Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 30 31 [32] 33 34 ... 97   En bas

Auteur Sujet: 2012 et tout ce qui s'en rapproche  (Lu 328702 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 13757
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #465 le: 18 juillet 2009 à 01:25:07 »

Ils sont fortiche, ils monopolisent l'antenne !
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

Xavier47

  • Invité
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #466 le: 21 juillet 2009 à 15:28:04 »

les trous noirs, c"est troublant
IP archivée

Thx428

  • De la tribu des Mediators
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1409
Re : Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #467 le: 21 juillet 2009 à 15:30:30 »

les trous noirs, c"est troublant
Mdrrrrrr
IP archivée

neptune75

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1330
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #468 le: 22 juillet 2009 à 07:44:22 »

merci pour tous ces apports;
toutefois,une prophétie n'est-elle pas conçue justement pour que l'on mette en oeuvre des "ressources" afin de l'éviter?
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 13757
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #469 le: 22 juillet 2009 à 15:36:28 »

Tu as entendu ça à la radio ?
C'est ce qu'a répondu Caroline vendredi soir à... Philippe... je crois...   ;)

IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

curiopat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 65
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #470 le: 27 juillet 2009 à 09:35:47 »


Comme vous le savez, le 1er sommet d'exopolitique européen  vient de se terminer à Barcelone.

Plusieurs intervenants, visiblement renseignés sur tout ce qui touche le changement de paradigme et de la vie extraterrestre, ont diffusé des informations fort intéressantes.

Lors de ce sommet, Mr Alfred WEBRE s'est exprimé, durant 48 minutes,
essentiellement sur le sujet des éruptions solaires mais également sur le sujet de la période que nous traversons actuellement jusqu'à cette fameuse date de "2012" .

Ce monsieur a diffusé ces informations en espagnole; Il nous est possible de comprendre ce qu'il dit mais qu'en partie.
Il serait fort intéressant de traduire l'ensemble de son discours car il y a quelques passages qui méritent d'être entendus.

C'est pourquoi, j'invite tous ceux qui ont des capacités en informatique et ou en espagnole à traduire la vidéo ci-dessous . :)


"http://www.ustream.tv/flash/video/1873598"
IP archivée

Aliter

  • Invité
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #471 le: 28 juillet 2009 à 23:51:09 »

Voici ma théorie:  PEUT ETRE
Imaginez,...et si...

Imaginez l'ego comme une sorte d'entité gluante,masse noire,dégueulasse,qui nous pousse à faire n'importe quoi dans la vie;voir les goaulds  de Stargate
Imaginez des baves de cette "entité" noir aliénante(?alien-ante) qui remplit le corps humain comme une cuve ou un endroit creux...L'ego va un peu comme les entités que l'on voit ds les films de sf,et se hissent au plus profond de notre corps;notre "être" "n'aime" pas ça...?
Imaginez maintenant que avec la pensée créatrice on l'"accorde"...(on dit,lors de cette "crise" que les gens n'y CROIENT plus...)
Imaginez que avec cette même pensée on augmente le "QG" de l'"entité" "baveuse";imaginez le QG de l'ego...c'est l'"ego mondial"...les religieux l'appelle Satan...lorsqu'on fait un comparatif entre l'ego et le diable,....imaginez...et si...

Imaginez maintenant le QG de la "chose",comme une grosse boule noire avec plein de fils autour,qui partent vers chacun de nous...elle est immense,...dégoûtante...les gens qui ont un grand ego(grands égoïstes?) se remplissent de cette matière plus que les autres...vous voyez la boule?...beurk!

Maintenant "2012":une date crée,autrement dit,...un rendez-vous...imaginez qu'en 2012 ...un "gros pied" vient "taper" carrément dans la grosse "boule" noire...vous voyez le coup de pied?...chpaaamm!et hop,les fils sont "arrachés" du plus profond de notre corps....c'est la cata' c'est la fin du moooonde,...c'est la finale de coupe du monde...c'est la fin de l'ego...

Imaginez,maintenant que cette boule s'est éloignée(après ce gros coup de pied/gros extérieur du droit pour les footeux...:)Partie dans d'autres dimensions,ou contrées...

Imaginez la douleur?wow,déjà que les femmes ont horreur de s'épiler,mais là...imaginez que après le coup du pied les fils s'arrachent...ils s'arrachent de notre corps...plus l'on croit à l'ego,plus ces "fils" de bave noire seront "profonds",moins l'on croit à l'ego,moins les fils pénètrent.
Qui "est"  le "pied"?Qu'est ce que le "pied"?Aucune idée...
M'enfin ce n'est qu'une théorie à moi;j'ai essayé de "voir" ce que ça peut donner,par rapport à ce que je sais déjà,et un jour,l'image m'est venue toute seule.
A méditer dessus:l'amour des rebelles,les goaulds,Matrix,le temps comme invention de l'ego,l'apocalypse,l'atlante,et ce que vous voulez...remarquez à chaque fois qu'il faut un changement,le ciel commence à "s'énerver"....

En tous cas,pour 2012,je laisse les événements parler,mais cette "image" que je me fais m'aide pour ne pas paniquer lol^^.

Je sais pas.Vous en dites quoi?Ça vous "parle"?
IP archivée

void

  • Invité
Re : Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #472 le: 31 juillet 2009 à 00:56:27 »

Je sais pas.Vous en dites quoi?Ça vous "parle"?

