Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Ray Stanford  (Lu 7768 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14951
Ray Stanford
« le: 16 juillet 2009 à 03:14:46 »



Conversations With Ray Stanford (Part 1)
by Ed Komarek
July 15, 2009

I had a marathon phone conversation with Ray Stanford that lasted around eight hours the better part of a day. Ray is now seventy one years old and had a severe heart attack some time ago. As far as I know there is nobody in the world who has done as much of the hard science on UFOs as has Ray. His lifetime work of capturing UFOs on film and with scientific instruments is unprecedented. Most of us that have been in the UFOET field for awhile know of some of Ray’s earlier work a little of which is on the Internet.
http://www.nicap.org and www.usatoday.com

In this long conversation, Ray got me up to speed and expressed to me that he has continued this work quietly and out of the public eye. He explained to me in great detail something of his large body of solid scientific evidence, not only as to the existence of extraterrestrial spacecraft and occupants, but detailed scientific evidence as to the nature of the craft and the propulsion systems involved. He tells me he has close up photos of occupants in crafts that have never been made public. He has offered to brief me on this evidence if I can make it to Washington DC where he now lives.

Ray says he has briefed many high level scientists over his lifetime involved in both classified and unclassified research in plasma dynamics and electromagnetic propulsion systems and they have been amazed at the hard evidence he has accumulated. He discussed this all with me in great detail giving names, dates, places and names. He believes and I agree that there is nobody in the public domain anywhere that has as much hard evidence and detailed scientific knowledge and understanding as he has of anomalous aerial objects or AAOs, as Ray prefers to call what he has been tracking and how they operate.

Ray’s experiences with the UFO/ET community have been disappointing to him partly because the community is so infiltrated by the intelligence community and that a number of “researchers” work directly or indirectly for the CIA and other intelligence organizations. He shared with me his very detailed experiences with well-known persons in FUFOR and some other UFO organizations.

Ray and I believe that these organizations on the surface appear to be supporting serious scientific investigation of UFOs but in fact are working covertly to do everything they can to misguide UFO studies away from hard data monitoring (with instruments such as recording gravimeters, recording magnetometers, high-resolution cameras, spectrographic cameras, etc.).

We both believe establishment UFO/ET organizations are deliberately diverting public and scientific attention into less productive avenues such as trace-case studies and anecdotal accounts provided by civilian investigators or by government releases. Ray and I both agree there is very little hard serious scientific research going on in the UFO community, in a large part because of the intelligence community infiltration and the effects of counterintelligence operations. This clarification document provides evidence that the CIA has overall control in intelligence gathering and counterintelligence involving the UFO/ET subject.
http://www.majesticdocuments.com/pdf

Ray also shared with me his experiences with contactees such as George Adamski when he was a young man. At the time he believed in the stories of Adamski and misinterpreted his early UFO encounters in a contactee context. He was quickly set straight when Adamski confined in him the details of how he was hoaxing UFO photos and the fact that he had never had physical contact with alien craft or with their occupants. Such experiences with Adamski and with other “contactees” like Dan Fry and George Van Tassel, Ray says, taught him to be very skeptical of contactee claims.

Ray has spoken out about both CIA infiltration into UFO research and hoaxing by leading contactee figures so it’s understandable that he is not very popular with many in the UFO/ET community establishment. It’s interesting that in my earlier years I too identified and spoke out against many of these same leaders for running counter-intelligence operations against the UFO community and the public at large.

Ray told me in detail his personal conversations and interactions with these leaders. Ray said, “One very well respected researcher when confronted even confessed to accepting $20,000 from a well known alleged hoaxer and then defiantly announced that he would soon be paid much more money by the alleged hoaxer to support his claims, photos, and videos, and that it was none of Ray's business.”

(Some may think Ray a bit hard in some of his accusations but that seems to be because he has seen so much of it and we are dealing at his time with simple surface features. Ray says he once asked Wendelle Stevens why he was publishing material that he knew was hoaxed. Wendelle honestly replied, “There is no money in exposing hoaxes.”) J

Regardless of what this respected Gulf Breeze investigator’s true intentions were, I see at least a perception of a serious potential conflict of interest and scientific impartiality problem regarding the validity of the investigation and the investigator’s character and motives in pursuing that investigation under such circumstances. I hope a convincing explanation is forthcoming from this researcher, meanwhile I will move up to the bleachers for the show. J

