Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Lisbonne: Manif des "Indignés" infiltrés par les ETs et ovnis dans le ciel  (Lu 3262 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544


INDIGNÉS

MAIS

ACCOMPAGNÉS




Le samedi 15 octobre 2011 il y eu une manifestation des "Indignés" qui s'est fini en une veillée de protestations devant l'Asemblée de la République de Lisbonne. Cette veillée était l'écho de la révolte contre les mesures annoncées la veille par le gouvernement de Passos Coelho, aussi bien que un peu partout sur Terre où des millions de personnes "Indignées" dans 1057 villes de 82 pays. L'avocat et dirigeant du MRPP, Garcia Perreira lorsqu'il a fait un discours pendant cette veillée devant l'Assemblée Populaire le 15 octobre 2011 au soir, disait qu'il y avait des agents de police en civil "provocateurs" disposés à provoquer des incident afin de justifier la répression. Ces mots "agents en civil" n'est pas nouvelle mais au niveau ufologique cela préparait le champs pour des nouveautés qui nous ont transmis un sentiment d'accompagnement.



Manifestação Indignados - Lisboa 15 de Outubro 2011 ACAMPADA

Mouvement des Indignés 16 octobre 2011,
la place São Bento et l'Assemblée de la République où
se sont déroulé les récits



Cerca das 06 horas do domingo 16 de Outubro de 2011, já estava a clarear e muitos dos indignados ainda se manifestavam, contra as injustiças que os levavam ao ter um emagrecimento nos seus salários.

Le dimanche 16 octobre 2011 vers 6 heures, le jours se levait déjà et beaucoup d'indignés manifestaient encore, contre les injustices qui les portent à voir leur salaire diminuer.


Deux ovnis dans le ciel

Beaucoup de ceux qui étaient encore éveillés ont vu passer lentement dans le ciel quelque chose qu'ils n'avaient jamais vu, c'était un objet circulaire avec diverses lumières (fenêtres ?), voyageant très haut. Il laissait derrière lui une trainée de nuage blanc ressemblant à la trainée que les avions laissent dans le ciel.
Tout de suite après apparait une lumière d'une magnitude semblable à la planète Vénus, qui se mouvait parallèlement le long de la trainée laissée par l'objet circulaire, puis ensuite passait à l'intérieur de la trainée, puis revient circulairement à la trainée, on aurait dit que cette lumière se déplaçait en spiral au tour de la trainée du premier objet avec les lumière, puis fini par disparaitre.

Il y eu diverses personnes qui ont observé ce passage et qui l'on photographié et filmé l'objet dans le ciel, car cette observation a duré environ quatre minutes. Devant cette situation anormale il s'est fait le silence absolut, tout les indignés ont compris qu'il n'était pas devant une situation normale, quelque chose de transcendantal était dans les airs.


Les personnes qui ont décrit cette situation disent qu'ils savent comment ce comportent les avions lors de leur passage par l'Assemblée de la République, et qu'ils savent faire la différence la lumière d'une étoile et d'une planète, mais ce cas ne s'inscrit pas dans ces réalités.

Une dame que que nous surnommerons Phula et qui il y a quelques années était liée à la Défense Nacional, ayant eu l'opportunité de parler avec les militaires du COFA (Comando des Forces Aériennes) à Monsanto lui ont dit qu'il y a réellement des observations anormales dans les cieux du Portugal.




Accompagnés sur Terre



Le mouvement des indignés qui a campé jusqu'à cette date devant l'Assemblée de la République, parmi les personnes présentes dans cette veillé il a été remarqué un homme (nous l’appellerons Jorge) dont l'apparence était vraiment anormale. Un collaborateur de l'APO, nous a montré deux photos qu'il est arrivé à prendre directement à cet homme. Cet homme n'a pas une physionomie pareil à la notre, sa tête était très jointe à ses yeux au dessus du front. Normalement lorsque nous fonçons le front nous avons des rides. Lorsqu'il fronce les yeux cela fait trois triangles sur le front.

Au début, raconte Phula, "j'ai pensé qu'il avait un cancer, vu qu'il a tout l'aspect de quelqu'un qui fait de la chimio thérapie et qui est en encore en convalescence". Jorge lui a répondu qu'il était en bonne santé et phula nota qu'il fumait et buvait, donc il ne présente pas un cadre pathologique de quelqu'un qui est en traitements.


Phula lui demande d'où vient cette apparence, vu qu'il était très blanc e pâle, presque transparent, et ce qui l'a le plus intrigué c'est que l'on ne remarquait pas de veines chez Jorge. Ils parle portugais sans accent et il avance qu'il a eu une maladie lorsqu'il était petit et sa mère l'a envoyé aux médecins mais n'ont rien détecté d'anormal. Phula est habituée à côtoyer quelques substances psychotropiques et en termes de dérangement lui a demandé s'il n'avait pas pris quelques substances qui lui ont provoqué une quelconque maladie dermatologique, Jorge lui répondis qu'il était sein, et ajouta qu'il était également chômeur.


Jorge commente l'observation


Après le passage des lumières dans le ciel, Phula demanda à Jorge s'il avait vu quelque chose, et il commença à rir, il dit que oui et que c'était normal. Jorge rétorqua vers Phula "qu'est-ce tu penses de ça", Phula dit que ce devrait être un phénomène paranormal, Jorge insista " tu ne crois pas en ces choses" Phula lui dit qu'elle y croyait, et Jorge continua "pourquoi crois-tu crois que ces être viennent sur Terre" Phula dit "ils doivent venir pour le bien ou pour le mal, je suis sceptique mais j'ai vu". Au delà de ça Jorge a des conversations étranges ("vous les humains vous êtes hypocrites et basiques", "vous humains vous avez beaucoup a apprendre avec nous, vous devez penser que la Terre est la seule planète habitée")

Jorge a déjà été vu avant dans des conférence militaires

Phula dans ces activités de la Défense Nacional, nous dit qu'elle fait beaucoup de conférences des trois corps des Forces Armées et se souvient d'avoir croisé Jorge pendant une de ces conférences à l'Institut des Hautes Etudes Militaires à Lisbonne.

Phula nota que Jorge ne dors pas et ne s'alimente pas. Elle dit qu'elle a été pendant dans la veillée devant l'Assemblée de la République 48 heures sans dormir et que Jorge l'a été pendant 4 jours sans dormir. Phula le lundi 17 octobre 2011 rentra chez elle, et lorsqu'elle est revenu elle demanda à deux personnes de la veillée où est-ce qu'elles avaient dormi la nuit et ces filles lui dirent qu'elle avaient dormi dans la veillée. Phula posa la question sur Jorge, les filles lui ont répondu qu'il n'avait pas dormi, et apparemment personne ne l'avait vu dormir, il a également refusé n'importe quelle nourriture.

De mardi à mercredi les Indignés qui étaient accompagnés par des personnes d'autres nationalités et commencé à correspondre avec d'autres groupes en Belgique, et dans d'autres pays dans des actions ce campement identiques.


Une piqûre très froide


Mercredi aux environ de 05 heures, Phula était assise sur un mur de pierre accompagnée par deux hommes, et Jorge qui était près de Phula lui demande s'il peut s'assoir près d'elle, elle lui répond que oui, et il lui demande s'il peut s'accoster à elle, Phula lui répond qu'elle ne comprend pas pourquoi mais s'il le veut il peut. Phula sent un froid étrange sur le coccyx, et a eu un réflexe conditionné de tirer se vêtement vers le bas en ayant la sensation par moment d'avoir perdu ses sens. Un de ces hommes qui parlaient avec Phula (elle portait des lunettes), au moment où Phula ressent ce froid sur le coccyx elle se retrouve avec les yeux rouge et toute pâle. Quelques moments auparavant Phula demandait à Jorge si elle pouvait avoir son numéro de téléphone qui lui répondit que non, quelques instants après Jorge lui dit son numéro et lorsque Phula prend son téléphone remarque inexplicablement que sa batterie n'était plus en charge et ne pouvait plus appeler, Jorge se mit à rire.



Jorge disparait

Quelques moment après, Phula se retourne et lorsqu'elle regarde vers où il était, Jorge avait tout simplement disparu, " en même pas une minute que j'étais sans le voir et Jorge disparait", là où Phula se trouvait c'est une place devant l'Assemblée de la République, c'est à dire dire un espace ample, il aurait été facile d'apercevoir Jorge.

Conséquence de la piqûre


Phula rentra chez elle et lorsqu'elle est arrivé elle a vérifié qu'elle avait une marque rouge similaire à un "?" et une autre marque similaire à une piqûre d'aiguille au centre, d'environ quatre centimètres sur la zone du coccyx où elle avait pris froid. Phula demanda à un de nos collaborateurs de prendre une photo.

Il y avait un point plus sombre que parait être une piqûre fait au tout d'une petite clé ou d'un point interrogation. Le mercredi suivant Phula se sentait très fatigué, très faible, une fatigue hors de normal. Elle sentait également qu'elle oubliait beaucoup de choses, et parfois rentrait même dans des laps de mémoire.
Passé deux jours Phula commença à saigner des gencives.


Jorge ne mange pas et se montre supérieur

Phula remarque que tout les Indigné parlaient de leur vie pendant ces nuits de veille, mais Jorge n'a jamais dit quelle était sa profession, dans ses conversations il disait "je n'ai pas confiance en vous humains" ajoutant " vous êtes beaucoup trop attardés en termes de connaissances". Phula lui répondit comme ça, tu fais parti de l'OTAN ou de la NASA, tu te montre supérieur à nous parce que tu domines d'autres connaissances que nous n'avons pas ?
Jorge répliqua "vos sciences et votre planète...", "mes connaissances t'intéressent pas", " tu ne sais pas ce qui se passe dans le domaine cosmique".
Phula raconte également que Jorge lui dit "qu'il y a des avions qui lancent des gaz dans l'atmosphère afin de provoquer des épidémies (chamtrails) une espèce virologie pour notre civilisation, de forme de façon à faire graduellement l'éradication des êtres humains", "vous êtes tous très hypocrites", Phula a tenté obtenir le contact de Jorge, mais celui-ci est resté toujours très évasif quant à cette possibilité.


Phula dit que tous étaient très préoccupés car Jorge ne s'est jamais alimenté ni reposé.

Le vendredi Phula n'était plus là mais elle a su que Jorge avait été à la maison d'une des jeunes filles qui se trouvaient là en train de camper et a pris un bain, elle lui a également prêté des vêtement d'été, inquiète par le froid qu'il faisait dehors. Jorge supportait beaucoup de conditions atmosphériques adverses. Phula résume "Jorge n'est pas un individu normal".



Commentaire

Les témoins qui ont vu l'objet non identifié le 16 octobre à 6 heures, ont vu un autre objet qui faisait des rotations au tour de de l'objet qui laissait une trainée de brume.

En ajoutant l'observation du octobre à 6 heures, plus les insinuations de Jorge, nous pouvons confirmer que quelque chose d'anormal c'est passé dans le ciel de Lisbonne.

Un autre analyse que nous pouvons tirer de cette observation, compte tenu du lieu où elle s'est produite, l'Assemblée de la République, peut-être une forme d'avertissement ou de solidarité avec les Indignés.
Compte tenu que ce mouvement a eu des répercutions planétaires, il aurait été nécessaire d'y introduire des agents d'investigation de l'air sur Terre, d'où les lumières dans le ciel et le possible agent ET Jorge à terre.


Pour le cas de la disparition de Jorge et de la panne du téléphone portable, il est possible que Phula ai été conditionnée pour regader le portable afin que Jorge disparaisse sans laisser de traces.

Pour le cas de la piqûre sur le coccyx que Phula a souffert, peut-être que l'on peut trouver la raison dans la cryothérapie, vu que ce processus annule les douleurs, par exemple dans le football on utilise un spray froid et la douleur des joueurs qui ont reçu un coup disparait.

Luís Aparício

http://www.apovni.org/portal/index.php?option=com_content&view=article&id=912:indignados-mas-acompanhados&catid=4:casosportugueses&Itemi
« Modifié: 09 juillet 2015 à 01:25:02 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2808

Désolé de cette question mais pourquoi cette histoire sort-elle aujourd'hui et que veut-elle dire? Ils sont parmi nous.
Il serait facile de retrouver ce Jorge, si il va a des conferences mililitaires il a bien été pris par une CCTV quelque part, et photographié pendant la manif. Portrait robot, annonce et le tour est joué.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544

Désolé de cette question mais pourquoi cette histoire sort-elle aujourd'hui et que veut-elle dire? Ils sont parmi nous.

Elle est sorti en 2011 au Portugal, juste après la date indiquée, le temps que l'APO effectue l'enquête. Je la porte seulement à votre connaissance en effectuant les traductions de mon mieux, voir même mieux que l'original, car j'ai l'impression que Aparicio fait les transcriptions à partir de ses notes basées sur le langage parlé en restant assez fidèle au témoignage original, et qu'il met ensuite bout à bout pour faire cohérent avec quelques chapitres personnel toujours tiré de ses notes prises sur le moment. La rédaction des articles est donc assez médiocre, et certaines phrases sont fastidieuses à comprendre et a traduire dans un français cohérent.

Pour ce qui est des autres questions je suis au même point que vous.

Je souligne seulement en ce qui concerne la dites "piqûre" avec quelques différences, cela me fais fortement penser au cas brésilien de "colares" où les villageois étaient attaqués, en particulier les symptômes qui s'en suivent sont pratiquement identiques.

Pour ce qui est des phénomènes au Portugal il y en a en pagaille, je ne choisi que ceux qui sortent de l'ordinaire et les plus spectaculaires et originaux.

Comme pour le cas :

Alviobeira (Portugal) - Une fenêtre vers l'espace
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=18355.0

J'ai une amie d'enfance originaire de la région (Fatima se trouve pas très loin) qui me disais n'avoir jamais rien vu, puis presque 1 ans après durant ses vacances avec ses deux enfants ils ont observé un objet ovoïde.

PS : J'ai remarqué que certains se plaignaient de ne rien avoir de nouveau, j'ai donc décidé de faire se travail pour apporté quelque chose de nouveau, d'autant que j'avais pris du retard sur certains cas que je connais depuis un moment comme celui-ci. Je pense que pour différentes raisons on ne trouve pas beaucoup plus de très gros cas comme par le passé, en particulier en France, mais je suis sure et certain qu'ils existent.

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 760

Merci beaucoup Paulo pour tout les dossiers d'observations que tu postes, c'est très intéressant car ça a lieu dans un pays autre que les usa ou la France ! 

Dans le texte du témoignage de ce dossier, il est dit que nombreux parmi ceux qui ont assistés au passage dans le ciel des ovni, a ceux qui ont vu jorge, avaient filmés, photographiés leurs observations.

Il doit forcément y en avoir des traces non ?
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544

Il doit forcément y en avoir des traces non ?

J'y ai bien entendu pensé, et normalement il doit y avoir des traces.

Pour bien faire il faudrait que j'envoie un mail à l'APO pour avoir des explications à ce sujet, car comme je vous l'ai dis j'en sais pas plus que vous à ce stade.

Si tu as regardé la vidéo en début en introduction de paragraphe, je penses que beaucoup de gens ont pris des photos et fait des films (car il y en a beaucoup), mais pas tout le monde, et le plus souvent des inconnus.

Je ne pense pas que Phula dise qu'elle,ou ses amis proches, l'on pris personnellement en photos. Du moins c'est mon hypothèse à ce stade.

Comme je l'ai dis, ces articles sont rédigés littéralement à partir de notes sur le langage parlé, alors que les portugais la plus part du temps s'expriment de façon implicite, c'est à dire que les mots utilisés ne traduisent pas forcément leur pensée exacte.

Pour exemple, sur un autre article le type dit à peu près "j'ai été parler quelques secondes avec elle", cela ne signifie pas qu'il a parlé avec elle moins d'une minute, c'est un euphémisme. Sauf qu'il est rédigé tel qu'il est littéralement.

Je crois que pour comprendre vraiment le contexte, en particulier pour se plonger dans la psychologie des personnage avec toutes ses influences émotives qui font partie d'un certain conditionnement incommunicabilité, dominé/dominant, c'est un véritable travail de profileur sur une scène de crime.

Mais j'ai ma petite idée la dessus, car il y a des choses absolument ubuesque, et je me suis forcément demandé comment est-ce que cela peut-être possible. 
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.