Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial  (Lu 28163 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1169
Re : Re : Re : Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #15 le: 09 juillet 2009 à 17:30:35 »

ça peut aussi dans certains milieux religieux un signe contre le mauvais sort, c'est d'ailleurs de là, qu'est apparu ce signe chez les fans de métal, c'est le chanteur "Dio" qui voyait tjs sa grand mère italienne fervente catholique, qui faisait ça pour chasser le mauvais sort, et un jour, il l'a fait sur scène, et la sauce a pris ;)
C'est aussi un geste que j'ai beaucoup vu en Corse. On le fait pour chasser "l'oeil", le mauvais sort.

Et surtout à propos des enfants, genre : "Comme cet enfant est beau ! Té (on fait les cornes), Dieu le bénisse !"

Ca pour moi c'est le Mano Cornuto, le 2 eme signe que j'ai décrit, avec le pouce sous le majeur et l'annulaire. On le trouve assez souvent en pendentif :


Mais bon c'est sur que les gens ne font pas attention à ces détails de pouce sur/sous les doigts, ils mimetisent simplement le geste sans y preter garde.
IP archivée

Res Kp

  • Invité
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #16 le: 10 juillet 2009 à 00:09:33 »


L'ORDRE DES CHEVALIERS DE MALTE
Une influence sur la prise du pouvoir du nouvel ordre mondial


L'ORDRE DE MALTE AUJOURD'HUI

L'Ordre est toujours officiellement souverain : il peut donc émettre des timbres, battre monnaie, faire des passeports, avoir des ambassadeurs. Mais c'est une souveraineté sans territoire et une souveraineté limitée : l'ordre n'est pas indépendant du Vatican!

L'Ordre est toujours officiellement militaire, même s'il n'a plus d'armée! L'Ordre de Malte est toujours catholique : le grand maître a rang de cardinal. L'Ordre est avant tout hospitalier : cette fonction est aujourd'hui bien réelle et fait de l'Ordre de Malte le plus ancien organisme humanitaire : en 1999, il a fêté son 900e anniversaire. L'Ordre de Malte, c'est en fait la "Croix Rouge" catholique.

La fête de l'Ordre de Malte a lieu le jour de la Saint Jean Baptiste, le 24 juin. Tous les ans, les chevaliers français se réunissent ce jour-là au château de Versailles. Jean Baptiste est en effet le saint protecteur de l'Ordre de Malte. Il existe d'autres ordres de Saint Jean ; ils ont tous la même croix dite de Malte.

LES ORIGINES   

L'origine de l'Ordre est au monastère Sainte-Marie-des-Latins, fondé à Jérusalem au milieu du XIe siècle par des marchands amalfitains. Vers 1080, Gérard, supérieur du monastère crée un «hôpital» ou hospice, dédié à saint Jean, à côté du monastère. Le rôle de cet hospice est d'accueillir et de soigner les pèlerins chrétiens venus accomplir le «voyage de Terre Sainte». Jérusalem est alors sous domination musulmane. La première Croisade de 1099 fait passer la ville sous la domination chrétienne, mais renforce l'insécurité dans la région. Les frères hospitaliers, reconnus comme ordre monastique le 15 février 1113 par le pape Pascal II, deviennent vite des chevaliers hospitaliers.

   

C'est le second ordre militaire de Terre Sainte après les Templiers fondés vers 1120. C'est le maître Hospitalier Raymond du Puy (mort vers 1160) qui transforme l'Ordre charitable en ordre militaire. Sur sa demande le pape Innocent II attribue aux Hospitaliers le drapeau à croix blanche en 1130 pour les différencier des Templiers qui portent la croix rouge.

Hospitaliers et Templiers jouent alors, et ce jusqu'au XIIIe siècle, un rôle de premier plan sur l'échiquier politique du royaume de Jérusalem. En 1137, ils reçoivent de Foulques Ier, roi de Jérusalem, la garde de la forteresse de Bath-Gibelin ; en 1142 celle du krak des Chevaliers. Leur structure militaire et leurs places fortes ont fait des Hospitaliers une armée très efficace, mais n'hésitant pas à s'ingérer dans la conduite du royaume, formant à la cour un véritable «parti de la guerre». Parti de la guerre qui s'oppose aux «poulains» ces seigneurs francs nés en Terre Sainte, et plus favorables à une entente avec les musulmans.

La puissance de l'Ordre vient avant tout de ses possessions en Occident. En effet, sa double vocation, militaire et monastique, lui attire les faveurs de l'aristocratie, qui se sent plus proche de ces moines-chevaliers que des institutions ecclésiastiques. Cela est particulièrement frappant dans le Midi de la France et dans la péninsule ibérique.

LES DESSOUS DE L'ORDRE DE MALTE

L'Ordre des Chevaliers de Malte est un des facteurs déterminants qui permettent de comprendre l'influence que le Vatican a su développer au cours de son histoire. Les chevaliers de Malte se définissent comme l'Ordre Souverain Militaire de Malte, ils ont joué un rôle prépondérant dans notre histoire moderne. C'est une organisation internationale, qui a des ramifications dans toutes les couches de la société, le commerce, la politique, les banques, les services secrets, l'Église, le monde de l'éducation, l'armée, la loge P2, l'ONU, l'Otan, etc. Cet ordre n'est pas la plus ancienne société secète, mais une des plus anciennes branches de la société secrète "Order of the Quest" JASON Society, qui existe toujours à l'heure actuelle. Le président de l'ordre de Malte est élu à vie, avec l'accord du pape. Les chevaliers de Malte ont leur propre constitution, ils ont juré de soutenir les membres du Nouvel ordre mondial qui soutiennent le pape. La plupart de ses membres sont membres du CFR et des autres organisations secrètes.

L'Ordre des Chevaliers de Malte est un des facteurs déterminants qui permettent de comprendre l'influence que le Vatican a su développer au cours de son histoire. Les chevaliers de Malte se définissent comme l'Ordre Souverain Militaire de Malte, ils ont joué un rôle prépondérant dans notre histoire moderne. C'est une organisation internationale, qui a des ramifications dans toutes les couches de la société, le commerce, la politique, les banques, les services secrets, l'Église, le monde de l'éducation, l'armée, la loge P2, l'ONU, l'Otan, etc.

Cet ordre n'est pas la plus ancienne société secète, mais une des plus anciennes branches de la société secrète "Order of the Quest" JASON Society, qui existe toujours à l'heure actuelle. Le président de l'ordre de Malte est élu à vie, avec l'accord du pape. Les chevaliers de Malte ont leur propre constitution, ils ont juré de soutenir les membres du Nouvel ordre mondial qui soutiennent le pape. La plupart de ses membres sont membres du CFR et des autres organisations secrètes.

Dans les années 30, les chevaliers de Malte ont recruté le génénéral Smedley Butler, adin d' avoir une influence sur la prise du pouvoir à la Maison Blanche. Il était bien introduit dans la hiérarchie militaire, ce qui était un argument de première importance. Mais le général a vendu la mèche et a donné le nom des comploteurs. À leur tête se trouvait Raskob, un des fondateurs des chevaliers de Malte aux Etats-Unis et leur trésorier. Il était également président du conseil d'administration de la General Motors, le plus grand complexe industriel du monde. Il y a eu une commission d'enquête au Congrès, mais aucun des protagonistes cité n'a été condamné, Raskob non plus. Malgré le fait quel'on trouve ces informations dans les archives du Congrès, elle n'ont jamais été reprises dans un livre d'histoire ce qui montre bien l'étendue de l'influence de cette organisation.

Il est intéressant d'observer les analogies entre le scandale de l'Irangate et ce complot des années 30. William Casey était un chevalier de Malte, et avec l'aide de George Bush, d'Anne Armstrong et de Ronald Reagan, il réussit affaiblir le conseil de surveillance des services secrets pour les Affaires étrangères de telle sorte que lui-même, Bush et North purent traiter leurs affaires en toute illégalité, sans être détectés. Ils avaient également élaboré un plan pour modifier la Constitution, ce qui fut révélé à la commission du Congrès. Mais le président du Congrès, le sénateur Daniel Inouye, de Hawaii, ne leur en tint pas rigueur.

W. Casey a été chef de la CIA, membre du CFR et chevalier de Malte. Il était la tête pensante de la campagne électorale de Reagan, à la tête de la commission boursière et directeur de la banque du commerce extérieur pendant la présidence de Nixon. C'est Casey qui a organisé le financement des usines de poids lourds Kama en Union Soviétique, subvention à 90 % par le contribuable américain. Cette usine construisait des camions et des moteurs de chars pour les Soviétiques, elle était et est sans doute encore la plus grande usine de genre au monde. Elle produit plus de poids lourds que les usines de poids lourds américaines réunies. Casey a été assassiné plus tard...

Le Vatican a été infiltré par les Illuminati il y a fort longtemps et ce sont eux qui sont à la tête du vatican désormais. Le nom de ROMA, la ville où se trouve le Vatican, est le AMOR à l'envers. ROMA l'envers de l'amour, capitale de l'empire romain et du nouvel empire chrétien, le représentant de Dieu. C'est la ville des Illuminati par excellence. L'affirmation que le Vatican a été infiltré par les Illuminati et les Francs-maçons est renforcé par le fait que le pape Clément XII a édicté en 1738 une bulle qui précisait que tout catholique qui faisait partie de la franc-maçonnerie serait excommunié. Pour un croyant sincère, c'était une punition sévère. En 1884, le pape Léon XIII a fait une déclaration qui accusait la franc-maçonnerie d'être une société secrète, qui voulait "faire revivre les comportements et les coutumes des païens" et "établir le royaume de Satan sur terre".
Pier Compton décrit dans son livre "La croix brisée", de façon précise, comment les Illuminati ont infiltré le Vatican. L'oeil qui voit tout à l'intérieur du triangle est un symbole luciférien utilisé abondamment par les responsables catholiques et jésuites. On le retrouve dans le logo du Philadelphia Eucharistic Congress de 1976, et sur un timbre du Vatican de 1978, avec la description symbolique de la prise de pouvoir réussie des Illuminati. Compton relate que l'oeil qui voit tout à l'intérieur du triangle était gravé sur la croix personnelle du pape jean XXIII. Il révèle de plus que des centaines de prêtres, d'évêques et de cardinaux sont membres de sociétés secrètes. C'est valable pour le secrétaire privé du pape, le directeur général de Radio Vatican, l'archevêque de Florence, le prélat de Milan, l'éditeur du journal du Vatican, le responsable de l'ordre des Bénédictins. Ces personnes sont celles qui sont connues en Italie, sans parler de ceux qui sont membres de la fameuse loge P2. Le premier ambassadeur américain au Vatican s'appelait William Wilson, il était chevalier de Malte. Son accession à ce poste était entachée d'illégalité et contraire à l'éthique, puisqu'il avait juré obédience au pape et qu'il ne pouvait donc pas être en même temps le représentant des États-Unis.

Malgré l'embargo décrété contre la Libye par Ronald Reagan, Wilson s'est rendu dans ce pays et a rencontré de hauts responsables. Le State Department a toujours nié cette visite. L'embargo n'a pas empêché de grandes compagnies pétrolières américaines de faire des affaires en Libye. Une de ces compagnies, dont plusieurs membres sont chevaliers de Malte, était représentée par Peter Grace, son président. Wilson aurait dû être limogé après son voyage en Libye mais on le retrouve à la messe de Pâques papale à côté du ministre américain des Affaires étrangères, George Schultz, et sa femme. En langage diplomatique, cela signifie que son acte a été apprécié. George Schultz est évidemment membre du CFR, il est également membre du Bohemian Club et de la Bechtel Corporation, qui ont des liens étroits avec les Skull& Bones et les chevaliers de Malte. Myron Taylor, chevalier de Malte, était conseiller du président Roosevelt, John McCone, chevalier de Malte également, était celui de J. Kennedy. Il était aussi chef de la CIA au début des années 60. Robert Wagner, un autre chevalier de Malte, était conseiller de Jimmy Carter. George Bush a nommé Th. Medley, chevalier de Malte, au poste d'ambassadeur au Vatican.

Ronald Reagan a tenu un discours à l'assemblée annuelle des chevaliers. La plupart des membres de cette organisation profitent de l'immunité diplomatique, ce qui facilite grandement les opérations de l'Ordre. La colonne vertébrale des chevaliers de Malte est la noblesse. La moitié de leurs 10.000 membres appartient aux plus vieilles famillles d'Europe, ils renforcent ainsi le lien entre la Noblesse Noire et le Vatican. À la tête de la Noblesse Noire on trouve la famille qui a pu prouver son lien de parenté avec le dernier empeureur romain, les Habsbourg! Le Vatican a fondé dans le New jersey le centre Jean Paul II pour la prière et la recherche de la paix. C est Elmer Bost, mort en 1978, qui a légué la maison, par l'entremise de l'archevêché de New York. Bobst était multimillionnaire et dirigeant de la Warner Lambert Company. Les directeurs successifs du centre ont été Kurt Waldheim, ex-secrétaire général de l'ONU, impliqué dans les crimes de guerre nazis, Cyrus Vance, ancien ministre des Affaires étrangères sous Jimmy Carter, membre du CFR et de la TC, Clare Booth Luce membre des chevaliers de Malte, et Peter Grace, président des chevaliers de Malte aux États-Unis. Le centre fait partie du nouveau plan de paix papal qui doit contribuer à l'unification du monde. Voici les 3 principaux objectifs attribués au centre:

1. Éducation et préparations des catholiques et de leurs enfants à accepter le nouvel ordre mondial.
2. Devenir le siège du grand ordinateur de la paix, pour surveiller et trouver des solutions aux problèmes qui mettraient en danger la paix mondiale.
3. L'ordinateur est chargé de trouver les solutions adaptées aux problèmes qui pourraient se poser.

