Les Archives du Forum => Le magazine Ressources de RIM 95.2 ! => Discussion démarrée par: crystelle le 17 octobre 2008 à 23:48:56

Titre: Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: crystelle le 17 octobre 2008 à 23:48:56
http://www.publicsenat.fr/files/espace_medias/pdf/auroville.pdf (http://www.publicsenat.fr/files/espace_medias/pdf/auroville.pdf)
edit : la page n'existe plus
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Mooncity le 20 octobre 2008 à 14:53:33
il s'agit de la diffusion et rediffusion du film sur la chaine public sénat - je suis allée voir sur le lien que vous avez donné, ça me parait super intéressant

par contre je fais partie de la minorité qui n'ont pas la télé et je ne suis pas toujours au top de la technologie
ça passe aussi sur l'adsl ça veut qu'on peut aussi le voir sur internet ?
pouvez vous me dire ce qu'il en est et m'expliquer si on peut le voir via internet et comment ?

merci à vous
P.S. : il aurait été intéressant de mettre dans le titre d'annonce qu'il sagit de la diffusion du film "Auroville et l'histoire d'une utopie"
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: crystelle le 21 octobre 2008 à 11:34:36
Bonjour à vous ! Et bien je ne sais pas si ceci, passera sur internet; néanmoins, vous pouvez tapez sur GOOGEL, et voyez Public Senat et voir directement avec eux, quitte, pourquoi pas à les appeler. Car je n’en sais pas plus. Je suis désolée.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Natacha le 21 octobre 2008 à 12:00:25
Merci pour cette info, Chrystelle. :)

Je ne connaissais pas Auroville, je vais regarder ce reportage qui promet d'être intéressant : ..."40 ans après, qu'est devenu le concept de cette ville qui vit toujours sans gouvernement, sans police, sans échanges monétaires".


J'ai déniché ces quelques renseignements pratiques  :

Plus d'infos sur le concept d'Auroville (Inde) :
http://www.auroville-international.org/france/auroville/introduction.html (http://www.auroville-international.org/france/auroville/introduction.html)
edit : la page n'existe plus

- A 22h00 Samedi 8 Novembre 2008  Sur la chaine de télévision TNT "PUBLIC SENAT"
  Documentaire "Auroville, histoire d'une utopie"
  Un document de 52 minutes inédit coproduit avec l'INA.

- A 23h00 : Le débat "Les utopies d'aujourd'hui".

- Rediffusion le :
  dimanche 09/11/2008 à 18h00
  lundi 10/11/2008 à 10h30
  mardi 11/11/2008 à 22h00

A l'occasion de la célébration par l'UNESCO des 40 ans d'Auroville, l'une des rares villes expérimentales des années 70 encore active aujourd'hui, Public Sénat s'est rendue sur place pour comprendre ce qu'est devenue «l'utopie d'Auroville».

Que sont devenus les pionniers ?
Qui est resté sur place ?
Qui est revenu ?
Comment les enfants élevés avec cet « idéal » ont-ils vieilli ?
40 ans après, qu'est devenu le concept de cette ville qui vit toujours sans gouvernement, sans police, sans échanges monétaires.
Construit autour des flashes back d'un document réalisé en 1973 par Jean-Pierre Elkabbach et de témoignages des protagonistes de l'époque, le film d'Hélène Risser pose un regard actuel sur ce modèle qui continue d'attirer les idéalistes du monde entier et notamment les jeunes.
Présentation medias :
http://www.publicsenat.fr/files/espace_medias/pdf/auroville.pdf (http://www.publicsenat.fr/files/espace_medias/pdf/auroville.pdf)
edit : la page n'existe plus
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: katchina le 21 octobre 2008 à 13:18:45
Et aussi ICI (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2734.0)  ;)
(rediffusé les 2 mai et 22 août)

Tendez l'oreille...
et guettez... la prochaine rediffusion  :)



Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: crystelle le 24 octobre 2008 à 00:38:08
De rien Natacha ! En fait, c'est grâce à l'émission Ressource, que j'ai connu Auroville.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 24 octobre 2008 à 17:24:25
: http://www.vodeo.tv/4-69-4386-auroville.html?PARTID=8567
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: labbe le 24 octobre 2008 à 17:43:55

@ Natacha
D'après ce que j'ai entendu aujourd'hui ca s'adresse essentiellement a des gens (pour les non Indiens) qui peuvent régulièrement rentrer en France.
Tous les 3 ans je crois ?
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 24 octobre 2008 à 18:07:14
Pendant une période de deux ans, on est "newcomer", nouvel arrivant!
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: labbe le 24 octobre 2008 à 19:17:14

