Soyez créatifs ! > Café Philo

Votre utopie

(1/2) > >>

J_O:
Comment voyez-vous la société parfaite ?

Personnellement cela passerais par une autonomie maximale, surtout du point de vue de la nourriture, et de l'énergie.
Chacun aurait un potager, et des panneaux solaires, un puits, etc...
Je pense aussi qu'un grand problème actuel est la tendance à tout concentrer, que ce soit la population dans des mégalopoles ou en construisant d'énormes complexes industriels. Donc il faudrait de plus petites villes, de petites usines, etc...

Le capitalisme devra être supprimé, mais je n'ai pas trop réfléchie à ce qui le remplacerait.

Bien entendu la société serait la plus écologique possible, cependant depuis que j'ai vu le filme Avatar je me pose une question : jusqu'à quel niveau technologique peut on se rendre sans briser l'harmonie entre nous et la nature ?
  Devrions-nous retourner vivre dans la foret, n'avoir pour armes que lances, couteaux et arcs ? Réhabituer nos corps à vivre en pleine nature ? Presque à poil ? Ca me semble assez extrême tout de même, bien que fun  :D Bon après sur la durée... le confort me manquerais je pense.

WDPK webzine:
Sujet vaste, très vaste. Les bases qui me viennent à l'esprit :

-Comprendre et accepter que nous sommes une petite partie de la Nature, et par conséquent que nous ne devons ni chercher à la contrôler, ni à la détruire.

-Aucune frontière.

-Toute recherche/information/découverte doit être publique, aucune organisation occulte.

-Eviter au maximum les dogmes, donc étudier sérieusement, et publiquement bien sur, les sujets suivants : découvertes archéologiques troublantes, phénomène OVNI, phénomènes paranormaux etc.

herveboy:

--- Citation de: J_O le 09 janvier 2010 à 00:19:30 ---Comment voyez-vous la société parfaite ?
Bien entendu la société serait la plus écologique possible, cependant depuis que j'ai vu le filme Avatar je me pose une question : jusqu'à quel niveau technologique peut on se rendre sans briser l'harmonie entre nous et la nature ?
  Devrions-nous retourner vivre dans la foret, n'avoir pour armes que lances, couteaux et arcs ? Réhabituer nos corps à vivre en pleine nature ? Presque à poil ? Ca me semble assez extrême tout de même, bien que fun  :D Bon après sur la durée... le confort me manquerais je pense.

--- Fin de citation ---

J_O,

si nous prenons pour exemple ces êtres d'outre-espace ou d'outre-autre chose qui sont vus de par le monde lors de RR3, tu constateras qu'ils ne donnent pas cette impression d'avoir fait un retour à la nature de par leurs accoutrements et que leurs technologies laissent à penser qu'ils vivent dans des sociétés élaborées. Je ne dis pas qu'ils ne vivent pas comme certains des Terriens à la campagne, ils peuvent très bien alterner tout comme nous une vie rurale avec une vie citadine, bien que je n'imagine pas du tout leurs cités et leurs campagnes à l'image des-nôtres, quoique? 

Par contre, je pense que c'est cette histoire de pognon qui fait le plus de mal à nos sociétés passées comme présentes. Cette valeur fiduciaire virtuelle que sont ces bouts de papier et ces rondelles d'alliages, qui fut au départ une monnaie d'échange a vite fait de venir renflouer les poches des nantis, des puissants, et il serait bon que cette notion même d'argent disparaisse, mais alors, comment faire pour que nos sociétés continuent à se développer sans cette notion de richesses, comment faire accepter par tout un chacun qu'il y a d'autres façons d'être riches, riches en bons sentiments par exemple cela fait une belle jambe à ceux qui en sont dépourvus? Il y aurait toujours des gens qui se laisseront pourrir par l'appât d'un gain. Quelqu'un m'a dit: "on remet les pendules à zéro, on distribue l'argent mondial par parts égales à tous les hommes et femmes de la Terre, et tu peux être sûr que dans six mois après tu retrouveras les grosses sommes d'argent dans les poches de ceux qui le détenaient six mois plus tôt". Et c'est un peu vrai.

Et puis qui dit technologies pour le moment dit argent, les chercheurs ne cessent de pleurer pour le manque de moyens financiers qu'on leur octroie. Alors quelles sont les solutions? Le débat reste plus que jamais ouvert.

alice:
Mon utopie à moi, serait un monde qui vivrait sur la base fondamentale du respect
Respect de la nature, des animaux, de la nature humaine elle même, des cultures,...

Un monde SANS ARGENT (peut-être le retour au troc?)

Un monde dans lequel, tout ce qui serait travail "d'usine" (je pense à tous les travails qui n'apportent rien au développement cérébral ou moral, comme caissière, femme de ménage, usines diverses, etc etc etc) seraient remplacé par des machines performantes (qu'un maximum de ces usines, même si non polluantes, seraient en sous sol pour ne pas dégrader les paysages)
Que seuls les "beaux métiers" soient faits par les gens, comme médecins, etc
le reste: du temps libre qui permettrait d'avoir des cellules familiales plus solides, plus de temps pour apprendre, pour soi

Energie libre, non polluante

Que plus aucune personne sur terre ne manque de rien pour sa survie

Suppression de l'armée (mais ça coulerait de source)

une pédagogie complètement différentes pour l'enseignement qui inciterait les élèves à la curiosité, à l'ouverture d'esprit, et non pas à des faits établis (notamment au niveau de l'histoire..) où tous les sujets seraient englobés et non séparés (càd donner tous les aspect d'un sujet, en touchant à tous les domaines)

Contact officiel et serrein avec des peuples d'autres planètes  ;D

en fait, dans tout ça, rien que le fait de penser à la disparition des banques (et de tous ses suppôts) me fait totalement fantasmer, déjà rien que ça rooohh ::) mais est ce vraiment utopique? :)

alice:
ah oui, j'oubliais:
des "soucoupes volantes" comme moyen de transport
ou des centres de téléportation m'irait aussi :D

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique