Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...  (Lu 13757 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 680
Re : Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...
« Réponse #30 le: 08 septembre 2017 à 09:19:56 »

Keny Arkana - Élément Air


Paroles:

La même tristesse à chaque endroit

[Couplet Unique]
Écartelée par les frontières, blessée sous un drapeau
Petite flamme dans les yeux, nerfs de braise, feu sous la peau
Temps des révélations, la vérité s'verra bientôt
Même la tristesse a ses raisons sista, on s'reverra là-haut
Sans ton aide personne ne sait c'que serait devenu cette jeune accro
Maître en art de rebondir à force que toute chose parte à l'eau
Fermée face à ceux qui résument la vie aux néons d'un labo
Et même détruit par le monde, nul ne peut dresser le dragon
Dis-leur on reste imprévisible car la plaie est ancestrale
Passagère d'une planète dont le cri retentit dans l'espace
Pas venue sur Terre pour une carrière, tant pis si j'pète pas dans les charts
J'peux plus regarder en arrière sans m'effondrer tellement j'ai mal
Tu sais j'ai survécu au bûcher, des croix, du feu, des poignards
Mystique fille de Belissena, hérétique comme les cathares
Dites à l'inquisiteur que c'est l'heure pour lui de faire ses bagages
Parce que qui vit par l'épée périra sous une lune écarlate
Inch'Allah que la roue, tourne tourne vite
L'équilibre qu'on normalise ressemble à la tour de Pise
Normal qu'un jour on serre, à trop prendre sur soi les jours de crise
Mon frère reste vrai pour le meilleur et pour le pire
On choisit d'mourir ou de vivre à chaque seconde qui passe, en vrai
De pleurer ou de rire quand le monstre grimace, hombre
Vivre c'est prendre le risque d'oser l'sommet ou le vide
A trop zoner on coule vite, faut pas flipper des virages grand V
Persécutés mais libres comme les chamanes et les druides
Par ceux qui n'connaissent pas la force qu'il faut pour s'élever des ruines
Comprends ce qu'on délivre, des douleurs et des rimes
Des plaidoyers terribles aux couleurs de ce qu'ont gravé nos rétines
Bien sûr qu'ont est nés libres et égaux mais devant Dieu et sûrement pas en droit
Société comment voudrais-tu qu'on croit en toi ?
Exclus, pointés du doigt, depuis qu'on a appris à voir
On voit la même tristesse à chaque endroit, au paradis de l'argent-roi

[Outro]
La même tristesse à chaque endroit au paradis de l'argent-roi
La même tristesse à chaque endroit au paradis de l'argent-roi
La même tristesse à chaque endroit au paradis de l'argent-roi
La même tristesse à chaque endroit
« Modifié: 08 septembre 2017 à 10:45:33 par Divs »
IP archivée

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 680
Re : Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...
« Réponse #31 le: 08 septembre 2017 à 11:31:49 »

Keny Arkana - Madame La Marquise


Paroles:

Réagissez, le château brûle
Madame la Marquise, vie dans sa bulle à sa guise
Prison dorée à bas prix
Aveuglée, car ça brille, dis que la terre, ça salit
Tiens plus à son masque qu'à sa vie
La même de New York à Paris
Ne ressent rien, analyse, cultive l'avarice
Et que le monde court à sa ruine Madame la Marquise n'en a que pensé
Bien trop concentrée sur elle-même
Trop occupée à exposer sa vie et à penser à ce qu'on penserait d'elle
Madame la Marquise c'est la vie en rose
Tant qu'son miroir lui dit qu'elle est belle
Donc peut lui importe : les autres, l'époque, le monde peut crever autour d'elle

Madame la Marquise, le château brûle, je sais c'est fou
Pour une fois, je vous en prie, réveillez-vous
Les flammes ont déjà attaqué les foules
Regardez autour, Madame la Marquise
Le château brûle, l'air est rempli de soufre
Reste-t-il encore des issues de secours ?


Réagissez avant que tout s'écroule
Le temps est compté, Madame la Marquise
Wo, Yo, Yo, réagissez, le château brûle, Madame la Marquise
Wo, Yo, Yo, réagissez, le château brûle

Madame la Marquise, de grands concepts se galvanisent
Mais jamais ne dépassera la ligne
S'Croit éclairé, car croit qu'la vie c'est la matrice
Cœur jugé, parole assassine
Lui demander de l'aide c'est l'assaillir
Elle voudrait paraître assagie
Mais son instinct de domination la trahit
Donc si l'pire arrive, Madame la Marquise n'en a que faire
Axée sur son dîner du soir
Elle doit faire un choix
Entre ses plus belles parures et ses jolies robes de soies
Faut qu'elle brille, brille, brille de mille feux
Qu'on ne voie qu'elle, cela va de soi
Inconsciente vie, vile et vicieuse
Veut rien donner mais tout recevoir

Madame la Marquise, le château brûle, je sais c'est fou
Pour une fois, je vous en prie, réveillez-vous
Les flammes ont déjà attaqué les foules
Regardez autour, Madame la Marquise
Le château brûle, l'air est rempli de soufre
Reste-t-il encore des issues de secours ?
Réagissez avant que tout s'écroule
Le temps est compté, Madame la Marquise
Wo, Yo, Yo, réagissez, le château brûle, Madame la Marquise
Wo, Yo, Yo, réagissez, le château brûle