"Ton" ego ressemble à Venom (Spiderman). Aussi, dans le film Spiderman II, c'est bien une sorte de boue visqueuse noir bizarre qui a tendence à augmenter le coté egoïste de spiderman et qui crée finalement Venom... Dans le film, le "corps étrangé" chelou est combatu grace aux vibrations produites par des tubes en métal, ou la cloche de l'église... tout un programme...

si non, je ne pense pas que l'ego soit un "parasite" au sens propre du terme, car il est de mon point de vue le noyau même de notre existence individuelle ici. le noyau et l'écorce à la fois. Un individu sans ego ne survie pas trois pas ici.  C'est un peu comme essaye de... transporter une fiole de liquide mais sans la fiole... le liquide a un tout petit peu tendence à s'écouler dans le vide et s'éparpiller...

Apres, dire que l'ego est satan ou l'ange déchu est résponsable de la division etc... il y'a des tas de modeles théoriques qui peuvent très joliement expliquer pourquoi c'est tout à fait envisageable, et remet du même coup l'ego à sa place, sans en faire un monstre. L'ego devient une simple option mathématique et logique inévitable...

Apres, si 2012 doit me mettre un coup de pied dans l'ego, ben j'ai envie de dire que ça aurait pu marcher il y'a quelques années, mais à force de m'ên être pris plein la gueule, mon ego a durci... question de survie ici...

IP archivée

verso

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 509
  • Admirateur
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #473 le: 31 juillet 2009 à 23:19:36 »

En ésperant que ce n'est pas un doublon...


Champs electromagnetique et conscience nouvelle

Les thèses du biophysicien Dr Dieter Broers semblent vous couper le souffle. Il met notre ressenti et nos agissements en relation avec l’activité solaire - et il prédit pour l’humanité un saut quantique élémentaire de la conscience.

Depuis trois décennies Dieter Broers s’occupe particulièrement des ondes électromagnétiques. Et il a fait des découvertes qui ont marqué l’époque. Pour «HÖRZU» il a expliqué en exclusivité le rapport entre le rayonnement du soleil et notre avenir.

 

HÖRZU : Monsieur Broers, vous mettez le soleil en relation avec notre psychisme. Cela semble d’emblée curieux. Veuillez nous expliquer cette relation.

DIETER BROERS : Chacun connaît la vitalité que le soleil peut provoquer. Chacun connaît le cycle des saisons. On sait que les déprimes hivernales sont en relation avec le soleil, le manque de lumière. D’autres cycles naturels en-dehors des annuels existent et le soleil traverse des processus divers. Il envoie des charges - des électrons et des protons - qui modifient le champ magnétique de la terre. Dans ce domaine, il est reconnu que l’influence sur les systèmes biologiques est significative.

H : Autrement dit ?

DB : Il existe des relations avérées entre l’intensité et les variations du champ magnétique terrestre d’une part et les états d’humeur et de conscience de l’homme. Des études ont clairement établi des liens entre certaines irrégularités magnétiques et le nombre d’entrées en cliniques psychiatriques, d’accidents de la circulation ou de suicides. Des scientifiques de la NASA, parmi lesquels le professeur Franz Halberg, ont réussi à établir le lien direct entre la survenance d’infarctus et les modifications magnétiques sur terre, générées par le soleil. On peut partir de l’idée qu’une grande partie de nos “maladies de civilisation” résulte des irrégularités du champ magnétique.

H : J’espère qu’il existe aussi des exemples positifs.

DB : Oh oui. Ces mêmes modifications du champ magnétique ont aussi abouti de façon prouvée à faire surgir des idées de génies à l’inspiration. Les dates de création de grandes symphonies, d’oeuvres poétiques d’inventions extraordinaires sont d’évidence en relation avec celles-ci.

H : Tout cela en relation avec des champs magnétiques modifiés ?

DB : Par un exemple je vais vous démontrer comment les champs magnétiques nous influencent. Dans les années 60, la NASA a mandaté l’institut pour la psychologie du comportement Max-Planck à Andechs pour une requête très particulière. Il s’agissait de connaître le comportement de l’homme lorsqu’il est coupé des champs électromagnétiques et magnétiques naturels. Des séries d’expérimentations ont été conduites durant plusieurs années: dans un bunker, des personnes en bonne santé ont été coupées de l’influence du champ magnétique terrestre ainsi que des fréquences de résonnance de la terre.

Tous ces “cobayes” devaient vivre dans ce bunker pour une durée librement choisie. Ils pouvaient choisir le rythme de sommeil, prendre de la lecture, mais une chose ne leur était pas possible: un quelconque contact avec le monde extérieur afin de leur enlever toute possibilité objective d’évaluer le temps écoulé.

Il en est résulté un constat passionnant: directement à la sortie de leur demeure on les questionnait sur leur appréciation de la durée du séjour. Tous étaient convaincus de n’y avoir passé que peu de jours. Cependant la durée réelle était significativement plus longue. Par exemple, un des bénévoles a motivé l’arrêt volontaire de l’expérience par la nécessité d’assister au mariage de son frère, prévu le lendemain.

Ce “cobaye” était convaincu d’avoir passé au maximum 3 jours dans le bunker alors qu’en réalité il s’agissait de 9 jours.

H : Se produit-il une dilution du temps ?

DB : Exactement. La grille du sommeil se modifie aussi de manière frappante. On a pu observer des dysfonctionnements du cycle de menstruation chez les femmes, des modifications de la température du corps ainsi qu’un stress psychique chez les volontaires. Cela signifie que, en nous, tout obéit à une horloge extérieure qui semble synchroniser les vibrations propres au corps.

Notre corps ajuste de nombreux taux vibratoires qui sont spécifiques au coeur, au cerveau, à l’oeil ou à nos cellules. Il semble que ces rythmes propres à notre corps soient calibrés par des champs naturels que la terre met à notre disposition. Ils sont synchronisés comme toutes les pendules des gares par une horloge centrale. Si ces champs naturels ne sont pas présents ou se modifient, nous réagissons par une sorte de désynchronisation.

H : Qu’en est-il devenu des résultats de cette expérience ?

DB : Ils ont été utilisés pour la recherche spatiale de la NASA, au profit des astronautes qui sont naturellement à l’écart du champ magnétique de la terre lorsqu’ils sont dans l’espace. Les résultats ont été publiés. Il s’agit d’une recherche fondamentale sérieusement menée durant les années 60.

H : Ces phénomènes ont-ils aussi une influence sur le collectif humain ? Qu’en est-il par exemple du cas du mur en 1989 ?

DB : Les auteurs Adrian Gilbert et Maurice Cotterell explicitent les relations entre l’ascendance et la disparition d’empires et les cycles solaires correspondants. Depuis les Babyloniens jusqu’à l’Empire romain ou à l’époque de la culture Maya. Je me rappelle aussi très bien de travaux menés par un collègue qui dirigeait la station de mesures des variations du magnétisme de la terre à Potsdam. Il mettait en comparaison des résultats de mesures complexes du champ magnétique terrestre avec des événements.

Les résultats semblaient incroyables: les observations étaient probantes au point de pouvoir reconnaître des mutations fondamentales débouchant sur la dissolution de l’Union soviétique. Ce qui a débuté par la glasnost et la perestroïka pour connaître une première fin avec la chute du mur pouvait être retracé dans l’interprétation des résultats de mesures.

H : Peut-on sonder le futur avec l’astrophysique ?

DB : L’astrophysique est familière des cycles solaires et peut faire des prévisions pour l’activité solaire future.

Il existe de nombreux cycles avec des apparitions diverses. Lorsqu’on compare ceux-ci avec les répercussions connues sur notre psychisme, on dispose d’un instrument prévisionnel très révélateur.

Selon toute vraisemblance, une activité solaire inhabituellement extrême nous attend d’ici 2012. Ce sera le point culminant de notre cycle solaire actuel.

H : Elle va nous transformer ? Ce serait une fatalité contre laquelle nous n’avons pas de défense.

DB : Au conditionnel. Nous devons accepter d’être influencé par des champs extérieurs. Si nous pouvons comprendre que nos corps maintiennent eux-mêmes nos fonctions par électromagnétisme, et que nous admettons que des champs naturels extérieurs conduisent nos fonctions vitales, alors nous serons capables d’humilité face au “plan de vie global”. Une telle attitude n’est pas de la fatalité.

H : Que pouvez-vous nous dire sur les transformations qui nous attendent ?

DB : Le peuple centraméricain des Mayas nous a légué à ce sujet l’information que cette “Époque finale” des temps serait conduite par “une volonté cosmique”. Une sorte de rayon de synchronisation serait dirigé (en provenance du centre de notre voie lactée) vers notre terre permettant un réalignement de notre humanité. Les Mayas ont été capables, à l’aide de leurs connaissances astronomiques extrêmement avancées, de dater pratiquement tous les événements d’importance.

Leurs calculs immortalisés dans le “Tzolkin”, le calendrier Maya, indiquent pour 2012 un dernier processus fondamental de transformation. Les Mayas l’ont décrit comme “ascension dans la 5ème dimension”. En observant le cours de notre crise mondiale actuelle, qui semble se diriger vers un final monumental, on pourrait croire à la pertinence de leur prophétie.

H : En plus du champ magnétique terrestre et du rayonnement électromagnétique solaire, existe-t-il d’autres sources qui nous influencent ?

DB : Oui. Des rayons que l’on est capable de mesurer depuis environ 15 ans seulement. La NASA parle d’événements sensationnels qui semblent pratiquement identiques aux informations transmises par les Mayas. Le rayon de synchronisation mentionné par les Mayas semble maintenant être reconnu par les astrophysiciens. Ils rapportent que du centre de notre galaxie, un rayonnement énergétique pas concevable auparavant semble éclairer la terre “comme un phare venant du plus profond de l’espace”. Durant les années passées, le rayonnement s’est amplifié de plusieurs centaines de pourcents. Ayant étudié depuis près de 30 ans ces thématiques, je puis confirmer que nous assistons à des changements qui auraient été inconcevables auparavant et qui s’adressent en premier lieu à notre état de conscience.

H : Qu’en dit l’astrophysique de ce rayon étrange ?

DB : C’est une grande énigme. Et revoilà le calendrier Maya. Il dit assez concrètement ce qui va arriver à la fin des temps, peu avant 2012, c’est-à-dire relativement beaucoup de chaos sur notre planète. Comme déjà évoqué, les Mayas prévoyaient une réorientation de l’univers par ce rayon de synchronisation.

H : Alors on peut se poser la question de l’origine du calendrier Maya. Les Mayas étaient-ils déjà de si valeureux astronomes il y a plusieurs milliers d’années pour être capables de concevoir ce calendrier, ou alors l’ont-ils reçu d’une intelligence extra-terrestre comme certains le soupçonnent ?

DB : Il est certain que les Mayas se sont toujours considérés comme voyageurs dans l’espace temps. Le temps comme nous le connaissons n’est qu’une seule dimension parmi les douze de notre conception du monde. Par la physique quantique nous avons dû nous rendre à l’évidence qu’il existe des temps linéaires en directions opposées. La nature nous le montre d’ailleurs. Nos cellules sont capables d’accéder à des informations en amont comme en aval du temps. Transposons cela maintenant au niveau macrocosmique.

Les Mayas n’auraient-ils pas été capables de voyager dans divers états de conscience pour pouvoir visiter des espaces de temps différents ? N’auraient-ils pas été en mesure d’aller chercher ce calendrier dans leur futur pour nous le léguer ? Aussi incroyable que cela paraisse, de telles théories existent.

H : L’archéologie s’est-elle toujours contentée de constater simplement l’existence du calendrier Maya ?