(Readers should keep in mind that there is much more going on here than meets the eye and that this is only one small tip of a very large mostly CIA intelligence iceberg in which I am jerking a few intelligence operative’s chains and they know who they are. Some UFO investigators should be questioned carefully if they have ever been involved in CIA UFO/ET counterintelligence operations in the UFO/ET field in general and specifically against other honest UFO investigators and researchers. My guess is that the silence will be deafening. J)

Ray also mentioned a well known and respected so called “scientific researcher” with CIA connections whose history goes back to the days of NICAP, when pressured by another person at a 1987 FUFOR meeting, about funding for the joint MUFON-FUFOR 1987 international symposium at American University admitted that a sum of over $100,000 came from a known CIA front organization in Alexandria, Virginia. Ray even named the corporation and told how he had verified that name and the corporation's CIA affiliation by a Ph.D. who the corporation had attempted to hire. This was also confirmed by a retired employee of the NSA, and by others who are familiar with this CIA front corporation.

I have realized over the years how simply pathetic the situation is in the UFO/ET community being infiltrated to this degree, being betrayed and sold out by its own trusted leaders who are being bought and paid for by the CIA-MJ 12. (Ray is skeptical about the leaked MJ 12 documents, and refuses to get sidetracked by public debate on such matters.)
www.majesticdocuments.com

In the case of infiltration into UFO skeptics and UFO/ET investigators groups, I believe that both sides are being covertly manipulated to create a constant state of turmoil and conflict within the overall community. One shutters to think that this same sort of thing is going on not just in the UFO community but with the media, entertainment industry, scientific community and national governments. MJ 12 and the respected scientist Menzel started infiltrating and running counterintelligence operations in the scientific community to dupe scientists about UFO in earnest as evidenced by this MJ 12 memo.
www.majesticdocuments.com/pdf

Naturally all this has left Ray very disillusioned with the UFO community, but he does keep up with developments on the Internet. He very strongly believes that the best route for him is to quietly present his evidence directly to the scientific community using established scientific protocols. If he wanted to, he could raise havoc with CIA-MJ 12 intelligence networks in UFO community that have worked to contain his scientific work over his lifetime.

Ray seems to have a photographic memory and he can rattle off names, dates, places and detailed conversations just as well as he can describe the details of UFO events he has recorded with his instrumentation. In the case of Adamski and Uri Geller he was able to even able to mimic their voices. Ray detailed to me some very extraordinary experiences he had with Uri Geller, that have been published in various publications. Uri and one of his managers tried to talk Ray into working for him because Uri’s powers were dramatically expanded through some kind of psychic chemistry between the two. Ray refused, “saying he had more important work to do than just going all over the world with Uri, working as a "psychic battery"”.

(Note people not closely associated with Ray are sometimes prone to denigrate Ray’s scientific work because of his open discussion of his many remarkable contextual psychic experiences over his extraordinary lifetime. This is an area that I hope to publish in more articles. I have had an additional 4 hour conversation discussing these psychic experiences as this article was being edited by Ray.

It is and will be easy for the uninformed or marginally informed to dismiss these experiences as fraudulent or nuts but I find them fascinating in fleshing out the vastness of the contextual reality being experienced. This is not just about nuts and bolts craft and occupants but much more. I think Ray rightly feels his scientific work should stand independent of his personal experiences and on their own scientific merit regardless of his many fantastic personal lifetime experiences.

The separation of an individual’s scientific work from personal experience and belief is established scientific protocol. Advocating the mixing a scientist’s personal experience and beliefs with that person’s scientific work to discredit the scientific work is acting in a very unscientific, reckless and deceptive manner.)

It was obvious from the long conversation that Ray’s many-decades work in obtaining UFO hard data acceptable to mainstream science, and his preparation to present it to the scientific community, have not been liked by one or two individuals and groups that we agreed have past and/or present connections to the intelligence community. He was told in 1975 (at the Fort Smith UFO conference) by Phil Klass, that he, Ray, was the only person (in concert with Ray's organization) doing the kind of work (with instrumented UFO hard-data monitoring) that could potentially cause him to loose his (Klass's) bets that no scientifically acceptable evidence of alien technology visiting earth would ever be obtained.

Ray thinks he can succeed in bringing the instrument-recorded evidence collected over several decades to the scientific community and that it could usher the scientific approach to physical UFO studies into mainstream science. On the other hand Ray says some of his evidence (relevant to UFO intelligences and their possible significance to humanity) is very disturbing and that he has serious questions about its disclosure. He and I argued back and forth over the points pro and con for disclosure intensely at different times in the phone conversation.

