Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: le ministére de la défense italienne publie ses archives sur internet  (Lu 11942 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2559
  • OM NAMO BAGHAVATE

LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ITALIENNE PUBLIE SUR INTERNET SES ARCHIVES SUR LES OVNI

La France, pionnière mondiale en ce qui concerne la recherche officielle sur le phénomène Ovni avec une large ouverture sur l'information du public fait des émules. En effet, nous apprenons que le Ministère de la Défense Italienne met en ligne sur le net, toute les informations qu'il détiendrait sur les observations officiellement enregistrées par cette administration. Quelques pays ont déjà franchi le pas, la Grande Bretagne en Europe et quelques autres pays sur le continent Américain. Le dossier "ovni" devient donc de plus en plus populaire dans le monde, il est reconnu officiellement par de nombreux pays et nous pouvons espérer qu'un jour, un programme commun de recherche sera mis en place. L'initiative de la Fédérati on Airplane, visant à créer une collaboration à l'échelon Européenne était donc un objectif utile, il devrait donc être repris et intensifié afin d'en obtenir des résultats.

Le site Italien démontre par la pauvreté de l'information mise en ligne, que ce dossier n'était pas l'un des objectifs essentiels du Ministère de la défense, mais nous pouvons toutefois espérer qu'il sera dans l'avenir complété par des informations encore aujourd'hui inconnues. Saluons toutefois cette excellente décision qui conforte les recherches menées par les ufologues privés depuis plus de 50 ans. Rappelons qu'ils ont rassemblés la quasi totalité de la "matière première" nécessaire à une première analyse du phénomène, prouvant ainsi, que contrairement à ce que certains ont affirmés par ignorance, qu'ils ne sont pas aussi " farfelus" que cela !.

Le lien du site du Ministère de la Défense Italienne :
http://www.aeronautica.difesa.it/SitoAM/Default.asp?idnot=21625&idsez=205&idarg=&idente=67

Extrait du site :
Su delega dello Stato Maggiore Difesa (S.M.D.) raccoglie, controlla e monitorizza le segnalazioni inerenti gli oggetti volanti non identificati (O.V.N.I.), la cui statistica curata dal Reparto è disponibile su questo sito con riferimenti che decorrono dall’anno 2001 come di seguito riportato

- Avvistamenti Anno 2001;
- Avvistamenti Anno 2002;
- Avvistamenti Anno 2003;
- Avvistamenti Anno 2004;
- Avvistamenti Anno 2005;
- Avvistamenti Anno 2006;
- Avvistamenti Anno 2007.

Info transmisse par Gérard Lebat que je remercie 

vos réactions sur ce sujet:
ADMIN précise : Ici même.. Pourquoi envoyer les lecteurs en débattre ailleurs ?

Pour les fans d'astronomie:
http://forum-ovni-ufologie.com/astronomie-conquete-spatiale-et-vie-dans-l-univers-c3/
Cordialement
« Modifié: 27 août 2008 à 16:24:46 par Nemo492 »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille

Merci Mat pour l'information,

Souhaitons que demain nos différents pays coopérerons un peu plus et alloueront des budgets conséquents.

Cordialement
IP archivée

BEL23

  • Invité

Diouf ...  ::) ... tu connais l'italien ?  ;D ...
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille

Pour tous ceux qui  ne parlent pas Italien mais qui veulent aller plus loin:


 



Pour ceux qui sont intéressés par les cas italiens voici:
1/ Le numéro 333 du "Monde inconnu" du mois août/septembre 2008 présente une longue interview du Professeur Antonio Chiumiento (pages 36 à 39).

2/ une présentation vidéo du dernier livre du Professeur Antonio Chiumiento et de son cas le plus "FORT" (photo d'un "cigare")

dailymotion - extraterrestres-54-temoignages_tech
edit modération : aucune vidéo n'a été sélectionnée

Merci à Dhyân Chohan
http://ufologie.forumsline.com/

Extra Terrestres - 54 témoignages en majorité inédits en France et dans le monde par Antonio Chiumiento

 

Citer
Présentation de l'éditeur
Vers la fin de l'année 1979, j'ai eu l'occasion d'enquêter sur le "cas d'OVNI" le plus documenté qui ait jamais concerné l'aéronautique militaire italienne, un cas survenu cette année-là au matin du 18 juin. Ce seul épisode devrait suffire pour affirmer que le phénomène des Objets Volants Non Identifiés est un phénomène réel et indiscutable. Comme le lecteur aura la possibilité de le vérifier, cette histoire met en outre en évidence la volonté qu'ont certaines autorités de fournir presque toujours des explications conventionnelles, même lorsque celles-ci sont manifestement inconsistantes. C'est ce qui est arrivé en particulier, et pour être précis, dans le cas de l'ex-adjudant Giancarlo Cecconi, aujourd'hui malheureusement décédé. Sinon, il aurait été possible "d'attester" par des documents officiels absolument dignes de foi, que la présence d'OVNI dans le ciel de notre planète est réellement inexplicable.
Lors de ma première enquête effectuée à son domicile, l'ex-adjudant Cecconi m'a dit après m'avoir montré le cliché qu'un de ses amis employés au laboratoire photographique lui avait donné, en cachette bien entendu : "Vous voyez ce garçon en train d'étudier ? C'est mon fils. C'est justement pour lui que j'ai sorti cette photo de l'aéroport en la cachant sous ma tenue ; pour qu'il puisse voir un jour cet objet volant si bizarre que son père a aperçu et photographié". Puis il ajouta : "Je vous ai montré cette photo pour que vous vous persuadiez que le temps que l'on consacre aux recherches sur les OVNI n'est absolument pas du temps perdu !". Au cours de ma dernière enquête (juillet 1995) auprès de G. Cecconi, le pilote prononça ces mots : "On devrait m'expliquer ce que faisait ce réservoir de carburant de couleur noire à cette altitude. Personne ne réussira jamais à me convaincre qu'il s'agissait tout simplement d'un ballon jouet !" . Comme le lecteur aura l'occasion de le constater, les autres 53 cas retenus qui sont rapportés dans ce livre ne font que confirmer l'incroyable expérience de l'ex-pilote militaire Giancarlo Cecconi. De même, personne ne sera jamais en mesure de convaincre les témoins concernés par les autres épisodes racontés en détail qu'il s'agissait d'hallucinations, de rêves éveillés, de phénomènes naturels particuliers et ainsi de suite.

--------------------------------------------------------------------------------
Détails sur le produit
Broché: 269 pages
Editeur : Dauphin (18 octobre 2007)
Langue : Français
ISBN-10: 2716313563
ISBN-13: 978-2716313568

Citer
un cas en Italie:
OVNI au-dessus de la base italienne d'Aviano

Ainsi, en Italie, le 1 juillet 1977 à 3h du matin, la base de l’OTAN d’Aviano fut mise en alerte par le soldat Janes Blake lorsqu’un OVNI brillamment éclairé survola à environ 100 m d’altitude la zone d’alerte Victor où se trouvait deux avions militaires. L’objet qui fut observé par plusieurs membres de la base faisait environ 50 m de diamètre et ressemblait à une toupie qui tournait sur son axe. Au sommet, un dôme changeait de couleurs, passant du blanc au vert puis au rouge.

L’objet laissant filtrer un bruit ressemblant à un essaim d’abeilles. L’OVNI resta au-dessus de la base une heure durant, provoquant une coupure d’énergie sur toute la base. A 1.5 km de là, Signor Benito Manfré confirma la scène en même temps qu’il vit la présence d’une “masse” de lumière stationnant au-dessus d’une zone bien précise de la base.

Cet incident ne sera directement communiqué au public mais une intense rumeur se propagea dans la base d’Aviano suite à cet épisode. Les officiels expliquèrent que “le phénomène doit être attribué à la réflexion de la Lune sur quelques nuages bas”. Selon Antonio Chiumiento[2] qui étudia cette affaire, la température de la nuit dans la zone de l’incident était trop élevée pour que le taux d’humidité permettre la création de nuages à cette altitude, et la Lune n’était pas non plus à la bonne place !

On peut dès lors se demander comment la Lune pourrait descendre à 100 m d’altitude, présenter un diamètre de 50 m et provoquer une alerte majeure qui sera répercutée au quartier général de l’OTAN à Bruxelles...

Finalement en mai 1978, le ministre de la Défense publia 6 rapports d’OVNI déclassifiés observés en 1977, la plupart faisant intervenir des contrôleurs aériens et des pilotes de jets.
Source: http://www.astrosurf.com/luxorion/ovni-hist-europe.htm
« Modifié: 30 juillet 2013 à 23:28:57 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille

Intervention du Professeur Antonio Chiumiento pour l'ovni de Ponte di Giulio en Italie (qui semble un canular qui a refait surface et qui remonte à plusieurs années):

admn : image indisponible

UFO over a river in italy


Citer
Voici le récit d’Antonio Pischiutti et Stefano Saccavino du Gruppo Studi Ufologici publié dans le mensuel italien Aera 51 n°21

Le 1er Mai, vers 10h30 nous sommes allé au Pont de Giulio, près de la commune de Montereale Valcellina, dans la province de Pordenone. Le but de notre expédition était de localiser l’endroit où avait été tourné le film dans lequel apparait l’objet volant aux caractéristiques si inhabituelles. L’endroit précis a été trouvé facilement : il se trouve sur le rivage sinistre du fleuve Cellina, un cours d’eau presque continuellement à sec, à proximité du pont nommé “di Giulio” (visible sur les dernières images de la vidéo).

Le pont est situé sur la S.S. 251 qui va de Maniago à Porderone. La structure du pont est en fer et sa longueur est d’environ 150m. Il est contitué des pylônes équidistants entre eux d’environ 25m. La chaussée, plutôt étroite, ne permet la circulation que dans un sens, de manière alternée. La zone a récemment été l’objet de découvertes archéologiques (armes et outils) de l’époque pré-romaine, témoignage de possibles affrontements pour la suprématie stratégique d’un gué déjà présent à l’époque.

Le tournage de la vidéo devrait remonter à 2003, selon une missive anonyme accompagnant la cassette VHS envoyée au célèbre ufologe de Pordenone Antonio Chiumiento l’année suivante, et qui dans les mois suivants est parvenue aux autres ufologues italiens.

Selon nos estimatioons l’objet se trouvait à une distance de 150 à 200m du caméraman, qui devait presque certainement avoir connaissance de son passage car il nous semble improbable que celui-ci se trouve là dans le but de filmer le paysage. L’objet effectue un trajet du nord-nord-ouest en direction du sud-sud-est, se déplacant sur une distance de 500 à 600 m, jusqu’à sa disparition.

En observant la silhouette de l’objet par rapport au paysage environnant, nous avons estimé que ses dimentions étaient de 6 à 8m de diamètre. Il est intéressant de remarquer qu’à 1km environ on trouve une piste d’entrainement destinée aux avions de combat et utilisée intensément jusqu’il y a peu pour nos Tornados et les F16 du 31°FW de la base militaire d’Aviano, distante d’environ 5 à 6 km à vol d’oiseau. Actuellement elle est toujours le théatre d’activités jointes des pays de l’OTAN. En outre, accolé à la base se trouve une petite piste “de fortune” où ne peuvent attérir que des avions à faible rayon d’action (pas de jets). Toute la zone est utilisée par les militaires.

La petite tour que nous voyons dans la vidéo est celle d’une centrale hydro-éléctrique gérée par la multinationale Edipower S.p.A., l’un des producteurs d’énergie électrique majeur d’Italie. Elle est alimentée par les eaux provenant du bassin artificiel de Ravedis, située à proximité de Montereale Velcellina. C’est ce que nous avons découvert lors de notre recherche d’informations locales.
A notre avi le film est vraiment spéctaculaire, surtoût lorsque l’objet disparait à une vitesse hallucinante. Mais un doûte légitime subsiste : en observant le début de la vidéo l’objet apparaît se déplacer de manière trop limpide et bien [incompréhensible, NDT ("a fuocco")] par rapport au panorama.

Au delà des questions d’authenticité du film, il ne faut pas oublier que la zone environnante est souvent le théatre d’évènements ufologiques.

En Août 1987, un inquiétant cas de téléportation touche trois automobilistes (localité: barcis-Cimolais).
En octobre 1995 apparaissent des corp-circle dans un champ près d’Arba.
En juillet 1996 un cas probable d’abduction avec comme conséquence un “missing time” implique deux militaires dans une caserne de Maniago.
Les étranges lumières nocturnes observées fréquemment sur les pentes du Mont Raut et le nombre élevé de témoignages signalés par des témoins au voisinnage de la base militaires américaine d’Aviano confirment l’existence d’un certain type d’”activité”. La question est, y a-t-il des incursions extraterrestres? Ou s’agit-il d’un autre “Dreamland” pour avions exotiques sur le continent occidental.

Analyse de la vidéo

Giuseppe Garofalo du Nucleo S.I.R.O. a effectué sa propre étude des vidéos de l’OVNI. Après analyse des différentes versions disponibles sur internet (dont une seule est assez claire pour se préter à l’analyse concrète) il trouve une anomalie :

“En effet j’ai pu remarquer un effet de transparence sur la structure, entre les écoutilles et les hypothétiques hublots, qui ne coïncide pas parcequ’ils se confondaient alors qu’aurait du apparaitre un détachement, soit en emboss soit dans les filtre de bords en relief.”

Par contre, il note que les changement de forme de l’OVNI représentent des effets difficiles à réaliser à l’aide d’un montage numérique :

“Trois fois l’objet change de forme. Cet effet se produit en même temps que la rotation, où ces écoutilles latérales rentrent. Un effet très détaillé qu’il est difficile de recréer en images de synthèses, à moins que la création graphique ait été associée à un modèle réduit. Il pourrait donc s’agir d’un modèle réduit retravaillé par ordinateur pour sembler réel.”

Enfin il pense que la vidéo a été soumise à des filtres vidéos afin d’atténuer l’effet artificiel de l’OVNI et de le rendre plus nature par rapport au fond de la vidéo :

“Il subsiste sur ces vidéos des anomalies difficilement imputables à la simple utilisation d’une bobine de film de mauvaise qualité. Les discordances observées font supposer [...] une intervention sur l’image par un graphiste au niveau informatique. Celui-ci employant des techniques communes de programmes diffusés largement et utilisables par n’importe qui : Match moving et semblables.”

En conclusion il note :

“Le film pourrait donc être un faux, mais nous devons chercher les motivations pour lesquelles il a été réalisé. Nous ne devons pas être trop expéditifs et concluse qu’il s’agit d’une création graphique réalisée par ordianteur sans prendre en compte les nombreux autres détails, tout aussi fondamentaux, qui font partie de ce cas.

C’est un peu comme avec une oeuvre d’art, chacun est attiré par un détail différent et tire ses propres conclusions. Mais à la fin cela change-t-il quelque chose de savoir s’il est vrai ou faux. Pour l’instant le film ne semble pas crédible, mais nous devrions attendre d’avoir l’original et de parler avec des témoins, en souhaitant également avoir un avi de technicien expert sur ces images.”

Un dossier classé depuis longtemps ?

Heureusement Telepordenone, chaine locale de Pordenone précise que le 23 Juillet 2004 elle avait déjà montré le film commenté à l’époque par Antonio Chiumento, l’un des ufologues qui avait recu la bande de la part du mystérieux anonyme. Chiumento avait déclaré qu’il s’agissait d’un faux. La rédaction de Telepordenone avait même recu un email d’aveu de la part des réalisateurs du film ; quelques personnes ont téléphoné pour dire qu’ils seraient en mesure d’en faire une semblable en une journée de travail en utilisant simplement le logiciel Adobe After Effects.

Antonio Chiumento a en outre ajouté que le film ne méritait pas d’être analysé car il n’est pas admissible de prendre sérieusement en considération une cassette anonyme.

edit modération :La vidéo youtube n'est plus disponible. Le compte YouTube associé a été clôturé à la suite de notifications pour atteinte aux droits d'auteur


Telepordenone s’est dite choquée par le comportement des autres chaines qui ont utilisé les images de cette vidéo pour faire sensation. Le côté positif est que du fait de l’intéret accu porté aux OVNIs avec cette affaire, la chaine à décidé de consacrer 4 soirées à l’ufologie, les 12,13,14 et 16 août.

Deuxième vague

Suite au regain de notorité de la vidéo du à sa mise en ligne sur internet, de nombreuses discussions à son sujet ont vu le jour sur les forums. La télévision italienne reparle même du cas et le 29 juillet, l’émission Studio Aperto lui consacre un mini-sujet.

youtube - Servizio di Studio Aperto sull'Ufo di Pordenone
edit modération : Cette vidéo n'est plus disponible. Le compte YouTube associé a été clôturé à la suite de notifications pour atteinte aux droits d'auteur

Voici la traduction des commentaires :“Le disque plane lentement au-dessus de l’eau. 6, 7 mètres d’altitude. Il tourne sur lui-même puis file à toute vitesse enjambant un pont. La voilà la nouvelle vidéo d’UFO qui, pour la plus grande joie des passionnés, passe en ce moment sur YouTube. Les images auraient été tournées par un vidéaste amateur au val Vajont dans la province de Pordenone (nb : Nord-Est de l’Italie entre Venise et Trieste) et envoyée à notre ufologue Antonio Chiumento accompagnée d’un billet “j’ai peur”. La nouvelle a même fini dans le journal télévisé local.(Voix du JT : un document vraiment exceptionnel. Les images d’un ufo dans le ciel de la vallée du Vajont entre le Frioul et la Vénétie-Julienne.)

Analysée à l’ordinateur avant d’être divulguée, la vidéo, jurent les experts, serait authentique. Mieux, il s’agirait carrément du plus bel objet volant filmé jusqu’à présent.

(L’expert dit) : il ressemble à beaucoup de disques volants repris par Edward A. Meier, qui est ???? suisse. Images d’une grande netteté tournées en plein jour sans bruits de fond. Prises de vue comme jamais auparavant, parfaites, peut-être trop. L’UFO semble tout droit sorti d’un vieux téléfilm. Mais désormais, sur Internet, il fait un tabac.”


Conclusion

Beaucoup avaient classé cette vidéo dans la catégorie des canulars dès le premier visionnage. Un oeil habitué aux effets spéciaux ne s’y trompe pas. Neanmoins faute d’informations précises et du fait que Paola Harris (la suite sur lien en source chez ufofu.org) prétende que l’objet est réel et qu’il a été analysé par des “experts”, le doûte quant à l’authenticité de cette séquence subsiste pour nombre de personnes. Ce dossier apporte quelques pistes, qui penchent plutôt pour la thèse du canular. Au final, à chacun de se faire son idée..

Source pour aller plus loin sur le dossier de l'ovni de Ponte di Giulio: http://www.ufofu.org/blog/2007/08/09/dossier-lovni-de-ponte-di-giulio/
admn : page inaccessible
« Modifié: 10 juillet 2015 à 00:29:02 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille

La rencontre de Luigi Rapuzzi (14/8/1947) à Raveo en Italie, province d'Udine.

Le cas Raveo est aussi exposé dans le dernier livre du Professeur Antonio Chiumiento ” Extra-Terrestres : 54 témoignages en majorité inédits en France et dans le monde “.

Cette  rencontre est intervenue un peu plus d'un mois après le fameux crash de Roswell.

L'été 1947 a été le théatre de mystérieux Objets Volants Non Identifiés dans le monde.

Le cas raconté dans une video par ODH TV:

Série RR3: 1). Le Cas de Raveo
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x685tm" allowfullscreen></iframe>
<a href=" " target="_blank">S&eacute;rie RR3: 1). Le Cas de Raveo[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Odh_Tv" target="_blank">Odh_Tv[/url][/embed]



Citer
Italie, Raveo (Province d'Udine) -> 14/08/1947

Le professeur R. L. Johannis, peintre et géologue, (mais aussi auteur de livres de science fiction : 15 ou 16 titres dans la collection “I Romanzi di Urania” par Mondadori à Milan - cfr Charles BOWEN : “En quête des Humanoïdes” - J'ai Lu 1974, p. 228 - pour le groupe italien CISU : il n'est que peintre et auteur de science-fiction, et Johannis est le pseudonyme de Lugi Rapuzzi) en excursion dans les Alpes italiennes, découvrit vers 9 heures du matin, en remontant le cours du torrent Chiarso, un disque lenticulaire d'environ 10 m de largeur et deux “garçons” à 50 m de lui. Il les appela en montrant le disque et en se dirigeant vers eux. A mi-chemin il s'arrêta abasourdi constatant que les garçons étaient des nains de 90 cm de haut qui faisaient quelques pas vers lui. Grosse tête, ni cheveux, ni sourcils, face verdâtre, nez droit, bouche largement fendue, un peu l'air d'un poisson. La peau autour des yeux énormes, ronds et proéminents vert-jaune, formait des anneaux plutôt que des paupières. Le professeur excité se mit à leur crier en demandant qui ils étaient et d'où ils venaient, tout en gesticulant de son piolet. L'un des deux nains mit la main à sa ceinture d'où partait alors un rayon très bref. Le professeur se retrouvait par terre et le piolet s'envola vers les nains qui l'emportèrent. Le témoin ressentit un violent choc électrique. Le disque s'éleva en l'air et une cascade de pierres et de terre dévalaient de l'endroit où il avait stationné. (Michel BOUGARD : “Des S.V. aux OVNI” - SOBEPS 1976 - p. 216). Pendant qu'il était étendu sur le sol, les deux nains avancèrent et s'arrêtèrent à 2 mètres de Johannis. Il parvint à se tourner et à se coucher sur le côté. Il vit l'un des adversaires se baisser et ramasser le piolet qui était plus grand que lui. A ce moment-là il put nettement voir la main de couleur verte qui prenait l'objet. Elle avait huit doigts dont quatre étaient rigides, sans articulations. Ce n'était pas réellement une main mais plutôt une sorte de griffe. Il constata également que la respiration des deux êtres était oppressée. (A. RIBERA : “Ces mystérieux ovni” - de Vecchi 1976, p. 252, 253) (Le groupement CISU - qui par ailleurs suppose qu'il s'agit d'un canular - donne les précisions suivantes : la soucoupe était très brillante comme vernie et d'une belle couleur rouge avec une fente transversale rosâtre, au centre il y avait une coupole surmontée d'une antenne télescopique. Il vit deux êtres et crut que c'étaient des petits bergers, avant de voir leur manière de marcher à petits pas. Ils avaient une grosse tête recouverte d'une sorte de casque marron, leurs yeux étaient énormes et protubérants, la pupille de couleur jaune barrée d'un trait vertical et entouré d'un iris sombre. Ils portaient un collant bleu foncé. A la question de ce qu'ils faisaient là, l'un des êtres manipulait une petite boîte à sa ceinture d'où sortit de la fumée légère. Johannis se retrouva au sol et l'un des êtres lui prit le piolet. Ils retournaient vers leur engin qui s'élevait d'abord verticalement, puis s'inclinant un peu, partit à énorme vitesse. A leur départ Johannis notait la perte de son piolet et de divers éléments en aluminium de son équipement. Johannis aurait fait un récit de cette aventure en 1964, pour le groupement Clypeus.

Référence :

http://users.skynet.be/sky84985/chron9.html


Source:
http://dhyanchohan.unblog.fr/tag/rr3-la-rencontre-de-luigi-rapuzzi-1947/
« Modifié: 10 juillet 2015 à 00:30:43 par katchina »
IP archivée

dona_666

  • Invité
Re : le ministére de la défense italienne publie ses archives sur internet
« Réponse #6 le: 04 septembre 2008 à 05:05:34 »

le probleme c'est que sur les videos ya pas mal de TR3B
quoi  que ca serais preuve d'intelligence des ET qui ont l'art du camouflage... pour passer inaperçu de ce faire passer pour un avion top secret américain
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille
Re : le ministére de la défense italienne publie ses archives sur internet
« Réponse #7 le: 06 septembre 2008 à 23:28:28 »

Ovnis : ouverture des archives italiennes

--------------------------------------------------------------------------------

Après la France et le Royaume-Uni, l’Italie vient elle aussi d’ouvrir ses archives au grand public concernant l’observation des ovnis. Comme pour ses prédécesseurs, on peut les consulter en ligne, sur le site du ministère italien de la défense ici . Signe de prise en compte plus sérieuse d’un phénomène de société plus pressant ? Sans doute, même si l’analyse des archives ne révèle pas de cas aussi controversé que celui de Roswell. Les descriptions sont succinctes et aucune pièce jointe n’est à signaler.

Les cas présentés ne sont recensés que depuis 2001. Aussi, l’Italie n’a pas créé un organisme civil, comme c’est le cas en France avec le Geipan. Ainsi la structure chargée de recueillir les données est chapeautée par l’armée. C’était également le cas au Royaume-Uni. Ce point est fondamental pour bien comprendre la controverse qui lie les chasseurs d’ovnis aux autorités. Les ufologues et autres témoins mettent souvent en cause l’omnipotence de l’armée sur ces questions pour expliquer la désinformation dont ils seraient les victimes. Par conséquent la publication par un troisième grand pays européen ne peut qu’aller dans le bon sens pour tout le monde.

L’analyse des archives italienne n’est cependant pas aussi précise que l’étaient les archives françaises et britanniques. On ne retrouve pas de photographies alors que certains cas en mentionnent, et on ne dispose d’aucun relevé radar. Tous les cas ne reposent donc que sur la bonne foi des témoins et sur le sérieux des enquêteurs. On compte une demi douzaine de cas par an environ, sur les 7 années présentées (2001 à 2007). Si la plupart sont le fait de citoyens ordinaires, certains proviennent de pilotes, comme par exemple le cas du 25 juin 2003. Il s’agissait d’un cylindre estimé de 1 à 10 mètres visibles à 11 000 pieds, vu par un pilote civil. Autre cas intéressant, par un pilote militaire celui-là, le 10 octobre 2003. Un engin très lumineux très rapide a été remarqué.

Mais le cas le plus intéressant est sans doute celui du 8 février 2005. Il a été observé deux fois par un observateur ‘officiel’. Il s’agit d’un contrôleur radar présent dans une caserne militaire. A dix minutes d’intervalles, à Grazzanise à 30 kilomètres au Nord Ouest de Naples. La première à 23h35 et la seconde à 23h45. L’ovni n’allait pas très vite et il a été observé grâce aux relevés des radars, ce qui est moins sujets à interprétation. Il doit de plus exister des preuves mais elles ne sont pas disponibles pour l’instant. Sa direction était variable et sa hauteur était de 3000 pieds pour la première observation et comprise entre 1000 et 3000 pour la seconde.

Signalons pour finir le cas du 3 septembre 2006, qui a été vu deux fois par deux observateurs différents, en Sicile, près de Palerme. A 18h47 un pilote d’avion de ligne a repéré l’engin situé entre 200 et 500 mètres tandis que le second observateur a vu l’ovni a 21h15. La seule description qui est disponible est que l’ovni était ‘lumineux’, ce qui n’est pas très parlant.

Dans l’ensemble plusieurs formes ont été repérées. Le plus souvent des cylindres ou des formes circulaires. On notera aussi la forte irrégularité des témoignages. On n’en compte 3 en 2007 et 12 en 2001.

JL
Unisciences.com
02/09/2008


Source: http://www.unisciences.com/inexplique/news/ouverture_archives_ovnis_italie.php2.php?id=188&page=2
edit modération : lien sur page d'accueil
« Modifié: 30 juillet 2013 à 23:34:03 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille
La vague d'ovnis du mardi 16/9 - Didier nous offre le Prof. Antonio CHIUMIENTO
« Réponse #8 le: 16 septembre 2008 à 13:07:10 »

La Vague d'ovnis du Mardi 16 septembre 2008, à partir de 23h
& Dimanche 21, de 14h à 16h

Intervenant: Professeur Antonio Chiumiento : "Extra-Terrestres - 54 témoignages" (Ed. Le Dauphin) - (juin 2008)

Liens:
La radio: http://icietmaintenant.info/
L'annonce:  http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4306.0
IP archivée

BEL23

  • Invité

le probleme c'est que sur les videos ya pas mal de TR3B
quoi  que ca serais preuve d'intelligence des ET qui ont l'art du camouflage... pour passer inaperçu de ce faire passer pour un avion top secret américain

Autant se faire passer pour une sonde météo  :) ...ou une lanterne chinoise
« Modifié: 16 septembre 2008 à 20:01:52 par BEL23 »
IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4155

Bonjour à tous!
A titre d'information:
Roberto Di Giorgio, responsable de la sécurité des forces aériennes italiennes, vient d'admettre la "possibilité" que derrière 38 cas d'Ovnis non expliqués (de 2001 à 2008), il y ait une intelligence extraterrestre!

Article du 19 Février 2009: http://www.corriere.it/cronache/09_febbraio_19/ufo_casi_italiani_vanetti_edc516ee-fe4b-11dd-9a41-00144f02aabc.shtml

Article du 6 Février 2009: http://www.055news.it/notizia.asp?idn=23650

Répercuté en français depuis le 27 Février 2009 par Mr. Marc Fernandez.... :

Italie: un responsable des forces Aériennes Italiennes admet "la possibilité" que les Ovnis soient des engins non terrestres

Après une année 2008 qui se positionne comme l’année des records d’observations Ovni au niveau mondial (notamment au Canada et en Grande Bretagne), Les Italiens posent de plus en plus de questions quant à ce qui se manifeste dans leurs cieux. Depuis 2001 les forces aériennes ont catalogué 38 cas non expliqués dont 3 ( 1 observés par les forces armées avec corrélation radar) pour l’année 2008.

Roberto Di Giorgio, responsable de la sécurité des forces aériennes italiennes admet la possibilité que derrière ces 38 Ovnis non expliqués, il y ait une intelligence extraterrestre à l’œuvre même si à ce jour il n’y aucune preuve d’une vie ailleurs que sur notre planète et qu’on soit dans l’impossibilité de prouver que la thèse extraterrestre en soit la cause.
Le premier et peut-être le plus intéressant s’est produit le 2 mars 2008 en soirée où un objet sphérique, de couleur blanche et rougeoyante avec un halo rouge à été observé à environ 200m au-dessus du sol, aux environs de Teresina( Palerme).
Le deuxième cas date du 28 juillet 2008 de nombreuses personnes de la ville de Riccione dont des membres de l'Armée de l'Air ont vu à 12h45 un objet irrégulier se déformer, et effectuer une pirouette sur lui-même pour ensuite disparaître.
Le troisième cas enregistré par l'Armée de l'Air a eu lieu le 21 août 2008 quand de nouveau les habitants de Riccione ont observé un objet mystérieux dans le ciel-cette fois il s’agissait une sphère rouge rougeoyante à 1500 mètres d’altitude à 21h30, le phénomène a duré 10 minutes. .
De leur coté, les médias ont mentionné d'autres incidents qui se sont produits l'année dernière :
- Le 27 septembre le pilote d’un avion de ligne a vu et rapporté la présence d’un Ovni sphérique métallique traversant le ciel vers l’ouest.
- Un vol civil de ligne aérienne de Catane vers Naples a le 15 octobre a rapporté avoir été suivi par un objet noir avec une traînée grise. Cet événement a été observé par des témoins au sol.
- Un objet sphérique blanc a été vu le 16 novembre du sol ainsi que par les pilotes d'un avion de ligne. Il a volé au côté de l'avion et a puis tourné et a disparu.

Beaucoup d'Ufologues transalpins espèrent que d’ici peu les gouvernements du monde finissent par dire à leurs compatriotes ce qu'ils connaissent au sujets des Ovnis..

SOURCE Francaise: http://www.rhedae-magazine.com/Italie-un-responsable-des-forces-Aeriennes-Italiennes-admet-la-possibilite-que-les-Ovnis-soient-des-engins-non_a531.html?PHPSESSID=6301d702d29a8d271b8b9a7f2b5d9e4b


Voilà... étant nouveau sur le forum et ne sachant pas si, à un endroit ou l'autre de ce vaste et riche lieu d'échanges, ceci avait été rapporté, j'ai trouvé que ce fil y était adapté. (au pire... sorry si je poste ici un doublon.)

IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2287
  • en l'honneur de ma fille

Merci Michel-Vallée pour ton post et bienvenue avec retard sur ce forum ;)
IP archivée