Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Elle a un air penché Christine, tu ne trouves pas ?  (Lu 784 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

OliCat

  • Invité
Elle a un air penché Christine, tu ne trouves pas ?
« le: 21 décembre 2011 à 16:22:12 »

Hello,

Elle a un air penché Christine. En substance, c’est ce que je me disais hier lorsque nouveau follower de la catho rock&roll, son avatar s’est glissé sur ma TL.

Impression paresseuse d’abord, me troublant presque alors que je prenais connaissance de son message. Puis conviction finalement, une fois cliqué le lien qu’elle nous encourageait à suivre.

Une photo, son avatar et photo officiel de campagne, nous encourage à rester en contact en saisissant mail et département dans le formulaire qu’il illustre. Le tout packagé dans une pop-up style publicité colle-écran, du type de celles qui te donnent envie d’aller voir ailleurs si tu y es oubliant d’un seul coup pourquoi tu étais là.

Bref... Regardes la photo:



Saisi d’un doute, armé de mon Iphone Safari calé sur la home page du site de campagne de la belle permanentée, j’ai testé à droite et à gauche les réactions : Là regardes, c’est quoi ta première impression ?

Synthèse :

-   Lui : Heu…
-   Moi : Allez, tu vois et tu penses à quoi ?
-   Lui : Elle a l’air con ?
-   Moi : Non, enfin oui, mais tu te dis quoi avant ça ?
-   Lui : Bah…

Et là, une réaction enfin. Attendue, j’ai eu la même.

Sensiblement, bien qu’avec timidité, sans doute étonné de ce mouvement qu’il ne maîtrise pas, le corps du sujet de cette - nécessaire - expérience attablé face à moi, imprime une légère courbure vers la gauche ; sa tête suivant bientôt, son regard se faisant humide comme emprunt d’une soudaine empathie.

-   Moi : Alors ?
-   Lui : Elle est penchée… à gauche
-   Moi : et toi ?
-   Lui : Bah moi aussi

CQFD, elle a un air penché Christine.

Et nous tous qui la regardons, dans le paroxysme d’une communion subtile nous transformant en une armée de cocker, sommes enfin prêts à lui donner un blanc-seing.

Où un os à ronger, c’est selon.

Il reste que Christine, devenue chef de meute, nous encourage à la suivre, à venir avec elle, presque malgré nous. Viens, viens avec moi dit Christine, penchée sur la gauche (la notre), le sourire niais qu’accentue des lunettes oldschool appairées à ses cheveux disciplinés façon années 80.

Sauf qu’elle n’a rien d’une working girl Christine. Et ses boucles d’oreilles qu’on n’imagine pas achetées au comptoir d’un « histoire d’or » coincé entre le vendeur de casseroles et la cahute des escrocs labellisés vendeurs de crédits d’une galerie marchande, ses boucle d’oreilles disais-je, ses boucle d’oreille à Christine même chères n’y changent rien.

Parce que tout ce qui importe en fait, c’est qu’elle à l’air penché Christine.

En fait, non, Bancale. Elle est bancale Christine et elle le montre.

@+
OliCat
IP archivée