Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)  (Lu 26222 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #15 le: 26 août 2009 à 19:45:14 »

Si on ne "se souvient pas bien", il est préférable, soit
- de faire quelques recherches
- de s'abstenir de poster dans le vague.

Par exemple, December Ten n'a eu aucun mal à retrouver une interview de 1989 où il explique la gravité,
au contraire de ce que tu laisses entendre. Extrait :

Lazar:  "Gravity distorts time and space.  Just like if you had a
    water bed and put a bowling ball in the middle.  It warps it down
    like  that  -- that's exactly what happens to  space.   Imagining
    that  you  were  in a spacecraft that could  exert  a  tremendous
    gravitational  field  by itself you could sit on  any  particular
    place  and turn on the gravity generator and actually warp  space
    and  time, and fold it.  By shutting that off, you'd  click  back
    and  you'd be a tremendous distance from where you were but  time
    would not have even moved because you essentially shut it off.  I
    mean it is so far fetched, people....it's difficult for people to
    grasp,  and  as stubborn as the scientific community  is  they'll
    never buy it, but this is, in fact, that's just what happens."

Actually,  Lazar's explanation is very close  to  mainstream scientific thought, and can be traced directly to Einstein. The difference is scientists regard it as theory only.  There is much that science still doesn't know.

La suite : http://www.sacred-texts.com/ufo/area51-3.htm
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2184
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #16 le: 27 août 2009 à 13:49:51 »

Je vais être direct, et peut-être choquant.

Je trouve suspect que Bob Lazar soit encore en vie après de telles révélations
En d'autres termes, le fait qu'il soit en vie est un facteur d'orientation de fort poids vers une histoire bien bidonnée.
Il pourrait très probablement s'agir d'une superbe manœuvre de désinformation.
"Histoire trop fantastique pour être "envisageable" chez les journalistes et les scientifiques.
Le milieu ufologique fantasmera tout de même dessus, augmentant sa discréditation." 

Le tout dissimulant une autre réalité, qu'il ne faut surtout pas connaître.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #17 le: 27 août 2009 à 13:56:52 »

Sa disparition brutale n'aurait-elle pas validé ses déclarations ?
Les gens prudents ont une assurance-accidents : ils placent leurs preuves entre les mains d'un avocat ou autre, et les dommages causés peuvent être pires que s'il reste en vie...

Exemple : Alex Jones, qui ne se prive pas de l'annoncer.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2184
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #18 le: 27 août 2009 à 14:29:39 »

Aux dernières nouvelles, il ne lui est rien arrivé, effectivement, enfin jusqu'à preuve du contraire.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #19 le: 27 août 2009 à 14:33:14 »

Je ne faisais que répondre à ta supposition,
en disant qu'il n'est pas toujours simple de supprimer
quelqu'un.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

gros-chacal

  • Invité
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #20 le: 28 août 2009 à 09:24:03 »

Hello ,


Bob Lazard et le fameux élément 115 :

http://www.intalek.com/Index/News/Element115.htm

Gros Chacal.
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #21 le: 01 septembre 2009 à 18:55:41 »

Hello ,


Bob Lazard et le fameux élément 115 :

http://www.intalek.com/Index/News/Element115.htm

Gros Chacal.

UNUNPENTIUM  ;)

Plutôt lourd...

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #22 le: 01 septembre 2009 à 19:46:06 »

Désolé pour cette traduction à la barbare, mais ça faisait un peu long à taper... ;D

Source: http://www.geocities.com/area51/corridor/8148/hines.html
modération : site fermé

MJ-12
Scientist Goes Public Scientist Goes Public

Un ancien Département de la Naval Intelligence Scientifique discute objet classification la plus élevée de notre gouvernement.

Mince et portant des lunettes, avec un air studieux sur lui-même, Bob Lazar attend certainement la partie.
En fait, il est un jeune scientifique qui a travaillé sur un des projets les plus hautement classifiés de notre gouvernement, Galileo, qui consiste à dos d'ingénierie technologie extraterrestre. Son emploi en tant que chercheur Majestic 12 nécessitait une autorisation 38 niveaux au-dessus Q. Puisque going public et révélateur de son travail en tant que physicien théorique à l'Espace S4 dans le site d'essais du Nevada, il a vu sa vie menacée et il a été tiré dessus.
Coopératives ont également effacé les dossiers de naissance des hôpitaux, des transcriptions des collèges et des dossiers d'emploi, y compris celles de son emploi avec les laboratoires de Los Alamos National et par EG & G.
La preuve des allégations est considérable.
En plus de son travail réclamant du renseignement naval, S4 à partir de fin 1988 à début 1989, Lazar a prétendu avoir travaillé au laboratoire de physique Meson, une partie des laboratoires nationaux de Los Alamos.
Le FBI se traîne encore les pieds dans son enquête sur son activité salariée, même si le député James Nevada Bilbray il a demandé d'enquêter sur trois ans.
Évidemment, les agents du FBI se grattent encore la tête, me demandant comment deux nient son emploi à Los Alamos et expliquer pourquoi son nom est dans un répertoire téléphonique de base de scientifiques de Los Alamos. Cet article dans une édition de Juillet 1982 de l'Observatoire de Los Alamos, qui montre une image de Lazar debout à côté d'une voiture à réaction et se réfère à son emploi en tant que scientifique de Los Alamos, est aussi difficile à expliquer.
Deux-odd douzaine de salariés de Los Alamos dit ancien présentateur de télévision KLAS George Knapp ils se souviennent Lazar, et quatre d'entre eux est confirmée pour Knapp que Lazar a travaillé sur des projets classés là.
près avoir nié l'emploi Lazar est là depuis 1989, Los Alamos, en avril 1994 a finalement modifié son histoire et dit qu'il avait occupé un emploi.

Un respecté, no-nonsense journaliste, Knapp a remporté les honneurs AP et UPI pour son journalisme de qualité OVNI.
En 1989, Lazar a adopté un test au détecteur de mensonge organisé par Knapp.
De 1992 Midwest MUFON's Conference à Springfield, Missouri, Knapp présenté d'autres preuves solides de la crédibilité de Lazar.
Lazar a mentionné qu'un homme du nom de Mike Thigpen avait visité sa maison et l'avait interrogé dans le cadre de son emploi S4.
Un témoin qui se trouvait dans la maison de Lazar Thigpen a confirmé la visite.
Knapp demande rhétorique, «Comment avez-Bob Lazar connaître le nom de Mike Thigpen?
Le Department of Energy confirmée pour Knapp que le Bureau des enquêtes fédérales (dont le numéro de téléphone n'est même pas répertoriés dans les annuaires téléphoniques de Las Vegas) effectue des vérifications d'antécédents sur les personnes qui obtiennent des autorisations pour travailler au Nevada Test Site ou à Nellis AFB.
Un employé d'OFI appelée Knapp et a confirmé que Thigpen a travaillé pour AIF.
Comment avez-Lazar sais que Thigpen n'a vérification des antécédents?
Il a pris des appels téléphoniques Knapp, les contacts initiés friendly gouvernementales, et toutes ses primé techniques d'enquête avant qu'il découvre qui était Thigpen.
Le formulaire W-2 Naval Intelligence postés Lazar est difficile d'expliquer aussi bien.
Knapp a examiné ce formulaire W-2, et des exemplaires en ont été vus à la télé.

D'autres preuves justificatives

Le 17 Octobre, 1993 Knapp, après au retour de son voyage en Russie, a donné quelques nouvelles sur la zone Art Bell's 2000 émission de radio.
Contact Knapp en Russie était un général qui rend compte directement à son homologue russe de Colin Powell.
Knapp dit que, dans l'été 1988, un satellite espion soviétique prit des photos de la région du lac Papoose.
Une des photos montre une grande métalliques, engin en forme de disque volant au-dessus du lac Papoose.
Une autre montre les routes qui conduisent dans les collines avoisinantes où Lazar a déclaré le disque a été stocké.
Bus stationné avec fenêtres opaques sont présentés près de la zone cintre.
(Au cours des entrevues au début, Lazar avait spécifiquement mentionné être acheminé de Groom Lake à S4 dans les bus avec des fenêtres opaques.) Une société cinématographique californienne qui fait un film sur Lazar acheté ces photos à partir d'une source russe et les avait analysé par certains anciens spécialistes de l'imagerie de la NASA qui a dit que l'une des photos semble être d'une soucoupe volante.
Avant Mai, 1989 (la date de la première comparution Lazar sur KLAS TV), satellites de l'URSS a pris seulement une ou deux photos de S4 un mois, mais après cette date, ils les ont pris tous les jours.
À vendre à prix exorbitants, les photos sont catalogués selon la date, l'heure et le satellite.

