Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 34 35 [36] 37 38 ... 55   En bas

Auteur Sujet: Ca chauffe en France  (Lu 183507 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #525 le: 25 juillet 2016 à 03:58:26 »

Tout ça après la demande étrange de supprimer les enregistrements vidéo de la marie de Nice. Le moins qu'on puisse dire c'est que cela semble très étrange dans un climat plutôt vindicatif ou une plainte éclair pour diffamation été déposé par Cazeneuve. Panique ?

Ca ne sent pas bon du tout !

Remarquez qu'on a là le plus haut fait d'arme jamais vu d'une police municipale, totalement hors de son rôle (bravo les gars !) et en première ligne.

Cherchez l'erreur.

http://www.valeursactuelles.com/societe/attentat-la-ville-de-nice-refuse-de-supprimer-les-preuves-video-63776

Citer
Enquête. Selon Nice Matin, la ville de Nice a refusé d'obéir à la justice, qui exigeait la suppression de 27 000 heures de vidéosurveillance de la promenade des Anglais. Cette décision étrange faisait scandale alors que le gouvernement peine à éteindre les critiques sur les failles du dispositif de sécurité au soir du 14 juillet.

Jamais on ne lui avait demandé de supprimer des preuves. La ville de Nice a donc décidé, ce vendredi, de ne pas plier face à la décision de la justice de supprimer les enregistrements de la vidéosurveillance le soir des attentats. Selon Nice Matin, l'avocat de la mairie Me Philippe Blanchetier a fait par de cette décision. Il a également demandé au procureur de la République de Nice de mettre les images sous séquestre "afin de ne pas hypothéquer les éventuelles autres procédures qui pourraient voir le jour au-delà de l'enquête antiterroriste en cours".

Cette décision faisait scandale, puisqu'elle intervenait en pleine polémique sur les failles de sécurité dans le dispositif le soir de l'attentat du 14 juillet sur la promenade des Anglais. Le gouvernement martèle qu'il n'y a eu aucun manquement et que de nombreux policiers nationaux se trouvaient à l'entrée de la prom quand le camion y a pénétré.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 109
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #526 le: 25 juillet 2016 à 04:21:06 »

Attentat de Nice : le camion n’avait pas le droit de circuler jeudi 14 juillet

Le camion utilisé pour commettre l'attentat de Nice n'avait pas le droit de circuler jeudi 14 juillet comme tous les poids lourds de plus de 7,5 tonnes et ce, partout en France. Par ailleurs, selon les professionnels du transport, ce camion n'était pas frigorifique.


Comment ce camion de 19 tonnes a pu se retrouver jeudi 14 juillet sur la promenade des Anglais ? Les Niçois et plus particulièrement les chauffeurs-routiers et transporteurs se posent la question depuis l’attentat de Nice qui a fait 84 morts et plus de 300 blessés. "C’est irréel" s'exclame Patrick Mortigliengo, le président de la FNTR (Fédération nationale des transports routiers) des Alpes-Maritimes.

Suite et source
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #527 le: 25 juillet 2016 à 14:28:57 »

Une très bonne video érudite d'Aldo Sterone sur le "c'est pas ça l'islam" , et "le terrorisme tue même dans les pays arabes", qui montre notamment qu'il est autorisé de tuer des musulmans dans le cadre du jihad, quand on ne peut pas séparer ceux-ci des mécréants...
L’islam sunnite a besoin d’une réforme urgente autrement il va continuer à alimenter des tueries. Il le fait depuis des siècles sans arrêt. Les bien-pensants pleins de bons sentiments qui nous disent « ce n’est pas ça l’islam » font partie du problème dans le sens où ils vont empêcher toute réforme, débat ou critique constructive.

La seule bonne nouvelle est que la majorité des musulmans sont meilleurs que l’islam sunnite et passent leur humanité avant ses dogmes.




Et un excellent article du point, qui rejoint ce que j'écrivais dans mes messages précédents, et que j'avais un peu développé lors de mon passage à l'antenne.
Kersaudy - Quand arrachera-t-on les racines du terrorisme en France ?
Contexte délétère

Il reste pourtant que le gouvernement ne peut agir que dans le cadre des institutions, des structures, des lois et des contraintes existantes, et que c'est sous cet éclairage qu'il faut considérer les événements de Nice. Voici par exemple un citoyen tunisien bénéficiant d'un titre de séjour temporaire, défavorablement connu des services de police pour menaces, dégradations, vols, violences conjugales et agression ayant entraîné une condamnation judiciaire à six mois d'emprisonnement avec sursis. Dans plus de 130 pays au monde, de tels exploits auraient justifié une incarcération plus ou moins longue, suivie d'une expulsion immédiate vers le pays d'origine.

