Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 39 40 [41] 42 43 ... 55   En bas

Auteur Sujet: Ca chauffe en France  (Lu 183506 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #600 le: 11 octobre 2016 à 14:37:38 »

On pourrait aussi faire un parallèle avec le phénomène "flics tueurs de blacks" aux USA.
Et se demander si à terme les flics de France ne seront pas contraints à en venir aux mêmes extrêmités QUITTES A SUBIR LE MEME SORT MEDIATIQUE QUE LEURS HOMOLOGUES.
Ne pas laisser approcher un "faciès" sous prétexte qu'il a les mains dans les poches...
Enchainement pourri: agression présumée/riposte automatique.

Une solution pacifique et écologiste : supprimer la police. >:D
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #601 le: 11 octobre 2016 à 17:30:54 »

Une solution pacifique et écologiste : supprimer la police. >:D

Bonne idée, comme ça avec un peu de chance, c'est toi qui te retrouveras bloqué dans la prochaine voiture incendiée.
Je parie que la première chose que tu feras, à part te faire dessus en chialant, ce sera d'appeler la police...


Agression à Viry-Chatillon : témoignage exclusif d'un des policiers

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #602 le: 11 octobre 2016 à 17:55:46 »

C'était du second degré... >:D

Je tentais d'expliquer la dérive inéluctable insécurité répression.
Le schéma actuel aux Etats-Unis et qui nous pend au nez.
Remplacez les dealers blacks US par les dealers de StDenis et vous aurez un jour les mêmes bavures sous forme d'un tir systématique d'auto protection avant de savoir si un type tient un pistolet ou un livre à la main.

Quant à moi je ne vois pas pourquoi je me mettrais dans une voiture de patrouille et je trouve insultant le scénario dont vous me faites le héros.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 11460
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #603 le: 11 octobre 2016 à 18:10:57 »

Tu peux très bien, un jour, te retrouver dans une voiture incendiée, parce que tu étais au mauvais endroit au mauvais moment, sans que ce soit obligatoirement une voiture de patrouille. Tu crois vraiment être à l'abri sous ton statut de lambda de la société civile ?  ::)
IP archivée
Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre. -Christian Bobin

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #604 le: 11 octobre 2016 à 18:22:53 »

Mais oui Tartar, parce que forcément, pour toi tous les dealers US sont blacks, forcément c'est de la faute de la police s'il y a des voyous et des terroristes, ben oui...
Et qu'il faut forcément être flic pour se faire agresser, tirer dessus, exploser ou incendier...
Tout le monde sait ça.
Tu trouves insultant mon scénario ?
Moi je trouve insultant de faire du second degré à propos du traquenard que cette bande de lâches ont commis sur ces policiers qui faisaient leur boulot, quoi que tu en penses, soit protéger AUSSI des gars comme toi.
Tu n'en as pas une autre du même genre sur les ambulanciers, les pompiers ?
Eux aussi se font caillasser, tirer dessus, cramer leurs bagnoles, ils l'ont bien cherché eux aussi, t'es sûr ?
Attends, et la petite vielle qui se fait agresser et se fait piquer sa retraite, la jeune femme qui passe et qui elle aussi se fait tirer dessus, j'en passe..., elles l'ont mérité selon toi ?
La faute à la police tout ça, ou la à "société" tiens, encore mieux...
C'est bien connu, les voyous et les terroristes, ce sont tous des victimes.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #605 le: 11 octobre 2016 à 18:30:00 »

Oui Katchina

Vous n'avez pas compris ou je m'exprime mal.
Je voulais dire qu'à force d'interdire l'intervention policière dans les banlieues à trafic, l'état trouillard exacerbe les contacts entre mafias et flics.
A force de relâcher les trafiquants le lendemain de leur arrestation (à la suite d'enquêtes sérieusement diligentées) les flics deviennent soit dépressifs, soit très nerveux et à juste titre.
Que de ce fait nous aurons sans doute de plus en plus de bavures type US.

Il y a apparemment pas mal de victimes innocentes du fait de la nervosité des flics et c'est très explicable.
Il faudrait donc rendre du "respect" aux flics et non pas les humilier en absolvant les malfrats jusqu'à la dixième arrestation.