L'antimatière et la gravité de réaction d'amplification

Sur plusieurs spectacles de la région de Las Vegas la radio et sur Chuck Harder's national Pour montrer aux gens la radio, Lazar a répondu aux questions sur le système de propulsion de soucoupes volantes, ou "disques" alors que notre gouvernement les appelle.
Selon des documents Lazar lu à S4, disques voler en amplifiant les ondes gravitationnelles.
La gravité est en fait deux vagues, identifié comme une pesanteur et gravité Gravity B. A est au niveau atomique.
Autrement dit, l'onde ne s'étend pas au-delà du lien moléculaire, sauf dans l'élément 115.
Cette extension permet à la légère vague pour être accessible et amplifié.
Gravity A est actuellement appelée la force nucléaire forte.
Le système de propulsion est un réacteur antimatière.
Dans le disque Lazar rampé à l'intérieur, le réacteur est une sphère, de la taille d'un médecine-ball.
La moitié supérieure de celui-ci était visible au milieu du plancher.
Combustible pour le réacteur est l'élément 115, ununpentium.
Sur un tableau périodique, ununpentium, un métal super-lourds, serait qualifiée d'UUP.
Quand il est bombardé par des protons, il devient l'élément 116, un élément qui dégage de l'anti-matière.
Dans le réacteur, il ya une réaction d'annihilation entre matière et antimatière.

Le cuivre coloré en orange Pellet étrangers l'utilisation de carburant est d'environ la taille d'une pièce de cinquante cents, et il pèse environ 223 grammes. Étayant la créance que ununpentium est un élément stable, notes Lazar, "... Dans cette installation de recherche ions lourds à [Darmstadt] Allemagne, ils viennent de découvrir que, dans leurs hésitations à transmuer les éléments, et comme nous avons eu plus haut sur le tableau périodique de leur demi-vie se raccourcit. Eh bien, pour la première fois, ils sont venus avec l'élément 109, je crois , et la demi-vie est devenue plus longtemps, et ils envisagent sérieusement que cela mai être une tendance, et qu'il mai, conduira à un élément stable. Et ils théorisent que ce serait dans la zone 115. Et, en effet, cela est vrai , et c'est ce que cet élément est, elle est essentiellement stable ".

IAu début de 1994, Lazar a été contacté par des physiciens au Laboratoire de Recherche des Ions Lourds de Darmstadt, en Allemagne.
Les physiciens y avait reçu une copie de la bande Lazar et les ordinateurs utilisés pour construire des modèles mathématiques de ununpentium.
Ils ont dit qu'ils croient Lazar Lazar dit la vérité et que la gravité Une vague est dû à la configuration de neutrons de l'atome ununpentium.
Le laboratoire de Darmstadt est prestigieuse dans la recherche d'ions lourds et est crédité de la découverte de 107 éléments, 108, et 109 (en 1981, 1984 et 1982 respectivement).

La vague qui est produit par la réaction matière-antimatière est présent sur le réacteur sphérique.
Attachés au réacteur est un guide d'onde transparente qui est réglé de telle manière qu'il donne un chemin facile pour l'onde de prendre.
Il faut moins d'effort pour que l'onde Voyage en place du guide d'ondes que d'aller ailleurs.
Le bas de la touche guide d'onde conique en haut du réacteur, tandis que le dessus du guide d'onde s'étend au plafond. Puissance électrique est produite dans des générateurs thermoélectriques situé au bas du réacteur.
Les générateurs sont pratiquement 100% efficace.

Les amplificateurs sont eux-mêmes la gravité de trois tubes d'environ deux pieds de diamètre et de quatre pieds de long.
Ils sont disposés dans une configuration triangulaire en dessous d'un faux plancher et au-dessus du fond de l'engin.
Le réacteur est centré entre les trois amplificateurs parce que la vague est aussi présente au fond du réacteur.
Le réacteur agit comme un transmetteur, semblable à une bobine de Tesla, en ce que chaque amplificateur est réglé indépendamment de fonctionner comme un récepteur d'amplification.
Les ondes de gravité ont une amplitude, longueur d'onde et de fréquence, tout comme n'importe quelle autre onde fait.
Comme l'amplitude est augmentée, les ondes gravitationnelles courbure de l'espace autour du disque.
Chacun des trois amplificateurs de gravité produit ses propres ondes gravitationnelles, et, selon la façon dont les amplificateurs sont axés sur les ondes de gravité peuvent être concentrés sur un point ou étalée.
Sur gimbols, chaque amplificateur peut fonctionner indépendamment.
Les vagues sont déphasées, ce qui modifie l'orientation de l'onde et le plan de zéro à 180 degrés, modifiant ainsi l'attraction ou la répulsion de la vague.
Quand un disque fonctionne sur un seul amplificateur, debout sur un piédestal de gravité, il est dit à fonctionner dans une configuration OMICRON.
Dans cette configuration, les deux autres amplificateurs sont libérés pour d'autres usages: comme ramasser le bétail.

Dans la configuration Delta, les disques fonctionnent sur les trois amplificateurs.
Cette configuration est utilisée dans l'espace pour Voyage de longue distance.
Dans l'espace, un disque bascule sur le dos de sorte que les amplificateurs de gravitation se concentrer sur l'endroit où le disque est en cours, et le système de propulsion est mis sous tension, à l'amplification des ondes gravitationnelles qui sont en opposition de phase avec la gravité terrestre.
Les ondes gravitationnelles amplifiées plier l'espace et le temps ou "l'espace-temps" comme il est fait référence dans les documents.
Que la gravité déforme l'espace faussent ou qui est actuellement connu dans la physique traditionnelle.
C'est pourquoi les astronomes, à certains postes pendant une éclipse, ne peut voir des étoiles qui sont directement derrière le soleil (la gravité du soleil qui cause la lumière de l'étoile de se plier autour du soleil). Cette gravité déforme le temps est également connue.
Par exemple, si vous et un ami sont des horloges atomiques synchronisées les unes aux autres et à votre ami grimpe une montagne ou monte dans un avion, les horloges seront out of sync Le retour de vos ami (votre horloge est dans un champ gravitationnel plus fort). En bref, elle se déforme l'espace-temps du disque, lui-même attache à la chaîne et Snaps.
Imaginez une fine feuille de caoutchouc étiré (ce qui représente l'espace). Maintenant, mettez un roulement à billes sur la feuille (ce qui représente le disque).
Maintenant, à vos doigts sous la feuille, pincer le caoutchouc à un point situé à quelque distance de roulement à billes.
Garder le caoutchouc pincer, déplacer le pincer pour le roulement à billes.
Comme vous apporter les pincer à sa position initiale, le roulement à billes suivront.
Il s'agit d'une analogie de ce qui se passe.

Sur les neuf disques, chacune différente, conservé dans l'interconnexion des cintres, Lazar avait une expérience pratique avec celle qu'il a surnommée le "Sportmodel" en raison de son apparence élégante.
Avant il a travaillé sur elle, lui a montré une brève démonstration de son mouvement de montée à environ 30 pieds, se déplaçant vers la gauche, puis à droite, et descendre ensuite.
Avant de monter, le disque brièvement dégageait une décharge couronne, un bruit semblable à celui de d'électricité à haute tension, puis il a été totalement silencieux, son bleu lumineux du bas.
Le sifflement et lumineux sont des sous-produits des impulsions énormes électromagnétiques produites par l'artisanat.
L'intérieur de "Sportmodel", Lazar vit une console et des enfants de taille chaises. Il n'y avait pas d'angles de 90 degrés à l'intérieur, et tout semblait doucement arrondies.

Selon les documents, les étrangers sont identifiés comme provenant de Zeta 2 Reticuli, la deuxième étoile d'un système binaire de la constellation Reticulum.
Une journée sur leur planète est d'environ 90 heures.
Bien qu'il soit environ 37 années-lumière de Zeta 2 Reticuli à la Terre, les disques prennent très peu de temps pour couvrir la distance parce que les disques ne Voyage pas dans un mode linéaire.
(La vitesse est définie comme la distance divisée par le temps. Et comme les disques fonctionnent par déformation temps lui-même et l'espace lui-même, une formule plus compliquée que s = d / t est nécessaire pour décrire ce qui arrive.) Il n'est pas tant que les disques pause célèbre d'Einstein règle selon laquelle rien ne peut Voyage plus vite que la vitesse de la lumière, ils sont plus précis que les disques de contourner la règle tout à fait.
Rappelons que Einstein est mort en essayant de comprendre la gravité.
Selon Lazar, la gravité se propage instantanément.

Lorsque vous voyagez à des vitesses relativement lentes à proximité d'une planète, les disques utiliser à nouveau la gravité, mais d'une manière différente.
Ce temps disques équilibre sur les ondes de gravité et de «tomber» dans le sens où ils veulent aller.
Les ondes gravitationnelles à partir du disque sont déphasés dans la gravité terrestre.
Bien que les disques sont plus instables dans ce mode, ils peuvent toujours effectuer des manœuvres qui sont au-delà des capacités des avions classiques, telles que la réalisation de 90 degrés tourne sur un dix cents ou accélérer rapidement.
Ceux à l'intérieur des disques expérience pas de forces G au cours de ces manœuvres.

Ad:

Here is a post by Mark Hines, posted on USENET, that pretty much sums up one person's claim to have worked on a captured flying saucer. Of particular interest is the claim that the prestigious Heavy Ion laboratory in Darmstadt had confirmed that element 115 had the properties claimed, because, it represents one of a handful of statements made by Bob Lazar that could easily be checked.

I contacted the Heavy Ion lab in Darmstadt to confirm the story. Here is their reply.

"Subject: no flying saucers at GSI

Dear Dr. Paynter,

thanks for your email. I am not sure whether the socalled "Lazar notes" are a joke, we have such at 1sr of april, now you have Halloween. I remember an earlier request from Glenn Seaborg referring to this radio transmission.

Nobody in our group knows or even contacted Lazar, whoever he maybe.

Indeed we found the three heaviest known elements and found an increase of stability against fission, which could be fully explained in the frame of macroscopic-microscopic calculations e. g. by Peter Moeller and Adam Sobiczewski (See e. g. Nucl Phys A502, conference volume).

Sincerely

Gottfried Muenzenberg

Pressed further by me, Dr. Muenzenberg continued:

Subject: reply

Dear Dr. Paynter,

I mentioned already our contact with Glenn Seaborg in this subject of Lazar, and I gave him the same reply as you.

I personally am the first author of the heavy element publications, you can find them in Z. Physik, and know all group members, nobody would have answered such a nonsense to any request.

The (calculated) stability of the heaviest elements based on recent theories refined with our experimental data predict the maximum stability for Z=106 and N=160 and Z=110 and N=180, half lives are of the order of hours. According to predicitons no isotope of element 115 would live longer than seconds.

Please read our publications I gave you as reference.

sincerely

Gottfried Muenzenberg"
« Modifié: 11 mai 2011 à 19:44:19 par katchina »
IP archivée

gros-chacal

  • Invité
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #23 le: 01 septembre 2009 à 20:45:54 »

Salut à tous ,

A "là et demain" :

Tu trouves bizarre que notre ami Bob soit encore en vie.

Je dirai : Que dois t-on dire de tous les militaires encore
vivants qui ont témoigné au projet camelot et au projet
Disclosure de Dr S.Greer ?

Les voici :
http://www.topsecrettestimony.com/demo/

modération : lien invalide

Leurs niveaux de crédibilité est élevé compte tenu de leur rang.

Pour BOB LAZARD , je pense mais ce n'est que mon avis
...qu'il dit la vérité.
Les méthodes GESTAPISTES américaines ne sont pas différentes des méthodes françaises .Je m'explique.

" Ils " meme ont réussi à faire disparaitre ses diplomes.
Un journaliste a enquêté et s'est vu refermer toutes les portes lors de son enquête.Etrange non ?

Motus de rigeur.

Les gens sont tenus de " la fermer" à ce sujet car ils sont impliqués dans des projets confidentiels et s"ils l'ouvrent ils s'en prennent pour 20 ans dans un pénitentier fédéral pour trahison d'état.

Voilà un pan de la vérité.

N'oublie pas ils sont capables de toutes formes de pression
comme celle-ci.

Usage de la force mortelle :
http://www.coverups.com/posterscans/area51warning2.jpeg

http://www.lazygranch.com/images/fg/fgsg1a.jpg

Bravo à BOB LAZAR  beinqu'il se fasse tout le temps agressé en particulier par un Docteur en physique qui ne supporte pas que quelqu'un en dise + que lui , mais j'ai oublié son nom
, il a une affreuse tête de nain de jardin. Voyez vous de qui je veux parler ?

A+

Gros Chacal.



« Modifié: 11 mai 2011 à 19:46:01 par katchina »
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #24 le: 01 septembre 2009 à 21:32:18 »

Un français tu veux dire G-C ?
Si c'est bien à celui que je pense, (et la description correspond...), je ne peux pas le saquer non plus, mais pour d'autres raisons... >:(

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2184
Re : Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #25 le: 02 septembre 2009 à 00:05:49 »

Citation de: DecemberTen link=topic=3573.msg102885#msg102885

La vague qui est produit par la réaction matière-antimatière est présent sur le réacteur sphérique.
Attachés au réacteur est un guide d'onde transparente qui est réglé de telle manière qu'il donne un chemin facile pour l'onde de prendre.
Il faut moins d'effort pour que l'onde Voyage en place du guide d'ondes que d'aller ailleurs.

Un guide d'onde de gravité.
Il fallait y penser.
Mais bon sang, c'est ça la solution ;D !

C'est un non sens total en physique. La gravité ne peut être guidée par rien, car rien ne peut lui faire écran.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #26 le: 02 septembre 2009 à 00:38:00 »

Pas convaincu. J'aimerais savoir si Michio Kaku est d'un avis aussi définitf.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #27 le: 02 septembre 2009 à 09:32:37 »

Là et demain, quelle physique ?
Celle d'il y a 50 ans, la physique traditionnelle contemporaine, la physique quantique, l'unification des deux ou celle qu'on aura atteint dans 100 ans, 1000 ans ?

En plus tu cites Montesquieu:
"Ceux qui mettent au jour quelque proposition nouvelle sont d'abord appelés hérétiques."

"La gravité ne peut être guidée par rien, car rien ne peut lui faire écran"

Il n'est pas question de lui faire écran, mais bien de lui opposer une force inverse.
En supposant que tu disposes de générateurs d'anti-gravité, il est forcément évident que tu peux contrôler le sens du flux anti-gravitationnel...
Alors, il suffit de diriger le flux anti-gravitationnel dans la direction opposée à celle que tu veux prendre et une partie de ce flux vers la Terre, dans ce cas, tu glisses sur ce flux en avant, par exemple si tu diriges une partie du flux vers l'arrière et tu te retrouves en chute constante contrôlée.
Prenons le cas d'un parachutiste qui fait de la chute libre.
Il se met à l'horizontale, il oppose donc une force contraire à la gravité, qui est dans ce cas le frottement de l'air.
En penchant le corps légèrement vers l'avant, il oppose moins de force contraire à la gravité à cet endroit du corps, ce qui le fait aller en avant.
Cela fonctionne dans toutes les directions, sauf vers le haut, donc, bien sur il tombe quand même...
Donc en admettant que tu disposes de flux anti-gravitationnels que tu puisses diriger (par exemple 3...) tu peux glisser (ou tomber) infiniment dans la direction que tu veux.
C'est un peu le principe de fonctionnement que l'avion Harrier avec des moyens beaucoup plus primitifs...
Evidement, ce n'est possible que si tu disposes de générateurs d'anti-gravité...

De plus je te rappelle que la gravité terrestre est une des forces la plus faible sur Terre.
La gravité terrestre est beaucoup moins puissante que la force qui uni par exemple entre elles, les molécules d'un objet composé de fer, ou même les simples molécules d'un caillou...
Essaye de briser entre tes mains une simple pierre de 50 grammes, bonne chance.
Essaye de sauter sur tes pieds, ça y est tu es en l'air, ne fusse qu'un instant tu as opposé facilement par ta simple force physique, une force inverse à la gravité terrestre.
La force qui fait que tu ne t'enfonce pas dans le sol est plus puissante que la gravité.
On se sert même de cette gravité pour catapulter nos sondes de planètes en planètes.

Je pense qu'il faut commencer de cesser de voir la gravité comme une force ultime, impossible à vaincre si l'on veut avancer un peu vers de nouvelles formes de vol ou de déplacement.
Le fait qu'on ait pas encore (officiellement) trouvé le moyen de procéder n'implique pas directement une impossibilité.
Ca me fait penser aux physiciens du 19ème qui pensaient qu'il était dangereux voir impossible de dépasser la vitesse de 60 KM/H ou encore au 20ème siècle l'impossible franchissement du mur du son.
A combien en sommes nous maintenant ? Mach 9 voir plus en vol horizontal ?...
Si tu avais dit à n'importe quel physicien du début du 20ème siècle que bientôt il serait possible d'aller de New-York à Paris en 3H30, en volant à 2 fois et demi la vitesse du son, il t'aurait ri au nez, sans doute aurais-tu fini dans un asile.
L'avion Concorde le faisait chaque jour, quelques années plus tard.

Les limites que l'homme se fixe sont souvent plus importantes que certaines supposées lois physiques infranchissables.
On ne peut pas progresser avec des "impossible de...."
La force qui fait un bon scientifique est composée de sa capacité à calculer et faire des déductions, mais aussi et en majeure partie, par son imagination.
S'il n'avait pas cette imagination, on l'appellerait "ordinateur"ou "calculateur".
« Modifié: 02 septembre 2009 à 10:52:21 par DecemberTen »
IP archivée

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2184
Re : Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #28 le: 02 septembre 2009 à 10:56:00 »

@DecemberTen, réponses en caractère gras.

Là et demain, quelle physique ? Celle d'il y a 50 ans, celle de maintenant, la physique quantique ou celle qu'on aura atteint dans 100 ans ?

Bonjour, December Ten.
Quelle importance : le phénomène de gravitation observé de façon macroscopique montre clairement qu'aucun écran ne peut lui être interposé. Ce n'est pas en l'étudiant au niveau quantique qu'on va y changer quelque chose !


En plus tu cites Montesquieu:"Ceux qui mettent au jour quelque proposition nouvelle sont d'abord appelés hérétiques."
Sous entendu "quelque proposition nouvelle qui tienne debout."

"La gravité ne peut être guidée par rien, car rien ne peut lui faire écran".
Il n'est pas question de lui faire écran, mais bien de lui opposer une force inverse.
Alors tu as mal lu : Bob Lazar explique comment faire naître artificiellement une onde gravitationnelle via l'élément 115. Je n'ai apporté aucun commentaire sur cette technique, faute de connaissances.
Par contre j'ai bondi quand il a été question de guider l'onde gravitationnelle. C'est évidemment hors de question. La gravité est un champ et tout ce qui est dans ce champ subit une force d'accélération. Y compris évidemment le "guide d'onde" qui en l'occurrence ne peut rien guider. C'est basique.


En supposant que tu disposes de générateurs d'anti-gravité...Alors, il suffit de diriger le flux anti-gravitationnel dans la direction opposée à celle que tu veux prendre et une partie de ce flux vers la Terre, dans ce cas, tu glisses sur ce flux en avant, par exemple si tu diriges une partie du flux vers l'arrière et tu te retrouves en chute constante contrôlée.
Prenons le cas d'un parachutiste qui fait de la chute libre. Il se met à l'horizontale, il oppose donc une force contraire à la gravité, qui est dans ce cas le frottement de l'air.En penchant le corps légèrement vers l'avant, il oppose moins de force contraire à la gravité à cet endroit du corps, ce qui le fait aller en avant.Cela fonctionne dans toutes les directions, sauf vers le haut, donc, bien sur il tombe quand même...
Donc en admettant que tu disposes de flux anti-gravitationnels que tu puisses diriger (par exemple 3...) tu peux glisser (ou tomber) infiniment dans la direction que tu veux.
C'est un peu le principe de fonctionnement que l'avion Harrier avec des moyens beaucoup plus primitifs...Evidement, ce n'est possible que si tu disposes de générateurs anti-gravité...

Ah bien merci pour l'explication :D , cela fait à peu près 3 ans que j'étudie le phénomène de très près et quasiment tous les jours, en passant par Poher, De Aquino et Renée-Louis Vallée. J'ai compris ces notions élémentaires depuis bien longtemps. Mais c'est gentil de me les rappeler :) .

De plus je te rappelle que la gravité terrestre est une des forces la plus faible sur Terre.
La gravité terrestre est beaucoup moins puissante que la force qui unit par exemple entre elle, les molécules d'un objet composé de fer, ou même les simples molécules d'un caillou...Essaye de briser entre tes mains une simple pierre de 50 grammes, bonne chance.
Essaye de sauter sur tes pieds, ça y est tu es en l'air, ne fusse qu'un instant tu as opposé facilement par ta simple force physique, une force inverse à la gravité terrestre.
La force qui fait que tu ne t'enfonce pas dans le sol est plus puissante que la gravité.
On se sert même de cette gravité pour catapulter nos sondes de planètes en planètes.

C'est exact, et pourtant cette force est la seule qui permette un voyage dans les profondeurs de l'espace temps : soit en accélérant considérablement et durablement un vaisseau, soit par effondrement local de l'espace-temps, permettant sa courbure.Petite force, grands effets !

Je pense qu'il faut commencer de cesser de voir la gravité comme une force ultime, impossible à vaincre si l'on veut avancer un peu vers de nouvelles formes de vol ou de déplacement.

Tu parles à un convaincu. Et la gravité sera vaincue...par la gravité elle même, mais artificielle.

Le fait qu'on ait pas encore (officiellement) trouvé le moyen de procéder n'implique pas directement une impossibilité.
Ça me fait penser aux physiciens du 19ème qui pensaient qu'il était dangereux voir impossible de dépasser la vitesse de 60 KM/H ou encore au 20ème siècle l'impossible franchissement du mur du son.
A combien en sommes nous maintenant ? Mach 9 voir plus en vol horizontal ?...
Si tu avais dit à n'importe quel physicien du début du 20ème siècle que bientôt il serait possible d'aller de New-York à Paris en 3H30, il t'aurait ri au nez, sans doute aurais-tu fini dans un asile.
L'avion Concorde le faisait chaque jour, quelques années plus tard.Les limites que l'homme se fixe sont souvent plus importantes que certaines supposées lois physiques infranchissables.
On ne peut pas progresser avec des "impossible de....".
La force qui fait un bon scientifique est composée de sa capacité à calculer et faire des déductions, mais aussi et en majeure partie, par son imagination.S'il n'avait pas cette imagination, on l'appellerait "ordinateur"ou "calculateur".

Nous sommes globalement d'accord là-dessus, sauf sur un point : prétendre être capable de guider une onde gravitationnelle. Ça c'est NIET.Un champ de gravité, on le génère artificiellement au bon endroit et dans le sens désiré, et après c'est fini, on ne peut qu'en observer les effets. Par définition.
Quant aux forces qui font un bon physicien (que je ne suis pas, sachez le), il me semble qu'on pourrait citer également la maîtrise des notions de base de la physique.
L'avenir nous dira ce qu'il en était du "guide d'onde gravitationnelle".
« Modifié: 02 septembre 2009 à 11:12:02 par là et demain »
IP archivée

gros-chacal

  • Invité
Re : Bob Lazar et Zone 51 (1988-1989)
« Réponse #29 le: 02 septembre 2009 à 10:59:25 »

Salut à tous ,

Pour l'application de champs de antigravitationnel
il est simple de prendre comme le tres bon exemple
de :

- John HUTCHISON (CA)

La sphère antigravitationnelle est bien locale
et artificielle et se délimite à un périmètre.

Gros Chacal.

IP archivée