Les grandes nations ont donné leur accord et ont transféré une part de leur souveraineté au pape. Mais d'abord il faut instaurer ce nouvel ordre mondial. Il y a plusieurs indices qui montrent qu'il a vu le jour, en secret, le 19 janvier 1989. Comparons les enseignements de jésus avec les préceptes des Illuminati, et avec l'extrait suivant : le Vatican a confirmé publiquement à maintes reprises que le pape "est un fervent défenseur du désarmement, qu'il appuie l'élimination de la souveraineté des nations, qu'il est d'avis que les droits de propriété fonciers ne sont pas des droits légitimes et que seul, lui, est en mesure de décider ce qui est bon ou non pour l'humanité".

Jetons un oeil sur le parcours de Jean-Paul II. Bill Coopers dans son livre "Behold a Pale Horse", écrit la chose suivante : "Au début des années 40, I.G. Farben engage un Polonais qui avait vendu du cyanure aux nazis. Ce vendeur avait même participé à l'élaboration du produit en tant que chimiste. Après la guerre, de peur d'être accusé de crimes de guerre, ce vendeur est entré dans l'Église catholique, il a été ordonné prêtre en 1946. Un de ses plus fidèles amis s'appelait Dr. Wolf Schmugner, celui qui a mis au point la campagne de vaccination contre l'hépatite B, entre novembre 1978 et octobre 1979, et entre mars 1980 et octobre 1981, à travers le Centre of Disease Control. Cette campagne a eu lieu à New York, à San Francisco et dans quatre grandes villes américaines, elle a sans doute contribuer à faire exploser le SIDA sur le continent nord-américain.

Ce vendeur de cyanure est devenu le plus jeune évêque polonais en 1964, et après les 30 jours de régence de son prédécesseur assassiné, il est devenu le pape jean Paul II en 1978. Ce qui veut dire que 1990 était la bonne année, avec les bons dirigeants : l'ancien chef du KGB M. Gorbatchev, l'ancien chef de la CIA et membre du Comité des 300, George Bush, l'ancien vendeur de cyanure, jean Paul II , tous ensemble, composant la régence la moins en odeur de sainteté que l'on puisse imaginer sur le chemin du nouvel ordre mondial.

"Le président américain George Bush et le président soviétique Gorbatchev sont arrivés hier sur cette île de la Méditerranée, pour une conférence au sommet qui commence aujourd'hui. Tous deux espèrent que cette rencontre scellera le début du nouvel ordre mondial". (New York Times, 1er décembre 1989).

Il n'existe pas d'indices qui prouvent que Jean Paul II n'est pas lui-même membre des Illuminati. C'est lui qui a annulé la bulle contre les Francs-maçons, le 27 novembre 1983, et qui a permis à des catholiques de pouvoir à nouveau devenir membre d'une société secrète, sans craindre d'être excommuniés. Il a lancé un défi aux responsables mondiaux, en affirmant que les hommes avaient reconnu l'autorité absolue du Vatican en acceptant sans contester les décisions du Concile de Laodicée de 364 ap. J.C., qui avait fait du dimanche le jour du Sabbat. Le Sabbat est habituellement fêté le samedi.

Le seul peuple qui s'est opposé à cette décision est le peuple juif, dont le Sabbat a toujours été fêté le samedi. C'est une des raisons qui font que le Vatican n'a reconnu l'état d'Israël qu'en 1993. Le Vatican n'accepte même pas le nom d'Israël. Il utilise toujours le mot Palestine en parlant d'Israël. Le 12 décembre 1984, le Los Angeles Times cite le pape : "Pour l'absolution de vos péchés ne vous tournez pas vers Dieu, venez à moi"!

C'est un pur blasphème! Le pape se met au-dessus du dieu des chrétiens. Ainsi s'accomplit la prédiction de l'Apocalypse de Saint jean. Les Illuminati sont arrivés à l'un de leurs objectifs, mettre un des leurs sur le trône de "Saint Pierre". La prise de pouvoir au Vatican a été symbolisée par la tiare du pape qui a été offerte à la ville de New York en 1964.

Nous ne pouvons pas passer sous silence les Bilderberger, car le prince Bernard Lippe-Biesterfeld des Pays Bas, le fondateur des Bilderberger, est la seule personne qui puisse opposer son veto à l'élection d'un pape au Vatican. Pourquoi? Parce que sa lignée, les Habsbourg, sont les descendants directs du dernier empereur romain. Le prince Bernard, dit-on, préside la Noblesse Noire.

Il prétend être un descendant de la famille de David, donc de Jésus. Le cercle intérieur des Bilderberger est constitué de trois commissions, composées chacune de treize personnes, c'est donc un noyau dur de 39 Illuminati. Les trois commissions représentent les trois composantes des Illuminati : les Francs Maçons, le Vatican et la Noblesse Noire. Il convient d'ajouter que les Francs-Maçons ont été phagocytés par le Khasars, au moins depuis les Illuminés de Bavière d'Adan Weishaupt. Il faut savoir que la moitié des papes étaient circoncis, que l'on trouve le symbole du rite écossais de la maçonnerie, la croix inclinée à l'intérieur d'une couronne, dans beaucoup d'églises et que la Noblesse Noire est infiltrée par les juifs depuis le 17'ème siècle.

http://www.lexilogos.com/malte_ordre.htm
IP archivée

Res Kp

  • Invité
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #17 le: 10 juillet 2009 à 23:22:15 »

Interview Eric PHELPS auteur d'un ouvrage au vitriol intitulé VATICAN ASSASSINS (la suite dans le lien en bas de page)

Le monde malade des Jésuites

" Aucun événement politique ne peut être correctement appréhendé sans considération de l'implication du Vatican. Et aucun événement d'importance dans le monde ne se produit sans que le Vatican n'y participe, que ce soit de manière explicite ou implicite. "
(Avro Manhattan, " Chevalier "de l'Ordre de Malte, Historien britannique / 1960 - Le Vatican et la Politique dans le Monde)

" Les Jésuites offrent au monde en général un système théologique selon lequel n'importe quelle loi, Divine ou humaine, peut être enfreinte en toute impunité, et les Bulles papales ignorées. C'est une effroyable religion ; une religion que les honnêtes gens doivent abhorrer. "
(M.F. Cusack, religieuse / 1896 - Le Pape Noir)

" Les Jésuites se rient de nous ; et profitant de cette hilarité, le serpent à sonnette s'enroule à nos pieds, et vient nous frapper en plein cœur. "
(Edwin Sherman, franc-maçon américain / 1883 -La Troupe des Machinistes de l'Enfer)

Eric PHELPS est l'auteur d'un ouvrage au vitriol intitulé VATICAN ASSASSINS, ouvrage historique extrêmement bien documenté qui montre au lecteur, avec une pluie de détails, où se situent le VRAI pouvoir diabolique et le contrôle de cette planète (ou en tout cas la partie qui se trouve dans cette dimension physique).
VATICAN ASSASSINS fait également connaître au lecteur un certain nombre de vieux documents inestimables et de manuscrits historiques que 'certaines personnes' se sont efforcé de retirer des étagères de pratiquement toutes les bibliothèques. La plupart de ces documents sont d'une telle rareté, que leur remise en circulation auprès du public est un énorme service rendu à tous les amateurs d'histoire assoiffés de vérité.
Ce qu'écrit Eric est d'un tel intérêt, que nous avons décidé de reprendre un certain nombre de points précis en lui demandant de répondre à nos questions. En effet, les travaux et les déductions d'Eric sont d'un niveau nettement plus élevé que ce que nous avons l'habitude d'entendre dans la sphère du conspirationnisme. Qui plus est, nous avons remarqué non sans quelque surprise, pendant l'année écoulée, à quel point ses travaux ont été l'objet d'attaques hystériques et sans fondements, mais jamais frontales.
Bien que notre intention ait été d'axer principalement la conversation sur la situation actuelle, certains points particuliers du passé demandaient clarification.

la suite ici http://www.conspiration.cc/sujets/religion/monde_malade_jesuites.html
IP archivée

Erevan

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 169
Re : Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #18 le: 11 juillet 2009 à 03:07:00 »

" Les Jésuites se rient de nous ; et profitant de cette hilarité, le serpent à sonnette s'enroule à nos pieds, et vient nous frapper en plein cœur. "
(Edwin Sherman, franc-maçon américain / 1883 -La Troupe des Machinistes de l'Enfer)

Un Franc-mac qui dénonce la perfidie des jésuites, c'est pas un peu l'hôpital qui se fout de la charité, non ?

En tous cas, je parierais pas sur l'impartialité du témoin...
IP archivée
« La liberté, c'est le pouvoir de dire que deux plus deux égalent quatre. »

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1450
  • Humanae Libertas
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #19 le: 11 juillet 2009 à 03:15:29 »

Le fondateur du groupe les Illuminati était Juif initialement puis converti au catholicisme et Jésuite.
De plus la secte maçonnique enrôle des personnes de tous horizons culturels et religieux.

Adam Weishaupt
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adam_Weishaupt
« Modifié: 11 juillet 2009 à 05:06:03 par Light_angel »
IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe

Res Kp

  • Invité
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #20 le: 11 juillet 2009 à 11:16:02 »

citation res kp "Les Jésuites se rient de nous ; et profitant de cette hilarité, le serpent à sonnette s'enroule à nos pieds, et vient nous frapper en plein cœur. "
(Edwin Sherman, franc-maçon américain / 1883 -La Troupe des Machinistes de l'Enfer)"

citation erevan "Un Franc-mac qui dénonce la perfidie des jésuites, c'est pas un peu l'hôpital qui se fout de la charité, non ?

En tous cas, je parierais pas sur l'impartialité du témoin..."


erevan dans la FM il y a des gens égarés qui peuvent se réveiller, la FM est très compartimenté ce qui explique la démission de nombres de ses membres tout au long de l'histoire, ainsi que les différences d'opinions et de visions au sein de cette organisation sectaire de plus la FM infiltré a été transformé d'une direction opérative vers une direction spéculative source de sa perte idéologique

  La Lumière qui éclaire tout homme c'est Jésus le Christ

                                                               ce n'est pas Lucifer!                             Maurice Caillet

* in Raymond Perret, "Prends ma vie, Seigneur" p.139, chez Desclée de Brouwer

Prière: Père infiniment bon, tu vois dans le secret des coeurs et des loges; tu sais que beaucoup de francs-maçons, égarés par une philosophie trompeuse, recherchent de vaines vérités; libère-les, Seigneur, des esprits qui les abusent; que l'Esprit Saint, l'Esprit de vérité, investisse leur intelligence et leur coeur et leur révèle la Vérité prime et ultime, l'Alpha et l'Oméga: ton fils, Jésus le Christ, sa vie, son enseignement: la Bonne Nouvelle de ton Amour. Maurice.Caillet


 Catholicisme et philosophie maçonnique: deux paradigmes inconciliables,

                                                      deux conceptions du monde incompatibles.

Le débat n'est pas nouveau, puisque vingt et un ans seulement après la création de la maçonnerie moderne, spéculative, le Pape Clément XII la condamnait par "une constitution valable à perpétuité", condamnation reprise par de nombreux papes, jusqu'à Jean-Paul II (sur proposition de Mgr Ratzinger en novembre 1983). Cependant il a toujours été de bon ton parmi les fidèles et même les écclésiastiques, surtout en France, de faire preuve d'indépendance vis-à-vis de recommandations pourtant motivées du Magistère: le coq gaulois est toujours fier de son indépendance et il ne chante pas seulement dans les basses-cours, mais aussi dans les sacristies! C'est ainsi que l'on a vu le R.P Riquet et Allec Mellor faire l'apologie de la maçonnerie dans les années soixante. Vingt ans plus tard, c'était Mgr Thomas de Versailles qui "flirtait" avec J.J Gabut, Grand Maître de la Grande Loge de france. Et le 9 décembre 1999, on pouvait lire avec effarement la notice "auto-nécrologique" de l'abbé Jean-Claude Desbrosse dans le Figaro, avec tous ses titres maçonniques. Il trouva malencontreusement un soutien posthume de son ancien Evêque, Mgr Le Bourgeois, dans le journal La Croix, contredit très rapidement par son successeur Mgr Seguy du diocèse d'Autun. Depuis, d'autres Evêques français, et non des moindres, ont soutenu le point de vue romain: Mgr Bonfils dans les Nouvelles Religieuses (n°161), Mgr Brincard sur le site internet de son diocèse  du Puy-en-Velay, Mgr Rey de Toulon dans un article de La NEF de décembre 2004, Mgr de Germiny de Blois.

Personnellement, je suis témoin et je ne suis que témoin, mais converti et baptisé à cinquante ans, j'ai été franc-maçon du Grand Orient de France pendant quinze années, et voilà vingt deux ans que je suis chrétien. Etant catholique aussi convaincu et actif que j'ai été franc-maçon militant, je me permets d'affirmer, en dehors de toute interdiction magistrale, malheureusement mal ressentie même par des catholiques pratiquants, qu'il est absurde, philosophiquement contradictoire, de prétendre être à la fois vrai catholique et franc-maçon authentique, quelles que soient les obédiences (mais qui se soucie aujourd'hui du principe de non-contradiction?). Je précise que j'ai fréquenté des maçons de toutes obédiences, notamment en Fraternelle.