Much of Ray’s personal experiences will, by his own intention, only be published after his death and I am sure that what he has to say is going to make for some very interesting and controversial reading. Meanwhile he hopes to present his propulsion-diagnostic, instrument-recorded evidence as soon as is practical in a credibly scientific manner to the scientific community. I for one hope he is able to do this and he should have the support of those of us who truly work for and understand the need for disclosure. I hope my friends and associates at OM will open a channel of communication with Ray and support him any way possible.

Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14951
Re : Ray Stanford
« Réponse #1 le: 23 septembre 2009 à 21:18:20 »



Condensé destiné à Ovnis-USA - Le 15 juillet dernier, alors qu'il venait de rédiger un article sur "La Divulgation & la Sécurité nationale", l'activiste Ed Komarek s'est trouvé en contact téléphonique avec Ray Stanford, un pionnier de l'ufologie américaine.

Il avait fondé en 1964 le Project Starlight International, devenu en 1974 le principal programme privé de collecte de données. Le nom ayant été ensuite "usurpé" par Steven Greer, il l'a changé pour Organization for Physical UFO Science.

Lors de ce premier contact, nous avons échangé pendant huit heures d'affilée. Ray a maintenant 71 ans, et il se remet d'une crise cardiaque. A ma connaissance, personne n'a poussé aussi loin l'étude scientifique du phénomène Ovni.

Cependant le nécessaire n'a pas encore été fait pour mettre ses recherches à disposition sur internet. Pendant quarante ans, il a préféré poursuivre ses travaux de manière assez discrète. Il m'a confié qu'il avait rassemblé des preuves scientifiques, non seulement de l'existence des vaisseaux extraterrestres et de leurs occupants, mais aussi sur leur mode de propulsion. Il possède même des photos des pilotes, et elles n'ont jamais été publiées.

Ray m'a raconté qu'il lui était arrivé, au fil des années, de briefer de nombreux scientifiques de haut niveau, qui poursuivaient des recherches classifiées ou non sur la dynamique des plasmas et les systèmes de propulsion électromagnétiques; ils avaient chaque fois été stupéfaits des éléments qu'il leur apportait. Il m'a cité des noms, des dates, et des labos. Ray préfère parler de 'Anomalous Aerial Objects' (AAO). Il pense, et je le lui accorde volontiers, que personne dans le domaine public n'a rassemblé autant de preuves tangibles ni de connaissances techniques aussi détaillées.

Il a été particulièrement déçu par la communauté ufologique, en partie parce qu'elle est selon lui infiltrée par des gens du renseignement, et que nombre de "chercheurs" travaillent directement ou indirectement pour la CIA et d'autres agences. Il m'a donné toutes sortes d'exemples, citant des personnes réputées du FUFOR et d'autres organisations aussi connues.

Je pense comme lui que ces organisations bien connues, qui semblent encourager des enquêtes scientifiques sur les Ovnis, jouent un double jeu et font en sorte que leurs chercheurs ne disposent pas des instruments nécessaires (des gravimètres et des magnétomètres enregistreurs, des caméras à haute résolution ou spectrographiques, etc...).



Nous sommes tombés d'accord pour considérer que les organisations ufologiques bien établies agissent délibérément pour détourner l'attention du public et des scientifiques, vers des pistes beaucoup moins pertinentes, comme les études de traces et les récits anecdotiques rapportés par des enquêteurs civils, ou à consacrer trop de temps sur les documents déclassifiés par les gouvernements.

Ray et moi avons fait le constat que la communauté ufologique s'intéresse très peu aux recherches menées de manière scientifique, et nous pensons que c'est du en bonne partie à l'infiltration par les services de renseignement ainsi qu'à des opérations de diversion. L'ensemble des ces documents démontre que la CIA a bien la haute main sur tout ce qui concerne le phénomène Ovni.

Ray m'a expliqué que ces agences avaient couramment utilisé de prétendus "contactés" pour semer la confusion. Il se souvient que George Adamski, il y a bien longtemps, lui avait avoué qu'il n'avait jamais eu de contact, et montré comment il avait truqué ses photos d'ovnis. Cette expériences avec Adamski et d'autres "contactés" comme Dan Fry et George Van Tassel, l'ont incité à la plus grande prudence. On peut comprendre, pour cette raison, que Ray Stanford ne soit pas toujours bien apprécié dans les milieux ufologiques.