En ce qui concerne l'affaire récente Valls a osé prétendre à l'Assemblée aujourd'hui que les voitures de patrouille seraient "ignifugées"....humour ou connerie vallsienne?
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #606 le: 11 octobre 2016 à 18:43:44 »

DT DT

Bon je vois c'est un malentendu, je dis la même chose que vous et vous allez me faire passer pour un bobo gauchiste antiflics..
Je tentais de dire que la police n'est pas assez "aidée" dans les banlieues et que c'est ce qui l'agace au point de la faire défiler devant les commissariats.
C'est dû à la pleutrerie gouvernementale qui n'ayant pas traité correctement la ghettoisation des banlieues n'ose plus y mettre les pieds.
Zone de non droit?
L'état ne peut plus faire règner le DROIT sur son territoire et empêche les flics d'aller seulement le constater.

Quant à m'accuser de racisme anti black, je me demande d'où çà sort.
Sans doute du fait que les documents fournis par les medias main stream US ne montrent que des noirs tués par des flics (souvent noirs eux aussi d'ailleurs).

Euhhh non en fait ce sont les MMS français qui insistent sur les "bavures" à profil ethnique en Amérique.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6283
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #607 le: 11 octobre 2016 à 18:51:23 »

Remplacez les dealers blacks US par les dealers de StDenis et vous aurez un jour les mêmes bavures sous forme d'un tir systématique d'auto protection avant de savoir si un type tient un pistolet ou un livre à la main

Je n'ai pas dit que tu étais raciste anti black, mais relis-toi, tu fais des généralités.

Et si tel était ton discours à propos de la situation des banlieues, alors exprime toi clairement plutôt que de faire du second degré, tu seras compris, ou pas...
Quant aux bavures en Amérique, je n'aime pas trop faire ça parce que je comprends qu'on puisse parfois dévier du sujet du fil, mais malgré tout, essaye de rester en France.
Ce sont justement les discours qui généralisent ce genre de situation ailleurs aux Etats-Unis par exemple, et qui les comparent à la situation ici, qui quelque part donnent une ""légitimité"" aux délinquants d'ici.
Idem pour le moyen-orient etc... AMHA

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #608 le: 11 octobre 2016 à 21:10:36 »

Après les gilets pare-balles - dont tous les flics ne sont pas équipés,
il eut fallu prévoir qu'ils soient déjà ignifugés avant de les commercialiser.

Demain il faudra ranger tout ce nouveau matos pour y ajouter un parachute
au cas où des voyous pourraient les précipiter du haut d'un pont,
puis d'un respirateur incorporé si un délinquant tentait de les noyer,
ou de les asphyxier par des gaz paralysants,
d'un cautérisant magique en cas s'attaque au couteau, et quoi encore ?

Bienvenue dans le monde de Robocop, assisté d'un exo-squelettre pour
pouvoir trimballer tout ce matériel de protection, en plus de caméras à 360°.

Ca nous prépare une avancée majeure avec le vote favorable des Assemblées
pour doter le pays de flottes de drones, capables d'assurer une surveillance 24h/24.
Merci qui ? Une poignée de petits dealers et de braqueurs aux carrefours.
A qui profite le crime ?
« Modifié: 11 octobre 2016 à 21:31:23 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4544
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #609 le: 11 octobre 2016 à 21:43:44 »

Une solution pacifique et écologiste : supprimer la police. >:D

Je comprends ton ironie, mais ce travail de sape a déjà largement par Sarkozy où il a largement démantelé la police, puis par Taubira qui a poussé jusqu'à l'extrême (si j'ose dire) le système d'impunité.

En Afrique lorsqu'il y a un lion mangeur d'hommes, les villageois le traquent jusqu'à ce qu'ils le retrouvent et le tuent. Car ils savent que lorsque le lion a compris que l'homme courre moins vite qu'une gazelle il recommencera automatiquement. J'avais ce raisonnement par rapport au phénomène des voitures brûlées.

Alors que quatre policiers ont été blessés (le pronostic vital de l’un des agents est « engagé ») dans une attaque au cocktail Molotov samedi à Viry-Châtillon, Bernard Cazeneuve a parlé d'« une bande de sauvageons qui ont agi avec lâcheté », et qui seront « rattrapés »…

Réaction de Thibault de Montbrial.


« Modifié: 11 octobre 2016 à 22:03:11 par Paulo »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #610 le: 11 octobre 2016 à 22:14:54 »

Merci qui ? Une poignée de petits dealers et de braqueurs aux carrefours.
A qui profite le crime ?

C'est malheureusement beaucoup plus qu'une poignée.  S'il s'agissait de poignée, ils auraient été mis hors d'état de nuire depuis longtemps. Il n'est un secret pour personne que dans certaines cités, l'intégralité de la population est impliquée dans le trafic, à des échelons divers, mais avec une solidarité sans faille. Cela va de la mère de famille cinquantenaire au gamin de 8-9 ans. Cela été montré dans maints reportages et ouvrages.