DB : Oui, et la description du calendrier est restée à l’état événementiel. Mais ces événements sont tellement frappants que les chercheurs se trouvent devant une énigme. Les Mayas étaient, par contre, certains d’avoir déjà vécu jusqu’en 2012. Selon leur culture, pour eux tout a déjà eu lieu. Si c’est réel, ce serait une explication pour toutes les prophéties du calendrier Maya et leur pleine pertinence. Il existe pourtant d’excellents voyants, mais curieusement aucun n’a été capable d’aller au-delà de l’année 2012.

H : Qu’entendez-vous par là ?

DB : Je parle de la voyance professionnelle. En Russie, il y a des voyants professionnels, appelés des extra-sensitifs, qui sondent le futur. J’ai pu me convaincre qu’aucun d’eux n’a su franchir la barrière de 2012. Donc nous nous retrouverions dès 2012 en territoire totalement vierge, ce qui nous permettrait pour la première fois de modeler notre futur en toute liberté.

H : Comment vont se manifester les changements dès 2012 ?

DB : Nous n’aurons certainement pas de plus grosses têtes ou un corps différent. Selon mes réflexions, il va y avoir un saut de conscience, quasiment de l’état d’homme à celui de sur-homme.

H : Un saut ? N’est-ce pas en contradiction avec la théorie de l’évolution ?

DB : Absolument pas, l’évolution suit une intention cosmique qui n’est jamais linéaire mais se fait par sauts. Chaque fois qu’un seuil d’expérience est atteint, une nouvelle espèce apparaît.

H : Quelles valeurs de seuil ?

DB : Le professeur Peter Russell qui a étudié la physique à Cambridge auprès de Stephen Hawking dit la chose suivante: “la vie évolue toujours à partir de formes simples vers plus de complexité. Les structures sont de plus en plus différenciées et les éléments sont toujours plus interdépendants dans leur organisation. Le point culminant momentané de cette évolution en accélération se trouve être l’homme et la civilisation humaine.” Russell a calculé que les séries par huit milliards correspondent à de telles valeurs de seuil.

Ainsi, il faut environ huit milliards de neurones pour constituer une conscience. Le saut de conscience qui nous attend sur la terre est en relation avec la masse critique du nombre d’humains, et aux huit milliards nous y arrivons bientôt. Cette théorie est prise très au sérieux par beaucoup de chercheurs, même si elle semble fantasque.

H : Comment percevons-nous ce processus ?

DB : Considéré sous l’angle pathétique, on nous rappelle notre héritage cosmique. On nous offre la possibilité d’échapper à nos modèles figés, d’étendre notre développement, afin d’abandonner des agissements qui ont détruit notre terre et notre société par notre cupidité égoïste. Il se manifeste quelque chose que l’on pourrait exprimer ainsi: dieu donne un coup de pouce. Comme s’il procédait à un petit correctif.

H : Que se passera-t-il dans nos têtes ?

DB : La fréquence alpha est le portique entre notre inconscient et notre état d’éveil. Nous le franchissons toujours relativement rapidement au moment de s’endormir ou au réveil. L’évènement cosmique nous permet de nous mettre dans cet état et d’y demeurer, ce qui nous permet, en état d’éveil, de voir des choses déposées dans l’inconscient. Nous percevons nos traumatismes, nos “cadavres dans l’armoire”. Où ai-je pris plus que ce que j’ai donné? Ou donné plus que repris? Et, simultanément, nous comprenons qu’il y a des corrections à faire. Au travers de mes longues recherches scientifiques, je peux prouver qu’avec ces fréquences, plus présentes qu’auparavant, des guérisons ont été réalisées.

H : Guérir des maladies ?

DB : Il y a bien des années, mon équipe et moi avons réussi au cours de recherches cliniques à mettre des patients considérés en fin de toute thérapie possible, grâce à des champs électromagnétiques précisément définis, dans un état leur permettant de connaître l’origine de leur maladie et engendrer une guérison. A l’évidence, les cellules malades ont “réappris” à communiquer et à retrouver un comportement “social”. Des prises de vue au microscope montraient que les cellules malades se remettaient en liaison avec les saines. Elles se sont “resocialisées”. Ces champs sont très semblables au champ magnétique terrestre actuel, tel qu’il agit sur nous tous.

L’apparition d’une maladie a certainement une corrélation avec des déviations par rapport à la normalité prévue par la nature. Vu sous cet angle, nous pouvons nous considérer comme des enfants de Dieu ayant refusé leur héritage. Il y a un côté dramatique, mais dans ces moments nous percevons notre part de divinité et pouvons l’accepter. Lorsque je conçois être un aspect d’un grand Tout cosmique, mon comportement devient automatiquement éthique et social.

H : Alors on peut comparer la maladie de l’homme à la maladie de la société ?

DB : Oui. Toute cellule cancérigène a un comportement asocial. Elle prélève plus que ce qu’elle ne restitue et oublie qu’elle ne pourra pas survivre ainsi. A son hôte elle extrait toute substance vitale et simultanément à elle-même. L’état naturel originel est basé sur un comportement social. La cellule cancérigène ne pourra survivre qu’au moment de se souvenir de ses vertus.

H : Les événements cosmiques du moment et le saut de conscience qui s’ensuit pourront-ils nous mettre en situation de sauver malgré tout le monde ? Fin de l’exploitation, des guerres, des atteintes à l’environnement ?

DB : Pour moi il s’agit d’un acte de la “grâce divine”. Je reste convaincu que deux choses vont se produire concernant notre coeur et notre esprit. Une extension du niveau mental va se produire par l’ouverture du coeur.

Friedrich Schiller disait déjà: “il semblerait que depuis Aristote nous n’ayons plus rien appris de nouveau. Depuis l’époque d’Aristote nous savons ce qu’est la démocratie. Nous comprenons la structure sociale. Mais finalement nous sommes restés des Barbares.” Schiller disait encore: “le changement n’arrivera que lorsque nous explorerons notre mental avec le coeur.”

A mon avis, nous nous trouvons exactement dans cette phase. Par cette connaissance intériorisée, nous influencerons nos comportements qui nous offriront de nouveaux niveaux d’indépendance pour faire de nous des hommes libres. Et, lorsque nous utiliserons notre nouvelle autorité dans le contexte prévu par la nature pour créer de l’harmonie, nous arrêterons de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.

H : Alors nous nous trouvons précisément dans l’apocalypse selon Saint-Jean et, en 2012 c’est l’arrivée du sauveur, l’illumination, le discernement ? Pourrait-on considérer la bible comme notre calendrier Maya à nous …

DB : Il n’y a pas bien longtemps, j’ai précisément discuté de ce sujet avec des chrétiens croyants. Bien que fortement enracinés par une éducation dans un contexte théologique rigoureux, ils ont été en mesure de débattre au sujet de telles suggestions et ont même été confrontés à de fortes émotions. Les larmes coulaient. Et ce, après être arrivés aux mêmes conclusions que celles que vous évoquez.

H : Vous-même, avez-vous aujourd’hui une lecture différente de la bible ?

DB : Je ne me considère pas comme un connaisseur de la bible. Cependant, je me souviens encore de certaines histoires depuis mon instruction religieuse. Je n’avais pas compris la parabole du fils perdu. Pourquoi autant d’injustice de la part du père des deux fils pour punir celui qui est demeuré à la maison et faire la fête pour le retour de l’autre ? Il m’apparaît maintenant clairement, et c’est ce qui a provoqué les larmes dans le groupe, que cette parabole doit être transposée à l’ensemble de l’humanité. Ce fils est rentré selon son libre arbitre. Pas en obéissant à une consigne. Au contraire, par révélation et par ses propres expériences. Voilà comment je l’imagine. Et je puis le percevoir avec le coeur.

Enrichis par les expériences acquises par chacun, nous revenons à la conviction que nous formons un tout.

H : Quelles sont vos expériences avec des personnes définitivement imperméables à vos thèses ?

DB : Certains ne s’y feront jamais, ils n’essayent pas vraiment de comprendre. Mais j’ai vécu un phénomène surprenant. Ils sont nombreux à dire: “je n’ai pas tout bien compris, mais je le sens bien. Et il y en a tous les jours plus.

Mais j’aimerais insister particulièrement sur une chose: les événements à venir vont nous libérer de l’illusion d’être des êtres sous tutelle. Il nous revient de reconnaître et accepter notre divinité naturelle. Aucun gourou, aucun maître ne pourra vraiment nous aider. Il n’y a que nous-mêmes qui pouvons arriver à la certitude qu’en tant qu’individu nous faisons partie d’un tout harmonieux. Nos recherches ailleurs peuvent bien nous apporter des expériences de valeur, mais le bonheur est à l’intérieur de nous. Si nous pouvons percevoir cela, nous comprendrons que jusque-là la plupart de nos désirs n’étaient que de nature compensatoire.

 
INTERVIEW PAR MARTIN HÄUSLER :

BIOGRAPHIE D’UN VISIONNAIRE

Dr. Dieter Broers a mené ses recherches jusqu’en 1992 aux universités de Berlin comme biophysicien dans les domaines des fréquences et des thérapies régulatrices. Ses travaux ont été à l’origine de brevets internationaux. Actuellement, il continue ses investigations à Athènes. Depuis 1997 il est Directeur de la biophysique auprès de l’International Council for Scientific Development (ICSD), et membre du Committee for International Research Centres.

Source :

http://www.choix-realite.org/?7780-champs-electromagnetique-et-conscience-nouvelle
IP archivée
Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3897
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #474 le: 01 août 2009 à 11:08:46 »

healthywealthynwise.com
Citer
Marie D. Jones - Envisioning the World After 2012
 
By: Ric Thompson

 

Marie D. Jones is a New Thought/Metaphysics minister with a master's degree in metaphysical studies and an extensive background in metaphysics, spiritual studies, and the paranormal. She's been involved with these fields in one way or another for most of her life, which led to a fascination with quantum physics and the writing of her popular and highly regarded book, PSIence: How New Discoveries In Quantum Physics and New Science May Explain the Existence of Paranormal Phenomena. Marie is also the author of 2013: End of Days or a New Beginning-Envisioning the World After the Events of 2012, which features essays from some of today's leading thinkers and cutting-edge researchers.

She is now a widely published author, with hundreds of credits to her name, of books, magazine articles, essays, online ezines, newspapers and anthologies, including five Chicken Soup for the Soul books. She's also been interviewed on over 100 radio talk shows all over the world and in dozens of newspapers, magazines and online publications.

Marie spent 15 years as a field investigator for the Mutual UFO Network in Los Angeles and San Diego, and currently serves as Director of Special Projects to ARPAST, the Arkansas Paranormal and Anomalous Studies Team.

MARIE JONES: Thank you. I'm pleased to be here.

RIC THOMPSON: I think it's going to be a lot of fun, I think, today. You've got a fantastic book in 2013: Envisioning the World After the Events of 2012. Listeners, I think you should go and pick it up. In my opinion, you've done probably the best job out there of covering all the different topics that people are talking about in the 2012 arena.

MARIE JONES: That was my intention. I wanted to be sort of one-stop shopping for anyone who didn't know a whole lot about 2012, but also for people who did but weren't quite aware of some of the more realistic challenges that we're facing as we lead up to that year.

RIC THOMPSON: Part of what makes the book really fascinating is Marie doesn't just give you the generic stuff. As we've done here on the interview series, she really digs into a lot of different things. Some of it's pretty mainstream, some of it's pretty far out there, but she covers it all. It's a great, great approach for you to explore what else is out there. Marie, let me ask you this.