Et ensuite on peut y vivre sans revenir en france ?
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 24 octobre 2008 à 19:29:45
Oui, si on s'y sent bien! Si tout va bien avec les autres, etc, etc.. Mais il faut se trouver un logement, une habitation! Ou, alors, mais je ne sais pas si ça se fait toujours, vivre dans une des communautés "Aspiration", par exemple ou une autre! Mais estce qu'il y a toujours des places, ça, aujourd'hui, je ne sais pas! Sinon on trouve un moyen pour rapatrier tout ce que l'on posséde et désire garder, en une seule fois(si c'est toujours pareil)! Pendant les deux ans, on s'engage a partager les taches a faire là ou on se trouve, bénévolement! Puis on peut devenir Aurovilien.   A prés il faut y vivre. Comme ici. Se trouver quelque chose a faire ou se faire virer ce que l'on touche ici! Voilà, je pense que ce doit etre pas mal du tout!
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: labbe le 24 octobre 2008 à 19:35:04

Hum je crois qu'il y a un problème de visa aujourd'hui.
Donc il faut les moyens de pouvoir revenir tous les trois ans (je crois).
Et reprendre un visa.
Ca qui veut dire : les sommes d'argent pour les allez retours.
Un pied a terre en France.
Enfin si quelqu'un peut confirmer ?

Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 24 octobre 2008 à 20:09:33
Je ne sais pas, Labbe!
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Kris le 24 octobre 2008 à 21:47:11
MoonCity a écrit :

Citer
par contre je fais partie de la minorité qui n'ont pas la télé et je ne suis pas toujours au top de la technologie
ça passe aussi sur l'adsl ça veut qu'on peut aussi le voir sur internet ?
pouvez vous me dire ce qu'il en est et m'expliquer si on peut le voir via internet et comment ?

L'activation du lien "http://www.publicsenat.fr/" [edit : le lien ouvre sur une page d'actualité] permet de visionner, en direct, la chaîne "Public Sénat" et ceci même en mode plein écran.

Bonne soirée.
Titre: Re : Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Natacha le 24 octobre 2008 à 22:03:27

@ Natacha
D'après ce que j'ai entendu aujourd'hui ca s'adresse essentiellement a des gens (pour les non Indiens) qui peuvent régulièrement rentrer en France.
Tous les 3 ans je crois ?


Désolée pour ma non-réponse Labbé. J'étais absente, j'arrive seulement à l'instant sur le forum.
De toute façon je n'aurai pas pû te renseigner, je ne connais pas du tout Auroville, j'ai juste trouvé leur site en cherchant sur Ggle.
Mais je vois que tu as eu des réponses, donc tout va bien.   :)
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: louzou le 25 octobre 2008 à 19:57:34

Bonjour,

Si je peux apporter une note discordante dans cet harmonieux concert?
J'ai rencontré un breton qui connait bien Auroville, et vit de temps en temps à Pondichery. Le pb d'Auroville est que ces occidentaux dt bcp de Français sont bcp + riches(avec le RMI tu es un prince) que les Indiens qui se sont transformés en domestiques pour ces messieurs-dames qui vivent dans de belles villas, et eux dans leurs faubourgs style bidonvilles.

De plus, devant trouver des ressources comme indiqué dans l'émission, ils ont développé un artisanat d'encens, et autres produits estampillés "auroville", mais de moindre qualité et + chers que ceux des Indiens de Pondichery.


Voilà la réalité, si ça vous tente!


Autre note discordante : hier soir, j'entendais le récit de comment les EU et la Belgique ont viré Patrice Lumumba, sur RFI, et horrifiée du traitement qu'on lui a infligé, alors que cet homme était bon, conscient, juste, enfin, tout bien, je zappe sur l'émission de Caroline, et j'entends cette américaine parler de PNL.

Lumumba a failli transfomer son pays, comme d'autres, il en est mort!
Titre: Re : Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Natacha le 25 octobre 2008 à 22:36:26

Bonjour,
Si je peux apporter une note discordante dans cet harmonieux concert? (...]


Bonjour,
Merci, c'est gentil.  ;D
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: labbe le 25 octobre 2008 à 22:52:56

Lol Natacha.
Non mais sans blague c'est bien de savoir.
Histoire de ne pas se fourvoyer.
J'ai entendu pas mal de déçu ces derniers temps.
Comment savoir a moins de tester...
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: katchina le 25 octobre 2008 à 23:01:17
Pour tester labbe, il faut arriver avec la somme d'argent demandée par Auroville
pour y résider au départ (l'équivalent de ce qu'il faut pour vivre un an sans travailler
je ne me souviens plus combien ils demandent, mais c'est cher...) + le coût du voyage...

Si j'ai bien écouté...

Si tu veux tester, dépêche toi de faire des économies  ;)



Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: labbe le 25 octobre 2008 à 23:03:50


Ouia donc il faut du pognon... affaire classée ;)

Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Nemo492 le 25 octobre 2008 à 23:18:58
Il faut du pognon... pour s'assumer ? (comme partout ailleurs)
ou bien pour enrichir quelqu'un d'autre ?

Si c'est juste pour s'assumer, ça me couterait moins cher qu'en France..
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: katchina le 25 octobre 2008 à 23:40:18
labbe, si rien ne te retient, c'est une bonne motivation pour économiser  ;)
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: labbe le 25 octobre 2008 à 23:53:36
Non moi aller choper la chiasse ailleurs ca ne m'intéresse pas.
Si je dois économiser je m'achète une ferme en France.
J'aime beaucoup mon pays et sa culture.

Mon seul problème est l'impérialisme américain.... que je suis conscient de retrouver partout.
Alors autant rester ici ;)


Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: Argolus le 26 octobre 2008 à 17:50:52
Par le passé la télé à montré quelques reportages sur ce truc, avec les Autochtones qui servent de force laborieuse ... très très spirituel tout ça ... consternant.
Avec, j'imagine, la suffisance du genre : c'est bien, ON leur donne du travail ...
l'un dans l'autre tout le monde s'y retrouve.
En plus il y a déjà des castes là bas, c'est chouette, c'est plug and play

Je donne 2 sur 20, ne fait aucun effort, regarde les mouches de ses satisfactions intérieur voler.

(J'imagine que c'est une culture que de se faire servir, moi j'peux pas, j'ai jamais pu, j'pourrai jamais)
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 26 octobre 2008 à 19:07:14
Peut-etre que certain(e)s devraient réécouter ça, alors, (Satprem).

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://arlesquint.free.fr/Satprem.jpg&imgrefurl=http://arlesquint.free.fr/coups%2520de%2520coeur.html&h=333&w=218&sz=17&hl=fr&start=8&usg=__W5twLOD4Wh2KT56FoheXDqyPlHI=&tbnid=_nAwNLQgaI8T6M:&tbnh=119&tbnw=78&prev=/images%3Fq%3Dsatprem%26gbv%3D2%26hl%3Dfr
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 27 octobre 2008 à 09:56:16
[mp3=200,20,0,center]http://dl.free.fr/h9X8yGjUA[/mp3]

C'est la premiére partie de la bande son du film "L'Homme après L'Homme de David Montémori.

Si il fonctionne bien et que ça intérèsse, je mettrai la seconde partie.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 27 octobre 2008 à 10:58:20
La seconde partie de  "L'Homme après L'Homme.

[mp3=200,20,0,center]http://dl.free.fr/hdFr63laS[/mp3]
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 19 juillet 2009 à 10:17:18
Je n'ai pas retrouvé ce reportage, posté sur le forum, alors j'en profite pour que tous puissent le voir:
Auroville, histoire d'une utopie:

