions are that perhaps in 30 years the orbital relay system may take over all the functions of existing surface networks and provide others quite impossible today. For example, the three stations in the 24-hour orbit could provide not only an interference and censorship-free global TV service for the same power as a single modern transmitter, but could also make possible a position-finding grid whereby anyone on earth could locate himself by means of a couple of dials on an instrument about the size of a watch. (A development of Decca and transistorisation.) It might even make possible world-wide person-to-person radio with automatic dialling. Thus no-one on the planet need ever get lost or become out of touch with the community, unless he wanted to be. I'm still thinking about the social consequences of this!

But as for details of frequencies and powers, I'll have to leave that to the experts to work out; I'll get on with my science fiction and wait to say "I told you so!"

Sincerely,

(Signed, 'Arthur')

Arthur C Clarke

P.S. Any chance of seeing you in London? I leave for N.Y. on 28 August.


En aout 56, Arthur C. Clarke écrit une lettre à son ami Andrew G. Haley. Dans cette lettre, il prédit le GPS et le système de télévision par satellite actuel.

Source: http://www.lettersofnote.com/2010/07/i-told-you-so.html
« Modifié: 18 mai 2015 à 23:30:00 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Mangimaru

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 56
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #9 le: 29 novembre 2010 à 18:39:19 »

On peut d'ailleur se demander ou certains auteurs scifi comme Clarke "puisaient" leurs inspirations, certains d'entre vous ont peut-être lu l'excellent "Rendezvous with Rama" et lorsque l'on compare l'oeuvre de Clarke à la réalité du livre de Norman Bergrun "The Ringmakers of Saturn". Bergrun révélait dans son livre que la NASA avait reçu des photos de la sonde Voyager montrant les anneaux de Saturne où l'on peut voir trois engins de taille gigantesque, similaire à celle de la terre, en forme de cigare. La realité depasse la fiction?
Un projet de film est à l'étude pour 2013...
IP archivée
"I have a bad feeling about this" H. Solo

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4313
Re : Arthur C. Clarke : le départ
« Réponse #10 le: 18 décembre 2010 à 01:51:04 »

Les 17′ inédites de “2001: l’odyssée de l’espace” retrouvées

Citer
Il y a peu de temps on apprenait qu’un documentaire relatif au film “2001: l’odyssée de l’espace” avait été réalisé par Douglas Trumbull et David Larson. Il devait s’intituler “2001: Beyond the infinite The Making of a Masterpiece”. “Devait” car Warner Bros a mis son droit de véto dessus. Toujours est-il que durant leurs recherches, les deux cinéastes ont mis la main sur un trésor inestimable.


Ils ont en effet découvert 17′ inédites du film dans leur phase de documentation. Ces bandes étaient dans une chambre forte située dans une ancienne mine de sel localisée dans le Kansas. Kubrick avait initialement effectué le montage du film en les intégrant puis il les a coupées au montage. Ces rush sont en parfait état.
Le documentaire de Trumbull ne sera donc pas diffusé car Warner en a décidé ainsi. Dommage car il promettait également d’apporter de nouveaux éléments inédits sur le film, sa réalisation, les coulisses du tournage… Leur travail sera tout de même publié dans un livre.

Quant aux 17′ inédites, on peut aisément imaginer que Warner sorte une édition redux de “2001: l’odyssée de l’espace” les incluant.

2001: Beyond the Infinite - The Making of a Masterpiece - Trailer


Source: http://blastr.com/2010/12/-17-lost-minutes-of-2001.php
http://www.gizmodo.fr/2010/12/17/les-17-inedites-de-2001-lodyssee-de-lespace-retrouvees.html
« Modifié: 18 mai 2015 à 23:30:58 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"