Chirurgien gynécologue et urologue, j'ai participé en paroles et en actions dès 1966 à la contraception artificielle, aux stérilisations, à l'avortement, partageant les combats de francs-maçons publiquement connus, comme Lucien Neuwirth, Jean-Pierre Prouteau, Pierre Simon, Henri Caillavet, pour la légalisation et la pratique de ces actes.

De 1970 à 1985, j'ai gravi les grades initiatiques d'apprenti jusqu'au 18° (Chevalier Rose-Croix), j'ai été Vénérable de loge, délégué au Convent(député à l'assemblée nationale annuelle), membre de la Fraternelle des Hauts Fonctionnaires.

Depuis le début de ma conversion en 1984, j'ai témoigné, en de nombreuses occasions, de ma joie d'avoir rencontré notre Seigneur Jésus-Christ, par écrit (cinq livres: cliquez sur LIVRES) et oralement (une soixantaine de conférences: cliquez sur CONFERENCES et une trentaine d'interviews). J'ai la fierté aujourd'hui d'être devenu membre sociétaire de l'Association des Ecrivains Catholiques de langue française, membre du comité d'honneur  de l'Alliance pour les Droits de la Vie et je dispose de ce site-blog sur le réseau internet, déjà visité par près de 40.000 internautes.

Qu'est-ce que la franc-maçonnerie? Officiellement, il s'agit d'une association philosophique et philanthropique, qui, sous sa forme spéculative est apparue au début du XVIII° siècle. Les obédiences sont des fédérations de loges. Dans toutes les obédiences, il existe au moins trois structures parallèles de nature différente.
Une structure que l'on peut qualifier de démocratique, regroupant les ateliers ou loges bleues ou de Saint Jean, qui gère les trois premiers grades d'apprenti, de compagnon et de maître. Tous les responsables, Officiers et Vénérable de loge, Délégué au Convent, membres de Conseil de l'Ordre, Grand Maître et ses adjoints sont élus et non reconductibles au delà de deux ou trois ans. Ces loges font l'objet de déclaration, comme association loi de 1901, auprès des Préfectures, et sont souvent à la une des hebdomadaires avec photo du Grand Maître à l'appui. Il existe à ce niveau une Constitution, des Statuts et une justice maçonnique chargée de règler les conflits entre maçons.
Une seconde structure, initiatique, est beaucoup moins connue, voire ignorée des "profanes": il s'agit des ateliers de perfectionnement, cloisonnés en quatre niveaux, du 4° au 33° grades selon certains rites (REAA), sans communication des ateliers supérieurs vers les inférieurs. Le recrutement d'un niveau à l'autre se fait par cooptation, et la gestion de cet ensemble est assuré par un collège de grands initiés, inconnus des maçons de base et encore plus de la presse, et présidé par un Grand Commandeur élu à vie. Notons au passage cette affirmation pour le moins surprenante d'un "Grand Commandeur" américain, Albert Pike en juillet 1889: "Lucifer le Dieu de la Lumière et le Dieu du Bien lutte pour l'humanité contre Adonaï, la Dieu de l'obscurité et du mal" (cité par J.C Lozac'hmeur). Plus discret, Oswald Wirth, grand initié et initiateur, écrivait dans le "Livre du compagnon": "...le Serpent inspirateur de désobéissance, d'insubordination et de révolte, fut maudit par les anciens théocrates, alors qu'il était en honneur parmi les initiés".
La troisième structure n'a même pas de statut officiel dans les obédiences: il s'agit des fraternelles qui regroupent des maçons selon leur profession ou leurs intérêts, ce qui ouvre la porte à toutes sortes de compromissions et corruptions, d'autant plus que s'y retrouvent des maçons appartenant à des obédiences différentes, qui, publiquement, n'hésitent pas à se lancer des anathèmes, comme celui d'être une maçonnerie "irrégulière"! Pour s'en convaincre il suffit de consulter le site Hiram réalisé par des maçons, écoeurés, qui tentent de contrer ces dérives affairistes.
Enfin, sept maîtres peuvent constituer une loge "sauvage", qui n'a de compte à rendre à personne. J'ai été sollicité pour en faire partie. Il existe aussi des clubs spécifiquement maçonniques, comme les "Clubs des 50", cinquante des maçons les plus influents de chaque grande ville, qui se réunissent dans de grands restaurants.

Tout oppose la philosophie maçonnique et la religion catholique.

1°) Historiquement chacun connaît Saint Pierre, premier Evêque de Rome à qui Jésus a confié son Eglise.
Les origines de la maçonnerie spéculative sont plus discutables; cependant, beaucoup d'historiens admettent que celle-ci a résulté de la transformation de la maçonnerie opérative (bâtisseurs de cathédrales) à Londres en 1717, sous l'impulsion de deux pasteurs, Anderson presbytérien et Désaguliers anglican, influencés en sous-main par le physicien Isaac Newton, hérétique notoire, pratiquant la magie et l'alchimie, et admirateur de Nostradamus et des Lumières ! Du reste, les Constitutions fondatrices, dites d'Anderson (1723) ne mentionnent Dieu qu'une seule fois, dans une tête de chapitre, et jamais la Sainte Trinité, le péché, le salut, la Résurrection, l'Ascension ni la Pentecôte, la venue du Saint Esprit. En France la maçonnerie apparaît dès 1725 avec Montesquieu, et ses membres, nobles, grands bourgeois voire écclésiastiques sont gallicans, c'est-à-dire opposés à la prééminence de l'Evêque de Rome. En tous cas, la FM, qu'elle soit opérative ou spéculative est une résurgence de la Gnose, hérésie dèjà condamnée par Saint Irénée au II° siècle et que l'on retrouve dans tous les ordres initiatiques.

2°) Les fondements sont
- pour le christianisme, le kérygme, c'est-à-dire l'annonce par des témoins oculaires, dont l'apôtre Saint Jean, de la mort et de la résurrection de Jésus pour notre salut; (lire à ce sujet la Deuxième Epître de Pierre);
- pour la maçonnerie, des mythes, dont le mythe central d'Hiram, architecte du temple de Salomon qui aurait été assassiné par trois mauvais compagnons, ce qui ne repose sur aucune preuve historique, pas plus que la transmission par Saint Jean d'un enseignement secret de Jésus aux ordres initiatiques successifs en passant par les Templiers, pas plus que la transmission des rites initiatiques depuis l'antiquité égyptiennne jusqu'aux francs-maçons modernes, transmission soutenue par le franc-maçon et talentueux romancier Christian Jacq. Rappelons qu'entre la mort de Saint Jean et l'apparition des Templiers près d'un millénaire s'est écoulé, sans qu'un historien ait trouvé trace d'une relation entre eux.   