Ray m'a cité en exemple un "chercheur et scientifique" bien connu, qui était en fait lié à la CIA depuis l'époque du NICAP : lors d'une réunion du FUFOR en 1987, quelqu'un lui avait demandé qui finançait le symposium commun MUFON-FUFOR; il avait reconnu qu'une organisation de façade, basée à Alexandria, en Virgine, avait contribué pour une somme de 100.000 dollars. Ray m'a précisé le nom de la compagnie et expliqué comment il avait pu vérifier son rattachement à la CIA, grâce à un Ph.D. qu'ils avaient cherché à recruter. Ce point nous a également été confirmé par un retraité de la NSA, et d'autres personnes bien informées.

On peut donc comprendre que Ray Stanford n'attende plus rien de la communauté ufologique, même s'il continue de s'intéresser à ce qui est publié sur internet. Il est persuadé que sa contribution sera plus efficace en destinant ses preuves à la communauté scientifique. Il pourrait causer quelques surprises désagréables en exposant les connexions entre les réseaux de renseignement CIA-MJ 12 et la communauté ufologique, qui ont souvent permis d'écarter ses découvertes.

Ray pense que ses preuves intéresseront la communauté scientifique, parce qu'il a suivi des protocoles rigoureux, et que ses études, couvrant plusieurs décennies, pourront contribuer à ce que l'ufologie intégre la recherche officielle. Cependant Ray m'a expliqué que plusieurs de ses preuves (sur l'intelligence du phénomène et ses implications pour l'humanité) pourraient avoir des conséquences assez dérangeantes. Il se demande si cette divulgation sera bien assimilée. Nous avons plusieurs fois débattu de cette question au cours de notre échange téléphonique.

Ray n'a pas l'intention de publier ses expériences personnelles de son vivant, afin que dans un premier temps seules les données scientifiques soient appréciées. Il va commencer par exposer ses preuves relatives au système de propulsion, telles que ses instruments les ont enregistrées." Source

Ed Komarek vient de nous fait savoir qu'un premier long texte de Stanford est maintenant en ligne.
http://ourstrangeplanet.com/index.php?option=com_content&task=view&id=454&Itemid=60
« Modifié: 24 septembre 2009 à 04:09:24 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14951
Re : Ray Stanford
« Réponse #2 le: 23 septembre 2009 à 21:56:59 »

Attestation du Professeur Allen Hynek

IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14951
Re : Ray Stanford
« Réponse #3 le: 25 septembre 2009 à 02:11:16 »

La suite en 7 pages sur UFO Digest.

http://www.ufodigest.com/news/0909/aao.php

Presque intégralement traduit sur Ovnis-USA :
http://ovnis-usa.com/ray-stanford-science-ovnis/
sauf les 4 exemples de terrain qui remontent à 1978.
« Modifié: 25 septembre 2009 à 03:33:55 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14951
Re : Ray Stanford
« Réponse #4 le: 25 septembre 2009 à 03:40:31 »

Ray Stanford a une autre passion :
il collectionne les empreintes de dinosaures

http://www.agiweb.org/geotimes/mar08/article.html?id=trends.html
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Pita

  • Invité
Re : Ray Stanford
« Réponse #5 le: 25 septembre 2009 à 10:46:41 »

Bonjour,
 Il se dégage quelque chose à la fin :
1 - Ceux qui ne savent rien nous racontent n'importe quoi
2 - Ceux qui savent ne veulent rien dire.

Divulgation après sa mort ? Vu la bonne mine qu'affiche Ray, nous allons attendre longtemps...

Pour nous autres qui attendons, RIEN au final !
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14951
Re : Ray Stanford
« Réponse #6 le: 25 septembre 2009 à 11:11:38 »

Lire en diagonale puis afficher un contresens sur ce forum,
c'est le pire qui puisse nous arriver.
Tu n'écrirais pas ça si tu avais vraiment lu l'article :

"Ray n'a pas l'intention de publier ses expériences personnelles de son vivant, afin que dans un premier temps seules les données scientifiques soient appréciées."

Il ne publiera de son vivant que les données à étudier, pas son journal.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5777
Re : Ray Stanford
« Réponse #7 le: 25 septembre 2009 à 11:28:53 »

Pita a dit:
RIEN au final !

Faut quand même pas résumer les reherches et applications sérieuses de cet homme à cette phrase méprisante pour son travail.

Malheureusement,ce sont toujours les personnes qui veulent exprimer leur mécontentement qui s'empressent de conclure.

