Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: David Icke  (Lu 66170 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

harlock

  • Invité
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #30 le: 20 février 2009 à 18:39:14 »

Bonjour, en ce qui concerne les alliées de l'humanité.
Si vous restez objectif et que vous analysez vite fait ce qui est dit notement dans l'extrait, on se rend compte très vite que ce n'est rien de plus qu'un extrapolation à l'échelle galactique du fonctionnement de la société soit disante civilisé (mais j'en doute) occidental principalement.

C'est pour ça que je ne crois pas un seul instant à tout ce qui peut se dire dans ce livre.

quelques exemples :

Citation de: Les alliés de l'humanité
Des mondes tels que le votre sont très rare. La pluparts des endroits de la grande Communauté actuellement habités ont été colonisés grâce à la technologie. Mais des mondes tels que la terre où la vie a évolué naturellement, sans aide de la technologie,  sont beaucoup plus exceptionnels que vous ne pouvez le réaliser.

La plus part des endroit de la terre on été industrialisé, et les endroits où la nature reste maitresse sans intervention de l'homme sont rare.

Citation de: Les alliés de l'humanité
Notre propre histoire nous démontre que l'émergence d'un peuple dans la grande communauté est le plus important seuil qu'il aura a franchir.

Une extrapolation des tribues (en Afrique par exemple), beaucoup ont découvert le monde occidental et/ou la technologie ce dernier siècle, ce qui a tout boulverser chez eux, et bien souvent les mènent à la pertes de leurs traditions et croyances

Citation de: Les alliés de l'humanité
Vous voyez dans la grande communauté, la technologie s'acquiert facilement. Cependant; la société ou le groupe qui aura le mieux développé sa capacité d'influencer la pensée de la concurrence possédera un outil supplémentaire puissant. nous en avons maintenant des démonstrations très sophistiquées. Ce talent se bâtit à partir d'un ensemble de compétence que l'humanité commence à découvrir.

Prenez le même texte en remplaçant grande communauté par civilisation occidental, et humanité par tribue local. Et penser aux grands groupes pétroliers qui vont exploiter tout ce qu'ils peuvent  partout où ils peuvent.


Citation de: Les alliés de l'humanité
Les races qui s'adonnent au voyage spatial ne représentent pas les civilisations les plus spirituellement avancées puisque ces dernières tiennent à rester cachées. Elles ne cherchent pas à commercer. Elles ne cherchent pas pas à influencer d'autres races ou à prendre part à l'établissement de rapports complexes en vue de commercer et d'en tirer des bénéfices. Au lieu de cela, les nations  spirituellemens avancées recherchent la tranquillité de l'isolement.

Là c'est flagrant, il parle juste du principe de base de fonctionnement des monastères (peu importe la religion) qui s'isolent pour mieux méditer / prier etc ...


Voulez vous que je continue ou commencez vous à apercevoir la supercherie ?  Car dans le livre c'est partout comme ça.
Personnellement je trouve ça grossier comme comparaison, et malhonnête un tel texte.

Mais cela n'engage que mon opinion personnel.
IP archivée

antipedo

  • Invité
Re : Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #31 le: 24 février 2009 à 09:06:27 »

Excuse moi de te retourner l'accusation, sois tu es bête, trop jeune, ou sois c'est toi qui manque d'honneteté et qui est grossier.
Ou peut-être classe tu une choses de vrai ou de faux selon tes préférences personelle au point de te persuader d'avoir un argumentaire démontrant que ceci est vrai ou que cela est faux sans même te rendre compte que ce dernier est totalement illogique est vide de sens, dans ce cas j'èspere t'avoir rendu service.

« Modifié: 28 juillet 2012 à 00:01:25 par katchina »
IP archivée

harlock

  • Invité
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #32 le: 24 février 2009 à 12:22:54 »

Citation de: antipedo
Excuse moi de te retourner l'accusation, sois tu es bête, trop jeune, ou sois c'est toi qui manque d'honneteté et qui est grossier.

Modère tes propos je te prie !
je n'ai insulté personne. Alors pourquoi te permettrais tu de m'insulter dès ton 2ème message , sous prétexte que ce que je dis te dérange ?
Reste poli et nous pourrons discuter calmement.

Je remets ce que j'ai dit :
Citation de: harlock
Personnellement je trouve ça grossier comme comparaison, et malhonnête un tel texte.
Si tu as besoin d'explication sur le sens de ma phrase, il n'y a pas de problème :
La comparaison est grossière entre le fonctionnement de "la société humaine" et le soit disant fonctionnement de "la société galactique", tellement elles sont identiques. La "société humaine" fonctionne tellement mal (exploitation des toutes les ressources jusqu'au bout, non respect des traditions et cultures, des peuples etc ... )  que je voie mal "une société galactique"  sensé être plus évolué fonctionner exactement de la même manière. (Sans parler des probabilités qu'une telle chose arrive)
« Modifié: 24 février 2009 à 12:30:52 par harlock »
IP archivée

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5009
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #33 le: 24 février 2009 à 12:25:38 »

Oh les filles ! Prenez le temps d'utiliser le correcteur d'orthographe pour les disputes, le temps passé amenuisera les répliques trop vite pianotées..  ;)

Quant au sujet, Antipedo, il est traité ici, le lieu pour discuter des livres en général,tu seras intéressé d'y lire les autres réponses.  :)

Perso, je trouve que :'' A lire absolument'' pousse un peu à  vouloir faire entrer le lecteur dans ta vision. Tu peux te mouiller et dire: '' j'ai lu et trouve intéressant...'' il y aura toujours un Maintenaute pour être en désaccord, lol... plusieurs qui seront d'accord et plein qui ne diront rien, mais tu seras lu !