http://www.publicsenat.fr/vodiFrame.php?idE=58180 (http://www.publicsenat.fr/vodiFrame.php?idE=58180)"
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: crystelle le 22 juillet 2009 à 10:31:24
Bonjour Mat, je me permets,  j'avais  regardé le reportage sur Public Sénat et il avait été très intéressant de voir qu'il avait été comparé, avec, le reportage que Jean-Pierre Elkabbach avait fait en 1973, l'époque où il y avait encore La mère et  Sri Aurobindo. On voyait beaucoup d'espoir dans les yeux des arrivants, ville creusée à même la main, parfois et aussi avec des seaux, qu'ils se passaient les un après les autres.Néanmoins, beaucoup de personne on fini par partir et le résultat  des années après, c'est que l’architecture est exceptionnelle. Mais je suis restée dubitatif quant à l’ambiance des années après cet à dire maintenant. Cette ville me parait triste, je remarquais également, que les étudiants ne souriaient que très rarement. C’est que qui m’avait marqué quand même.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 22 juillet 2009 à 11:35:07
Et bien, c'est ce que tu éprouves en regardant ce reportage, mais je ne suis pas sur que ce soit la réalité!
Il y a maintenant plus de vingt ans que je n'y suis pas retourné, à Auroville, mais personnellement je trouve que ce qui a été fait est exceptionnel et magnifique.
Comme nous ne sommes que des humains, chacun vit à Auroville comme partout ailleurs, avec ses forces et ses faiblesses, ses joies et ses peines, son enthousiasme comme son abattement, etc, etc...
Ce que je dis là, est très banal, mais voilà, c'est la réalité!
Malgré tout ça, je sais qu'à Auroville, il y a des gens sincéres sur le meme chemin que Mère et Sri-Aurobindo et que l'Aventure continue et avance, grandit et ça c'est l'éssentiel car notre Terre a besoin de lieux comme celui-ci!
J'éspère pouvoir y retourner assez vite et si tout se passe comme je le voudrais, je donnerais les dernières nouvelles, ici, de l'intérieur, mais ce ne sera que ce que j'aurais vu, entendu, ressentit, avec ce que je serais, à ce moment là, ici et maintenant!
Mais Auroville peut etre partout et pas seulement dans ce petit coin de l'Inde du Sud!
Bien à toi.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: crystelle le 22 juillet 2009 à 12:25:51
(Je rectifie, car j'ai été trop vite.) Ce n'est pas la ville que j'ai trouvé triste en effet, bien au contraire, car cela m'a d'ailleurs donné envie d'y aller. Par contre, ce qui m'avait  fortement marqué dans ce reportage, c'est une tristesse, voire, peut-être une mélancolie chez les étudiants. Je ne peux pas le dire autrement. Si non, de savoir que tu y as été c'est génial, n'as tu pas de photo ?

Au fait merci pour le reportage que tu as retrouvé
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 22 juillet 2009 à 12:41:46
Oui, j'avais bien compris ce que tu avais voulu exprimer Crystelle, mais je ne vois pas d'ou pourrais venir cette tristesse que tu as constatée!
Par contre, pour répondre à ta question, non, je n'ai pas de photos car je n'en prend pas, généralement, lorsque je voyage, mais peut-etre que la prochaine fois ce sera le cas!
Il faut y aller si tu en as l'envie, n'hésites pas, fais avec ton coeur!
En Paix et en Santé!
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: crystelle le 22 juillet 2009 à 12:50:02
Je suis entrain de re- regarder le reportage, c'est un vrai plaisir. Merci encore Mat pour cette trouvaille. Cela D’ailleurs, me permettra justement de revoir le passage avec l’ambiance des étudiants que, je trouvais triste.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: harlock le 25 décembre 2009 à 10:41:15
Je n'ai pas vu ce reportage à l' époque mais c'est une probable rediffusion qui passe en se moment sur cette même chaine.
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: mat le 25 décembre 2009 à 11:35:21
Oui, ça fait toujours plaisir de le revoir.
http://www.publicsenat.fr/ (http://www.publicsenat.fr/)
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: alice le 25 décembre 2009 à 20:37:28
Auroville La ville dont la terre a besoin 1/3 (http://www.dailymotion.com/video/x7ya38)
Auroville La ville dont la terre a besoin 2/3 (http://www.dailymotion.com/video/x7ya3n)
Auroville La ville dont la terre a besoin 3/3 (http://www.dailymotion.com/video/x7yaqk)
 ;)
Titre: Hommage à Auroville.
Posté par: Marseille13012 le 13 juillet 2010 à 14:51:37

http://alturl.com/8y7zm

Auroville (La cité de l'Aurore) a l'immense mérite d'être une utopie en cours d'expérimentation .

Elle est située à une dizaine de kilomètres au nord de Pondichéry dans le Tamil Nadu en Inde .

Cette ville inaugurée le 28 février 1968 est unique :

Elle a pour vocation d'être

« le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie,
au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités »

Elle devait à l'origine accueillir 50 000 habitants.

Mais, en 2008, la communauté ne regroupait que 2 018 Aurovilliens dont 1 570 adultes originaires de plus de 30 pays, invités ponctuellement à se réunir pour prendre une partie des décisions, l'unanimité étant requise.

L'organisation de la ville ne suit ni hiérarchie, ni chef, ni gourou.

Par une loi non écrite, l'ancienneté confère toutefois une certaine autorité morale, voire quelques privilèges.

Elle a été créée par Mirra Alfassa (Mirra Richard), plus connue sous le nom de La Mère, compagne spirituelle de Sri Aurobindo, philosophe indien.