IP archivée
Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. -Agatha Christie

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7689
Re : Re : Ray Stanford
« Réponse #8 le: 25 septembre 2009 à 12:44:49 »

Lire en diagonale puis afficher un contresens sur ce forum,
c'est le pire qui puisse nous arriver.
Tu n'écrirais pas ça si tu avais vraiment lu l'article :

"Ray n'a pas l'intention de publier ses expériences personnelles de son vivant, afin que dans un premier temps seules les données scientifiques soient appréciées."

Il ne publiera de son vivant que les données à étudier, pas son journal.

Sa tactique de divulgation est réellement une preuve d'intelligence.
En ne publiant que les données scientifiques qu'il a réalisé et pas son journal ou ses conclusions, il n'influencera pas les chercheurs qui le succéderont.
Il en tireront leurs propres conclusions et auront de bonnes bases pour continuer leurs propres recherches.

Citer
Il m'a confié qu'il avait rassemblé des preuves scientifiques, non seulement de l'existence des vaisseaux extraterrestres et de leurs occupants, mais aussi sur leur mode de propulsion. Il possèderait même des photos des pilotes, et elles n'ont jamais été publiées.

Evidement, comme tous, je déplore de ne pas avoir accès à ces photos, c'est humain.
Comme vous, j'aimerais bien les voir, mais il argumente que cela pourrait avoir une forte incidence sur notre perception du monde.
Ca, majoritairement, nous en sommes conscients, mais à quel point ?
Lui seul le sait, et je suppose qu'il a d'excellentes raisons pour ne pas les dévoiler.

Edit D.T.: Cette phrase ne concernait pas les intervenants du forum, bien sur, puisque nous sommes ici et ailleurs en quête d'informations.
Elle désignait donc globalement, les personnes qui ne s'intéressent pas ou très peu à l'ufologie; disons la majorité de la population.
Cela me semblait tellement évident !... que je ne l'avais pas précisé.
La prochaine fois, je le ferai, ce qui m'évitera de me faire troller par un intervenant aussi rare que railleur et improductif.
« Modifié: 27 septembre 2009 à 14:16:35 par DecemberTen »
IP archivée

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2229
Re : Re : Ray Stanford
« Réponse #9 le: 25 septembre 2009 à 13:54:08 »


J'aurais une question auprès des spécialistes de ce forum: y a-t-il des expériences de physique connues qui mettraient en évidence des variations de gravité???

Merci.

A+

Claude Poher affirme avoir réussi à produire un très faible flux de gravité artificielle à l'aide de céramiques supraconductrices (mais pas seulement) à -196° C soumises à un intense champ électrique.
Il détecte ce flux à l'aide de divers instruments, notamment des accéléromètres, mais aussi tout simplement avec un bac d'eau dont la surface reflète une succession de bandes sombres et claires : on perçoit à l'œil nu un imperceptible frémissement. 

Tous ces compte-rendus d'expriences, avec images et vidéos à l'appui sont disponibles sur sont site universons.com

Le même Claude Poher a laissé entendre sur son site que Evgeny Podkletnov, ayant bénéficié à Moscou de moyens importants, aurait réussi par une méthode semblable par certains aspects, à percer un mur avec le seul flux de gravité artificielle émis. 
IP archivée

allainix

  • Invité
Re : Ray Stanford
« Réponse #10 le: 26 septembre 2009 à 00:18:35 »

Je n'ai pas bien compris comment Ray arrive à être sur la route des OVNI. Moi, je n'en ai peut être vu qu'un ou deux dans toute ma vie et j'habite la campagne sans lumière. Oui, alors que les média délaissent les recherches en ufologie ou en parapsychologie, je remarque que la CIA s'intéresse de près à l'ufologie, à la métaphysique, à leur secte américaine (scientologie qui a tant fait en Californie et à côté, pour la reconnaissance de leur action sur les humains: les implants )- mais apparemment n'est pas intéressée par la thèse sur les universons.
IP archivée

GrandPas

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 76
  • Visiteur
Re : Ray Stanford
« Réponse #11 le: 26 septembre 2009 à 08:48:30 »

Je trouve étrange la mention de l'infiltration par la CIA et la NSA. Carrion a fait de même sur son blog :

http://followthemagicthread.blogspot.com/2009/09/principles-of-deception.html

Qui allume le contre feu? Carrion ou Komarek Stanford?

Sur ce point nous ne sommes plus dans l'ufologie mais dans la politique.