@ Harlock: J'ai posté en même temps que toi !
« Modifié: 24 février 2009 à 12:28:18 par Diouf »
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5009
David Icke on Camelot
« Réponse #34 le: 02 avril 2009 à 17:43:47 »

Conversation avec David Icke

Sedona, Arizona.  Février 2009

color=navy]D[/color]avid Icke est l’un des orateurs au franc-parler le plus exposé et le plus controversé. L’écrivain spécialisé sur les Illuminati et la mission de contrôle du Nouvel Ordre Mondial n’aura pratiquement pas besoin d’introduction pour le lecteur.

Nous sommes en contact avec David depuis novembre 2006, lorsque Camelot débutait. Une interview programmée dût être annulée suite à une urgence et finalement, plus de 2 ans après, nous avons pu converser longuement à Sedona avec David et parler de sa vie et de son travail.

L’interview ne porte pas spécialement sur les informations glanées lors de ses recherches, il les présente de façon si claire dans ses conférences célèbres et dans ses livres; tous sont largement fournis de références et d’anecdotes.

Ceci porte plus sur l’homme derrière sa mission, ce qui l’interpelle et qui le fait poursuivre, la source de sa détermination et notamment sa vision pour la Planète Terre – et quiconque le prend pour un défaitiste, notez bien-- ‘’L’idée que le résultat de tout ceci ne soit pas couronné de succès ne m’a jamais effleuré.’’

L’engagement remarquable et sans relâche de David a rendu la vie plus facile pour beaucoup après lui, comme nous-même. Nous lui devons beaucoup et lui offrons nos remerciements, et dans cette discussion de deux heures nous rendons hommage au travail de sa vie et à l’homme qui se tient toujours debout après toutes ces années, arpentant cette route peu fréquentée, déterminé à faire partager les vérités qu’il soupçonne, quelles que soient ces vérités.

Son site: http://www.davidicke.com/index.php

admn : vidéo google indisponible
« Modifié: 16 août 2017 à 21:49:45 par Diouf »
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5009
David Icke se Raconte: 1/4
« Réponse #35 le: 25 avril 2009 à 00:46:07 »

David Icke se Raconte:  1/4

Sedona, Arizona.
Février 2009


Kerry Cassidy:[/i]  Nous sommes avec David Icke et Bill Ryan. Nous allons faire ce qu'on appelle un Futuretalk, une discussion où nous jouons avec les concepts, mais vous êtes l'invité et nous vous entendrons sur les sujets qui vous inspireront pendant cette conversation.

David Icke:
Ok. Aucun problème.

Kerry:
Et nous verrons où cela nous mènera.

Bill Ryan:  J'aimerais dire de suite que nous avons reçu énormément d'e-mails pendant ces trois années  d'existence de Projet Camelot pour nous demander de vous interviewer et pour savoir pourquoi ce n'était pas déjà fait.

David:
  Et nous voici réunis maintenant. En fin de compte, l'harmonie est là.

Bill:  Finalement.

Kerry:  Oui. Nous sommes ici à Sedona et vous y êtes, et c'est formidable que nous ayons pu nous réunir.

David:
  Génial.

Kerry:
  Bien. Nous avons des lanceurs d'alerte et je me pose la question: Avez-vous votre propre sorte de sources secrètes qui vous informent toutes ces années ?

David:  Non. Il m'est arrivé d'avoir une expérience extraordinaire, une série d'expériences au début des années 90. J'étais un présentateur de télévision et un porte-parole national pour le Parti Vert Anglais.

Très soudainement, en 1989, j'ai senti qu'il y avait une présence dans la pièce à chaque fois que j'étais seul et ça devenait de plus en plus tangible au cours de l'année. C'était vraiment bizarre parce que le Parti Vert en Angleterre a eu son année électorale la plus importante en 1989 pour les élections européennes. Et tout ça m'arrivait à chaque fois que j'étais seul dans une pièce, comme une chambre d'hôtel par exemple.

Il y avait cette présence voyez et c'était devenu si puissant vers la fin 89, que j'étais assis sur le bord du lit dans un hôtel, le Kensington Hilton à Londres, juste au coin du siège de la BBC...

Bill:  Je le connais.

David:
...et j'ai dit à cette pièce apparemment vide: Ok. S'il y a quelqu'un ici, entrez en contact avec moi parce que vous me rendez dingue.

Environ deux semaines plus tard, j'étais avec mon fils, un petit garçon à l'époque. Il est auteur-compositeur maintenant, dans la vingtaine.

Bill:
Il fait 1.92m.

David:
  Oui, c'est Gareth. Nous avions joué au foot et nous étions prêts à descendre en ville pour déjeuner. J'habitais dans une station balnéaire, un endroit nommé L'Isle de Wight, en Angleterre, et en descendant vers ce café "Greasy Joe" , quelqu'un, un travailleur ferroviaire, m'a arrêté et a commencé à me parler de foot parce que je parlais de sport à la télévision. A la fin de la conversation, j'ai vu que Gareth n'était plus là. Je savais où il serait, probablement chez le marchand de journaux  à coté. Je suis entré et il lisait des revues sur les locomotives à vapeur, l'un de ses dadas, comme moi. Je lui ai dit: Viens Gareth, allons déjeuner.

En voulant me retourner, mes pieds ne pouvaient bouger. Voilà quelqu'un qui n'a jamais trempé dans quoi que ce soit du genre, un présentateur de télévision, porte-parole du Parti Vert,  un journaliste et mes pieds ne bougent pas. Et j'entends... ce n'était pas une voix mais une pensée puissante qui m'a traversé l'esprit et qui n'avait pas l'air d'être en moi. Pourquoi ai-je eu cette pensée ? Cela disait:  Va jeter un œil sur les livres au fond là-bas.

J'y suis allé et au milieu des romans fleur bleue, il y avait ce livre avec un visage de femme sur la couverture. Je l'ai pris car il était si différent du reste, l'ai retourné  et j'ai lu le mot: Psychic.
J'ai lu ce livre en 24 heures, j'ai écrit à l'auteur et suis allé la voir. Je lui ai dit que j'avais de l'arthrite --ce qui est exact-- et qu'une imposition des mains m'aiderait peut-être. Je ne lui ai pas parlé de la véritable raison de ma visite, qui était:  Percevrait-elle ce qu'est cette présence que je ressens depuis près d'une année entière maintenant ?

Je l'ai consultée quatre fois en tout. Les premières fois elle a travaillé avec ses mains et nous avons parlé des autres dimensions et des choses comme ça. Tout cela était très sensé pour moi qui avait toujours rejeté la religion ainsi que la vue scientifique de la réalité. Je ne m'étais pas attardé sur: Ok. Quelle est l'alternative ?

Puis, à ma troisième visite, je suis allongé sur cette sorte de banc-couchette et j'ai senti une toile d'araignée sur la figure, ce qui m'a donné un choc parce que j'avais lu dans son livre que lorsque d'autres dimensions, ou peu importe, des esprits ou l'appellation que vous voudrez utiliser, essaient de vous pénétrer, parfois vous sentez comme une toile d'araignée sur le visage.

Je n'avais jamais vécu ça et ça ne s'est pas reproduit depuis mais sur le coup c'était très puissant et vraiment tangible.
Je m'écrie: Bigre ! Que se passe t-il ? Et elle est en train de travailler sur mon genou. Je ne lui ai rien dit. Quand soudainement elle rejette la tête en arrière en disant: Mon Dieu ! Il faut que je ferme les yeux pour ceci. C'est puissant. Et elle voit cette image dans son esprit, elle me dit: Cette vision --ou quel que soit le nom qu'elle a employé-- me demande de vous transmettre une information. N'oubliez pas que je présente des news et des émissions de sport à la télévision à l'époque.

Et tout d'un coup elle me dit que cette entité, ou cette projection de conscience disait que j'irais sur la scène mondiale pour y révéler de grands secrets. Qu'il y avait un voile sur le monde qui devait être levé. Qu'il y aurait une révolution spirituelle de mon vivant à cause d'un changement de vibration. C'est la raison du titre de mon premier livre Truth Vibrations, après ce changement vibratoire. Une phrase était: Un homme ne peut pas changer le monde mais un homme peut transmettre le message qui changera le monde. Je devais écrire cinq livres dans les trois années qui suivront.

J'étais assis là en pensant: Je n'y connais rien sur tout ça.[rit] cinq livres en trois ans, vous devez plaisanter ! Tout cela était nouveau pour moi. J'ai écrit cinq livres en trois ans au mois près. Je ne m'en étais pas rendu compte jusqu'à ce que je revienne en arrière pour voir que ça faisait bien cinq livres pendant ce laps de temps.

Je suis retourné la voir une autre fois et la fois d'après il y eut d'autres choses. Je suis donc parti et j'ai attendu. J'étais à l'aise avec ça  quoique mon esprit ne cessait de se demander: Alors  que se passe t-il ?
Dans les semaines qui suivirent, la BBC décidait qu'ils ne renouvelleraient pas mon contrat malgré que je sois le plus jeune du service. J'étais un présentateur bien ancré et on aurait pensé que j'y avais une carrière de toute une vie. Quand je revois cette pensée, mon chakra émotionnel commence à vibrer dans tous les sens. Imaginer de rester dans les médias toute ma  vie ! Oh, mon Dieu! quand je revois cette période... quel cauchemar!

J'étais donc sans travail mais je sentais que je devrais suivre cette route et heureusement pour moi, j'ai toujours vécu en dessous de mes salaires parce que je suis... je suis un minimaliste. Je préfèrerai avoir de l'argent pour partir en Inde plutôt qu'avoir une grande maison avec un emprunt dessus.

Bon. J'avais assez d'argent pour tenir une année. Et là... tout a commencé, ces synchronicités presque chaque jour...ah, ce voyage quotidien dans un labyrinthe, et quand j'ai commencé, le labyrinthe était plutôt dense. Je n'avais aucune idée de la teneur du sujet. Je sentais juste que je devais m'y atteler. Je ne savais même pas pourquoi je devais m'y atteler.  C'était juste...impératif.
C'était comme une force qui avait ouvert et fermé des portes, j'ai donc suivi cette voie dans le labyrinthe et pas l'autre. Pour en revenir à votre question initiale je poursuis et j'ai suivi pendant 20 ans cet encouragement, cette connaissance qui passe à travers moi. Donc j'édite ma vie sur ces questions: Iras-tu là? Je ne le sens pas.  Iras-tu là? Oui, j'irai.

Et agir de cette façon a fait que j'ai rencontré des gens, des expériences, des informations,  des livres, des documents,  qui m'ont emmené, quand j'y repense, dans un voyage très spécifique que j'ai déjà décrit. C'est comme d'essayer d'assembler un puzzle et une force vous tend les pièces...

Kerry:
  On sent exactement la même chose.

Bill:
Nous avons eu la même expérience.

David:
  ... presque dans l'ordre nécessaire pour les inclure dans le puzzle très facilement.

Kerry:
  Mm...hm.

David:
  Tout d'abord, au début des années 90 et jusqu'en 1996, toute la synchronisation se trouvait au niveau des cinq sens de cette conspiration, scandales bancaires, les grandes familles,  les mêmes personnes derrière ceci et derrière ça, et derrière ça ; qui derrière le marché de la drogue, et tout ces trucs. Les familles bancaires et les guerres fabriquées. Qu'y avait-il réellement derrière la seconde guerre mondiale, derrière la première ? Et quel est ce réseau  qui semble être la force  dirigeante de cette conspiration ? tout cela.

Puis, en 1996 je suis allé en Amérique pour parler de ça pour la première fois...et beaucoup de gens sont venus. J'ai parlé à 8 personnes à Chicago, je me souviens de ça. C'était comme une expédition, trois mois. Parce que je me parlais à moi-même la plupart du temps. Mais je récoltais des informations pendant que j'en donnais.

L'étape suivante s'est mise en place à partir de 96.  Ces familles, sur lesquelles j'avais beaucoup appris les années précédentes, étaient à vrai dire connectées à une race non-humaine ou à des entités, pour lesquelles elles poussaient un agenda dans cette réalité des cinq sens. C'est là que je suis passé à cette période reptilienne.

Bien sûr, la synchronisation de ma vie, mon parcours personnel, et ma communication de l'information sont foncièrement connectés parce qu'une grande partie de ma vie ... en apprenant de plus en plus,  mon parcours personnel a nettoyé ma propre programmation informatique corporelle si bien que je peux accéder à des niveaux de conscience de plus en plus élevés. Bien entendu tout le monde a l'opportunité de faire cela et de nombreuses personnes le font maintenant.

J'ai donc eu de très grands défis dans ma vie au moment même où je donnais l'information pour casser ça, casser ces programmes intérieurs. L'un de ces défis, le plus important eut lieu en 1991 quand j'ai commencé à parler de ce qui m'arrivait. J'étais un présentateur de télévision très connu en Grande-Bretagne, il y a donc eu une retombée monumentale de ridicule, d'un genre que peu de personnes peuvent connaitre.
Il suffisait que je marche dans la rue pour que les gens me rient au nez et ceci pendant 2-3 ans. Un comique n'avait qu'à prononcer mon nom, sans rien ajouter, et rires garantis.

Kerry:
Peut-on revenir à ça ? Je veux dire, comment vous êtes-vous retrouvé dans cette situation des reptiliens ?

David:  Oui. J'allais y venir. Je parle de la synchronicité dans ma vie. En 1996, j'ai commencé à étudier le sujet reptilien,  et grâce au fait d'avoir été ridiculisé de façon gigantesque dés le début des années 1990, je me suis trouvé libéré de la prison dans laquelle vivent la plupart des gens, c'est à dire, libéré de la peur de ce que peuvent penser les autres à mon égard.
En conséquence, pour moi, sortir publiquement mes recherches reptiliennes à la fin des années 90 n'était pas un problème parce que le niveau de ridicule ne pouvait dépasser ce qui avait été atteint.

Kerry: Mais pourquoi étiez-vous ridiculisé avant ? Car le seul ridicule que je connaisse est celui qui concerne les reptiliens.

David:  Oh non. Je vais vous raconter l'histoire qui mène à cela. Vers la fin de l'année 90, quand j'ai terminé Truth Vibrations qui devait sortir en 91, j'ai eu cette énorme impulsion, cette envie, je devais aller au Pérou. Je ne savais pas pourquoi, il fallait que j'y aille.  J'y suis allé et la minute où j'ai posé le pied à l'aéroport de Lima, des synchronicités étonnantes ont eu lieu. J'ai fini par avoir un guide péruvien avec moi. La première fois que je l'ai rencontré, c'était à Cuzco, l'ancienne région Inca. J'allais le rejoindre chez lui car nous devions partir voyager ensemble dés ce jour.  Il était chez lui, il dormait. Je suis entré, la porte était ouverte et il a levé les yeux vers moi en ne disant pas: Bonjour, mais: Avez-vous rêvé la nuit dernière?

Quoi ?
Ai-je répondu. En fait, oui, j'ai eu un vrai rêve en technicolor que je perdais l'une de ces deux dents de devant. Je ne me souviens plus de laquelle. Et il a répondu: Votre père ou votre grand-père est toujours en vie? et j'ai dit: Mon père l'est, oui, pourquoi? Et il a répondu: Et bien, c'est habituellement le signe que votre père ou votre grand père est mourant; et je pensais: Ah ben ce type va être un paquet de rigolades pendant les trois semaines qui viennent !

Kerry:
Wow !

David:
Et le premier appel de l'étranger que j'ai eu était pour m'annoncer que mon père était mort en Angleterre. C'était incroyable.

Kerry:
  Oh, mon Dieu !

David: Quoi qu'il en soit... je pars avec ce type et où tout cela mène? Cela conduit en fait à la raison derrière le ridicule.
Finalement, il nous installe dans un hôtel, le Sillustani à Puno. C'est au sud du Pérou, proche du lac Titicaca. Le nom de l'hôtel vient d'un site ancien inca, à une heure trente de voiture. Il y a donc des photos du site partout dans l'hôtel, des photos des ruines. Je dis au guide: Je veux aller là. Nous partons. Je pense qu'il s'est arrangé pour me soutirer de l'argent parce que nous montons dans un minibus pour touristes avec un chauffeur pour touristes, lui et moi. Personne d'autre. [Bill rigole]

Nous allons donc vers ce lieu, au milieu de nulle part. En gros, quand vous regardiez autour c'était entouré de montagnes au loin. J'y vais, il n'y avait que des enfants avec des lamas pour les photos, aucun touriste. Je me promène sur le site pendant environ une heure, c'est très agréable, sur une colline entourée de trois lagunes. Je retourne au minibus et nous partons. Je regarde par la vitre en rêvassant et je vois cette colline à droite, ça faisait moins de trois minutes  que nous avions démarré et j'entends dans mon esprit:  Viens me voir, viens me voir.
Quoi ? Je suis nouveau à tout ça, je me dis: Que se passe t-il avec ma vie ? Je demande au guide de faire arrêter le van en lui disant que je vais sur ce tertre.

Je ne pouvais pas le voir de la route, mais en arrivant en haut, il y avait un cercle de pierres levées, d'environ un mètre de haut, elles étaient là depuis très très longtemps. J'entre dans ce cercle et je regarde vers Sillustani, puis vers les montagnes au loin; c'est une journée péruvienne très chaude, pas un nuage dans le ciel. Je marche au centre du cercle et tout d'un coup, ça recommence avec mes pieds comme chez le marchand de journaux, mais de façon beaucoup plus puissante. Comme si des aimants tiraient mes pieds vers le sol. Et je pense: Ah ça, je connais... nous y voilà...

Puis je sens comme un forêt qui me traverse du haut du crane jusqu'aux pieds et dans le sol, puis une autre sensation, la même dans le sens opposé. Mes bras s'étendent à 45°, sans que j'en ai pris la décision. Si vous faites ça plus d'une minute, ça fait mal , tout du moins aux épaules, et ça a duré presque une heure... au moins 45 minutes. Quand ça s'est terminé, c'était l'agonie mais pendant les 45 minutes, rien. Puis je sens cette énergie qui m'envahit. On est en février 91. Mon corps commence à trembler et 2 formes pensées me passent par la tête, comme dans la boutique.
La première dit: Ils parleront de cela dans 100 ans. Et je pense: Parleront de quoi ?
Et l'autre dit: Ce sera fini quand vous sentirez la pluie. Je viens de vous dire quel temps il faisait. Et je pense: Ce sera fini quand vous sentirez la pluie? Vous plaisantez mon vieux !

Et pendant encore 45 minutes, quoique...le temps avait disparu, j'ai reformulé depuis... cette énergie ne cessait de m'envahir et je faisais des aller et retour entre la conscience et la présence du moment, un peu comme en conduisant, vous vous dites: Tiens, où sont passés les trois derniers kilomètres?
L'une des fois où je reviens à la présence de l'instant, je remarque qu'après les montagnes au loin, il y a un léger brouillard gris et il devient foncé au fur et à mesure que je le regarde et je comprends qu'il tombe des cordes à cet endroit.

Puis au prochain moment de présence, court ou long peu importe, j'observe cette tempête sortir de la région montagneuse. Les météorologistes disent: un front nuageux et là c'est une ligne droite. Je l'ai décrit plusieurs fois, ça fait comme de tirer les rideaux coté ciel. Cette chose s'approche de moi et le soleil s'en va, couvert. Tous les nuages tourbillonnent et j'y vois des visages. Ça n'a aucun sens mais je vois des visages dans les nuages. Puis c'est un mur de pluie que je vois arriver vers moi. Je l'observe, je tiens toujours avec cette énergie qui me traverse, et ça me frappe. Des torrents d'eau et tout s'arrête. J'ai titubé en avant, les épaules à l'agonie.

Beaucoup d'autres choses sont arrivées quand je suis rentré en Grande Bretagne, mon livre est sorti en 91, peu de temps après l'expérience...Quand j'y repense... Voyez, si vous avez un barrage qui retient l'eau, l'eau est calme n'est-ce pas ? Parce que c'est son état naturel à cet endroit.  Mais quand le barrage saute, avant qu'une nouvelle harmonie ne s'installe, c'est le chaos pour aller d'un état à un autre.

Bill:  Ouep

David:  Quand je repense à ce qui m'est arrivé sur le tertre, c'était comme les eaux de mon esprit qui ont rugi et pendant trois mois, je ne savais pas sur quelle planète j'étais. Et au milieu de tout ça, mon livre sort et  je suis invité au plus grand talk-show de Grande Bretagne à l'époque --le Wogan Show--complètement ahuri quant à ce qui m'arrivait. Les journaux du pays ont tous écrit que j'étais dingue.
J'étais assis dans le fauteuil et en moins de deux minutes l'audience riait. Je crois que j'ai continué pendant 15-18 minutes, je parlais de ce qui m'arrivait sauf que je ne comprenais pas ce qui m'arrivait et ça a déclenché un niveau de ridicule encore jamais atteint...ah, ça m'a ôté la peur de ce que les autres pensent.

Mais j'ai tellement appris sur le comportement humain, je m'en souviens car lorsque vous affrontez cette quantité de ridicule, vous êtes sensé courir vous cacher n'est-ce pas ?

Bill: C'est un des moyens utilisés pour nous contrôler.

David: Oui, alors ce que j'ai fait? J'ai commencé une tournée de conférences dans les universités, devant tous ces étudiants qui ne venaient pas pour écouter mais pour rire.

Kerry:
  D'après moi vous avez eu une expérience de montée de la Kundalini. C'est cela pour vous ou bien vous l'appelez autrement?

David:  Ça m'est égal.

Kerry:  Mais vous êtes-vous renseigné ou bien quelqu'un vous en a parlé?

David:  Non. J'ai parlé aux gens des expériences de kundalini, peut-être que c'en était une, mais voyez, je ne peux parler que pour moi-même et pour moi, ce qui est EST, c'est tout.
L'une des choses que la médium m'avait dite, ou qui m'avait été dite par son intermédiaire en 1990 quand tout a commencé pour moi, c'était: Vous ferez face à une opposition énorme mais ils seront toujours là pour vous protéger.
Je ne sais pas qui ils sont. Je n'y ai jamais pensé parce que quand je quitterai cette combinaison génétique, je saurais qui ils sont. Je ne fais que suivre mon intuition.

En 1991, avec ce grand show du ridicule poussé à l'extrême, la vie, comme elle le fait souvent, m'a offert mon plus grand cadeau, brillamment déguisé en pire cauchemar, parce que c'était un cauchemar à ce moment là quand j'en ai fait l'expérience. Ce qui m'est arrivé, en fait: Quelque chose a transformé ma perception et c'est bien assez pour moi. Je n'ai pas à savoir les détails de ce qui est arrivé. Une expérience de montée de Kundalini? Possible.

J'en étais donc à ce qui m'est arrivé quand j'ai entrepris cette tournée universitaire. Université de Nottingham. 1000 personnes présentes. Probablement 950 venues pour rire. J'entre sur la scène et ça  a bien pris 15 minutes pour que je puisse parler. C'était presque du mépris, des rires, des gobelets de verre en plastique jetés sur la scène. Je me tiens là, attendant que ça cesse, parce que ça allait bien cesser et quand c'est le cas, je dis: Vous pensez que je suis un malade mental n'est-ce pas? Et vous imaginez la réponse ![il imite une foule bruyante]

Et j'ai dit: Qu'est-ce que cela dit de vous? Parce que vous, vous avez payé pour venir ici ridiculiser quelqu'un que vous prenez pour une personne malade mentale. Je peux vous dire qu'on aurait entendu une mouche voler, jusqu'à la fin de la soirée.
Pour avoir parlé de choses bizarres comme je l'ai fait, vous savez, il suffit toujours que mon nom soit mentionné dans un journal national en Grande Bretagne et c'est le ridicule total quoique je dise.

Bill:  Ça l'est moins.

David:  Un petit peu, mais pas beaucoup. Je me suis montré lors d'une élection parlementaire en juillet dernier, en 2008,  pas pour être élu, je savais que je n'aurais aucun vote et je n'en voulais pas. Je dois être le premier candidat parlementaire à avoir distribué un dépliant à chacun dans sa circonscription en disant: Je ne veux pas de votre vote, mais simplement votre attention. Certes, je ne voulais rien de tout ça, mais c'était une expérience dont j'ai beaucoup appris.

La couverture médiatique était...J'avais fait une présentation simple pour la presse nationale, environ 50 minutes, Powerpoint, photos et tout, et je parlais du niveau des cinq sens. Et bien, ça leur a explosé le cerveau ! Alors les reptiliens...!

Ils se sont contentés de quitter la salle et de me maltraiter, de mépriser le sujet, et de me ridiculiser. Ironiquement, c'est celui qui m'a fait le plus de tord, qui a fait la une de son propre journal six semaines plus tard avec une information que j'avais prédite. C'est vraiment bizarre, ces personnes sont en dissonance cognitive totale si bien qu'ils ne peuvent plus voir les rapports entre les choses. C'est toujours ainsi mais ça n'a pas d'importance car grâce à l'internet nous pouvons contourner ces tristes personnages qui travaillent avec leur esprit limité au concret dans le monde des médias.

Bill:
De plus, vous n'avez pas à toucher tout le monde mais un nombre juste suffisant. C'est le principe du centième singe.

David:  Oui. Je vais vous dire ce que je sens de plus en plus, je peux le sentir quand je parle et quand les autres parlent. La communication est vibratoire. Il y a un silence entre vous et moi. Il y a un silence quand vous me parlez jusqu'à ce que mon cerveau le décode. C'est la communication des vibrations. Et je ressens fortement que ce ne sont pas simplement les gens qui entendent l'information, c'est le fait que cette information circule.
Si vous faites une interview radio, 100.000 personnes peuvent l'écouter mais la fréquence émise qui porte cette information passe dans l'éther et se trouve là pour être saisie par des gens qui n'écoutent même pas l'interview à la radio; ça les touche au niveau vibratoire. Et...

Kerry:
  Je pense que c'est exact. Vous parlez de l'Effet Papillon.

David:  Oui.

Kerry: C'est comme des ondes. En fait, elles les touchent. Récemment je citais cette phrase: Nous apprenons autant par osmose que par les mots. Cela s'imprègne par osmose.

David: Oui.

Kerry: Dans notre peau, dans nos cerveaux.

David:  Exactement.

Kerry:
Nous sommes des récepteurs.

David:  Exact. Nous sommes des récepteurs-émetteurs, c'est ce que nous sommes, mais les gens pensent que la seule communication est de la voix à l'oreille. J'ai une histoire étonnante.

En 2003, j'étais dans la forêt brésilienne  et j'ai pris de cette substance psycho-active, l'ayahuasca. On ne m'avait pas dit que je prenais un produit psycho-actif, mais je suis heureux de l'avoir fait. C'était fantastique, beaucoup ont eu de mauvaises expériences mais...

Cette voix féminine me parle, aussi fort que la mienne en ce moment, cinq heures durant, sur la réalité, comment la réalité physique est une illusion. Absolument captivant. En écoutant la voix je vois des images qui sont projetées. L'une d'elles me montre, entrant sur une scène devant une audience. Je vois le premier rang et cette voix dit: Vous dites des mots pour garder le mental heureux, essentiellement pour garder le cerveau heureux. Et pendant cette phrase je vois deux femmes au premier rang. Je marche jusqu'au bord de la scène et je me tiens là, sans rien dire.

Après un moment, l'une des femmes pousse l'autre du coude et lui dit: Que fait-il? Et la voix... qui vient de nulle part, la voix dit: Vous parlez seulement parce que si vous ne parliez pas l'audience s'exclamerait "Quand va t-il commencer?"

Ce message comporte  une sorte de compréhension profonde car la véritable communication entre nous tous n'est pas parlée.

Kerry:  Absolument.

David:  Et c'est la bonne nouvelle. C'est ce que je fais comprendre aux gens. Plus vous parlez de votre vérité, même si les gens n'écoutent pas, vous changez, vous offrez un champ vibratoire auquel d'autres personnes peuvent s'accorder. Quand je vois la vitesse à laquelle les gens s'éveillent, ce n'est pas à cause de l'information sur Internet, ce n'est pas à cause d'informations dans mes livres ou les livres des autres.
Il se passe quelque chose d'énorme au niveau vibratoire qui s'emboite complètement avec ce que j'ai reçu par la médium en 1990 qui était: Une révolution spirituelle arrive et elle prendra la forme d'un changement vibratoire. Je peux le voir. En 1990: Pas de preuves. Maintenant...? Allons, enfin. Vous pouvez le voir.

Source : vidéo déjà postée #36

A suivre...
« Modifié: 28 juillet 2012 à 21:15:48 par Diouf »
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4256
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #36 le: 25 avril 2009 à 20:20:37 »


Sankiou
Ca serait top de voir ce passage à la télé dont il parle pour son premier bouquin.
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5009
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #37 le: 26 avril 2009 à 13:56:50 »

 
:)

Ça serait encore pire pour sa réputation, me think !
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4256
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #38 le: 26 avril 2009 à 14:46:26 »


Ben ca serait pour voir la forme Icke en sachant quel est son état intérieur.
Sa réputation il s'en tape maintenant si j'ai bien compris.
C'est assez intéressant ce qu'il dit a ce sujet.
Du point de vue de l'éveil...
Si on ne colle plus a sa réputation il est clair que ça libère énormément...

La montée de kundalini a de plus en plus mauvaise presse.
Il semblerait que ce soit assez dangereux de toucher a l'énergie sexuelle sans un travail spirituel préparatoire.

« Modifié: 26 avril 2009 à 14:48:50 par labbe »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5009
Re : Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #39 le: 27 avril 2009 à 12:49:18 »


Sa réputation il s'en tape maintenant si j'ai bien compris.
C'est assez intéressant ce qu'il dit a ce sujet.
Du point de vue de l'éveil...
Si on ne colle plus a sa réputation il est clair que ça libère énormément...


Je n'avais pas d'à priori sur lui avant de regarder son interview, je n'avais rien lu de lui à part en diagonale ce que Cyrill avait posté. Et bien, j'ai été agréablement surprise en l'écoutant et en l'observant.
S'il ne savait pas ce qui lui était arrivé lors de l'écriture de son premier livre il l'a compris depuis et nous le fait partager. Un degré d'éveil. Le chemin qu'il a parcouru lui a permis de comprendre les mécanismes mentaux et cérébraux (qu'il a disséqués) de  notre état d'hypnotisation. Les comments et les pourquois.

Chaque chose à sa place: le cerveau, le mental et la Conscience, la partie manipulable et manipulée étant tout d'abord le mental.
Son discours rejoint Eckhart Tolle dans le sens ou nous ne sommes ni ce corps, ni cette personalité  mais autre chose, qui EST et qui vit au travers d'expériences, la Conscience.

Dans son parcours, je pense que ce n'est pas un hasard qu'il ait été très célèbre en Grande Bretagne avant tout ça, cela lui a permis d'avoir de suite la dose massive de ridicule qui a commencé à le libérer.
J'ai trouvé son interview de haut niveau.
« Modifié: 27 avril 2009 à 16:21:17 par Diouf »
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4256
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #40 le: 27 avril 2009 à 16:31:18 »


Ben perso j'ai lu le grand secret (les deux tomes) que je suis en train de relire en ce moment.
Le gros hic est son histoire de reptiliens.
Dans le livre il dit carrément qu'il a vu des gens se transformer en reptile a la télé...
Chez moi ça passait pas et ça passe toujours pas  ;)
Kerry lui parle de la monté de l'énergie de la kundalini.
C'est pas un hasard.
Il s'agit de l'énergie a la base de la colonne qui monte jusqu'au mental.
Et je pense que c'est ce qu'il a vécu aussi.
Le problème c'est que la montée de Kundalini est réputée dangereuse pour l'équilibre psychique.
Je déconne pas. Je l'ai encore entendu récemment.
Mais sinon le grand secret est extrêmement riche en information si on fait abstraction de certains délires genre reptiliens.

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

WDPK webzine

  • Invité
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #41 le: 27 avril 2009 à 16:37:35 »

Mais sinon le grand secret est extrêmement riche en information si on fait abstraction de certains délires genre reptiliens.

Je suis entrain de le lire et j'ai le même avis que toi. Le complot reptilien me semble impossible, mais à part ça le livre est une mine d'informations formidable.
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2808
Re : Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #42 le: 27 avril 2009 à 18:18:59 »

Mais sinon le grand secret est extrêmement riche en information si on fait abstraction de certains délires genre reptiliens.
Je suis entrain de le lire et j'ai le même avis que toi. Le complot reptilien me semble impossible, mais à part ça le livre est une mine d'informations formidable.
C'est peut-etre parce-qu'il parait impossible que ce complot est en place.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Cyrill

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 810
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #43 le: 27 avril 2009 à 19:36:07 »

en ce qui concerne les reptiliens il n'en parle plus de la même manière ça à évolué il me semble, sur ce que j'ai lu, il parle d'une matrice avec des entités maléfiques vivant dans un plan parallèle au notre qui peuvent prendre le contrôle d'entités humaines et se nourrissent de nos émotions négatives et peurs, je relie ça directement au fil que j'ai ouvert "les arrivées"

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8046.0

les créateurs de cette série de docs parlent des esprits maléfiques, anges déchus, les religions en parlent très bien, on pourrait donc penser comme le soumettent les docs, des humains en l'occurence les pharaons et leurs descendants de nos jours ayant pactisés avec ses entités dites lucifériennes et par un échange de bon procédé (enfin si on peut dire ça), les humains corrompus en récoltent l'accession à leurs désirs les plus fous et lucifère ou entité prédatrice négative lui est assuré que ces tarés lui ouvriont les portes de notre belle planète par des procédés spécifiques et en manipulant les esprits faibles spirituellement d'où les manipulations de l'histoire des religions dès le départ l'orientation de la franc maçonnerie dans l'athéisme et l'occultisme entre parenthèse eux ne se gène pour pratiquer des rituels et sacrifices occultes, ésothérique

ceci pour nous éloignés de la réalité de dieu ou le grand architecte en le diabolisant en un dieu jaloux et punisseur, nous faisant croire aussi que nous pouvions être dieu nous même donc logiquement l'homme égocentrique et son instinc de survie va cherché a évolué spirituellement pour être l'égal de dieu pour échapper au châtiment divin c'est un comportement en faite sataniste ou luciférien, d'où l'individualisme, l'absence de spirituel régnant aujourd'hui et la monté égocentrique les courants new age and co

je tiens à préciser que le NOM cherche à anéantir les religions à tout prix, judéo-chrétien manipulé, le judaïsme manipulé aussi reste l'islam manipulé  mais encore avec des bases solides vu que les textes originels ont été transmis oralement donc il reste encore des sages parmi eux et aussi leur terre pour l'agenda des illuminatis

on voit bien aujourd'hui l'acharnement sur les musulmans ce n'est pas par hasard, l'agenda du NOM est en cours on se dirige vers une guerre sainte, je m'arrête là pour ceux que sa intéresse voir le doc les arrivées
IP archivée
Prix pyjama section cinéma Jeu n°73 et n°75

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5009
Re : David icke "le plus grand secret" tome 1 et 2
« Réponse #44 le: 27 avril 2009 à 23:59:46 »

@Labbe, Webzine et Icarl: j'étais d'accord avec vous sur le coté reptilien jusqu'à ce que je lise ça  dans son interview chez Karmapolis. (posté plus haut dans le fil)

http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_icke.htm
Ici: Interview de Karma One  sur la Matrice et autres sujets, avril 2005.

Citer
Cette matrice –notre réalité- n'est rien d'autre qu'une illusion, une projection holographique en 3 dimensions dans laquelle notre conscience se débat, piégée qu'elle est par l'illusion du temps, de l'espace et de l'apparente solidité de la matière. Cette matrice a créé aussi ses “agents Smith”, des entités qui parasitent ou s'incarnent dans le corps de ceux qui dirigent notre monde de derrière la scène. Ces “agents Smith” ne sont pas des âmes au sens classique du terme mais des sortes de programmes informatiques conscients qui se cristallisent dans notre univers en 3D sous la forme d'entités qui parasitent des êtres humains. Ces agents sont ce que David Icke appelle les “reptiliens”.

Ça n'explique pas tout  mais redirige un peu le terme vers autre chose. Là, je comprends pas tout. Ama, il aurait dû utiliser un autre mot que reptilien, mais si c'est la construction que son cerveau lui a fabriqué et lui a montré quand il regardait la télé, ça a été sa représentation du moment et il l'a nommée ainsi, mais c'est quand même difficile à avaler.
IP archivée
...accepter   de    laisser    partir    l'ancien...

(entendu d'une conversation dans la rue.)