En France, c'est impossible : le maquis des lois, la pusillanimité ou la compassion des juges, le formalisme et l'engorgement des tribunaux, le foisonnement d'associations de défense du délinquant étranger, la culpabilité post-coloniale, l'antiracisme agressif et sélectif, le droit-de-l'hommisme idéologique, l'absence de contrôles aux frontières, l'hostilité à l'égard des forces de l'ordre, la suppression de la double peine à l'initiative du président Sarkozy, les directives européennes hors-sol, l'omniprésence de médias obnubilés par la quête du sensationnel, le tabou de l'amalgame et le culte de la bien-pensance – autant d'éléments qui se conjuguent de longue date pour assurer la pérennité et la prospérité en France de la délinquance comme de la criminalité crapuleuse et pseudo-religieuse.

Vue rétrospective

Cette délinquance et cette criminalité, ce n'est pas depuis quatre ans, mais bien depuis quarante ans qu'elles prospèrent et se multiplient dans quelque 700 zones de non-droit, laissées en marge de la République par l'angélisme, l'électoralisme, la démagogie, l'assistanat, l'immigration massive, les petites concessions, les grandes lâchetés, les petits trafics et les grandes émeutes. C'est également depuis quarante ans que des juges, des professeurs, des syndicalistes, des éducateurs et autres idéologues d'extrême gauche se sont crus habilités à contester et à affronter l'État, afin de promouvoir une société utopique à leur convenance.

Ce n'est donc pas non plus d'hier, ni même d'avant-hier, que datent les prêches de haine dans les mosquées salafistes, les exactions commises par des enfants d'immigrés déracinés, les agressions de policiers et de pompiers aux abords des « zones sensibles », les effarantes lacunes de la politique pénale, les errements et les immixtions d'une justice capable de condamner l'administration du fait de la survenue d'actes de terrorisme, le vote de lois sécuritaires inapplicables ou inappliquées au sein d'une Assemblée nationale rongée par l'absentéisme, le clientélisme et les discordes partisanes, la gouvernance conçue comme une navigation à vue ponctuée de coups de communication en prévision des prochaines échéances électorales, ainsi que l'utilisation de l'armée de terre comme variable d'ajustement budgétaire et comme instrument de dissuasion illusoire à usage de propagande interne.

Tout ceci devrait suggérer en creux les éléments d'une politique efficace contre les racines du terrorisme en France. La droite, dont les chefs sont actuellement obnubilés par la perspective de la primaire à venir, ne pourra concevoir un agenda sérieux en la matière qu'une fois cet obstacle surmonté. Dans l'intervalle, le tout récent rapport Fenech-Pietrasanta sur la lutte contre le terrorisme mériterait une tout autre attention de la part du président et du Premier ministre.


Suite et source: http://www.lepoint.fr/invites-du-point/francois-kersaudy/kersaudy-quand-arrachera-t-on-les-racines-du-terrorisme-en-france-25-07-2016-2056737_1931.php

IP archivée

Roger

  • Révolté
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 281
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #528 le: 26 juillet 2016 à 11:54:48 »

26/07/2016 11H40
Prise d’otages dans une église près de Rouen: au moins un mort (Un prêtre égorgé)
Voir direct sur les TV

Bientôt 1 attentat/jour ?
IP archivée
« Le seul moyen d’affronter un monde sans liberté est de devenir si absolument libre qu’on fasse de sa propre existence un acte de révolte. »
Albert Camus

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #529 le: 26 juillet 2016 à 14:17:29 »

Aux dernières nouvelles, le prêtre aurait été décapité...

Sans même parler d'islam, le multiculturalisme est en train de montrer ses limites criminelles. Il fabrique des populations entières déracinées, qui ne comprennent pas vraiment la civilisation et la culture de leur pays d'accueil avec qui ils n'ont rien en commun, qui échouent à l'école et n'ont pas vraiment de futur professionnel qui fait envie, qui se sentent rejetés par la population autochtone tout autant qu'ils la rejettent, et qui ont au final la haine du pays dans lequel ils se trouvent. Cela favorisé par le discours ambiant culpabilisateur sur les salauds de Français, blancs, colonisateurs et racistes. De plus les musulmans ne sont pas censés vivre sur une terre non musulmane, ce qui fait qu'ils sont rejetés leurs concitoyens restés au pays. Ce n'est pas juste en France, c'est sur toute la planète! A cet égard, il est intéressant de regarder la structure et l'évolution de la criminalité dans les pays scandinaves.