Obviously, you covered a lot of ground in the book. What are some of the more outstanding trends as we approach this 2012 timeframe that really stand out for you from your research?

MARIE JONES: When we look at things that are happening today, I think it's really easy to see where we're headed and what our big challenges are going to be, and these are some of the things that seem to be leading up to a very cyclical change, a transformative time. However, it's not necessarily going to be a smooth time. I think if we look at what's going on with the global economy, we can see in the lifestyle that people have been leading in the wealthy nations that the paradigm is definitely changing from 'me' to 'we'.

We are looking at simplification, people having to cut down on things that were luxuries and really taking a good look at how they're living. Are they living beyond their means? Is it making them happy? That's probably the biggest thing we face. The global climate change is possibly even bigger, but not on as many people's minds because it doesn't affect your day-to-day life the way your pocketbook does.

We're seeing a lot of the effects of global climate change in the Pacific Islands and far off places where things are definitely changing. It's sort of a harbinger for what's going to be coming for the rest of us. Another big one is to look at what's going on with swine flu. A lot of people will say, "It's not as bad as they said it was," but we have to realize that this is an epidemic that was sprung on us very quickly.

It was not in the news one day and then in the news the next, and that's what happens with infectious disease. We have forgotten what a threat that is. The more of a global economy we have, the more we're going to be facing possible pandemics. This is because people travel more; they do more business in other countries. People are going away on vacations, so the spread of infectious disease becomes an even bigger threat. Of course, it also leads to the possible threat of bioterrorism. Those are three major challenges.

Probably the fourth is our health. Obesity in America is becoming a major, major issue even with children. We have diseases related to stress that are skyrocketing: autoimmune diseases in young women, heart disease, and different types of cancers. These are challenges that we're facing now that are only going to escalate as we head into 2012. Do they have anything to do with the Mayan calendar? We don't know. Perhaps the Maya were able to see that this is going to be a time of great resistance and great change.

RIC THOMPSON: That's a great point. You start your book itself off with the Mayan calendar, the 2012 dateline.

MARIE JONES: Right.

RIC THOMPSON: You also mention the debate between what that date is. Is it really December 21, 2012, or is it, as Dr. Calleman's research shows, October 28, 2011?

MARIE JONES: Then there's another camp that suggests it's December 23, 2012. Then you have a lot of experts in the academic world, a lot of Mesoamerican experts, who are saying that none of this matters, none of it means anything. This was a cyclical calendar that ended and then was adjusted back to zero and began again, much like the calendars that we have, perpetual calendars especially. If we can't agree on the end date, we have to really take a look at how much of this is open to modern interpretation.

We don't know exactly what the Maya were trying to tell us when they ended this calendar on this particular date. There is some proof that they have dates on some of their stelae that go beyond 2012. Symbolically, this has become huge. It's almost like mythology of our time. Every era has their own mythology, and 2012 may be the mythology of modern day.

RIC THOMPSON: That's a great point. In your research, as you mentioned, a lot of people debate about the dates, and a lot of people are talking about what actually is going to happen. Where's the bridge? What are the conversations that people are having on why these transitions will be occurring, why we're seeing these trends?

MARIE JONES: A lot of what's being discussed, again, is the I-word, 'interpretation', and this is where we have to be a little careful because everybody has a different spin on what they think these cycles meant. The interesting thing is that the Mayan calendar does align with a lot of other religious timelines that have a cycle that ends around the same time.

It's really interesting to me to know that the Hindu have their yugas, and we've got the Age of Aquarius. We have all these different timelines. Even among the Native Americans many of the tribes believe that this is the end of one particular cycle and the beginning of another. Thus, something is going on, but for anybody to say, "Absolutely, this is what's going to happen on that day," I think is impossible.

We seem to have been divided into two different camps. You've got one camp that believes that it's going to be Armageddon, and we're feeding into that apocalyptic vision that really comes from the Western religious traditions. We have a movie coming out-I think it's in November-with John Cusack called "2012." From what I hear, it's all doom and gloom.

We've got that negative side to the whole 2012 enigma that is being fed into by the Western religious traditions, which have nothing to do with the 2012 end date. What they've basically done is hijacked the Mayan calendar end date and turned it into their new millennium date. In Y2K, nothing happened, and that was the millennium. Now what you have is the apocalyptic crowd sort of hijacking 2012 as their new millennium date.

On the other side you've got a lot of people who believe that this is a time of transformation and that it's the end of the a darker, more resistant cycle, which we can all say is pretty much happening; just look at the news headlines. We're moving into a much lighter period of more awareness, more consciousness being raised on a global level. Certainly, a lot of individuals are feeling as though something is happening in their own lives.

They're being challenged. They're being changed. They're being forced to transform. You've got the positive and the negative, the dark and the light, and I think duality is just a part of our nature.

RIC THOMPSON: I think the question on the very front of your book sums it all up. Everybody can picture the book, 2013: Envisioning the World After the Events of 2012. The question is: The end of days or a new beginning?

MARIE JONES: Exactly. Which one? Unfortunately, we're not going to know until that year because we don't know if Carl Johan Calleman's research is right. He's got a lot of really solid research to back up his end date, which happens the year before. Around that time I think we're all feeling that time seems to be accelerating. We seem to be hurtling toward something. A lot of people are afraid, but a lot of people are also excited. It's probably got bits and pieces of both the negative and the positive to it.

RIC THOMPSON: What are some of the things that surprised you in your research, as you went through and researched the 2012 phenomenon?

MARIE JONES: I hate to pour cold water on a lot of people, but one of the things that really shocked me was how little evidence there is for the December 21, 2012 end-date timeline. Again, in the Mayan culture, in their art, in their architecture, in their carvings, there's very little to indicate that this was a date that meant the end of the world. In fact, there's nothing to indicate that. There is a lot of information that shows that the Maya had the ability to predict cosmological and astronomical events: eclipses and alignments of planets.

December 21, 2012 does correspond with what's called a galactic alignment. This is simply when the winter solstice sun will pass through the galactic equator of the Milky Way. It doesn't mean it's going to pass through the center of the Milky Way, because there's probably a black hole there and we would all die. It's more of a visual, a symbolic event. It meant a lot to the Maya because it represented the tree of life to them.

The problem is that we've had galactic alignments every 6,000 or so years and we're still here, so you've got a lot of people saying, "When this happens the tides are going to be pulled out of whack, and the electromagnetic field is going to become distorted, and all this stuff is going to happen." We've had these before. Again, this was a symbolic astronomical event.

It does happen, it's happened before, but it has not lead to the end of civilization. You still have to wonder, though, how they had such advanced knowledge. I think what shocked me the most was how much emphasis people are putting on the 2012 end date when, in fact, what we should be focusing on is how the heck this ancient civilization had so much advanced knowledge? Where did they get it?

Who did they get it from? It shocked me how much of the Western religious mindset has infected society. You've got so many people out there who, the minute you say '2012', say, "Oh, my gosh! I'm moving to the hills," or "There's going to be nuclear war and a super volcano, and the world's going to end." Those are probably the two big things.

RIC THOMPSON: Play with me here for just a minute. In your research, what would you say are the two most extreme ends of the spectrum? You've covered a wide range, but what's the most joyful, happy outcome and what is just the darkest, grimmest outcome that you've seen?

MARIE JONES: That's a really good question. Let's start with the dark one; we can end on the light that way. The darkest, grimmest outcome is the Armageddon of the Judeo-Christian belief system where humans are literally wiped out of existence and the good people are raptured off the planet; that kind of thing. We're talking about some cataclysmic chain of events: a super-volcanic eruption, a nuclear explosion, an asteroid hitting the Earth.

In order to destroy the almost seven billion people on the planet, you're going to need more than one catastrophe to occur. The absolute darkest scenario would be plague, famine, natural disaster upon natural disaster, just an all out cleansing of the human species with just the 'good' people either being taken somewhere better or remaining here to start the Golden Era.

You have to ask yourself who's going to judge who's good and who's not, but that gets into religious territory. That's the darkest scenario. The lightest scenario that I found was that there are people who believe that our junk DNA-the 96% to 97% of our DNA that we are just now learning the functionality of-will awaken on December 21, 2012, and that we will all be transformed to higher beings, higher levels of consciousness, en mass.

It will almost be like millions of people on the planet will just vanish, because they will become higher beings. Those who are not ready will remain behind. Those are the two extremes. In between those you have everything from aliens coming to assist us or to destroy us, every natural disaster you can imagine, the reappearance of Christ, an Avatar, the anti-Christ.

You've got all of this mythology that's taken from all of these religions and other traditions that's been thrown into the mix. Those, I would say, would be the two extremes. Either we're all going to die, or the vast majority of us are going to be lifted up in consciousness, almost to an angelic status where we no longer have any need for this world.

RIC THOMPSON: If someone were to put you on the spot, where would you come down on the spectrum?

MARIE JONES: In the middle, and here's why. I see things that are happening today that are going to lead to some very big challenges. We're going to have natural disasters. We're going to have some this year, we're going to have some next year, we're going to have some in 2012, and every year after that. I see geopolitical shifts and challenges that could erupt into war at any time. I also see a large number of people really starting to work with consciousness, with intention.

We've got things like "The Secret" and "What the Bleep Do We Know?" to really thank for aligning a lot of people with where they need to be if they do want to make this transformation. I believe that on 2012 people who have been thinking about that day a lot, people who have been thinking about that year and what it means to them, they will experience some kind of transformation.

If you have enough people with that expectation, it will have a result. Now, the question is, do you have enough people with a positive expectation or do you have enough people with a negative? Which one will override the other? For me, I feel in the middle. I feel like there are going to be big challenges that I'm going to have to face not just as an individual, but as a member of the global society.

I also feel because of my research and my constant quest to be moving forward with awareness and consciousness, that yes, I may experience something wonderful that year simply because I expect to.

RIC THOMPSON: That's a fascinating point. A lot of the experts we've talked with here in the series have talked about this concept, basically, of free will and it making the largest impact of all.

MARIE JONES: Yes, this is something I've questioned since I was a kid: free will versus destiny. Do we have a blueprint for our lives? Is this all random? I think it's a little bit of both. I do feel like we all have a great destiny, but it's up to us to choose whether or not we want to follow that path. I think if you look at the world today, there's so much misery in it, whether it's disease, depression, anxiety, violence, and the economic collapse. A lot of this comes from the very fundamental fact that we're so out of touch with who we really are.

Perhaps, the Maya may have known that at this time we were going to be backed into a corner. With all of the challenges that we're facing and that are in the news headlines every day, we as a species and also just as individuals were going to be backed into a corner and be asked, "Are you willing to make a stand, or are you just going to continue to live the way you've been living?"

I really believe if we all continue to go the way we've been going, we're going to go down the drain. This is a really challenging time for everyone. We either rise to the occasion or we sink. It's like sink or swim.

RIC THOMPSON: Is that why you focused your book on 2013, after the point where people have made their decision?

MARIE JONES: Right. I think human beings can survive anything. We can have nuclear war, we can have asteroid impact, and there are going to be people who survive. The species will continue on. It is just too hard to get rid of us now. We're not as bad as cockroaches, but there are so many of us. We have resourcefulness and we have resilience. The problem is that we also become very fearful and very weak when things happen, when challenges occur.