Madame la Marquise, le virtuel son paradis
Soyons pragmatiques, il ne palliera rien quand la Terre n'aura plus un abri
Bulle de verre et d'étrange
Indifférence hermétique à la vie
Accrochée à ses œillères et ses plans
La guerre dans un coin de l'écran
À moins qu'elle devienne attractive
Madame la Marquise prend tout ça de haut
Elle a perdu son pull de laine
Cautionne la guerre tant qu'elle est loin
Ne peut l'imaginer éclater sa bulle de verre
Madame la Marquise a toujours raison
Et aura les moyens de te taire
Et si tout le monde la défend
C'est juste parce qu'elle est la société moderne

Madame la Marquise, le château brûle, je sais c'est fou
Pour une fois, je vous en prie, réveillez-vous
Les flammes ont déjà attaqué les foules
Regardez autour, Madame la Marquise
Le château brûle, l'air est rempli de soufre
Reste-t-il encore des issues de secours ?
Réagissez avant que tout s'écroule
Le temps est compté, Madame la Marquise
Wo, Yo, Yo, réagissez, le château brûle, Madame la Marquise
Wo, Yo, Yo, réagissez, le château brûle
IP archivée

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 680
Re : Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...
« Réponse #32 le: 06 janvier 2018 à 04:04:03 »

Keny Arkana - Le retour de l'enfant prodigue


Paroles:

[1er couplet]

A vif
On m'a enlevé les plumes des ailes
Rescapée, longue traversée du désert
Une traversée solitaire, à défier les tempêtes
Sous l’étoile là où la Lune est tellement belle
Un ange pour lanterne
Entends car ici c’est vivant que l’on s’enterre
Sans dualité coïncide
Je porte les plis de ceux qui ont grandi trop vite
Revenu du pire c’est le retour de l’enfant prodigue
Contrées oubliées, un message sur les épaules
Et les présages de mon époque
La vie ma dit qu’elle était nôtre
Haine et désordre, folies des Hommes
J’ai payé le prix fort pour mes rêves d’exode, qu’ils s’exaucent
Quand j’ai voulu sauver l’espoir
Il m’a pris par la main pour m’enseigner que toute réalité commençait par lui-même
Du feu dans les entrailles prenant soudain la forme d’un soleil dans l’âme lié à l’amour et sa force

[Refrain]

Enfant d’un siècle perdu, je soigne les plaies qui lui profitent
Je suis le fruit de mon vécu encore une qui a grandie trop vite
Je transforme mes rages en amour et mes peines en prodige
Repentie
Revenu du pire c’est le retour de l’enfant prodigue

[2ème couplet]

Adolescente j’ai abusée de la chance
J’ai fais du mal et j’ai payé là où liberté se marchande
C’est en marchant que j’ai compris mes schémas
Si mon âme est encore là, c’est pour corriger ses mémoires
J’en ai voulu à la vie de m’avoir repris mon père
D’avoir grandi sans repère et sans modèle
Trop de larme apprendre à faire la paix c’est soigner les maux de l’âme
Enfant métisse entre la terre et l’au-delà
Je parlais à l’ange en cavale quand les flics voulaient me chopp
Dans la zone ou en gard’av et j’ai encaissé le choc
13 mois de cellules à 14 piges
10 ans après pour être sincère
J'suis pas vraiment guérie si je regarde en arrière
Alors je vis l’instant dans l’éternité de sa lumière
Légère comme le vent, soleil lunaire dans une humaine
Eclat de porcelaine, mon cœur devient cristal
Comme le jour qui se lève
Moi ma vie n’est qu’un Freestyle !

[Refrain]

[3ème couplet]

En cellule enfermée, prise dans ma boite de conserve
Je rêvais de rap, de disque et de salle de concert
De me venger du système, faire un pied de nez au sort
De retrouver mes ailes, mêmes brulées clouées au sol
Je voulais crier au monde ma douleur
Dix ans après je l’ai sublimé pour un message aux sept couleurs
Car le ciel m’a aidé
M’a dévoilé ce que les aveugles appellent miracle
Je confonds plus rêve et mirage
Et de moins en moins mes amours et mes rages
La vie m’a ouvert le passage
Aujourd’hui je suis entendu pour un message que certains aimerait voir pendu
Si je leur en veux, j'sais pas, chacun son temps
Ma rage a été maladroite peut-être, et en a troublé certains
Porter l’espoir c’est ce qui motive ma plume
On est l'histoire et dans la vie, tous se transforme
Rien n'est perdu
L’intuition connait la mission
Je la suis voila mes yeux
C’est ni la gloire, ni l’argent
Mais le service qui peut me rendre heureuse

 ;)
IP archivée

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 680
Re : Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...
« Réponse #33 le: 16 juillet 2021 à 23:02:06 »

Keny Arkana - Boussole
« Modifié: 16 juillet 2021 à 23:15:22 par Divs »
IP archivée

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 680
Re : Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...
« Réponse #34 le: 16 juillet 2021 à 23:59:51 »

Keny Arkana - Violence masquée
IP archivée

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 680
Re : Keny Arkana 5eme soleil (référence aux Mayas), etc...
« Réponse #35 le: 17 juillet 2021 à 00:13:22 »

Keny Arkana - En direct de l'asphyxie
IP archivée