La réalité, c'est qu'on a laissé une population criminogène se développer et prendre possession de territoires entiers.
Voici une liste que je viens de trouver. En sachant que chaque zone citée compte plusieurs dizaines de milliers d'habitants...
http://www.citoyens-et-francais.fr/article-la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-is-125522553.html
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13351
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #611 le: 11 octobre 2016 à 22:20:23 »

Tu n'as pas tort, je parlais d'une poignée comme élément déclencheur sur les medias,
et toutes les nouvelles mesures sécuritaires qui nous seront imposées.

Le pouvoir en place tient son occasion de faire voter des mesures impopulaires,
faute d'avoir pris les dispositions nécessaires en temps utile.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #612 le: 11 octobre 2016 à 22:56:36 »

Bien sûr, mais tout comme pour le terrorisme déclaré, j'ai l'impression que l'état est totalement dépassé par la situation de la délinquance et de l'immigration en France. Il a trop laissé faire, vu à trop court terme depuis 30-40 ans, et voilà le résultat. Et c'est comme ça dans presque toute l'Europe. J'ai quelques connaissances dans la police, et ce qu'ils me racontent la plupart du temps est hallucinant et et écoeurant. Les prisons débordent, donc on ne condamne plus; les "quartiers" (je hais cette expression) sont explosifs, donc on laisse tout passer par crainte d'émeutes et de déclenchement de guerre civile "hard (vu qu'on est dans la "soft"); il y a des consignes données, des interdictions de verbaliser dans certaines zones.

Tout ça me fait penser au dernier roman de Laurent Obertone, Guerilla, qui est en tête des ventes depuis la rentrée, malgré l'absence absolue de toute couverture médiatique. Ce roman a été écrit quasi intégralement grâce à des fuites des services de renseignement.
Voici un extrait d'une des tribunes de l'auteur, publiée sur Facebook car refusée par tous les journaux:

[...]En janvier 2013, sortait La France Orange Mécanique, enquête avertissement, conspuée par la plupart des grands médias. Deux ans et demi plus tard, la France a enterré plus de 250 victimes du terrorisme. On ne compte plus les « déséquilibrés » et les victimes de l'insécurité « ordinaire ».

 Comme l'expliquait La France Big Brother, sorti en janvier 2015, certains grands médias et faiseurs d'opinion criminalisent les inquiétudes, et réduisent le « débat » à quelques formules quasi-religieuses : « pas d'amalgame », « union sacrée », « tolérance, « ouverture », « ne pas stigmatiser »...

Menaces à l'appui, on fait comprendre au citoyen qu'il ferait mieux de renoncer à sa sécurité, à ses libertés, à son jugement.

Quoi d'autre ? Sa fierté ? Son pays ? Sa civilisation ?

Oui, lui dit-on. S'il est un bon citoyen, il doit tout sacrifier au vivre ensemble. Et avec le sourire : sa mauvaise humeur fait le jeu de l'extrême droite.
Jusqu'où ira-t-on ? Jusqu'où le citoyen doit-il renoncer ? En quoi un vivre ensemble qui ressemble à une tyrannie est-il défendable ?
Et si continuer, accepter, attendre, c'était voter le désastre ?

La guerre civile...

Voici quelques années, elle n'était qu'un fantasme, un délire. C'est peu à peu devenu un possible. Aujourd'hui, c'est un probable. On ne se demande plus pourquoi, on se demande comment.

Comment, c'est ce que j'ai voulu raconter dans Guerilla.

On comprendra que la police n'a pas les moyens de faire face à un soulèvement généralisé des quartiers « sensibles », compliqué d'attaques terroristes d'envergure, de complicité militante, de paralysie étatique. On comprendra que chacun, soudain confronté à ce terrible réel, privé d'informations, d'aides, d'électricité, sera réduit à ses propres moyens, et devra faire face, seul, à un véritable carnage. On comprendra, à la lecture de ce livre, que cette gigantesque bataille de la France n'a plus rien d'invraisemblable, et est même largement déjà vécue par nos policiers d'une part, et prévue par le renseignement d'autre part.

La guerre civile est-elle possible si un camp ne se bat pas ?

Oui. Ça s'appelle un massacre.

Dans Guerilla, les faits viennent à ceux qui pensaient leur échapper, comme ça finira par nous arriver, si nous persistons à refuser les faits.
Alors que le « vivre ensemble » nous entraîne chaque jour un peu plus loin dans le chaos, tous les éditorialistes, décideurs, littérateurs, gouvernants, producteurs, artistes, ne font que matérialiser des utopies. C'est la France « Plus belle la vie ».