We saw this with September 11. We saw this with all of the natural disasters that have occurred. People will pull together, but if there is enough fear involved they will also turn on each other. Again, I think that there are a lot of challenges that are going to be presented to us. We're each going to be individually asked to rise to the occasion and come out stronger than we were before or continue to live in fear and anxiety the way we were.

Yes, I do see 2013, and I see 2020, but what kind of world will it be? It's certainly not going to be the same as it is this year. We do know that, but can we make it better or is it going to be worse?

RIC THOMPSON: That's some great thought-provoking stuff, but it begs the question: How do we prepare?

For details on how you can get the complete interview... ==>Click Here

To learn more about Marie D. Jones and her work, go to www.MarieDJones.com.

 

All data provided on this website is to be used for information purposes only. The information contained on this website and pages within, is not intended to provide specific legal, medical, financial or tax advice, or any other advice, whatsoever, for any individual or company and should not be relied upon in that regard. The services described on this website are only offered in jurisdictions where they may be legally offered. Information provided in our website is not all-inclusive, and is limited to information that is made available to and such information should not be relied upon as all-inclusive or accurate.


« Modifié: 11 décembre 2010 à 23:55:32 par katchina »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

salva52

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 113
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #475 le: 30 août 2009 à 16:16:02 »

France 4 annonce l'Apocalypse de 2012



2012, une année qui fait froid dans le dos pour les superstitieux et qui intrigue depuis des millénaires. Pourquoi ? Parce qu'elle rime avec fin du monde. Oracles, scientifiques, religions et civilisations, beaucoup ont prédit que l'Apocalypse s'abattrait sur la terre, le 21 décembre 2012 précisément. Si vous n'étiez pas encore au courant, vous voilà prévenus ! France 4 diffusera prochainement en première partie de soirée un docu-fiction à ce sujet baptisé : 2012, la conspiration de l'Apocalypse. Une enquête à travers l'Histoire et ses zones d'ombre qui conduira le comédien Eric Laugérias plus loin qu'il ne le pensait. Entre croyance et réalité scientifique, ce programme éclairera le téléspectateur sur ce mystère qui intrigue et passionne depuis la nuit des temps.

A l'approche de cette date fatidique 2012 inspire également les studios de cinémas Hollywoodiens. Le 11 novembre prochain, le nouveau film de Roland Emmerich (Independence Day, Godzilla, Le jour d'après) sortira sur grands écrans. Intitulé 2012, ce long-métrage mettra en images la fin du monde à grand renfort d’effets spéciaux à couper le souffle. En attendant, dormez tranquille ...
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2467
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #476 le: 03 septembre 2009 à 22:15:22 »

J'ai reçu vers le mois de Mai ou début Juin un message d'une personne qui avait été sollicitée pour être interviewée durant cette émission. Cette personne m'a envoyé les échanges qu'elle a eus avec la journaliste. Elle a finalement refusé de participer à cette interview lorsqu'elle a compris, après quelques échanges email avec la journaliste, que l'émission allait complètement démonter, voire peut-être ridiculiser, le thème "2012" cher aux conspirationnistes
A vérifier éventuellement en regardant cette émission...

PS : J'ai retrouvé dans mes archives le message en question ; je l'ai reçu en fait le 1er juillet...  ;)  En voici un extrait :

[...] Si j'ai bien compris, l'objectif de votre reportage est de faire peur aux gens pour les préparer à accepter un certain point de vue, point de vue bien sûr en totale conformité avec l'idéologie véhiculée par le pouvoir en place. Votre procédé, qui consiste à  - je cite - "créer un climat de peur et de doute auprès du public, pour l'amener à "croire" à l'apocalypse, pour ensuite, complètement détruire ce cheminement" - est absolument indigne d'un journaliste digne de ce nom.
Comment peut-on être impartial et objectif dès lors que l'on essaye d'effrayer les gens pour mieux imposer certaines idées ?!!! Moi j'appelle cela de la manipulation mentale. " [...] "De toute manière, qui vivra verra, comme dit le proverbe. Mais ce que je peux vous prophétiser, c'est que vous ne verrez jamais ma tête ni à Paris ni dans votre documentaire, parce que je refuse de participer à toute entreprise de manipulation mentale !
J'ai par contre l'intention d'alerter le plus grand nombre possible de personnes et de médias sur la manière dont vous concevez votre rôle et votre métier de journaliste." [...]


Ce documentaire, intitulé :  "2012 : conspirations de l'apocalypse" (notez le "s" au mot "conspirations"), devrait être diffusé en Octobre 2009 sur France-4, peu avant la sortie en salles du film "2012" de Roland Emmerich. Le documentaire dure 90 minutes.
« Modifié: 25 septembre 2017 à 23:24:46 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2040
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #477 le: 03 septembre 2009 à 22:49:47 »

pour Verso
très intéressant le texte présenté : vers une validation scientifique (enfin!!!) de l'astrologie ?
IP archivée

herveboy

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2938
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #478 le: 20 septembre 2009 à 09:56:44 »

c'est marrant cette fascination pour cette année 2012, car personnellement je ne la crains pas du tout et je pense qu'elle se déroulera comme les autres avec son flot d'émotions, de drames, de joies, de surprises, mais pas celle à laquelle beaucoup de gens pensent.
Et si ce monde devait s'écrouler il ne s'écroulerait pas pour tout le monde, je crains plus les changements climatiques qui vont intervenir tout au long de ce siècle.
IP archivée

House

  • Invité
Re : 2012 et tout ce qui s'en rapproche
« Réponse #479 le: 20 septembre 2009 à 10:16:02 »

Quand 2012 sera terminé on fera une fixation sur une nouvelle date  ;D

ça me fait penser à l'âne et la carotte quelquepart...
IP archivée
Pages: 1 ... 30 31 [32] 33 34 ... 97   En haut