3°) Les principes de base sont aussi opposés.
- Le christianisme est une religion révélée par Dieu lui-même, d'abord à Moïse, puis en et par Jésus le Messie, et il comporte un certain nombre de dogmes, inclus dans le Credo, qu'un catholique bien formé et convaincu ne peut contester sans renier sa Foi (Dieu trinitaire, Incarnation, Résurrection, Ascension, Immaculée Conception, Assomption de la Vierge Marie). L'Eglise affirme détenir la Vérité sur les relations entre Dieu et l'Homme. Enfin, le chrétien compte plus sur la Grâce miséricordieuse de Dieu que sur ses propres oeuvres pour accéder au salut.
- La Franc-maçonnerie prône une philosophie humaniste consacrée à la recherche de la vérité, mais qu'elle estime inaccessible. Elle rejette tout dogme et soutient le relativisme:
. relativisme religieux qui met toutes les religions sur le même plan, alors qu'elle s'érige au-dessus d'elles, dès 1723, comme "centre de l'union" (indifférentisme);
.relativisme moral, aucune règle morale n'étant pour elle d'essence divine et donc intangible: sa morale évolue au gré du consensus des sociétés, ce qui ressort également du naturalisme: "En toutes choses, la nature ou la raison humaine doit être maîtresse et souveraine"(Léon XIII dans son encyclique mettant à jour la maçonnerie qu'il qualifie de secte). En quelques mots et toutes obédiences confondues, c'est l'indépendance de l'Homme vis-à-vis de Dieu et la négation de tout phénomène surnaturel: c'est la cité terrestre de Saint Augustin..."l'amour de soi porté jusqu'au mépris de Dieu". Entous cas, c'est le refus de tout phénomène surnaturel: théophanies, apparitions, miracles.

4°) Les enseignements
- dans l'Eglise Catholique sont accessibles à tous; il n'y a pas d'enseignement secret, n'en déplaise à Dan Brown et aux gnostiques: Catéchisme, comptes rendus des Conciles, Encycliques destinées aux Evêques et cependant divulguées urbi et orbi;
- dans la franc-maçonnerie une formation ésotérique, secrète est donnée aux initiés selon leur grade, qui révélerait progressivement les mystères cachés par les dignitaires de la religion exotérique que serait l'Eglise apostolique et romaine (et pourquoi les Eglises orthodoxes et protestantes dissimuleraient-elles les mêmes mystères, alors qu'elles ont longtemps combattu l'Eglise romaine?). Tous les rituels font miroiter aux yeux des initiés la "Connaissance" d'une soi-disant "Tradition primordiale" préhistorique et d'une "Lumière", qui au mieux est celle d'une meilleure connaissance psychologique de l'initié par lui-même, mais en aucun cas celle de la Transfiguration au Thabor ou celle d'un Saint Séraphin de Sarov en présence de Motovilov.

5°) La conception de Dieu est profondément différente:
- pour un chrétien, Dieu est un être personnel, trois personnes en une, mais un Dieu-personne entretenant une relation d'amour avec la créature humaine: c'est du théisme;
- pour un FM, ce peut être au mieux le Grand Architecte de l'Univers, Dieu abstrait, mais c'est seulement le "Créateur-maître horloger" comme le désigne le pourtant pasteur Désaguliers et plus tard Voltaire, initié sur le tard: c'est du déisme. Ce GADLU n'intervient pas dans les affaires des hommes.

6°) L'eschatologie, les fins dernières
- dans le christianisme, c'est la Vie Eternelle, accordée par grâce, dans une adoration et une louange sans fin, face à face amoureux avec le Seigneur;
- dans la franc-maçonnerie, c'est le "passage à l'Orient éternel", espérance de l'abbé J.C Desbrosse, qui échappe à toute définition ou description, hormis le respect des initiés vis-à-vis de leurs défunts.

7°) Le perfectionnement de l'Homme
- pour le chrétien, consiste, avec la grâce de Dieu et les sacrements, à s'acheminer vers la sainteté, dans l'imitation de Jésus Christ, l'humilité et la charité;
- pour le FM, c'est l'élitisme des initiations successives, forme d'animisme (selon René Guénon et Mircéa Eliade), et la recherche du bien qui n'est nulle part précisé, puisque la morale évolue, dans la sincérité qui, chacun le sait, n'est pas synonyme de vérité: le FM est un self-made man. Cela rappelle le pélagianisme combattu par Saint Augustin.

8°) La relation avec les autres religions   
- pour le catholique, c'est un respect des croyants des autres religions, dans la tolérance due aux personnes qui n'ont pas encore été éclairées par l'Esprit Saint, mais dans la préservation jalouse de la doctrine de l'Eglise, transmise aux Apôtres et leurs successeurs; c'est le véritable esprit de la rencontre d'Assise de 1986;
- pour le FM, c'est une tolérance générale vis-à-vis de toutes les croyances et philosophies, avec un goût prononcé pour le syncrétisme, c'est-à-dire la combinaison peu cohérente de différentes doctrines spirituelles: c'est aussi la Gnose, subversion de la vraie Foi, affadissement du sel de la terre! 

9°) La relation au corps et au plaisir   
- pour le catholique n'a pas été puritaine, sauf pour les Cathares et les Jansénistes, et elle ne l'est pas dans les écrits du Saint Père, Jean-Paul II, qui célèbre l'acte conjugal comme un "véritable acte d'adoration", mais le corps et les sens doivent rester soumis à la conscience et à la loi morale et subordonnés à l'amour véritable;
- pour le FM, elle doit être d'une liberté totale entre adultes consentants; cet hédonisme a conduit la franc-maçonnerie à promouvoir toutes les lois favorisant le divorce, la contraception, l'avortement, le PACS, les manipulations embryonnaires et bientôt la dépénalisation des drogues dites douces, ainsi que la légalisation de l'euthanasie: "c'est tout le concept de famille qui en train de basculer" selon le pronostic du Docteur Pierre Simon (De la vie avant toute chose; Ed. Mazarine 1979).

Conclusion 

Le catholique ne doit pas se laisser séduire par les idéaux maçonniques, qui sont ceux de notre République: liberté, égalité, fraternité, qui n'ont pas le même sens dans l'esprit d'un chrétien et d'un FM.
La liberté, pour un chrétien, est un moyen, un instrument accordé par Dieu à l'Homme pour aller vers le Bien et l'amour. Pour un FM c'est un but sans fin, qui doit abattre tous les tabous et tous les interdits de la morale naturelle.
L'égalité, pour les chrétiens résulte du fait qu'ils sont tous fils d'un même Père et frères et soeurs de Jésus.
Pour un FM, c'est une illusion puisqu'il distingue profanes et initiés et, par ailleurs les FM eux-mêmes en 33 grades bien étanches.
La fraternité chrétienne est universelle et celle des FM se limite ou se concentre sur le cercle restreint des initiés, tout en aspirant à l'avénement d'un gouvernement mondial...dirigé par les initiés, bien entendu!