Et ne pas oublier que le racisme est une des choses les mieux partagées au monde: Les Iraniens détestent les Arabes, les Arabes haïssent les Turcs, les Turcs détestent les Iraniens, les Arabes détestent les Noirs, les Noirs détestent les Arabes, les Tunisiens du nord n'aiment pas les tunisiens du sud, etc.
Le multiculturalisme n'engendre donc que le multi-conflits.

Il n'arrange que les capitalistes.

Des populations différentes peuvent cohabiter pacifiquement uniquement quand la proportion de la population d'origine (et donc le liant) est très supérieure aux autres, et qu'elle a une culture affirmée... ou alors que les cultures "arrivantes" ne sont pas affirmées - ce qui n'arrive jamais.

Je sais que ce n'est pas très politiquement correct de dire ça, mais c'est malheureusement ce que je constate au quotidien.
Et le rêve d'amour universel, d'unité mondiale faisait très envie, j'y ai cru, mais force est de constater que la réalité n'est pas d'accord. Nous n'arrivons pas à dépasser nos différences, nos Histoires.
L'enfer est pavé de bonnes intentions dit-on.

Sur ce sujet, un billet d'un blogueur algérien:


Après Nice, la dynamique du pire, l’intégration et un certain zeste d’anti-France

Disons-le franchement, trop de gens font en sorte, ou acceptent, que leurs enfants se complaisent dans une sorte de défiance à l’égard de ce pays qui, quelles que soient ses insuffisances, les éduque, les soigne et leur donne les chances, aussi minimes soient-elles, qu’ils ne trouveront jamais dans la terre de leurs parents.

Oui, il existe bien un sentiment anti-français chez nombre de Maghrébins de France. Il est plus ou moins assumé et l’on pourrait même le dire « structurel » sans pour autant le qualifier de « haine » ou de « racisme » comme on peut le lire ou l’entendre dans des productions de droite ou d’extrême-droite. Bien sûr, cela ne signifie pas que ce sentiment va alimenter une vague d’attentats. Mais cela crée les conditions pour une atmosphère délétère où les condamnations ne sont pas aussi fermes qu’elles devraient l’être, où des excuses sont toujours émises pour relativiser les abjections commises par certains et où l’opinion publique attend en vain des manifestations, ou plutôt des expressions, de loyauté qui auraient l’avantage de rassurer (et de raisonner) nombre de gens pris par la panique.

Par exemple, il est temps de dire que les petits plaisantins qui plantent de temps à autre un drapeau algérien sur le fronton d’une mairie française méritent un rappel à l’ordre et un long discours moralisateur sur le mal qu’ils font à leurs concitoyens musulmans mais aussi à l’image du pays de leurs ancêtres (où, d’ailleurs, ils ne veulent absolument pas vivre…). Il est temps de dire aussi à cette jeunesse qu’elle ne devrait éprouver aucune réticence à dire qu’elle aime (malgré tout) la France parce qu’elle y est née. Et cela malgré toutes les difficultés qu’elle y rencontre et malgré le passé colonial dont ses parents et grands-parents ont été les victimes.

Il y a quelques semaines, c’était pendant l’euro de football, un ami d’origine algérienne m’a raconté qu’il avait corrigé son fils de dix ans, « zoudj sqali ou kef » (deux claques et un soufflet…) parce qu’il avait arboré le maillot des Bleus pendant le match entre la France et l’Albanie. On jugera cet exemple anecdotique mais il est pourtant emblématique. Cet ami est arrivé en France au début des années 2000. Il a aujourd’hui une situation matérielle enviable dont il concède qu’elle n’aurait jamais été possible au bled. Ses enfants sont nés en France et n’ont même pas de passeport algérien. Mais voilà, ils sont élevés avec l’interdiction d’éprouver un quelconque attachement à leur pays. Bien sûr, ce n’est pas cela qui les poussera vers la violence mais c’est bien cela qui, entre autre, mine la cohésion d’une France qui en a pourtant un besoin vital.

Suite et source: http://oumma.com/223363/apres-nice-dynamique-pire-lintegration-un-certain-zes
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 109
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #530 le: 26 juillet 2016 à 15:51:38 »

Un député belge l'affirme: 6 militaires en armes devant le Bataclan ne sont pas intervenus le soir des attaques

Six militaires de la force sentinelle française se trouvaient devant le Bataclan le soir des attentats de Paris, le 13 novembre 2015, mais ils ne sont pas intervenus car leurs règles d'engagement ne le prévoyaient pas, a affirmé mardi matin le député cdH Georges Dallemagne sur Bel RTL, quelques heures avant la présentation du rapport de la commission d'enquête française sur les attentats.

Le rapport et les recommandations de la commission d'enquête française arrivent alors que les travaux de la commission d'enquête parlementaire belge sont toujours en cours. "Ils ont commencé quatre mois avant nous", souligne Georges Dallemagne. Si le rapport français risque de pointer du doigt les manquements belges, "chacun doit balayer devant sa porte", car "en France aussi il y a eu de grosses difficultés".

"On sait que la gendarmerie n'est pas intervenue alors qu'elle était présente sur place. On sait que la force sentinelle, qui avait six militaires en armes devant le Bataclan n'est pas intervenue au moment où le carnage se produisait au Bataclan", a affirmé le député. "Ils ont estimé qu'ils ne devaient pas intervenir car leurs règles d'engagement ne prévoyaient pas qu'ils devaient intervenir. Leurs règles prévoyaient qu'ils ne pouvaient que se protéger eux-mêmes. C'est tout-à-fait incroyable, hallucinant."

Le député cdH déplore que dans plusieurs dossiers liés au terrorisme, on ait "un peu manqué de bon sens". "On interroge des bases de données mais on ne prend plus la peine de décrocher son téléphone" pour vérifier une information. Georges Dallemagne souligne cependant que "la coopération entre la France et la Belgique est très étroite et de très bonne qualité".

Suite et source
IP archivée

Roger

  • Révolté
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 281
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #531 le: 26 juillet 2016 à 16:41:39 »

Oui Ysatis ! c'est écrit noir sur blanc dans le rapport dont le lien nous a été donné par Gurney dans un post précédent :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cemoyter/15-16/c1516011.asp

Citer
M. le président Georges Fenech. Mais vous n’auriez pas cherché à entrer dans le bâtiment pour aller abattre les terroristes ?

Général Bruno Le Ray.
Les seuls moments où des coups de feu ont été échangés, c’est lorsqu’un terroriste a entrouvert une issue de secours pour lâcher des rafales à l’aveuglette – des impacts ont été relevés sur certains véhicules, notamment ceux des pompiers –, ce qui ne permettait pas à nos hommes de riposter efficacement. Si les terroristes étaient vraiment sortis du bâtiment en ouvrant le feu dans la rue, les militaires auraient tiré à leur tour dans le cadre de la légitime défense, sans que j’aie besoin de les y autoriser.

M. le président Georges Fenech.
Vous n’avez pas répondu à ma question.
Général Bruno Le Ray. J’y réponds en vous disant qu’à l’instar des forces de sécurité intérieure, nous aurions ouvert le feu si les conditions de la légitime défense avaient été réunies, comme des soldats l’ont fait à Valence en janvier dernier. Les militaires ne sont pas inhibés dans l’usage de leur arme : ils connaissent parfaitement les règles de la légitime défense et les appliquent de manière rigoureuse.
Pour ce qui est d’entrer dans le Bataclan, nous avons agi conformément à notre mode d’action habituel – applicable en opération extérieure comme sur le territoire national –, qui veut que l’on n’entre pas dans une bouteille d’encre, c’est-à-dire sans savoir où l’on va, ce que l’on va faire et contre qui ! En mon âme et conscience, je n’aurais donc pas donné l’ordre à mes soldats de pénétrer dans le bâtiment sans un plan d’action prédéfini. Je peux concevoir que l’on intervienne en appui des forces de sécurité intérieure, qui décident de donner l’assaut parce qu’elles connaissent les lieux et savent ce qu’elles vont y trouver, mais pas que l’on se lance dans l’inconnu.
M. le président Georges Fenech. Vous entendiez tout de même des tirs en provenance de l’intérieur !
Général Bruno Le Ray. Certes, mais des bruits de tirs ne fournissent que fort peu d’informations sur ce qui se passe à l’intérieur.
IP archivée
« Le seul moyen d’affronter un monde sans liberté est de devenir si absolument libre qu’on fasse de sa propre existence un acte de révolte. »
Albert Camus

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #532 le: 26 juillet 2016 à 20:06:22 »

Bilan de la semaine écoulée post-Nice, les choses sont déjà devenues tellement banales qu'il est difficile de se souvenir (Si j'en oublie, n'hésitez pas à en rajouter):

Une mère et ses deux filles poignardées dans un centre de vacances car "vêtues trop légèrement"
Découverte et saisie de détonateurs et d'explosifs après un contrôle de voiture routinier.
Lance-roquettes chargé découvert dans un appartement censé être inoccupé
Des passants agressés au couteau à Bastille
Une prise d'otages à Bollène
"Provocations" (ie menaces de mort au nom de Daesh, Allah Akhbar criée bien fort, etc) islamistes devant l'Ecole Militaire et sur une plage.
Un homme poignarde et tue une dizaine de voyageurs dans un train en Allemagne
Un (? Au départ, signalés comme trois) homme tire sur la foule à Munich, tue une dizaine de personnes et en blesse une trentaine d'autres
Emeutes raciales pendant plusieurs jours d'affilée suite à la mort d'un jeune pendant son arrestation par la police



Et pour la journée d'aujourd'hui:

Un prêtre décapité en France
Un médecin abattu en Allemagne
Une fusillade dans un centre commercial à Malmö en Suède
Et le fou qui a tué des handicapés au Japon...

Vivement demain :/
« Modifié: 26 juillet 2016 à 20:43:05 par Gurney »
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #533 le: 26 juillet 2016 à 21:29:49 »

Ah, mais j'ai oublié la journée de dimanche (24) où ça a été "la fête" en Allemagne:
D’abord à Reutlingen, où un réfugié syrien tue une femme et blesse deux autres personnes avec une machette, puis à Ansbach, où un autre réfugié syrien se fait exploser aux abords d’un festival de musique et cause un mort et douze blessés.

Et tout ça en UNE SEMAINE!!!
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #534 le: 26 juillet 2016 à 21:55:16 »

A la manière de Pokemon Go, ça serait autrement plus utile
que le Ministère de l'Intérieur nous produise une Appli pour smartphones,
permettant de localiser les délinquants et fichés S qui sont équipés
d'un bracelet électronique... afin de pouvoir s'en éloigner.

En fait il y aurait actuellement plus de 10.000 bénéficiaires actuellement en France
mais le modèle choisi (par quel acheteur au nom de l'Etat ?) n'est même pas doté du GPS..
 :-[
« Modifié: 28 juillet 2016 à 00:57:47 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #535 le: 27 juillet 2016 à 14:01:18 »

Témoignage de la mère d'une des victimes de Merah:
 
"le pays tombe dans le chaos et ça ne va pas s’arrêter. Tout ce que j’observe dans les écoles, dans les milieux carcéraux, ça fait très peur. Nous ne sommes plus à l’abri, nulle part. Il y en a partout, on est en danger."
Suite et source: http://www.20minutes.fr/societe/1899671-20160726-attentat-eglise-beaucoup-familles-rouen-inquietent-radicalisation-enfants-raconte-latifa-ibn-ziaten
IP archivée

le laonnois

  • Membre honoraire
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 932
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #536 le: 28 juillet 2016 à 13:07:44 »

Corse: le FLNC menace les "islamistes radicaux" de Daesh en cas d'attaque

e FLNC menace le groupe terroriste Daesh. Dans un communiqué diffusé ce jeudi par Corse matin, les nationalistes mettent en garde les islamistes en cas d'attaque sur l'île. Le FLNC promet une réponse "sans aucun état d'âme".

http://www.bfmtv.com/societe/corse-le-flnc-menace-les-islamistes-radicaux-de-daesh-en-cas-d-attaque-1020349.html
IP archivée

Roger

  • Révolté
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 281
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #537 le: 28 juillet 2016 à 13:48:30 »

Je parie un jéroboam de pastis (corse !) qu'il n'y aura pas un seul attentat en Corse :)
Ils savent bien à qui ils s'attaquent...
 
IP archivée
« Le seul moyen d’affronter un monde sans liberté est de devenir si absolument libre qu’on fasse de sa propre existence un acte de révolte. »
Albert Camus

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #538 le: 28 juillet 2016 à 14:05:53 »

En effet. Il faut voir comment ont été reçus 7 barbus salafistes circulant dans un van
aux abords d'une plage (?) : 3 pneus crevés, et départ "comme prévu" (?) par bateau le lendemain...
Source

Le FLNC qui a proclamé sa démilitarisation le 2 mai 2016, possède encore un important
stock d'armes en tous genres - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #539 le: 28 juillet 2016 à 14:21:18 »

Le sujet du jour sur l'Etat d'Exception, a maintenant son propre Fil ici :

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=20690.0
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com
Pages: 1 ... 34 35 [36] 37 38 ... 55   En haut