La Mère parlait du projet en ces termes :

« Il doit exister sur Terre un endroit inaliénable, un endroit qui n'appartiendrait à aucune nation, un lieu où tous les êtres de bonne volonté, sincères dans leurs aspirations, pourraient vivre librement comme citoyens du monde … »

Lors de son inauguration, le 28 février 1968, en présence du président de la République indienne et de représentants venus de plus de 108 pays, chacun versa une poignée de terre de son sol natal
placée dans une urne de marbre à la forme d'une fleur de Lotus située au milieu d'un amphithéâtre représentant la naissance d'une cité dédiée à l'unité humaine, à l'intégrité, à la fraternité universelle.

L'Unesco soutient le projet depuis le début .

En 1988, le parlement indien a accordé à ce grand village de 20 km² un statut unique dans le pays.

Depuis, Auroville bénéficie d'une liberté d'action privilégiée et ses habitants étrangers d'un statut préférentiel pour leur visa (un an renouvelable contre six mois pour les touristes).

Éducation, soins médicaux de base, culture et activités sportives sont gratuits.

Pour le reste, ceux qui n'ont pas de revenus touchent une maintenance de 5 000 roupies (environ 74 euros) par mois.
De l'argent virtuel, débité pour les achats effectués à Auroville

Ces 800 acres de terre sont devenus base d'expérimentation en matière d'intégration sociale, de forestation, de préservation de l'eau, d'énergie solaire, de conservation des sols et d'agriculture organique.
Avant 1968, ce n'était qu'un terrain inculte.

La ville est supposée avoir la forme d'une spirale galactique une fois sa construction achevée.

Au centre d'Auroville se trouve le Matrimandir, considéré par Mirra Alfassa comme l'âme du lieu. C'est une sphère géante de la hauteur d'une immeuble de 9 étages.

Les premiers occupants plantèrent deux millions d'arbres d'espèces multiples et d'origines diverses.

Auroville est divisée en 4 zones: internationale, culturelle, résidentielle, et industrielle.

Il y plus de 50 unités de production à Auroville engagées dans des activités aussi diverses que la production de bougies, d'encens, la fabrication de fromage, de poteries, de bijoux, de prêt à porter masculin et féminin, et d'articles de maroquinerie.

Ces productions peuvent être achetées dans les boutiques d'Auroville et de Pondichery, mais sont aussi largement diffusées bien au delà des frontières de l'Inde.

Charte d'Auroville

Charte lue par la Mère à l'inauguration d'Auroville.

1. Auroville n'appartient à personne en particulier. Auroville appartient à toute l'Humanité dans son ensemble. Mais pour séjourner à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine.

2. Auroville sera le lieu de l'éducation perpétuelle, du progrès constant, et d'une jeunesse qui ne vieillit point.

3. Auroville veut être le pont entre le passé et l'avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s'élancer vers les réalisations futures.

4. Auroville sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète.
Titre: Re : Hommage à Auroville.
Posté par: tiken le 13 juillet 2010 à 20:04:25
une utopie pas si utopique que ca, qu'est ce que j'aimerai vivre dans une communauté ou les gens se respectent et en fassent de même pour la nature!!!
Titre: Re : Le 8 novembre à 22 h Auroville sur Public sénat
Posté par: vephil le 07 janvier 2012 à 16:24:24
Auroville durement touchée par le cyclone Thane. Trombes d'eau, vents de plus de 130 km/h, raz de marée d'1m50.

70 % des arbres à terre, beaucoup de dégats matériels. L'urgence est de rétablir l'électricité car l'alimentation en eau potable en dépend.

Citer
'Monster storm' hits Auroville

TNN Dec 31, 2011, 05.13AM IST
PUDUCHERRY: Puducherry's famed French quarter, Auroville included, lay battered by what many locals are beginning to call the 'monster storm.' The most vicious to lash the city in the last three decades, Cyclone Thane has uprooted trees leaving this tourist town looking like a war-zone. Auroville, an international township with over 1,000 residents of 40 different nationalities, eight km from Puducherry and falling within Villupuram district in Tamil Nadu, was not lucky. The Working Committee member Daniel talks about the rehabilitation work happening in Auroville after the Thane cyclone. The most urgent matter is the restoring of the electricity since Auroville depends 100% on water pumped by the borewells. The electrical distribution lines are totally destroyed.

Ils en sont contraints à faire appel aux dons.
http://www.auroville.org/cyclone/pressrelease.html (http://www.auroville.org/cyclone/pressrelease.html)