Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: The Great Global Warning Swindle vs Al Gore  (Lu 12467 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« le: 31 juillet 2007 à 16:36:46 »

Et si le réchauffement était du pipo, et si les changements climatiques étaient naturels, et si la propagande alarmiste ne serait qu'à empêcher les pays sous-développer de se développer...

admn : vidéo google sans titre invalide

in english, sorry
« Modifié: 19 juillet 2013 à 00:29:10 par katchina »
IP archivée

mezzo

  • Invité
Re: The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #1 le: 31 juillet 2007 à 23:12:10 »

mmm... pas mal du tout comme alternative aux théories du film d'Al Gore...
on notera au passage la qualité des documentaires anglais...

à voir absolument !
(merci pour le lien)
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #2 le: 02 août 2007 à 11:48:45 »

Je cite:

On suppose que le problème majeur du temps anormal que nous avons aujourd'hui vient du
fait que la Terre se refroidit lentement alors que la teneur en C02 a doublé, créant, ainsi, un
réchauffement de notre atmosphère, ce qui correspond à l' "effet de serre". Un rapport de la
"Neue Solidarität" du 24 février 1993 relate :
"Comme on a pu le lire récemment dans la revue renommée "Nature", il y a une
discordance énorme entre la "catastrophe climatique" prophétisée par les plus grands
ordinateurs du monde et la réalité. Dans l'édition du 28 janvier se trouvait un article de J. D.
Kahl intitulé "Le manque d'indices pour le réchauffement de l'atmosphère dû à l'effet de
serre au-dessus de l'océan Arctique au cours des quarantes dernières années."
Le début de l'article montre déjà ce dont il est question :
"D'après les modèles de la circulation atmosphérique, on prévoit un plus gand
réchauffement atmosphérique dû à l'effet de serre sous les hautes latitudes. (...) Nous
publions ici les températures qui ont été mesurées dans la troposphère inférieure
au-dessus de l'océan Arctique entre 1950 et 1990. Nous avons analysé plus de 27.000
profils de température. (...) La plupart des tendances ne sont pas statistiquement
significatives. En particulier, nous n'avons pas constaté de réchauffement assez étendu sur
la surface tel que les modèles de climat le prédisent ; en effet, nous avons découvert pour
les saisons d'automne et d'hiver une tendance significative de refroidissement au-dessus
de l'ouest de l'océan Arctique. Cette discordance fait comprendre que les modèles de
climat de nos jours ne reflètent pas avec justesse les processus physiques qui influencent
les régions polaires."
Moira Timms aussi écrit dans "Der Zeiger der Apokalypse" (L'aiguille de l'Apocalypse) que
les stations de surveillance du cercle polaire rapportent une baisse de température de plus
de 6°C depuis ces trente dernières années.
La "Neue Solidarität" écrit :
"Il serait quand même prématuré d'en conclure que les modèles de serre soient déjà
dépassés, pour la simple raison qu'on ne peut les réfuter avec des mesures ni avec
d'autres faits scientifiques. Ils sont irréfutables parce qu'ils n'ont rien à voir avec des
données scientifiques. Les modèles de climat sont des instruments manipulables
sociologiquement parlant, ils permettent, gràce à des paramètres externes en nombre
suffisants, d'établir à partir de données d'observation quelconques des scénarios de
catastrophes avec un "potentiel d'exécution" politique maximal. C'est pourquoi nous
prévoyons que justement les données de l'étude de Kahl - qui conrredisent, aujourd'hui,
apparemment les modèles de climat - vont compter déjà dans quelques semaines parmi les
meilleures preuves de la thèse de l'effet de serre. Il ne faut pas sous-estimer la fexibilié de
ce modéle."
Un sujet dont on ne parle jamais dans les médias est l'éventuelle arrivée d'une époque
glaciaire. Il y a beaucoup d"éminents météorologues et géologues qui en sontt venus à la
conclusion, à l'aide d'échantillons de roches et de terres prélevés pendant des dizaines
d'années et d'autres tests, que la future période glaciaire se ferait sentir dans ]es cinquante
années à venir. D'après eux, une époque glaciale serait indépendante de l'effet de serre
produit par la pollution de l'atmosphère. Déjà dans quelques décennies, la progression du
froid compenserait la hausse actuelle du réchauffement.
Il est encore plus inquiétant d'entendre l'affirmation qu'une diminution du rayonnement
solaire d'un pour cent suffirait à déclencher la prochaine période glaciaire. La réduction du
rayonnement solaire par la pollution est moins inquiétante que l'éventualité d'une d'une
gigantesque éruption volcanique qui pourrait considérablement obscurcir la lumière du
soleil. Des nuages de poussière de cendres fines dues à une éruption peuvent demeurer
des années dans la stratosphère et abaisser les températures au sol de plusieurs degrés.
On en entend très rarement parler dans les médias. En ce qui concerne la pollution, vous
ne devez donc pas non plus croire tout ce que racontent les médias. Il est préférable
d'écouter aussi l'autre version.
Mais il y a encore une autre variante à propos du temps atmosphéique que les médias
taisent aussi :
Nos conditions atmosphériques actuelles ne peuvent pas toujours passer pour de
préétendues "humeurs atmosphériques". De même, les catastrophes naturelles,
tremblements de terre, tempêtes et périodes de sécheresse sont tout autre chose qu'une
"punition de Dieu". Le paragraphe suivant extrait du livre "Zeiger der Apokalypse" (L'aiguille
de l'Apocalypse) de Moira Timm le montre bien. On y lit :
"Sans une théorie complète sur les raisons qui sont à la base du changement du climat, les
tentatives de l'homme pour le modifier sont certainement dangereuses (comme la thérapie
médicamenteuse qui soigne les symptômes sans sans aller aux causes). Est-ce à quoi
Johann Friede fit allusion ? "Tout ne sera pas la conséquence de causes naturelles mais
l'humanité en allant trop loin mettra, ainsi, sa vie en jeu." (...) Rien qu'aux Etats-Unis, il y a
neuf programmes de modification du temps supportés par le gouvernement fédéral en
1975, sans compter les 66 autres programmes de différents organismes. Ces programmes
comportent une multiplicité de recherches climatologiques jusqu'à la projection d'agents de
condensation sur les nuages pour provoquer la pluie, éviter la grêle, dissiper les nuages,
influer sur des ouragans, détourner des tempêtes de neige, dévier les chutes de neige,
engendrer du tremblements de terre et des raz de marée, supprimer des éclairs, etc. Si la
tendance actuelle à un temps imprévisible et froid se maintient, les pays qui en souffriront
le plus seront l'Amérique du Nord, le Canada, l'Europe du Nord et la Russie. Voler "le
temps" aux pays pauvres à l'aide d'une technologie sophistiquée pourrait devenir un réel
problème dans un proche avenir quand des catastrophes "naturelles", telles que la famine
et la sécheresse, toucheront les nations moins développées. Cela pourrait même conduire
à des guerres. Comme toutes les tentatives pour diriger les forces de la nature, cette
technologie provoque des répercussions multiples. Jusqu'à aufourd'hui, il n'y a pas de lois
internationales qui limitent le "monopole du temps". A ce qu'il paraît, il rapporte bien à ceux
qui l'ont en main. Provoquer un type de temps dans un endroit n'est possible qu'en
diminuant son potentiel dans un autre endroit.
"En 1973, le Honduras accusa les Etats-Unis de voler sa pluie et de provoquer une grande
sécheresse en détournant artificiellement l'ouragan "FIFI" pour sauver l'industrie touristique
de la Floride. Cet ouragan a causé les plus grands dégats jamais vus dans l'hisioire de
l'Honduras. Le Salvador, subissant le fléau de la sécheresse, a porté des accusations
similaires contre les Etats-Unis, comme le Japon qui croit qu'on lui a volé le peu de pluie
nécessaire à toute vie en déclenchant le typhon à Guan. La Rhodésie ainsi qu'Israël furent
accusés par les nations voisines de leur voler La pluie. (...) Les Nations-Unies travaillait à
interdire toute guerre touchant à l'environnement mais c'est une affaire complexe et difficile
et il est, pour ainsi dire, impossible d'y arriver. Lowell Ponte cite dans "The cooling", des
fonctionnaires de l'armée qui avouèrent que des avions du gouvernement américain
avaient mis fin à l'aridité de terres aux Philippines et aux Açores pour protéger les intérêts
militaires des Etats-Unis. Mais on refusa de satisfaire à la requête de plusieurs autres
nations appartenant à la zone du Sahel africain ou la population souffrait de la sécheresse
et mourrait de faim. On leur dit qu'ils pouvaient s'adresser à des firmes privées
américaines. Ponte décrit aussi des projets qu'ont les Soviétiques et qui visent à modifier
de façon draconienne les structures atmosphériques en URSS dans le but d'augmenter la
production agraire." (116A)