Guerilla matérialise un futur proche et infernal, que tout le monde redoute aujourd'hui, parce qu'il se fait chaque jour plus perceptible. On peut créer tous les faux débats qu'on veut, on ne peut plus dissimuler le délitement du tissu social, l'énorme pression qui monte dans le pays, autour de l'ultraviolence criminelle, des « déséquilibrés » de l'islam radical, et des incantations républicaines... [...]


Tribune complète et source: https://www.facebook.com/obertone.laurent/posts/687839778031691
IP archivée

Zorn

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 520
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #613 le: 11 octobre 2016 à 23:10:34 »

Et un article du quotidien de référence Suisse sur les événements de Viry-Châtillon, qui contraste curieusement avec les media Français et les déclaration du gouvernement, qui nient l'existence de zones de non-droit:

Ces «zones de non-droit» qui inquiètent les Français
L’attaque d’une voiture de policiers au cocktail Molotov samedi, en région parisienne, relance la polémique sur l’existence de zones interdites aux forces de sécurité dans l’Hexagone

La question des «zones de non-droit», ces quartiers où les forces de l’ordre ne peuvent plus entrer qu’en masse, et courent à tout moment le risque d’une embuscade. «On est en guérilla avec des bandes d’individus très bien organisés», a aussitôt dénoncé le syndicat de policiers Alliance 91, inquiet de voir que ses appels récurrents à des peines aggravées infligées aux agresseurs de flics «ne sont pas entendus».

Environ 1500 quartiers sont classés en France comme «prioritaires» [...]

Selon des résidents locaux contactés par Le Temps, les agressions de véhicules à l’arrêt y sont fréquentes, et le feu en question avait été visé au printemps par une attaque au camion poubelle. C’est à la Grande Borne, dans un quartier à forte densité malienne, qu’avait grandi Amedy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes le 9 janvier 2015.
Plus aucune sécurité de proximité

Cette attaque prouve-t-elle que des zones de ce type sont devenues hors d’atteinte pour des forces de sécurité devenues encore plus des cibles depuis la proclamation de l’état d’urgence en novembre 2015? «On joue sur les mots. La police peut toujours y accéder. Mais plus aucune sécurité de proximité n’existe. C’est la logique commando. On entre en force puis on repart. Et le reste du temps les habitants subissent les brimades, les trafics, les salafistes», nous expliquait, à propos de la ville de Sevran (Seine-Saint-Denis) où elle réside, Véronique Roy-Burin, mère d’un garçon radicalisé tué en Syrie.

Un récent documentaire sur l’islamisation de cette cité de banlieue a vivement fait réagir son maire, Stéphane Gatignon, qui a dénoncé une provocation. Sauf que lui-même avait, en juin 2011, demandé l’intervention de l’armée pour casser cette «structuration mafieuse» dont les islamistes profitent.


Suite et source: https://www.letemps.ch/monde/2016/10/09/zones-nondroit-inquietent-francais
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2450
Re : Ca chauffe en France
« Réponse #614 le: 12 octobre 2016 à 08:37:33 »

Tous ces constats reflètent hélàs la situation actuelle.
Aucun gouvernement depuis 50 ans n'a rien fait malgré les prédictions "soi-disant haineuses" de certains.
Rappelons que la première vague d'immigration (Pompidou-Giscard) était une immigration de travail à la demande des industriels amis du pouvoir afin de baisser le coût de la main-d'oeuvre.
Le regroupement familial était censé faire plus sous prétexte d'humanité.
Ce fut la fameuse "pompe aspirante".
Quand certains se sont inquiétés de l'avenir et ont décrit le futur que nous connaissons actuellement ils ont été diabolisés.
Qui a lu le CAMP DES SAINTS de Raspail?
Ce roman contient la description exacte des vagues de boat people qui traversent la Méditerranée depuis 2014.
Paru en 1973...
http://www.pdfarchive.info/pdf/R/Ra/Raspail_Jean_-_Le_Camp_des_Saints.pdf

Donc il y a 43 ans au minimum la situation vécue en 2016 était connue.

Deux questions:
- que faire?
- qui et pourquoi a créé cette situation car si on ne désigne pas le coupable il continuera.

Que faire si les coupables sont toujours au pouvoir et si la démocratie ne les déloge pas?
Et ces coupables sont-ils des idiots ou les instruments d'un plan global lié à la mondialisation?
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.
Pages: 1 ... 39 40 [41] 42 43 ... 55   En haut