Mgr Girotti vient de rappeler la condamnation romaine de 1983: le catholique qui appartient à une organisation maçonnique est "en état de péché grave" et "ne peut accéder à la Sainte Communion" (Le Figaro du 5 mars 2007). Du reste aucun texte des Pères de l'Eglise ne suggère l'intérêt spirituel pour un baptisé de se soumettre à une quelconque initiation; Saint Irénée, par contre, dans son "Traité des Hérésies" combat la Gnose qui tentait déjà de corrompre la vraie Foi.

En 1936, lors de leur première rencontre à Chateauneuf-de-Galaure, Marthe Robin, grande mystique, déclara au Père Finet que "parmi les erreurs qui allaient sombrer, il y aurait le communisme, le laïcisme et la franc-maçonnerie"* Le communisme n'a déjà plus beaucoup d'avenir. Prions donc pour la conversion des FM qui, souvent de bonne foi, sont dans l'erreur et les ténèbres, alors qu'ils croient avoir reçu la Lumière.

http://www.cailletm.com/
IP archivée

Erevan

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 169
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #21 le: 11 juillet 2009 à 11:58:27 »

@ResKp

Merci d'avoir illustré en détail ma remarque sur Edwin Sherman :
FM et catholicisme sont effectivement opposés en tout.

D"où mon scepticisme quand à l'impartialité de Sherman (que tu cites pour illustrer la dangerosité des jésuites).

Si il avait été écrit "Edwin Sherman, ancien franc-maçon américain converti au catholicisme / 1883" sans doute ses propos auraient-ils eu plus de poids.

Quand à l'éveil des égarés, je n'en ignore rien. Mon père, baptisé orthodoxe, fut FM quelques temps avant de se convertir au rite catholique traditionaliste. Dans le genre "grand écart" on fait difficilement mieux...
IP archivée
« La liberté, c'est le pouvoir de dire que deux plus deux égalent quatre. »

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1450
  • Humanae Libertas
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #22 le: 11 juillet 2009 à 12:12:00 »

Citer
Merci d'avoir illustré en détail ma remarque sur Edwin Sherman :
FM et catholicisme sont effectivement opposés en tout.

Sur le fond certainement, mais il ne s'agit là que du simple témoignage d'un ancien franc-maçon.
Ce qui serait vraiment intéressant de savoir officiellement, c'est si le Vatican n'est pas infiltré par les Francs-maçons, comme le font savoir les rumeurs. Rappelons-nous du scandale de la Loge P2 au Vatican.

Entre ce que ceux du bas de l'échelle disent et les accords qui peuvent être passés entre  les élites entre-elles, ça fait deux.


IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe

Res Kp

  • Invité
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #23 le: 11 juillet 2009 à 12:40:47 »

pour répondre à L.A, pour ma part il ne fait aucun doute que le vatican est infiltré par la franc maçonnerie voir à ce sujet le IIe concile œcuménique du Vatican ou vatican II (http://fr.wikipedia.org/wiki/IIe_concile_%C5%93cum%C3%A9nique_du_Vatican), de même pour le judaïsme par le sionisme le tout chapeauté par les jésuites en coulisse, l'infiltration se retrouve partout au niveau religieux, philosophique, économique et politique, ces adeptes de la dissimulation peuvent se retrouver dans 2 camps opposés en même temps, se combattre jusqu'à la mort je les symboliseraient schématiquement à une pieuvre


Les Loges maçonniques au Vatican


Le site Virgo-Maria.org est un site qu'on qualifiera de lefebvriste. Entendez par là qu'il est animé par des partisans de Mgr Lefebvre, l'évêque traditionnaliste qui avait fondé la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX).

Dans ce site, Mgr Fellay dénonce les quatre loges maçonniques cléricales au Vatican. Mgr Fellay (Supérieur Général de la FSSPX) dénonce Vatican II comme le fruit d’un complot maçonnique centenaire contre l’Eglise et il révèle la présence de 4 loges de rite écossais au sein du Vatican. Mgr Fellay dénonce la participation des prélats du Vatican à ces loges maçonniques et la préparation d’une super-religion mondiale.

L'extrait de la vidéo en allemand et sous-titré en français peut être visionné à partir de cette page web.

vidéo Interview de Mgr Fellay donnée à l’abbé Steiner (FSSPX – Allemagne) en 1999
http://www.virgo-maria.org/Documents/eveques/mgr-fellay/VM-Mgr_Fellay_denonce_quatre_loges_au_Vatican.htm

http://www.hiram.be/Les-Loges-maconniques-au-Vatican_a318.html


IP archivée

Erevan

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 169
Re : Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #24 le: 11 juillet 2009 à 12:42:17 »

il ne s'agit là que du simple témoignage d'un ancien franc-maçon.

Pardon LA, mais ce n'est pas un simple témoignage.

L'abbé Caillet ne dit pas "Je pense que..." ou "à mon avis".

Il expose des dogmes fondateurs. Il présente des points précis de réelles oppositions.

Qu'on soit catholique ou FM, on accepte ce qu'il expose ici comme des réalités. Et il n'y a pas matière à libre interprétation, comme lorsqu'il oppose théisme et déisme.
IP archivée
« La liberté, c'est le pouvoir de dire que deux plus deux égalent quatre. »

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1450
  • Humanae Libertas
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #25 le: 11 juillet 2009 à 12:54:34 »

Sûrement Erevan.
C'est le résultat qui compte n'est-ce pas ?

Qu'il expose des dogmes fondateurs c'est une chose, que le Vatican soit infiltré par la secte maçonnique en est une autre. C'est là que la question se pose pour savoir si ces deux sectes sont compatibles entre-elles.

La question est donc celle de savoir si le Vatican est partie prenante à la franc-maçonnerie ou s'il est "infiltré" par les loges maçonniques.

Pour moi une chose est sûre, je ne suis pas en train de me rassurer sur le fait de savoir si  les religions sont bonnes ou pas pour les hommes. J'ai déjà donné mon avis sur cette question. Je crois que toutes les religions et sectes sont des instruments politiques laissés entre les mains des élites pour diviser les peuples et les manipuler au nom de Dieu.

Ce sont des instruments et sectes qui sont toxiques pour l'homme si nous devons nous référer aux guerres de religions qui continuent à se perpétrer encore sous nos yeux de nos jours.

