Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: la révolution française  (Lu 1919 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Igor

  • Invité
la révolution française
« le: 15 juillet 2009 à 20:45:54 »

D’après Ambrose Bierce, « l'histoire » est le récit, presque toujours faux, d'événements presque toujours sans importance, occasionnés par des chefs d'états qui sont presque tous des coquins et des soldats qui sont presque tous des imbéciles.   

Pour ce qui est de la révolution française, on peut effectivement, et sur la base d’observations factuelles, se poser des questions quant à, si ce n’est l’authenticité des faits, au moins de leur déroulement et de la pertinence de la mise en exergue de certains au détriment d'autres. L’idée que certains se font de la prise de la bastille en est un exemple. Ils se figurent un cadre grandiose où se déroule la lutte vaillante d’un peuple qui prend courageusement d’assaut cette forteresse. Ce peuple de paysans mené par le fameux « Elie » (un nom très terroir français comme vous pouvez le voir), qui (selon l’histoire officielle…) aurait vainement essayé d’empêcher la décapitation du marquis de Launay…ben voyons. Après s’être engagé vis-à-vis du gouverneur de Launay, il l’a donc trahit…mais faut-il s’en étonner ?

La France décapite le père de la nation et la voilà orpheline ; livrée au péril des adorateurs du veau d’or. Spéculation, organisation d’une politique de destruction de la « morale », encouragement des divisions sociales, fomentation des guerres en vu de vendre des armes. Une liste probablement non exhaustive des turpitudes qui sont devenues le quotidien de notre époque. Par qui et en vu de quoi les guerres continentales de Louis XIV qui ont provoqué la banqueroute de l’état français? Est-ce que les « révolutionnaires » ont intentionnellement provoqué une famine en France pour mobiliser un peuple convaincu qu’il est la victime d’un régime tyrannique ?

Peut-on attendre d’un criminel qu’il nous renseigne sur les qualités de sa victime ? Probablement pas. Pourtant, et depuis des générations, les versions « républicaines » de ce qui apparaît comme étant tout simplement un coup d’état, sont enseignés mécaniquement dès les petites classes par des instituteurs, professeurs, que l’on peut probablement mettre dans la catégorie de ces « soldats imbéciles » (n’en déplaise à Christine) tant ils semblent, pour la plupart, convaincus de ce qu’ils disent.
Mais certaines choses, à force d’être répétées, finissent avec le temps par prendre chez certains une quasi valeur d’officialité. Je cite pour exemple des théories comme la psychologie ou le naturalisme darwinien.

La France à fêter cet évènement qui va donc être le début de la sauvagerie à Paris. S’il n’était pas parfait, l’ancien régime avait l’avantage d’être français. Un gouvernement français en France…j’en demande peut-être trop.

Mais pour rester dans l’actualité de cette crise financière voyez plutôt ces quelques arguments que vous ne trouverez probablement pas dans les manuels scolaires :




D’après un site sur le net.

« Necker (on dit qu'il était Protestant mais probablement d'origine juive), loué comme un génie financier, s'est servi des tactiques dangereuses des prêts ruineux de courte durée à un intérêt exorbitant pour soutenir les finances peu solides conduisant à un désastre extrême. En même temps la conspiration du collier (dit affaire du collier), dirigée par Cagliostro (un franc-maçon) et des bijoutiers juifs, Bassenge et Bohmer, provoque colère contre le gaspillage de la reine. Le renvoi de Necker mena à une attaque sur la Bastille.

La Banque de France est fondée à Paris en 1800. Napoléon voulait que la patrie s’affranchisse de la domination des banquiers et de la dette. Selon lui:
   "le moment où le gouvernement dépend des banquiers pour l'argent, ce sont les banquiers qui contrôlent et pas le gouvernement... La main qui donne est plus forte que la main qui reçoit. L'argent n'a pas de mère patrie. Les financiers n'ont ni patriotisme ni décence. Leur seule considération est le profit."
En 1806, il proclame : "Par quel miracle est-ce que des entières provinces de France sont hypothéquées lourdement par des juifs quand dans ce pays il ne sont que soixante-milles?" (MSS de Napoleon, 1811.)

En 1886, Edouard Drumont a publié "La France Juive". Le thème principal était la finance juive. En 1892 la colère des spéculateurs floués est tombée sur les deux principaux promoteurs du Canal de Panama, Cornelius Herz et le Baron de Reinach, tous les deux Juifs.

Voir également la faillite de la banque de l'Union Générale, une banque catholique, établie avec la bénédiction du Pape Leo XIII, ruinée par les tactiques de ses rivaux, parmi eux les Rothschilds. »

« Modifié: 15 juillet 2009 à 22:42:22 par Igor »
IP archivée

cosmos

  • Invité
Re : la révolution française
« Réponse #1 le: 15 juillet 2009 à 21:54:24 »

Concernant la famine de 1789, elle est le résulatat de périodes hivernales successives qui compromirent les récoltes. L'hiver 1789 fut particulièrement terrible, aggravant la disette. Mauvais ravitaillement par les autorités, flambée des prix dus à la rareté des aliments.
D'aucuns avancent cette raison pour l'emergence d'une révolution, ou en tout cas, le déclencheur.

Cette révolution profita à la bourgeoisie, les pauvres resteront pauvres.

Quant à la corporation financière, elle est suffisamment opportuniste pour jouer avec les nouvelles donnes politiques. ;)
« Modifié: 15 juillet 2009 à 22:10:00 par cosmos »
IP archivée

Igor

  • Invité
Re : la révolution française
« Réponse #2 le: 16 juillet 2009 à 14:42:03 »

Ouais ! Et y paraît qu’Oswald a tué Kennedy !
Bravo cosmos ! T’as bien appris ta leçon. T’auras peut-être un bon point.

soit dit sans méchanceté.
IP archivée

Ely

  • Sceptique optimiste
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 360
Re : la révolution française
« Réponse #3 le: 16 juillet 2009 à 17:10:46 »

Ca me fait penser que ce WE, aux francofolies (vous allez voir c'est pas totalement hors sujet), on a eu le droit au feu d'artifice, c'était au milieu du set de la Rue Kétanou.

J'ai bien aimé comment un des membres de la rue Ket l'a annoncé.

"Et a présent nous allons interrompre notre set pour assister à la traditionnelle commémoration de l'abolition des privilèges ...
Et il va falloir recommencer ..."

« Modifié: 17 juillet 2009 à 02:45:31 par Nupia »
IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4545
Re : la révolution française
« Réponse #4 le: 16 juillet 2009 à 17:38:03 »


Nupia!!

tu viens de prononcer le mot magique, pour moi.
tu es mon ami!
 :) :) :) :) :) :) :) :) :) :) :)


Voilà "ma" révolution... celle dont nous avons réellement besoin:
-->
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

Ely

  • Sceptique optimiste
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 360
Re : la révolution française
« Réponse #5 le: 17 juillet 2009 à 02:45:59 »

J'ai peur de ne pas suivre (en passant j'ai édité mon post ci dessus, il manquait "de l'abolition", ce qui retirait tout le sens par ailleurs .. :()
IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4545
Re : la révolution française
« Réponse #6 le: 17 juillet 2009 à 02:58:31 »

 :D

Je parlais de la rue Kèt! (mourad, flo et vincent), c'est le mot magique pour moi.   ;)
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel