Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 25 26 [27] 28 29 ... 55   En bas

Auteur Sujet: Ca chauffe en France  (Lu 183507 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 930
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #390 le: 20 février 2014 à 17:56:48 »

15 000 cambriolages par an dans Paris intra-muros , soit 40 par jour .
Soit une hausse de 26 % entre 2012 et 2013 .
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/02/19/01016-20140219ARTFIG00324--paris-plus-de-40cambriolages-par-jour.php
images invalides
« Modifié: 01 décembre 2019 à 23:08:57 par Modération »
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #391 le: 27 mai 2014 à 19:59:25 »

Le FN prévient les journalistes: "On va vous marcher dessus. Notre plan média, c'est de vous attaquer à mort"

Philippe Martel, chef de cabinet de Mme Le Pen commence en s’attaquant à «  tous ces connards de journalistes institutionnels »
Il poursuit en annonçant  : «  On va vous marcher dessus, annonce-t-il. De toute façon, les Français vous détestent.
Notre plan média, c’est de vous attaquer à mort. La presse nous est défavorable, pourquoi continuer à collaborer avec elle?»
....

 
Source

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1317
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #392 le: 27 mai 2014 à 23:59:07 »

J'avais envie de mettre l'actu de Bygmalion également, mais là je suis... 1984 premier clou de la 5e avec le Père Le Pen aux européenes, venant bousculer le bipartisme republicain garant de l'ordre contre le chaos, 2014 sa fille enfonce le dernier clou. Personne n'est responsable de rien, certains abstentionnistes se plaignent une fois encore (tu votes pas? alors ne t'exprimes pas, pour être poli), le Président s'enferme, l'opposition se délite.

Non c'est chouette, on est bien là. Et l'autre blonde hypocrite qui la ramène avec les médias, vomissant dans la soupe qui l'a bien nourrie. Des députés PS (peu mais visible) qui se rejouissent de leur élection. Qu'il fasse la dissolution, démissionne, j'en sais foutre rien mais on aura un bordel pas plus catastrophique que maintenant.

Tiens je vais mettre la parole du 1er secrétaire Hollande en 2006, visionnaire le pépère mine de rien, dommage que la lucidité l'ai quitté au pouvoir:

«Hollande démission»? C'est lui-même qui le dit!


Celui qui était alors premier secrétaire du Parti socialiste, postulant légitime pour la présidentielle 2007, donne sa vision de la pratique du pouvoir:

    «Je ne crois plus à la possibilité de venir au pouvoir sur un programme pour cinq ans dont il y aurait rien à changer au cours de la mandature. Je pense qu'il y a forcément un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. La réalité change trop vite, les circonstances provoquent des accélérations ou, à l'inverse, des retards, des obstacles surgissent, des événements surviennent [...] Le devoir de vérité, c'est d'être capable de dire: "Nous revenons devant la majorité, peut-être même devant le corps électoral afin de retrouver un rapport de confiance".»

[...]

La démission

Un peu plus tard dans le livre, il revient sur cette «vérification démocratique» et évoque franchement la question de la démission du Président:

    «[...] Si, d'aventure, à l'occasion de la vérification démocratique que j'évoquais, une crise profonde se produisait ou des élections législatives intervenaient, contredisant l'élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence.»

L'audace de François Hollande se heurte à sa fébrilité institutionnelle. Sans changer la Constitution, comment changer les pratiques? C'est ce que relève Edwy Plenel dans cet entretien:

    «Vous faites le pari que, demain, un président de gauche saura renoncer au pouvoir avant terme en cas de crise de confiance avec le pays. Reconnaissez que c'est une garantie démocratique bien fragile!»

Bien vu. Sanctionné violemment dans les urnes aux municipales, François Hollande n'a pas renoncé au pouvoir, ni même annoncé un référendum pour valider son orientation politique. Il a fait comme d'habitude: un remaniement ministériel, faisant porter la charge de la défaite sur le seul Jean-Marc Ayrault.

Source

Je trouve toujours cela ridicule, néanmoins plus grand chose tient debout aujourd'hui, alors un travers de plus ou moins...

Ça paraît comment la France politique depuis la Belgique DT  ? On se tape la honte encore plus ou ça change rien  :P?
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #393 le: 28 mai 2014 à 08:56:50 »

Incroyable aveu de notre présid....
Vers 2'15 de son discours du 26/5:
"L  EUROPE ??
ELLE EST DEVENUE INCOMPREHENSIBLE...MEME POUR LES ETATS!!!!"
Mon Dieu, qu'avons-nousfait?
Même pour les états?
Le Peuple avait donc raison de refuser CE GENRE d'europe....
Nous sommes sous la coupe de cons ou de salauds?
 Sans honneur...
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 930
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #394 le: 29 mai 2014 à 10:51:36 »

Les journalistes seraient-ils des âmes pures ?
Sachant qu'ils n'hésitent pas à truquer , arranger , frelater l'information , qu'ils se comporter parfois en inquisiteurs , je comprends que l'on puisse éprouver du ressentiment envers eux ( je n'y inclus pas les journalistes de RIM qui sont libres et indépendants :-) )
La plupart d'entre eux sont formatés idéologiquement lors de leurs études , puis ils sont aux ordres des groupes de presse qui les emploient . Des groupes de presse qui ne sont pas indépendants car 1 ) appartenant à des groupes financiers , 2 ) soumis aux annonceurs publicitaires et 3 ) recevant des subventions de l'Etat .

" Dans ce pays, la plus grande partie des médias est donc détenue par cinq empires financiers : Bouygues, Dassault, Lagardère, Bertelsmann (groupe RTL, M6), Vivendi-Universal (canal+, SFR). "
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/qui-possede-les-medias-72443

" En 2012, l'État français a versé 1,2 milliard d'aides directes et indirectes "
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aides_%C3%A0_la_presse_en_France
IP archivée

Issa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 211
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #395 le: 13 juin 2014 à 17:26:21 »

Le journaliste : «  voulez- vous le retour de Sarkozy »
De Villepin : «  oui »
Le journaliste « Pensez-vous qu’il est l’homme qui mettra de l’ordre à l’UMP ? »
De Villepin : « oui »
Le journaliste « Que pensez-vous de Juppé ? »
De Villepin : « peut-être mais je préfère Sarkozy »
Le journaliste : « Que pensez-vous de Fillon ? »
De Villepin : « je n’y pense même pas »

sources :
http://www.lcp.fr/emissions/questions-d-info/vod/160227-dominique-de-villepin-ancien-premier-ministre-fondateur-de-republique-solidaire

http://videos.tf1.fr/infos/2014/ump-dominique-de-villepin-est-pour-le-retour-de-nicolas-sarkozy-8430233.html

« Modifié: 13 juin 2014 à 20:01:10 par katchina »
IP archivée
L'horizon est éternel
L'instant fugitif
Et le passé est déjà mort

Issa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 211
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #396 le: 15 juin 2014 à 16:52:10 »

Sarkozy refoulé comme un mal propre aux ceremonies du 6 Juin





rance: Watch security bar Sarkozy from meeting Merkel, Putin
« Modifié: 19 janvier 2015 à 23:38:33 par katchina »
IP archivée
L'horizon est éternel
L'instant fugitif
Et le passé est déjà mort

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 11460
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #397 le: 15 juin 2014 à 19:27:15 »

De qui se moque-t-on ?

Regardez bien les années :

Prévisions trafic grève SNCF 13 juin 2013

source

Première grève SNCF sous la présidence Hollande
Par La rédaction numérique de RTL , Eric Vagnier | Publié le 01/06/2012 à 07h06


source

Il serait intéressant d'avoir un calendrier historique des grèves SNCF avec un comparateur des dates de vacances (octobre, décembre, février, avril, vacances d'été et périodes d'examen).

Je dis ça, parce que leurs grèves ont coûté une fortune à bon nombre de parents en chambre d'hôtel pour que les mômes arrivent à l'heure en état de composer. Et là, ce sont les enfants de milieux défavorisés qui en ont pâti. Ils ne se tromperaient pas de cible par hasard...
A moins que les dirigeants syndicaux ne soient, à leur manière, autant coupés de la réalité que les politiciens.
« Modifié: 15 juin 2014 à 19:46:47 par katchina »
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 11460
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #398 le: 16 juin 2014 à 00:01:57 »

Ah oui, et utiliser comme argument pour justifier la grève "la sécurité à la française", vis-à-vis des familles des victimes de Bretigny, je trouve ça un peu gonflé ! Même pas honte.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/06/10/accident-de-bretigny-un-rapport-accablant-pour-la-sncf_4435113_3234.html

Et pourquoi pas un lying devant l'assemblée nationale ou devant l'Elysée (à moins qu'ils ne soient pas assez nombreux et pas si représentatifs que ça)  :P

Il faudrait peut-être chercher des solutions de RESISTANCE PASSIVE, les contrôleurs qui ne contrôlent plus, les guichets fermés, etc...
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1317
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #399 le: 16 juin 2014 à 02:20:13 »

Resistance passive ? On trouvera encore a râler, et pour le coup aucun impact du tout... Oui il y a des privileges, oui les régimes spéciaux, mais l'occurence l'alerte porte sur le futur du service, deja pas brillant. L'accident de Bretigny est un exemple oui, ça sera qu'un parmi d'autre a continuer de la sorte.

Ça fait dans le vent de taper les mêmes, on oublie les causes de débrayage. La greve dans les transports ne sera jamais populaire, ça tombe bien ce n'est pas le but. Si on attend le dernier moment, on les regrettera bien ces bonnes vieilles greves... Oui la répétition contribue a les rendre inaudibles comme les profs, mais personnellement je m'en contrefous j'essaye de dépasser le reflexe pavlovien. Les rapports sont là, et visiblement point d'autre manière de les amener en place public que ces greves. Aucun usager ne se bougera le cul pour s'intéresser au futur de son transport... Mais pour râler y a du monde. Et bien qu'ils râlent, ça fait des micro trottoirs défouloirs, un marronier pour les JT, des poncifs éculés. Et on repart pour un tour, moi ils me font rire (jaune), je ne les plaint aucunement...

IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 11460
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #400 le: 16 juin 2014 à 10:58:22 »

Sauf que là c'est uniquement Sud - qui ne représente rien du tout.

Ils sont toujours en grève, en moyenne toutes les six semaines, pour un oui pour un non, pour tout et pour n'importe quoi et ça ne fonctionne jamais correctement.

Alors qu'on les privatise, ils sauront ce que c'est que risquer de perdre son boulot à la moindre petite faute. Et qu'ils arrêtent le chantage à la sécurité des voyageurs, puisque depuis Bretigny on sait qu'on ne sera pas moins en sécurité que maintenant.

Parce que là, franchement, ce n'est plus du syndicalisme, juste des planqués qui foutent le merde par idéologie, et avec nos impôts puisque les syndicats sont subventionnés. Qu'ils se démerdent avec les cotisations de leurs adhérents et qu'ils osent montrer combien ils sont vraiment, ces arriérés idéologiques qui prennent les travailleurs en otage, en faisant un lying devant l'Elysée par exemple, qu'on puisse les compter, pour voir...

Non mais, y'en a marre, les autres syndicas je ne dis pas (même si la CGT a manqué de c... en faisant marche arrière) ils réfléchissent avant d'agir, eux ils ne sont là que pour foutre la m...

Ils étaient bien gênés et malgré tout souriants et un peu inquiets les employés normaux de la SNCF,  ceux qui dirigeaient les touristes dans les gares hier après-midi. Je leur ai rendu leur sourire, les pauvres, eux aussi victimes de quelques excités.

Car ce texte de loi, pour eux, n'est qu'un prétexte pour "la grève rituelle du mois de juin". Et le pire est que ceux qui risquent de se faire lyncher sont ceux qui n'y sont pour rien, car eux ils doivent être planqués dans leur QG.

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'arrêter de bosser pendant le foot, c'est bien pratique pour regarder le match... quoique...  :P

edit : Et que l'on ne me dise pas que ce n'est pas une routine, il doit y avoir...  plus de dix ans maintenant, je réservais déjà des chambres d'hôtel pour les mômes par précaution, lors des préavis de grève en période d'examen, quitte à être dans le rouge à la fin du mois.

Etre dans le rouge, c'est le cas de le dire.

Dans ma famille ils ont fait toutes les grèves du front populaire à mai 68, mais nous ne sommes plus en 36 et les LIP étaient nos derniers héros, mais les grèves de la SNCF c'est vraiment du n'importe quoi, ils ne sont plus crédibles. Et tradition orale et souvenirs intra-utérins transgénérationnels aidant, qu'on ne vienne surtout pas avoir le culot de me donner des leçons de luttes.  >:D

Alors oui, comme le disait Lisandre hier soir, il faut sans doute chercher d'autres méthodes, pas spécifiquement pour la SNCF, mais en règle générale, la résistance passive, le boycott (un de mes sports favoris), la grève du zèle, que sais-je encore.

« Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas ! » Coluche

Ca va mieux en le disant.  :)
« Modifié: 04 juin 2016 à 22:48:21 par katchina »
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1317
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #401 le: 16 juin 2014 à 12:12:30 »

Le boycott n'a aucune efficience et n'en aura jamais. Ça donne bonne conscience point. Seul pourrir l'image des entités visées marche, puisque en ce bas monde seule l'apparence compte. De la mauvaise pub, est la peut importe que les gens achete ou pas, l'entité sera acculé par cette mauvaise image. Le boycott n'aurai de sens que pour un marché restreint, or aux dernieres nouvelles le marché est mondial. En fait de ce point de vue le seul boycott suffisament fort c'est quand il émane d'une entreprise ou de l'Etat même cf BDS envers Israel.

Quand a prise d'otages et terroristes je te laisse volontiers a cette appréciation assez grotesque. Les elèves prenant le train pour le Bac sont 5 %, sans compter ceux qui le prennent d'habitude mais qui sont amenes pour le Bac par leur parents. Cela laisse cogiter quand à la manière dont les médias nous présente la situation, on croirait le taux passer a 70% ! Ridicule donc. Si seulement cet abject ressentiment anti greve ne concernait qu'un secteur, mais c'est le droit lui même sur lequel ces éditos vomissent. Voilà pourquoi je n'y vois absolument rien a redire.

Pour l'instant rien d'autre ni personne n'aurait pu mettre en lumiere ce texte. Prétexte ou pas tant mieux.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 11460
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #402 le: 16 juin 2014 à 12:24:49 »

Les elèves prenant le train pour le Bac sont 5 %, sans compter ceux qui le prennent d'habitude mais qui sont amenes pour le Bac par leur parents.

Et alors quand bien même, il suffit d'un seul dont les parents n'ont pas de voiture, ou qui ne vit plus chez ses parents (si si, ça existe), qui rate son bac à cause d'eux, c'est un de trop.

Sans compter les travailleurs qui vivent en Province et travaillent à Paris, et dont on a sucré le TGV à la dernière minute, qui n'ont pu rentrer chez eux, ou alors à minuit sans savoir si ils pourraient repartir le lendemain matin après avoir dormi 3h. Mais bien sûr, quand tu bosses dans le privé, burn out mis à part, tu peux bien t'offrir une chambre d'hôtel, et aller faire chercher tes mômes par la voisine. Ils auraient pu, au moins, respecter le service minimum en ne changeant pas les horaires des trains minimum à la dernière minute. Et oui, je maintiens, c'est du terrorisme. La caricature serait de dire que certains ne sont pas des employés qui ont adhéré à Sud, mais des mecs de Sud qui sont rentrés à la SNCF pour l'infiltrer de l'intérieur, mais là ce n'est qu'une caricature.  :P

Nous sommes loin de l'époque ou être Postier, Instituteur, Conducteur du rail était une mission, pas une planque.
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1317
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #403 le: 16 juin 2014 à 12:50:58 »

Ah cette planque rêvée de tous ! Jusqu'au retour a la réalité: La retraite des cheminots, du rêve à la réalité…

A voir l'édito de Schneidermann également:

"Grévistes jusqu'auboutistes contre gouvernement déterminé" : ainsi le journal de France Inter annonce-t-il, dans ses titres, la situation au cinquième jour de la grève SNCF. Ce n'est pas un éditorial de Dominique Seux ou de François Lenglet, c'est le titre du journal, un titre censé être neutre, impartial, objectif et tout et tout. Et la radio nationale d'enchaîner sur l'inévitable reportage aux portes d'un centre de passage du bac philo (car le reportage sur le malheureux lycéen privé de bac par les jusqu'auboutistes est venu heureusement renouveler le genre de "l'usager pris en otage"). Pas de chance : les malheureux lycéens ont pris leurs disposition, et se sont faits amener en voiture, constate la reporter sur place. Bref, à 8 heures et deux minutes, aucun hara-kiri à signaler. On imagine la déception.

Combien d'auditeurs auront réagi, tant ils sont habitués à entendre que les grévistes sont "jusqu'auboutistes", et le gouvernement "déterminé" ? Le jour où l'on nous annoncera en titres que des grévistes déterminés s'opposent à un gouvernement jusqu'auboutiste, alors quelque chose aura vraiment changé dans ce pays.

Ils ont des excuses. Si les voix du matin ne comprennent rien à la grève des cheminots, c'est sans doute parce que Aphatie écoute Lefébure, qui écoute Aphatie. C'est aussi parce que les deux parties (les jusquauboutistes et les déterminés) s'ingénient à brouiller les pistes. Commençons par le gouvernement, qui répète sur toutes les ondes que la réforme va réunifier SNCF (les trains trop larges, vous vous souvenez ?) et RFF (les quais à raboter). C'est à la fois vrai et faux. Comme on le relevait ici, la réforme est une réforme à la Hollande, censée être à la fois digestible par Bruxelles et acceptable par les syndicats, et qui vise à gruger gentiment les deux, avec cette fusion qui fractionne, ou cette division qui fusionne.

Quant aux cheminots grévistes, s'ils mettent en avant la qualité du service public (et parfois de manière concrète et convaincante, voir ici), ils sont généralement plus discrets sur le second motif de leur grève, les craintes pour leurs conditions de travail, et notamment leurs amplitudes horaires, craintes tellement fondées que même un brûlot jusqu'auboutiste antigrève comme cet article de Slate est obligé de les mentionner. "Amplitudes horaires", ça ne vous dit rien, ce n'est que du verbiage technocratique ? Alors lisez simplement ce post de blog d'un cheminot (eh oui, mauvaise nouvelle, il y a des cheminots qui bloguent) et si vous le pouvez, faites-le passer à Aphatie. Même lui ne pourra pas faire semblant de ne pas comprendre.

Salauds de privilégiés !

Quand au Bac des sujets de philo on fuité ! Décidémment les cheminots sont salauds.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 11460
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #404 le: 16 juin 2014 à 13:08:24 »

Décidémment les cheminots sont salauds.

Pas tous, c'est comme les enseignants et les postiers, il y en a encore quelques-un qui ont la vocation et qui font de leur métier un sacerdoce, et il y a les autres, du planqué à l'infiltré. Faut de tout pour faire un monde.
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin
Pages: 1 ... 25 26 [27] 28 29 ... 55   En haut