Du reste ce qui peut porter à croire que le Vatican va dans le sens des plans érigés par les Illuminati, c'est que le Pape a fait des déclarations dernièrement dans la presse, par lesquelles il réclame une autorité politique mondiale. Mieux il a pondu un texte de 150 pages intitulé « Caritas in veritate» pour nous convaincre de cette nécessité.

Si ça, ce n'est pas aller dans le sens de l'instauration du NOM, on peut se demander ce que c'est ?

Benoît XVI réclame une « autorité politique mondiale»

Citer
« Pour le gouvernement de l’économie mondiale, pour assainir les économies frappées par la crise, pour prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres» , il « est urgent que soit mise en place une véritable «autorité politique mondiale »»  affirme le pape dans un texte de 150 pages intitulé « Caritas in veritate» .

Cette instance, qui constituerait « un degré supérieur d’organisation à l’échelle internationale de type subsidiaire pour la gouvernance de la mondialisation» , devrait aussi « procéder à un souhaitable désarmement intégral, arriver à la sécurité alimentaire, assurer la protection de l’environnement et réguler les flux migratoires» , ajoute Benoît XVI dans cette communication aux évêques et à l’ensemble des catholiques.

Elle devra « être réglée par le droit, se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité (et) être ordonnée à la réalisation du bien commun» . Il faudra également qu’elle soit « reconnue par tous»  et « jouisse d’un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits» . Elle possédera enfin « la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties» , de même que « les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux» . (AFP)

http://www.fdesouche.com/articles/52395/comment-page-1



« Modifié: 11 juillet 2009 à 13:16:04 par Light_angel »
IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1450
  • Humanae Libertas
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #26 le: 11 juillet 2009 à 13:22:14 »

Son encyclique
LETTRE ENCYCLIQUE
CARITAS IN VERITATE
DU SOUVERAIN PONTIFE
BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES
AUX PRÊTRES ET AUX DIACRES
AUX PERSONNES CONSACRÉES
AUX FIDÈLES LAÏCS
ET À TOUS LES HOMMES
DE BONNE VOLONTÉ
SUR LE DÉVELOPPEMENT
HUMAIN INTÉGRAL
DANS LA CHARITÉ ET DANS LA VÉRITÉ



Le texte ici : http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20090629_caritas-in-veritate_fr.html

Et bien sûr ça commence bien en mettant le Christ partout pour nous assurer de l'illuminisme du Pape.
Bientôt on nous instaurera le NOM parce que ce seront le Christ et Dieu qui l'auront voulu !
Pour ma part je ne vois pas où est la charité là-dedans ? Je ne vois que des intérêts privés.

IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe

Erevan

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 169
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #27 le: 11 juillet 2009 à 13:34:04 »

Je présentais des faits :

1) Sherman n'est pas le mieux placé pour dénoncer les jésuites.
1) L'abbé Caillet expose des dogmes et pas un avis personnel.

Pour le reste ?
Les jésuites sont-il de dangereux illuminatis qui se partagent avec la FM la main-mise sur le Vatican au profit du NOM, ce dont la dernière encyclique du pape serait la preuve ?

Je ne le crois pas. Et je pense que vous vous trompez. Mais c'est votre droit de l'affirmer, et le mien de trouver ça fantaisiste.

J'ajoute que la FSSPX est aussi sujet à caution quand elle expose les fondations de Vatican II. Demander mgr Lefebvre d'expliquer Vatican II, c'est comme si vous aviez demandé à Arafat d'expliquer Israel.

Et quand c'est le "résultat qui compte", l'origine des témoignages pour y parvenir importe peu.
Quand c'est la Vérité qui compte, la donne change un peu, non ?
IP archivée
« La liberté, c'est le pouvoir de dire que deux plus deux égalent quatre. »

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1450
  • Humanae Libertas
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #28 le: 11 juillet 2009 à 13:41:08 »

Citer
Et quand c'est le "résultat qui compte", l'origine des témoignages pour y parvenir importe peu.
Quand c'est la Vérité qui compte, la donne change un peu, non ?

Justement, Erevan, et la vérité est celle que le Christ n'a jamais demandé à ce que les religions soient créées, ni le Christianisme et ni le catholicisme, y compris et a fortiori les autres.

Une question, ne nous a-t-on pas dit qu'il existait la séparation de l'Eglise et de l'Etat ?

Que voyez-vous dans les faits ?

Le Vatican est le passage obligé de tous les politiques et le Vatican se mêle en permanence de politique.
Ils vont prendre les ordres auprès de leur Chef Spirituel ou quoi  ?

Où est la séparation d'entre l'Eglise et l'Etat ?

Encore une belle escroquerie des peuples.
De quoi se mêle le Vatican ?

Le 9 décembre 1905, le député socialiste Aristide Briand (43 ans) fait voter la loi concernant la séparation des Églises et de l'État.

La loi s'applique aux quatre confessions alors représentées en France : le catholicisme, la confession d'Augsbourg (les protestants luthériens), les réformés (les protestants calvinistes) et les israélites. Elle clôture 25 ans de tensions entre la République et l'Église catholique, l'un et l'autre se disputant le magistère moral sur la société.

La suite ici : http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19051209

Séparation des Églises et de l'État en 1905

Citer
La séparation des Églises et de l'État est un événement fondateur de la société française du XXe siècle. La loi que fait voter le député socialiste Aristide Briand le 9 décembre 1905 est avant tout l’achèvement d’un affrontement violent qui a duré presque vingt-cinq ans et qui a opposé deux visions de la France : la France catholique royaliste[réf. nécessaire] et la France républicaine et laïque. Elle remplace le régime du Concordat de 1801.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9paration_des_%C3%89glises_et_de_l%27%C3%89tat_en_1905
IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1450
  • Humanae Libertas
Re : Les jésuites, le pape noir et le nouvel ordre mondial
« Réponse #29 le: 11 juillet 2009 à 13:52:10 »

Et qui était le Socialiste Aristide Briand ?
Un Franc-maçon.......

Quelques francs-maçons célèbres :

Deux hommes ont symbolisé l'entente franco- allemande:

Citer
Aristide Briand et Gustave Stresemann: ils sont généralement considérés comme Francs- Maçons. Stresemann a bien été initié le 22 juillet 1923 à la Loge Frédéric le Grand mais Briand, qui avait fait acte de candidature, n'a pas concrétisé cette intention, on n'en connaît pas la raison. Pourtant il est mentionné dans le Dictionnaire des F.M. Français de Gaudart de Soulages et H. Lamant, comme initié à la Loge Le Trait d'Union de Saint-Nazaire et affilié à la Loge Les Chevaliers du Travail à l'Or. de Paris.

Source : http://latolerance.blogspot.com/2004/04/quelques-franc-maons-clbres.html
IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe