Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 [2] 3 4 ... 7   En bas

Auteur Sujet: Déclassification au Brésil  (Lu 33740 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

anakin_nEo

  • Invité
« Modifié: 14 mars 2011 à 00:16:28 par katchina »
IP archivée

Niela

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 192
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #16 le: 18 avril 2009 à 00:13:35 »

Intéressant. Les méthodes de traçage évoquées ne doivent pas être très différentes de celles pratiquées aux US, ce qui permet d'avoir une idée de la façon dont ces derniers procèdent.

Les responsables en charge de cette question aux US devraient être contrariés à moins que tout le plan vienne d'eux...

En effet, sachant que la population Us est l'une des plus hystériques lorsqu'elle croit sa sécurité menacée, les gouvernement US a peut-être préféré laisser le soin d'amener le sujet a d'autres pays. Comme la plupart des citoyens US attendront une révélation de leur gouvernement avant de se positionner, cette avalanche de révélations d'origine étrangère est de nature à les habituer à réfléchir à la question sans risquer de les pousser à une réaction violente.

En revanche, la déclaration suivante est très curieuse, vu le contexte :

Citer
...les autorités Brésiliennes avaient le droit de révéler au peuple la réalité de l'existence des aliens, en se passant au besoin de la permission des Américains.

Tout le monde sait que les US tiennent relativement bien l'Amérique Latine, forment l'essentiel des cadres des armées et de la police, bref ont un grand nombre d'agents et de relais dans les services des états de la région.

Faire passer ces révélations pour un défi aux US me suggère une intention cachée de la part des brésiliens (et de l'ensemble des états impliqués dans ce processus qui est tout sauf spontané). On a maintenant tendance à présenter les US comme LE pays qui s'oppose à la divulgation et cela ne peut pas être vrai puisque les Us ont des rivaux (Russie, Chine etc...) qui n'ont pas les mêmes impératifs stratégiques et qui ont pourtant observé l'omerta sur les OVNIS. D'un autre côté, il n'y a pas de réaction visible de la part des US mais au contraire une évolution du même type... Cela ne dérange donc pas vraiment le gouvernement US de voir le pays diabolisé sur cette question... Ce qui me ramène à la conclusion que j'ai évoquée plus haut : les US sont dans le coup.

Hypothèse complémentaire : il existe aux US une faction puissante qui est favorable à la divulgation ou a une forme de nouveau catéchisme sur les ovnis. Il se trouve que la réalité politique aux US cadre bien avec cette théorie puisque l'US Air Force qui était depuis 45 le fer de lance de l'armée US et sa vitrine technologie (et qui semble aussi avoir été en charge du problème ovni) semble en perte de vitesse, craint de subir des réductions budgétaires des restructurations ... depuis que le secrétaire Gates a pris le contrôle de la Défense US. En revanche la Navy semble revenir en force... Il faudrait surveiller ce que ses responsables font comme déclarations sur la question OVNI.
« Modifié: 18 avril 2009 à 00:25:40 par Niela »
IP archivée

Vent du Nord

  • Modérateur Global
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 633
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #17 le: 18 avril 2009 à 09:54:51 »

Citer
Pour Rafael Cury, l'un des responsables du CBU : "L'ufologie brésilienne entre dans une nouvelle ère".
En effet. Quand l'Air force et le gouvernement acceptent de communiquer leurs dossiers à des membres d'une association ufologique, et reconnaissent ne pas bien comprendre la nature de ces engins, qu'en outre ils se montrent heureux de coopérer pour tenter de progresser, on peut se dire que la divulgation n'a jamais été aussi proche. Les Ufologues du monde entier vont certainement se montrer très optimistes en réalisant ce qui vient de se passer.
Oui, certes. Voilà qui est très encourageant.
Je rappelle cependant qu'en 1990, la SOBEPS et les états-majors belges en étaient déjà là, du moins au niveau des discours, des intentions, et de certains contacts personnels privilégiés. 20 ans ont passé (une génération), et la Divulgation est toujours pour bientôt.
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #18 le: 18 avril 2009 à 11:49:59 »

decourageant de lire certains commentaires

moi je m'en tiens aux cas

et a la phrase

"ils se montrent heureux de coopérer pour tenter de progresser"

c'est ce que eux et nous essayons de faire

et je pense qu'il ya moyen de progresser surtout si les cas s'accumulent

pour la sobeps je cherche toujours les cas non publies, de meme pour la vague de 54 ou de 90 en france les cas sont toujours uniquement disponibles dans des livres meme des decennies apres

livres le plus souvent epuises et donc par exemple vous restez la a savoir qu'il ya eut des cas en belgique en 54 sans pouvoir les lister ou les analyser

meme syndrome pour les 7500 cas de la vague de l'hudson

etc etc

le minimum en ufologie comme dans n'importe quelle discipline est la disponibilite des cas

sinon on ferme boutique et on prend un cafe

les cas bresiliens sont nombreux et documentes, et ces cas nouveaux sont donc interessants qu'ils soient anciens ou pas, approuves ou pas par les usa et qu'ils menent ou ne menent a rien dans 20 ans sur la divulgation officielle

en cas de divulgation les cas d'ailleurs ne seraient plus necessaires puisque la realite du phenomene aurait ete confirmee

les cas ne le seraient que si a cette occasion on comprenait que les officiels et les armees en sont au meme etat que nous.. ce que je pense

c'est la raison pour laquelle la collaboration est la voie de la raison, cette collaboration existe dans d'autres pays et c'est tres bien ainsi

les officiels us en niant le phenomene de maniere brutale on genere un univers d'associations privees qui fait le boulot pour eux, c'est une voie qui vaut ce qu'elle vaut tant que cet uinivers reste motive a le faire

je reste cependant convaincu qu'on avance plus vite et surtout mieux a plusieurs
et ce dans l'interet de toutes les parties, ce qu'on appelle un systeme win win

les hoax debunking et denial menent a terme a un lost lost

IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6282
Re : Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #19 le: 18 avril 2009 à 12:43:53 »

J'ai l'impression que l'on est sur le point de nous dire que les ou des E.T. ne sont pas si gentils que ça....
C'est pas impossible.....
Soit que l'on nous mente, soit qu'effectivement, sans aller jusqu'à des E.T méchants guerriers de l'espace, que certains n'éprouvent pas une énorme compassion à notre égard!
D'ailleurs.... tout être intelligent dans l'univers possède-t-il des "sentiments" structurés à la façon dont nous l'entendons ?

ou qu'on nous prépare pour autre chose...

C'est-à-dire ?

s'il y a des attaques extraterrestres prochainement est-ce qu'il faudra y croire..?

Et bien là... je crois que tu poses une excellente question!
je ne vois pas vraiment qui pourra nous en donner la réponse à l'heure d'aujourd'hui....
Je pense qu'il faudra faire exactement comme il est intelligent de faire dans la vie de tous les jours:
Ne surtout pas "croire" (quoi que ce soit d'ailleurs! même les gentils E.T dépanneurs interstellaires venus résoudre NOS problèmes...) mais "tenter", du mieux que l'on pourra, de faire preuve d'esprit d'analyse face aux évènements et de discernement.

Je suis tout à fait de votre avis Mchel, concernant les intentions supposées des ET.
Je reposte ici le lien sur la déclaration de Cooper à titre informatif car il décrit les différentes sortes de ET's et leur inter-actions avec les terriens

http://rr0.org/personne/d/DotyRichardC/Cooper.html

On en pense ce qu'on veut, mais je pense que ça nous donne une idée de ce qu'ils sont et de leur mode de fonctionnement.
Quant à cette divulgation du Bresil, c'est de la BOMBA, espérons seulement que ce ne soit pas qu'un pétard mouillé.
P.S. Quelqu'un a-t'il le moyen de traduire les articles du site bésilien de façon cohérente et de les poster sur ce forum. Il serait peut-être intéressant d'ouvrir une rubrique dédiée à ce site.
Bien à vous,

DecemberTen.
« Modifié: 18 avril 2009 à 12:55:55 par DecemberTen »
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2808
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #20 le: 18 avril 2009 à 12:55:46 »

Quand l'Air force et le gouvernement acceptent de communiquer leurs dossiers à des membres d'une association ufologique, et reconnaissent ne pas bien comprendre la nature de ces engins, qu'en outre ils se montrent heureux de coopérer pour tenter de progresser, on peut se dire que la divulgation n'a jamais été aussi proche.[/justify]
Source
J'aime beaucoup cette phrase car elle resume une pensee que j'ai toujours eu concernant le phenomene: les militaires nont aucune idee de ce que c'est et s'ils en ont une ils se sentent totalement depasses et impuissants face a lui.
Comme les militaires sont les etres les plus paranoiaques de notre societe, ils ne peuvent s'en ouvrir au reste de la societe et tentent d'une part de comprendre le phenomene a grand renfort de milliard d'argent public dans des labos secrets pour le maitriser voire le detruire, et d'autre part intoxiquer a grand coup de desinformation ceux qui cherchent aussi et pourrer trouver avant eux.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #21 le: 18 avril 2009 à 14:35:19 »

Les documents ufologiques sont déjà disponibles pour une consultation publique aux Archives Nationales à Brasilia.
http://www.ufo.com.br/index.php?arquivo=notComp.php&id=4043

Le "petit geste brésilien" fut le commentaire les moins dépréciatif que les ufologues de la Commission Brésilienne d'Ufologues (CBU) on trouvé pour expliquer les documents ufologiques envoyés par le Ministère de la Défense à la Coordination Régional des Archives Nationales dans le District Fédéral (AN/COREG). Les dossiers envoyés à la COREG, contenant 213 pages de photocopies xérox mal faites et quelques coupures de journeaux, représentent moins de 1% de ce que les ufologues ont sollicité dans le Dossier UFO Brasil. Pour les membres les plus optimistes du CUB, après la libération des archives anglaises, pour les moins nous pouvons entrevoir la pointe de l'iceberg. Cependant, la conclusion la plus censée entre ufologues est qu'il est maintenant devenu inévitable des mesures plus énergiques afin d'arracher les reste du Ministère de la Défense.

Dans une interview concédée au portail du journal O Globo, en janvier 2008, le brigadier José Carlos Pereira, un des hommes les mieux informés sur la documentation ufologique brésilienne, à laissé entendre que les ufologues pourraient être déçus par les archives qui seraient libérées par le Comandement de la Défense Aérospatiale Brésilienne (Comdabra). Lorsque entrevu par la revue UFO, en mars de cette année, il n'a pas seulement confirmé l'existence de pièces matérielles, notamment la partie sollicité par le "Dossier" - qui se trouve aussi bien dans le Comdabra comme au siège du Commandement de l'Aéronautique (MD/COMAER) - comme il a confirmé exister beaucoup plus inclus dans l'ancien Service Nacional d'Intelligence (SNI), l'actuelle Agence Brésilienne d'Intelligence (ABIN). Il ajoute que la forme pour l'accès à ces documents serait à travers de la Casa Civil, qui est où exactement se trouve la première copie du "Dossier", depuis qu'elle a été protocolée (?) le 26 décembre 2007.

Seulement c'est après 10 mois, le 31 octobre 2008, que les copies de quelques uns de ces documents ufologiques militaires ont été envoyés à la COREG, mais ne contenaient pas la majeure partie des milliers de pages, photos et heures de film des archives du COMAER. La partie principale, comme celle de l'Operação Prato et la Nuit Officielle des UFOs au Brésil n'a pas été rendue disponible. Soulignant que seulement les trois dossiers conférés manuellement par les membres du CBU, lors de leur visite au CINDACTA en mai 2005, incluant les deux cas cités, contenaient bien plus que les 213 copies anticipées par ces membres du CBU, rien de la Marine ni de l'Armée de Terre ne fut mis à disposition.

La sensation générale qui est resté au yeux de la CBU, après confirmation du parque matériel, fut que ce premier acte du Ministère de la Défense de dépasse pas le stade d'une plaisanterie de mauvais goût, tentant faire passer une attestation de stupidité et d'incompétence aux ufologues signataires du "Dossier UFO Brésil". Serait-ce cela cette "ouverture brésilienne" dont le brigadier se référait lors de son entrevue au portail de la Globo ? Probablement, en effet lorsque nous avons commenté avec celui-ci sur l'imminence de rechercher les reste des documents par voie judiciaire, promptement l'officier de réserve comme il lui est habituel dans ses commentaire succincts, rétorqua : "L'heure est passé".

Comme on peut le noter, le Ministère de la Défense non seulement n'a pas mis un pied à la Casa Civil, mais dans toute la communauté ufologique brésilienne, dans une attitude frontalement illégale, une fois qu'il existent d'incontestables documents dont la date dé classification est périmée, et qui auraient déjà du être envoyés au AN, conformément au décret du président Lula déjà signé comme base de la loi 11.111/2005. Au delà, la loi exige que l'on envoi des originaux, et non des copies. Seulement maintenant, avec ce haut fait, les militaire l'on fait officiellement, ouvrant l'espace pour le CBU d'utiliser un remède constitutionnel appelé manda de sécurité, et à saisir le Tribunal Suprême Fédéral. C'est ce que les ufologues sont déjà en train de mettre en route.

Traduction Paulo 

   

 
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

curiopat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 63
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #22 le: 18 avril 2009 à 20:34:31 »

La religion chrétienne est très implantée et pratiquée au Brésil.
Concernant cette déclassification, ne pensez-vous pas qu'il y aurait peut-être un lien avec le "projet Blue Beam????

www.onnouscachetout.com/article-162

www.bibleetnombres.online.fr/bluebeam.htm
« Modifié: 18 avril 2009 à 22:59:14 par curiopat »
IP archivée

House

  • Invité
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #23 le: 18 avril 2009 à 20:41:31 »

qui a un bon lien (le meilleur bien-sûr) sur l'affaire assiette ..?
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #24 le: 18 avril 2009 à 21:02:27 »

"La religion chrétienne est très implantée et pratiquée au Brésil.
Concernant cette déclassification, ne pensez-vous pas qu'il aurait peut-être un lien avec le "projet Blue Beam"

non

le projet blue beam impliquerait le monde entier et surement pas une zone ciblee

je sais que ca plait pas cette divulgation bresilienne mais c'est ainsi

au dela la divulgation je l'ai deja dit viendra de la russie et de la chine
IP archivée

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4155
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #25 le: 18 avril 2009 à 21:24:10 »

qui a un bon lien (le meilleur bien-sûr) sur l'affaire assiette ..?

L'affaire assiette ?
L'opération prato.
(opération militaire menée suite aux évènements mieux connus sous le nom de "colarès")

En voici un parmi beaucoup mais celui-ci est parmi des plus complets (de mon avis).  :)
http://www.monsite.org/htm/colaresf.htm#events
edit modération : adresse introuvable



"La religion chrétienne est très implantée et pratiquée au Brésil.
Concernant cette déclassification, ne pensez-vous pas qu'il aurait peut-être un lien avec le "projet Blue Beam"

non

I'm O.K. with Anakin.
« Modifié: 14 mars 2011 à 00:17:53 par katchina »
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #26 le: 18 avril 2009 à 23:21:53 »

Citer
au dela la divulgation je l'ai deja dit viendra de la russie et de la chine

Je te rejoins la-dessus, j'y ajouterais également l'Inde.

Comme on le voit sur la divulgation brésilienne avec le texte du lien que tu nous a fourni et que j'ai traduit, ça ressemble à un gros foutage de gueule, tout comme les autres déclassification, anglaises, italiennes et françaises.

Au milieux du lot, la déclassification équatorienne me semble plus solide.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

House

  • Invité
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #27 le: 18 avril 2009 à 23:24:03 »

merci Michel-Vallée
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13350
Re : Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #28 le: 19 avril 2009 à 00:26:43 »

Comme on le voit sur la divulgation brésilienne avec le texte du lien que tu nous a fourni et que j'ai traduit, ça ressemble à un gros foutage de gueule..

OK, mais c'est pas très récent, le 31 octobre 2008..
Tu nierais qu'il se soit passé quelque chose depuis,
comme le rapporte AllNewsWeb ?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

House

  • Invité
Re : Déclassification au Brésil
« Réponse #29 le: 19 avril 2009 à 00:34:45 »

Paulo, pour l'Inde.. les Français se sont rués sur le marché du nucléaire Indien...à vérifier .... le fait qu'ils soient dépendants d'industries étrangères pourrait museler l'Inde quelque part.... ?
IP archivée