Il y a, de plus, des preuves que l'énorme boulversement causé au temps en 1982/83 par El
Nino dans l'océan Pacifique a été provoqué intentionnellement par une intervention des
Soviétiques dans l'ionosphère. Le phénomène appelé El Nino est une perturbation du
temps d'origine naturelle dans la région du Pacifique qui se produit environ tous les dix ans.
En général, il provoque d'importantes chutes de pluie dans des petites parties du Pérou et
dans une zone limitée en face de la côte ouest de l'Amérique du Sud. Cependant, lorsque
El Nino eut lieu en 1982/83, ses effets furent énormément changés : les alizés à l'équateur
qui soufflaient d'Est en Ouest dans l'hémisphère Sud furent, pour ainsi dire, refoulés, ce qui
retint les courants d'eau chaude qui s'écoulaient normalement vers l'Asie. L'eau se mit alors
à refluer et a s'accumuler devant la côte ouest de l'Amérique du Sud. Pour des raisons
inconnues des météorologues, les alizés se mirent à souffler dans la direction opposée, ce
revirement apporta des chutes de pluie diluviennes au Pérou et causa des périodes de
sécheresse en Australie. Ces alizés provoquèrent aussi des tremblements de terre, des
coulées de boue ainsi que des tornades dans le Sud de la Californie et le long de la côte
est de l'Amérique du Nord et de l'Alaska.
Cet exemple explique précisément les conséquences des ondes ELF qui sont envoyées à
travers la Terre vers l'ionosphère à l'aide d'un émetteur-renforçateur Tesla pour provoquer
de gigantesques vagues stationnaires. Celles-ci servent alors de mécanime pour bloquer la
camps atmosphérique afin de provoquer de façon soudaine un bouchon inattendu avec les
alizés soufflant d'Est en Ouest dont nous venons de parler. Déjà en 1978, le Dr Michrowsi
du Département d'Etat canadien disait que les Soviétiques avaient réussi à bloquer la
résonance électrique de la Terre et qu'ils étaient, par là même, capables d'émettre des
ondes stationnaires relativement stables et assez bien localisées gràce auxquelles le Jet
Stream au-dessus de l'hémisphère Nord pouvait être endigué ou déplacé.
Outre le dommage que cause la modification du temps au moyen des ondes ELF sur les
structures naturelles du temps, sur le rythme des marées et outre les maladies qu'elle
provoque chez l'homme, a aussi un effet négatif sur les animaux qui, c'est bien connu, sont
dépendants des courants chauds du vent et de la mer pour se déplacer. Ils sont dérangés
dans leur rythme naturel et donc condamnés à mort. Des volées d'oiseaux qui recherchent
leur ile habituelle pour y nicher ne la trouvent pas et des baleines perdent toute orientation
à cause des changements des courants de la mer. (Vous trouverez des informations
excellentes dans le livre de Nikola Tesla : "Freie Energie statt Blut und Öl" (Energie libre à
la place du sang et pétrole), paru en 1991 à VAP Verlag, Wiesbaden.)
Le lecteur ne devra pas perdre de vue que dans le cas d'une éventuelle période glaciaire, il
n'aura pas beaucoup d'alternatives pour échapper à cette situation ainsi qu'aux
conséquences de la pollution. Ceci ne touche cependant guère l' "élite" qui est très
consciente, depuis au moins 1957, des conditions dévastatrices subies par notre
environnement.
Cette année-là, les scientifiques les plus éminents se rencontrèrent à Huntsville, en
Alabama, pour exploiter les données et les informations du programme de satellites
nouvellement installés. Un des participants, le Dr Carl Gerstein, fit le pronostic suivant : La
pollution de la couche supérieure de l'atmosphère et les centaines de milliards de tonnes
de CO2 qui s'y sont accumulées, auraient des conséquences catastrophiques d'ici la fin du
siècle. On en arriva à penser qu'au cours du siècle prochain, la vie humaine ne serait plus
possible à la surface de la Terre. Il s'ensuivit le plan qui, de nos jours, est sûrement connu
par la plupart des spécialistes d'OVNIs et dont la publication coûta la vie à plusieurs
personnes. Il s'agit de l' "ALTERNATIVE 3".
Le plan était le suivant :
ALTERNATIVE 1 : faire exploser une ogive nucléaire dans la stratosphère pour permettre
au CO2 de se volatiliser ;
ALTERNATIVE 2 : la construction de gigantesques villes souterraines autonomes où
seraient évacuée "l'élite de la société" qui pourrait y séjourner jusqu'à ce qu'il devienne à
nouveau possible de vivre à la surface de la Terre ;
ALTERNATIVE 3 : la colonisation d'une autre planète, par ex. de Mars.
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #3 le: 02 août 2007 à 16:33:56 »

Le même docu avec sous titre français:

admn : vidéo google sans titre invalide

et là l'article qui résume avec la vidéo intégrée:

http://www.liberte-cherie.com/a2751-Changement_de_climat_l_origine_humaine_du_rechauffement_est-elle_certaine_.html
« Modifié: 19 juillet 2013 à 00:28:20 par katchina »
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #4 le: 06 août 2007 à 17:14:07 »

A lire le bouquin de Claude Allègre: "Ma vérité sur la planète

Dans le chapitre 5 de son livre, C. Allègre définit l'écolo intégrisme, qui prétend aimer la nature pour mieux cacher sa haine de l'humain.
Cet écoolo intégrisme, comme toute secte, comme tout intégrisme, ne tolère aucune contradiction, citant les scientifiques uniquement quand leurs props vont dans le sens de la doctrine écolo; ainsi "Bjorn Lomborg raconte que, dès qu%u2019il a cherché à comprendre, qu'il a questionné les affirmations, il a été exclu de Greenpeace (B. Lomborg, L'Ecologiste sceptique, Le Cherche Midi, 2004.)."
Cette secte écolo pénalise toute atteinte à la nature, non tant par amour pour la nature que par mépris pour la civilisation: c pourquoi les chasseurs et les agriculteurs sont particulièrement attaqués; car ils sont les ancêtres des civilisateurs (des civilisateurs guerrières, prédatrices, etc.)
L'auteur évoque l'attaque contre le nucléaire civil, qui rend bien des services et qui est relativement moins dangereux que d'autres périls [en fait il y a régulièrement de nombreuses alertes sécurités ds les centrales, qui sont plus ou moins bien entretenues], et jamais contre le nucléaire militaire, qui lui a fait des ravages. C'est révélateurs de la cible de la "secte verte": le progrès, la civilisation, l'innovation. C'est un retour aux modes de vies primitifs que souhaitent les gourous verts.
 
Ensuite l'auteur défend les ogm et là je ne le suis pas, notamment si je tiens compte des travaux du doc Jean Seignalet, qui permet de montrer que les aliments actuels, de plus en plus mutés, hybridé, transformés, ne sont même plus des aliments de vie, qui maintiennent en bonne santé, mais des aliments de mort qui nous tuent à petit feu. En outre les ogm cache le contrôle de l'alimentation humain par des groupes privé, des multinationales comme monsanto, bayer, et compagnie.
 
Dans sa taille de costard aux gourous du sectarisme écolo, outre hulot (le bon), bové (la brute)... il y a al gore et son opération commerciale qui lui rapport 200 000 dollars l'heure de conférence, sans parle des 50 millions de dollars de son film... tout ça en vendant du mensonge, de la peur. Exemple donné de la fonte de l'artique pour annoncé une montée dramatique des eaux, alors que la quais totalité des glaciers se trouvent en antartique, qui ne fond pas...
Les gourous verts ont cette propension, comme tous les gourous, à ne pas pratiquer ce qu'ils prônent. Ainsi al gore, milliardaire, se déplace en jet privé, "Newsweek a révélé que la maison d'Al Gore a dépensé 220 000 kw/heure l%u2019année dernière, soit vingt fois plus que la moyenne des maisons individuelles américaines !". Nicolat hulot se déplace en hélico, même pour ses vacances en Corse; alors que l'hélico est très polluant.
 
Les intégristes écolo se caractérisent, comme les autres, par la violence, tant des propos que des actes; menaces, intimidation, destrution de biens... "L'objectif de la secte verte, c'est pour l'homme la punition, la vie dure; pour la société, c'est la contrainte, la réglementation. La méthode, c'est la peur, comme l'ont toujours utilisée les diverses Eglises."
 
L'auteur montre que le rapport entre écolo et argent est aussi fort que dans les autres domaines. L'écologie associative est un gros buziness, aux usa, mais de plus en plus en france.
 
Evocation de l'origine de l'écologie, américaine et allemande. Ses deux tendances:
l'une humaniste, place l'humain au centre, en prônant un progrès mesuré (non productiviste), qui ne doit pas nuire au vivant,
 
l'autre est antihumaniste (comme les religions), il diabolise l'humain, et entend le punir et le régenter radicalement pour ce qu'il est, au nom des es dégâts qu'il commet sur son environnement (flore et faune).  
cette seconde idéologie prône des valeurs communes aux extrêmes politiques, tant de gauche que de droite.
 
Ces sectaires écolo nous ont fait passer au principe de précaution comme à la guerre préventive. On est sûr de rien, on ne sait pas ce qu'on risque réellement,  mais dans le doute, empêchons les diables humains d'être pollués mentalement, empêchons toute initiative soupçonnés de pouvoir éventuellement nuire à l'environnement; et si accident écolo il advient, il faut trouver un coupable et le châtier de manière exemplaire.
"Le principe de précaution est devenu petit à petit « la précaution à n'importe quel prix ! ». Ainsi a-t-on dépensé 1,4 milliard d'euros pour le désamiantage de Jussieu." [de quoi payer plusieurs lycées et facs neufs]
Ainsi le principe même de la vie est entravée: la vie et la part de risque qu'elle recèle. [On assure tout, on veut tout prévoir, tout sanctionner, tout administrer, et c'est ainsi la vie que l'on tue, avec le concept du risque zéro.]

L'auteur explique, au sujet des Verts, qu'ils prétendaient apporter le renouvellement politique alors qu'ils sont devenus comme les autres parties, avec leurs querelles d'égo, leur complots le tout le bazard. Et Allègre qui parle de l'influence, quasi nulle des Verts et des causes de leur déclin politique: "La seconde raison de ce déclin irréversible, c'est que les dirigeants de ce parti en France étaient pour la plupart des « pastèques », verts dehors, rouges dedans. Et un rouge très vif."
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #5 le: 06 août 2007 à 18:40:17 »

C'est un comble de voir sur ce forum la promotion - en rouge ! - d'un auteur aussi partisan, aussi imbu de sa personne, qui ne vaut certainement pas autant que tous ceux qu'il prétend critiquer.

Sa position en faveur des OGM est intenable, ses théories sur le réchauffement l'ont ridiculisé, ses pas de travers avec l'UMP ont fait rire toutes les rédactions.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #6 le: 06 août 2007 à 19:26:07 »

Citation de: "rim952"
C'est un comble de voir sur ce forum la promotion - en rouge ! - d'un auteur aussi partisan, aussi imbu de sa personne, qui ne vaut certainement pas autant que tous ceux qu'il prétend critiquer.

Sa position en faveur des OGM est intenable, ses théories sur le réchauffement l'ont ridiculisé, ses pas de travers avec l'UMP ont fait rire toutes les rédactions.


ce n'est pas une promotion. je connais Allègre de vue à la télé, je l'ai entendu deux ou trois fois. bref, un vague souvenir de lui.
j'ai pas fini son livre. il semble avec l'arrogance des scientifiques 100%, cartésiens un peu bourrus. y'a des conservateurs chez les scientfiques, le pranormal doit le fait ricaner j'imagine. mais je trouverais surprenant que tout son livre ne soit qu'un ramassis de mensonges proindustriels.

les Verts ne m'ont pas laissé une bonne impression. vision plutôt conforme à ce que décrit allègre.
j'accroche pas du tout sur les ogm, mais je le suis quand il dit que certains écolos veulent nous ramener à l'avant industrialisation. des gens pas net y'en a partout.
je suis écolo, mais raisonnable. j'aime les sciences. vivre comme les africains ne me tente pas.

sur un autre forum quelqu'un a dit que son livre avait été démonté par des chercheurs du CNRS. c'est l'intérêt de diffuser l'info sur internet. au moins ceux qui liront cette discussion sauront un peu mieux à quoi s'en tenir, à charge pour les opposants à Allègre de démonter son propos.

je n'ai pas d'avis tranché :

1. je constate un bouleversement climatique (plus de saison). je ne constate pas de réchauffement mais plutôt de la fraicheur en été et un hivers doux.
2. je constate de graves problèmes de pollution (eau, air, aliments)
3. pour ce qui est des gaz à effets de serre et des causes réelles d'un éventuel réchauffement global, je laisse ça aux savants.

à mon niveau la seule chose que je prends en main, que je décide par moi-même, c'est la pollution: rouler en vélo autant que possible, bannir la bouffe industrielle qutant que possible (les chômeurs de l'agroalim ne me remercieront pas ou bien se reconvertiront ds le bio, qui demandent plus de mains d'oeuvre), ne pas utiliser l'eau pour laver la voiture, sauf exceptionnellement, ne pas laisser couler l'eau de la douche, prendre de la lessive vaissele bio, lessive vêtement au savon de marseille, cosmétique écolo (shampoing avec un simple mélange argile-eau en alternance avec autre shampoing)...

au sujet du climat, je garde en mémoire le témoignage d'un gars, qui a regardé les photos du mont blanc, pour voir si le glacier recule du fait du réchauffement. il a constaté sur le glacier avance et recule au fil des années. donc attention aux raccourcis rapides.

quant au rouge, c'est pour une question de lisibilité.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #7 le: 06 août 2007 à 20:16:50 »

Polémique Claude Allègre : les réponses de «Libération»
http://www.liberation.fr/actualite/sciences/213670.FR.php

Réchauffement climatique : polémique autour des positions de Claude Allègre
http://www.news.fr/actualite/societe/0,3800002050,39364101,00.htm

dont cet extrait :
"Dans un courrier adressé à l'Express, Eric Guilyardi, chercheur au laboratoire Locean de l'Institut Pierre-Simon Laplace à Paris, écrit : "Encore une fois, votre chroniqueur Claude Allègre met en doute la réalité du réchauffement climatique. Les méthodes de dénonciation qu'il utilise relèvent plus de Madame Soleil [...] que d'une démarche scientifique, qu'il semble avoir oubliée [...]. Outre l'insulte à des milliers de chercheurs (pour 99% d'entre nous, la question du réchauffement climatique et de son origine anthropique ne fait plus débat, le 1% restant étant financé par ExxonMobil, Esso et autres), cette attitude irrationnelle trompe vos lecteurs."

"Seul contre tous", il profite de sa notoriété pour occuper le terrain, vendre ses bouquins, mais la communauté scientifique le tourne en dérision.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #8 le: 07 août 2007 à 08:30:40 »

Allègre seul contre tous ? Pas tout à fait:

Quand le discours des scientifiques est tributaire des crédits de recherche (des menaces, de l'intimidation, du terrorisme intellectuel)

http://www.institutmolinari.org/editos/20060629.htm

D'autres articles que j'ai pas encore lus:

http://www.institutmolinari.org/publications.htm
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #9 le: 07 août 2007 à 13:15:34 »

C'est sympa de nous recommander des articles que tu n'as pas encore lus !

Allègre a fait combien de victimes "des crédits de recherche (des menaces, de l'intimidation, du terrorisme intellectuel)" pendant qu'il était ministre ?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #10 le: 09 août 2007 à 07:50:37 »

La fable du réchauffement climatique global

http://alain49.fiftiz.fr/blog/1960,la-fable-du-rechauffement-climatique.html

ps: j'ai terminé le bouquin de C. Allègre. Bon, si vous pouvez le lire en biblio, faites-le, autrement pas la peine de vous précipiter dessus.
Il pale un peu de tout: réchauffement global, ogm, énergie, eau. Il règle des comptes, fait une mise au point scientifico-plitique. A noter une info de son livre: 50 000 personnes chaque semaine des suites d'un manque d'eau (alors que les techniques existent pour apporter de l'eau à tous, par exemple par la désalinisation).
Tout est lié, mais attention aux raccourcis tendancieux.
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #11 le: 11 août 2007 à 10:31:58 »

Des scientifiques prédisent des températures record à partir de 2009

http://blog.choc.fr/index.php/2007/08/10/1531-des-scientifiques-predisent-des-temperatures-record-a-partir-de-2009

Si je me m'étais pas réveillé enrhumé par un soudain coup de froid plus foid que jusqu'à présent, je me serais gondolé de rire. mais là mon rhume  ne me donne pas envie de rire.
Il va faire plus chaud ? Sans blague ! En voilà une bonne nouvelle.

Plus chaud par endroit, peut-être. Mias partout, pas sûr.
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #12 le: 21 octobre 2007 à 11:14:30 »

Al Gore: le prix Nobel est une ordure ?
L'attribution du prix Nobel de la Paix 2007 à l'ex vice-président des USA, Al Gore, ainsi qu'au GIEC en tant qu'organisation, apparaît à de multiples points de vue comme une erreur majeure du comité Nobel, dont on se demande quels sont les ressorts qui l'animent.

.../...

Le gouvernement avait décidé de demander aux écoles la projection du film d'Al Gore à tous les élèves du système scolaire. Or, un parent a décidé d'attaquer cette décision au motif qu'elle portait atteinte à l'obligation légale de l'enseignement de ne pas participer à des tentatives d'endoctrinement (curieusement, de telles dispositions n'existent pas en France). La présentation du film de Gore ne pouvait, selon ce père, s'apparenter à de l'information, mais à de la propagande, et ne pouvait être présenté aux élèves que précédé d'un avertissement sur son caractère "one sided" et conjointement avec des points de vue opposés. (merci à Bafweb pour la traduction du jugement)

Le juge a donné raison au père, au motif que:

http://fahayek.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1646&Itemid=1
IP archivée

mu_tron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1069
Re : The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #13 le: 13 août 2008 à 16:40:08 »

Le réchauffement global du climat
Rien qu'une bulle d'air chaud ?

Acte 1 : Y'a plus d'saisons, ma bonne dame !
Il y a une quarantaine d'années, deux décennies de climat un peu frais avaient suscité l'inquiétude des agriculteurs, puis du reste du monde. Les 26 et 27 décembre 1968, à Dallas, a lieu le symposium de L'Association Americaine pour l'Avancement des Sciences (AAAS) intitulé "Les effets globaux de la pollution de l'environnement". La pollution fait un coupable tout trouvé pour les malheurs du temps, d'une part parce que personne n'aime la pollution, et d'autre part parce que la contre-culture, qui prend son essort à son époque, accompagne un sentiment de rejet de la civilisation technique.
.../...
Comme le présente succintement ce fameux article de Newsweek, The cooling world, paru au moment où cette inquiétude atteignait son paroxysme, le consensus scientifique était clair : la planète était sur le chemin d'un nouvel âge glaciaire imminent, et dans les prochaines années, tout portait à croire que ce refroidissement global aller entraîner la famine mondiale, suite à tornades violentes, sécheresses, innondations, périodes de froid prolongées, retards dans les moussons... et même accroissements de températures locaux !

Suite: http://www.zetetique.ldh.org/rechauffement_climatique.html
IP archivée

palu

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1153
Re : The Great Global Warning Swindle vs Al Gore
« Réponse #14 le: 14 août 2008 à 01:07:27 »

Bah.... ::)

La zététique en principe ne s'attaque qu'aux théories scientifiquement réfutables.
Or les changements climatiques sont incontestables, il n'y a qu'à comparer les photos des glaciers littoraux du groenland depuis une vingtaine d'années, le passage du Nord-Ouest est devenu l'enjeu de conflits entre le canada, les etats unis et la russie, etc.

Je ne comprends pas pourquoi certains s'entêtent à nier l'irréfutable mais mieux vaut en rire, l'essentiel est que l'argent public ne se gaspille pas dans de genre de cercles qui tournent en rond... 

IP archivée