L'étude des cas me paraît être le seul moyen d'arriver à un certain degré de connaissance, fusse en négatif. Comme le disait Kevin Randle, sur son blog:

Citer
Except we haven’t failed. We solved the problem. We have the proof that some UFOs are alien spacecraft and we can make that point over and over. The evidence for that is overwhelming, but not unlike Galileo, who failed to convince the church that there were moons orbiting Jupiter, we get a bunch of people who "refuse to look through the telescope."


Source: http://kevinrandle.blogspot.com/2009/08/ufos-and-old-geezers.html

Ces hypothèses ont été construites à partir des témoignages:

Citer
NASA aeronautical research engineer Paul R. Hill in his book "Unconventional Flying Objects: A Scientific Analysis" (written in the 1970s, published post-humously 1995) explains how UFOs may utilise acceleration-type (i.e. gravity-like) force fields in several ways: externally for propulsion and airflow-control (shockwave suppression and drag reduction) and inside the vehicle for acceleration neutralization during maneuvers (so UFO occupants can withstand the tremendous accelerations, which would certainly kill a human pilot). Of the first two field types, the UFO propulsive force field (PFF) may be thought as being long-range, narrow and focused. Whereas the UFO airflow-control force field (ACFF) may be thought as short-range, continuous, and having components which are uniformly distributed with respect to direction.


Source: http://www.hyper.net/ufo/overview.html


A partir des cas documentés, on arrive à cette conclusion. Tout le reste, s'il n'est pas solidement prouvé et etayé par des protocoles sérieux, ne fait pas avancer bien au contraire, et est par voie de conséquence suspect.

Rasoir d'Occam. Mais il est vrai que je suis sans doute plus proche d' http://www.ufowatchdog.com/.

La grande force de l'ufologie, et peut-être sa faiblesse, a été l'approche plurielle du problème. Chacun a sa place, chacun fait avancer. J'ai parfois l'impression que de nos jours on tente de gommer cette diversité. Alors comme disent les anglais "wait and see", voyons ce qui sortira des "révélations" de Ray Stanford.
IP archivée
"Il se peut que la Vérité soit ailleurs mais les mensonges sont dans nos têtes." Terry Pratchett

Pita

  • Invité
Re : Ray Stanford
« Réponse #12 le: 26 septembre 2009 à 15:46:42 »

Citer
Il ne publiera de son vivant que les données à étudier, pas son journal.
Non, non, non, pas si vite... Je l'avais bien compris; mon problème est le suivant :
Citer
Evidement, comme tous, je déplore de ne pas avoir accès à ces photos, c'est humain.
Parce que, figure-toi, nous navigons depuis des années sur ces sites pas pour qu'on nous disent d'attendre, d'attendre, que nous ne sommes pas prêts... Non, nous sommes là parce que nous voulons savoir ce qu'ILS savent ! Nous voulons voir ce qu'ILS ont vu !
Citer
il argumente que cela pourrait avoir une forte incidence sur notre perception du monde.
Je n'en disconviens pas mais dis-moi aussi, quand nous lorgons par le trou de la serrure, c'est bien pour voir quelque chose d'interdit, non ? Ou encore, bien qu'étant parfaitement conscients de notre sensibilité face aux scènes d'horreur, notre curiosité prenant le dessus nous poussent à voir le film jusqu'au bout : il s'en suit des nuits de cauchemars à nos dépends.
Citer
je suppose qu'il a d'excellentes raisons pour ne pas les dévoiler.
Et ce n'est que ça que je déplore ; pas son travail ! Au contraire ! d'où cette remarque... parce que lui, plus que les autres semble avoir mis le doigt sur la chose et nous le fait savoir. je ne sais pas ce que contient son journal mais si nous avions déjà accès aux imaaaages ! de belles images ; ma mère ! justes quelques images...
Citer
Alors comme disent les anglais "wait and see", voyons ce qui sortira des "révélations" de Ray Stanford.
Je sens que je vais craquer...

IP archivée

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2229
Re : Ray Stanford
« Réponse #13 le: 27 septembre 2009 à 00:14:57 »

La détection d'ELF me rappelle les travaux du Pr De Aquino.

http://arxiv.org/abs/physics/0701091
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7689
Re : Ray Stanford
« Réponse #14 le: 27 septembre 2009 à 14:20:41 »

La détection d'ELF est également abordée par Auguste Meessen:
http://www.meessen.net/AMeessen/HalletRFP.pdf